• 1-Cellulite : exercices physiques, massages, tisanes...

     

    Les Vénus stéatopyges (voyez en fin de page)

     

    Les beaux jours reviennent et nous avons tous envie d’enfiler nos vêtements d’été et nos maillots de bain. Mais il y a toujours un ennemi qui gâche la fête.

    C’est la cellulite.

    Les magazines féminins ne cessent pas de dénoncer ses méfaits, de donner des conseils pour l’éviter, pour la faire fondre, pour s’en débarrasser… Mais année après année, l’ennemi est toujours là.

    Il existe pourtant des solutions efficaces que vous pouvez mettre en pratique à la maison. [1]


     

    Il faut commencer par des activités physiques

    Tout d’abord, un peu d’activité sportive ! Soyons très honnêtes, vous ne viendrez pas à bout de votre cellulite si vous ne faites pas des efforts physiques. Il faut solliciter les muscles des zones rebelles.

    Voir la FP « muscu » Exercices contre la Cellulite

    Voir la FP « muscu » Comment avoir un Ventre plat

    Travailler ses fessiers

    Ventre sans forme et fesses flasques, ce n’est pas joli et ça fait mal au dos. Il faut faire quelque chose ! Des exercices pour abdos-fessiers, il en existe beaucoup. En voici 3 des plus efficaces. Vous gagnerez en énergie et vous vous sentirez moins fatigué. Pour peu que vous vous y mettiez... au quotidien.

    Voir la FP « muscu » Comment muscler les Fessiers 

    Voir la page de Yantra Abdos oui mais pas n'importe comment !

    Conseils généraux

    • Avant de commencer, pensez à vous échauffer ! Sinon... gare aux courbatures.
    • N'oubliez pas de bien vous hydrater, avant et après les exercices, pas pendant.
    • N'oubliez pas non plus de bien respirer durant les efforts.
    • Faites attention à votre position.
    • Après une séance, détendez-vous.
    • Étirez-vous au bout d'un moment après la fin de la séance, pour éviter les contractures.

     

    1. Le « Petit Chien »

    Fait travailler les fessiers, les grands droits et les ischios-jambiers.

    • Vous vous mettez à quatre pattes.
    • Un genou au sol, tendez l’autre jambe vers l’arrière en essayant d’amener le talon assez haut. Normalement, vous devez sentir le fessier qui se contracte.
    • Facultatif : dans cette position, tracez des petits cercles à l’aide de votre pied, ce qui fera travailler également les muscles situés à l'extérieur de la cuisse. L’idée est d’activer au mieux la circulation sanguine.
    • Faites la même chose de l’autre côté.
    • Faites des séries de dix chaque côté (à titre indicatif : vous pouvez en faire plus !).
    • Attention : gardez le dos bien droit.

    Le Chat dans tous ses états

    Voir la FP Yoga CHAT

     

    2. L’« Air Squat »

    Sans doute le meilleur des exercices pour renforcer abdos et fessiers.

    • Debout pieds parallèles à la largeur des hanches avec les bras tendus en face de vous.
    • Descendez en gardant le dos droit jusqu'à ce que vos cuisses soient parallèles au sol.
    • Remontez dans la position initiale.
    • Vous pouvez le faire très lentement ou de façon dynamique.
    • Faites toujours attention à la position du dos (droit) pour ne pas vous faire mal.

    Voir la FP Yoga CHAISE

    Et la FP À chacun sa Chaise !

     

    3. Le « Pédalo »

    Travaille les muscles fessiers et abdominaux. Dans cet exercice, le souffle est très important.

    • Allongez vous sur le sol.
    • Les jambes sont fléchies en début de mouvement.
    • Contractez les abdominaux et levez vos jambes.
    • Pédalez comme si vous étiez sur un vélo ordinaire.
    • Tendez vos jambes au maximum pour augmenter efficacement le travail des fessiers et des abdominaux.
    • Pédalez en hauteur pour cibler surtout les fessiers.
    • Pédalez près du sol pour cibler surtout les abdominaux, mais c'est aussi plus difficile.

    Retrouvez d'autres exercices

    [1] [2]

    ____________________

    Sources

    [1] Cellulite : essayez cette crème brûle-graisse (mardi 29 mars 2016)

    [2] J'ai testé les exercices d’abdos-fessiers (mardi 02 février 2016)

     

     

    Massages raffermissants

    Avec le temps, même la peau du corps peut présenter quelques rides, sur le décolleté par exemple, ou encore se relâcher comme au niveau du ventre ou des cuisses...
    Pour retrouver une peau ferme et lisse, massez-la !

     

    Un foulage remodelant

    Phalanges repliées, réalisez des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre de préférence, surtout sur la zone du ventre.

    Vous pouvez ensuite réaliser un lissage sculptant, toujours phalanges repliées en travaillant avec l’intérieur du pouce pour écraser les graisses profondes comme sur les hanches.

    Voyez aussi plus bas à Ortie : "pour relancer la circulation lymphatique" avec le palper-rouler ;-)

     

    Un anti-cellulite maison

    Voici une lotion anti-cellulite, qui allie décoction et massage. Une recette 100 % végétale pour combattre la peau d'orange, où elle se trouve ! (radins.com "Anti-cellulite maison" 02 mars 2010 - photo Wikipédia : un tas de goémon mis à sécher devant l'île Segal à Plouarzel)

     

    Ingrédients

    • 1 poignée de reine-des-prés
    • 1 poignée de lierre terrestre
    • 1 poignée d'écorce de marronnier d'Inde
    • 1 poignée de goémon (varech).


    Plonger les plantes dans ½ litre d'eau froide et porter le mélange à ébullition.
    Couvrir et laisser mijoter 15 minutes. Filtrer.


    Appliquer la lotion par mouvements circulaires jusqu'à totale pénétration chaque jour sur les zones concernées (cuisses, fessiers, ventre, bras...).

    On peut aussi verser cette décoction dans l'eau du bain, 1 fois par semaine.

    Cette lotion se conserve au maximum 48 heures au réfrigérateur et dans un récipient fermé.

     

     

    Les recettes brûle-graisse et anti-capitons de Julien

    La graisse qui s’accumule au niveau des fesses, des cuisses et des hanches ne vient pas seulement de la rétention d'eau ou de problèmes vasculaires. Il faut souvent aller chercher plus loin. D’où viennent donc les déchets que notre corps devrait éliminer et qui se stockent dans les tissus ? Ils apparaissent souvent quand notre foie et nos reins travaillent mal. C’est eux qui sont censés réaliser ce travail d’épuration.

    Il y a beaucoup de possibilités pour assister de façon naturelle le travail du foie et de tous les émonctoires dont les reins. Je pense cependant que l’extrait de bourgeons de genévrier est le plus facile à manier et celui qui comporte le moins de contre-indications. L’extrait de bourgeons de genévrier en version frais et bio (renseignez-vous sur le produit ICI), je le conseille à raison de 15 gouttes, matin et soir, dans un petit verre d’eau le matin pendant 20 jours. C’est assez facile. 

    Voici mon arme spéciale anti-cellulite : je combine des ingrédients aux propriétés circulatoires, anti-inflammatoires et brûle-graisses.  

    Je conseille souvent une huile de massage pour les zones à capitons. On la formule simplement en mélangeant dans un flacon en verre ambré ou anti-UV les ingrédients suivants :

    • 20 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse « brûle-graisse »
    • 30 gouttes d’huile essentielle d’immortelle (réputée anti-inflammatoire et circulatoire)
    • 3 cuillères à soupe généreuse d’huile d’avocat ou de calophylle, au choix. Si vous n’avez que l’huile d’olive cela marche aussi très bien.

     

    Conseil : utilisez de bons ingrédients et de l’huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines (pour éviter la photosensibilisation) telle que celle que vous trouvez chez De Saint Hilaire ICI. Ainsi, cette huile sera très bien tolérée par tous mais elle ne convient évidemment pas aux femmes enceintes.

    Utilisé en massage, c’est un cocktail auquel la cellulite ne résistera pas : je vous conseille de masser cette huile très aromatique (quelques gouttes chauffées dans les mains) de façon assez tonique matin et soir sur les capitons. On voit des résultats dès 2 semaines si on combine avec un peu d’exercice !  

    Si vous n’arrivez pas à vous masser de façon tonique, en pinçant correctement là où il faut pincer, n’oubliez pas qu’il existe maintenant des ventouses de massage dans le commerce qui imitent le palper-rouler [3]. C’est très efficace en combinaison avec de l’huile amincissante.

    Vous n’aimez pas l’huile ? Et votre peau est plutôt sèche ? Alors vous pouvez tenter une crème amincissante qui imite les formules généreuses du commerce. Celle que je vous propose est un baume fondant très riche, à masser matin et soir aussi, longuement. C’est un peu moins efficace que mon huile aromatique ci-dessus, mais très agréable et onctueux.

    Pour un pot de 100 g, la recette est la suivante :

    • Dans un bol en inox que vous aurez désinfecté, faites fondre au bain-marie 23 g de beurre de karité, 10 g d’huile de calophylle et 8 g de cire émulsifiante type xyliance
    • Quand vous avez obtenu un mélange homogène, attendez encore 1 minute pour arriver à une température de 65 °C avant de sortir le bol du bain-marie
    • Tout en mélangeant à l’aide d’un mini-fouet, incorporez 30 g d’extrait glycériné de lierre et 20 g d’extrait glycériné de vigne rouge.
    • Battez le tout au fouet jusqu’à ce que le mélange durcisse légèrement.
    • Ajoutez 5 g d’huile essentielle d’eucalyptus citronné et 4 g d’essence de pamplemousse
    • Continuez de fouetter pendant 1 ou 2 minutes, puis faites une pause de 5 minutes pour laisser votre préparation se reposer à température ambiante
    • Fouettez à nouveau, refaites une pause et répétez cet enchaînement environ 5 fois jusqu’à l’obtention de la consistance voulue : une chantilly !
    • Transférez la préparation dans un pot stérilisé et laissez reposer une douzaine d’heures environ Cette crème s’utilise 2 fois par jour, en massage sur les zones à capitons.

     

    Je vous conseille de masser longuement en réalisant des mouvements circulaires et de ne pas hésiter à faire même des petits pincements.

    Vous avez certainement remarqué que les mesures de cette recette sont extrêmement précises. Je vous invite à vous munir d’une balance de précision ou d’une seringue graduée (vous remplacerez à l’identique les grammes par des pourcentages) pour la réaliser.

     

    J’insiste aussi sur la qualité des produits. C’est pourquoi je vous recommande en priorité ceux que j’ai l’habitude d’utiliser. Choisissez les lauréats de la Mention « Slow Cosmétique ». Vous devriez tout trouver à part les extraits glycérinés de lierre et de vigne rouge. Vous vous procurerez facilement ces derniers dans votre magasin bio, sinon en herboristerie ou en pharmacie.

    Vous pourrez conserver la crème six mois à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. [1]

    ____________________

    Source et Note  

    [1] Cellulite : essayez cette crème brûle-graisse (mardi 29 mars 2016)

    [3] Julien Kaibeck a testé les ventouses de massage cellu-cup et indemne bubble in qu’on trouve sur le site de « Slow Cosmétique ». Vous en trouvez aussi en pharmacies.

    Voir aussi

    Se masser

    Massez vos bras (le palper-touler)
     

     

    Un effet drainant anti-cellulite

    Le café est réputé pour ses vertus drainantes et pour son effet "brûle-graisses", il constitue donc un anti-cellulite naturel (Voyez Des produits "éco..." pour ma maison - photo Comprendre-Choisir)

     

    Remplissez un quart de tasse avec du marc de café encore chaud.

    Ajoutez une c. à café d'huile d'olive.

    Étendez ensuite votre mélange sur du cellophane dont vous enroulerez ensuite les parties du corps concernées pendant 20 minutes.

    Appliquez cette préparation 2 fois par semaine pendant un mois, à renouveler si besoin.

     

     

    8 tisanes anti-cellulite

    Contre la cellulite, il n'y a pas de secret : il faut masser, masser, et encore masser (voyez ci-dessus) ! Mais pour nous affiner plus vite, des tisanes "minceur" sont nos alliées ! [Femme-actuelle] en a sélectionné 8, "ultra efficaces" (Les tisanes une par une - photos : © Thinkstock)

     
    Artichaut et ortie : pour détoxifier

    L'artichaut contient de la cynarine, un principe actif qui facilite la digestion et l'élimination des toxines qui, en s'accumulant, créent une inflammation des tissus.
    L'ortie (voyez aussi plus bas), elle, limite le stockage des graisses au niveau des cellules adipeuses.  

    Ingrédients pour une tasse
    • 1 c. à s. d'artichaut
    • 1 c. à s. d'ortie
    Faites infuser les ingrédients pendant 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante.
    Laissez reposer 5 minutes sous un couvercle avant de consommer.
    Buvez 3-4 tasses par jour pendant 1 mois.
     
    Queues de cerises : anti toxines

    Riches en flavonoïdes et en sels de potassium, les queues de cerises contribuent à l'élimination des toxines de l'organisme, en boostant l'action des reins et des voies urinaires. 

    Ingrédients pour 1 litre
    • 20 g de queues de cerises (pédoncules)

    Faites infuser les queues de cerises dans 1 litre d'eau bouillante pendant 10 minutes.
    Laissez reposer 20 minutes puis filtrez avec une passoire.
    Buvez 3 tasses par jour, après chaque repas, pendant un mois.

     

    Chiendent : le grand nettoyage 

    Grand dépuratif, le chiendent permet un nettoyage complet de l’organisme : il participe à l’élimination des toxines et booste l’action du foie et des reins, pour faciliter la digestion et limiter l’absorption et le stockage des graisses. Un vrai coup de pouce !
    Seul bémol : son goût, un peu désagréable.

    Ingrédients pour 1 litre
    • 30 g de chiendent
    • Le jus d’un citron
    • 1 c. à c. de sirop d’agave (facultatif)
    Faites bouillir 30 g de chiendent dans 1 litre d’eau durant 1 minute.
    Jetez cette eau trop amère.
    Écrasez le chiendent et remettez-le à bouillir dans 1 litre d’eau pendant 3 minutes.
    Laissez infuser en ajoutant le jus d’un citron.
    Sucrez au sirop d’agave si nécessaire.
     

    Thé vert et citron : pour stimuler la lipolyse

    Diurétiques, le thé vert et le citron limitent l'absorption des lipides par l'organisme.
    Ces deux ingrédients stimulent aussi le déstockage des graisses (lipolyse)
    Au fait... Peut-on maigrir avec le régime citron ?
     
    Ingrédients pour une tasse Faites infuser les ingrédients dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 minutes.
    Buvez 3 tasses par jour pendant 1 mois.
    Attention : la dernière tasse doit être bue avant 16 heures si vous avez le sommeil difficile.
     

    Thé de java ou orthosiphon : spécial déstockage

    Le thé de Java, c'est LA plante anti-cellulite par excellence. Riches en sels minéraux et en flavonoïdes, les feuilles d'orthosiphon activent le déstockage des graisses et favorise la détoxication de l'organisme en stimulant les fonctions rénales.
    Ingrédients pour 1 litre
    • 5 g de feuilles d'orthosiphon (thé de java)
    Faites infuser les feuilles d'orthosiphon dans 1 litre d'eau bouillante pendant 5 minutes.
    Buvez 2 à 3 tasses par jour.
    Attention : la dernière tasse doit être bue plusieurs heures avant le coucher.
     

    Ortie : pour relancer la circulation lymphatique

    L’ortie (voyez aussi plus haut) a des propriétés reminéralisantes : elle relance la circulation des fluides dans l’organisme, et notamment les circulations sanguines et lymphatiques.
    En complément d’un palper-rouler efficace, c’est une arme redoutable contre la cellulite.
    Ingrédients pour 1 litre
    • 100 g de feuilles fraîches d’ortie.
    Laissez sécher les feuilles d’ortie pendant toute une nuit à l’air libre dans un endroit frais et sec.
    Faites bouillir 1 litre d’eau et ajoutez 100 g de feuilles d’ortie séchées.
    Laissez infuser pendant 10 minutes environ.
    Filtrez puis buvez 2 à 3 tasses par jour.
     

    Reine-des-prés, bouleau et cassis : anti-inflammatoire

    La fleur de reine-des-prés contient de l'acide salicylique, l'aspirine végétale : elle atténue l’inflammation des tissus qui est responsable de la cellulite.
    Les feuilles de bouleau et de cassis, elles, ont un effet drainant.
    Ingrédients pour une tasse
    • 1 c. à s. de reine-des-prés
    • 1 c. à s. de bouleau
    • 1 c. à s. de cassis
    Faites infuser les ingrédients pendant 10 minutes dans une tasse d'eau chaude (85°C – pas bouillante).
    Buvez 3-4 tasses par jour pendant 1 mois.
     

    Vigne rouge et hamamélis : contre la rétention d'eau 

    L'hamamélis, anti-œdémateuse, lutte efficacement contre la rétention d'eau et les œdèmes dus à la chaleur. La vigne rouge, elle, est veinotonique : idéal pour relancer la circulation lymphatique.
    Adieu, les jambes lourdes
     !

     Ingrédients pour une tasse
    • 1 c. à c. de vigne rouge
    • 1 c. à c. d'hamamélis
    Faites infuser les ingrédients dans une tasse d'eau bouillante.
    Buvez 2 à 3 tasses par jour, en dehors des repas, pendant 15 jours.
    Renouvelez la cure si nécessaire.
     
     

    Mais avant tout, faites des efforts physiques réguliers !pratiquez une activité sportive régulière

    Pour en savoir plus :
    https://www.santenatureinnovation.com/cellulite-essayez-cette-creme-brule-graisse/#moz
    pratiquez une activité sportive régulière

    Pour en savoir plus :
    https://www.santenatureinnovation.com/cellulite-essayez-cette-creme-brule-graisse/#moz

    Vous ne viendrez pas à bout de votre cellulite si vous ne sollicitez pas les muscles des zones rebelles... Voyez plus haut  Il faut commencer par des activités physiques

     

     

    Décomplexez-vous !

    • Pour commencer, regardez ces >>> stars qui ont de la cellulite (ça fait du bien au moral !)
    • Puis, sur cette page Tumblr, aucune once de vulgarité. Au contraire... >>> 1001fesses
    • Pour faire face aux diktats de beauté imposés par notre société, la série de photographies du mouvement Women Enough montre les femmes telles qu'elles sont, sans retouches
      >>> L'Internaute

    Voyez aussi la newsletter de Yantra "C'est l'été, relâchons-nous"

     
       

    Stéatopygie

    Non ! il ne s'agit pas du nom d'une déesse, mais d'un mot savant pour "très grosses fesses" (du grec ancien stéatos, graisse, et pygê, fesse). Voyez la photo en début de page.

    La stéatopygie était représentée dans l'art des populations préhistoriques européennes des époques aurignacienne, solutréenne et magdalénienne comme le montrent les découvertes de diverses Vénus paléolithiques (Paléolithique supérieur) dites Vénus stéatopyges au galbe fessier particulièrement marqué (Vénus de Willendorf, de Lespugue, de Savignano…) (Wikipédia)

    La Vénus de Willendorf (Autriche env. 23000 av JC, photo ci-contre) est une célèbre statuette en calcaire de 11 cm conservée au Musée d'histoire naturelle de Vienne (Autriche).
    Ses formes corpulentes et ses fesses développées (stéatopygie) l'apparentent à la Vénus de Lespugue. Elle appartient comme cette dernière à l'époque aurignacienne (environ 28000 ans av JC).

    Gardons-nous de faire parler ces statuettes plus que de raison... Ces Vénus atypiques exaltent la fécondité et la maternité : on peut supposer qu'elles n'expriment pas la norme sociale, mais la vision qu'avaient les hommes du Paléolithique de la fécondité, et se rapportent au culte de la Déesse Mère *. 
    On peut aussi supposer qu'en ces temps très anciens, les humains avaient besoin d'une épaisse enveloppe de graisse pour supporter un climat beaucoup plus froid qu'aujourd'hui... 
    Et oui ! Les GROS ont aussi une Histoire...

    (Herodote)

     

    * Voyez aussi, à ce sujet, Les mères

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Haut de page

     

    Enregistrer