• 1-Les 5 éléments de la médecine chinoise

    Page créée le 25 mai 2021

    3 vidéos sur les 5 éléments de la médecine chinoise

    Olivier Magnan nous présente ses vidéos. Nous verrons ensuite quelques compléments sur la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) - vus au cours des pages de Yantra - dans une liste, non exhaustive ;-)

    Voici la première vidéo des 5 éléments de la médecine chinoise : le Bois et le Feu

    [https://www.youtube.com/watch?v=hNt_D-jPv8k] YouTube 15 mai 2021

    Voici la deuxième vidéo des 5 éléments de la médecine chinoise : le Métal et l'Eau

    [https://www.youtube.com/watch?v=ZdcHTE7-woE] YouTube 19 mai 2021

    Voici la troisième et dernière vidéo des 5 éléments de la médecine chinoise : la Terre

    [https://www.youtube.com/watch?v=xdHTWrL_cF0] YouTube 22 mai 2021

     

    Voir aussi Les cinq éléments de l'univers et le Tao (Atelier-naturo 89) [archive]

     

    Le vent

    Le vent possède toutes sortes de caractéristiques que la médecine traditionnelle chinoise, à force d'observations, a associées à divers états pathologiques.

    Selon la direction dont il provient, le vent peut apporter des masses d'air froides, chaudes, sèches ou humides. Il agit donc comme un facteur de changement climatique. De plus, il bouge rapidement et change facilement de trajectoire.

    En tant qu'agent pathogène, le Vent désigne donc des manifestations cliniques ayant en commun une apparition rapide ou une grande mobilité.

    Le vent est instable, il s'infiltre facilement et charrie des particules de toutes sortes. Cette instabilité se reflète dans certaines manifestations cliniques du Vent pathogène, comme des symptômes erratiques et des douleurs (particulièrement articulaires) se déplaçant facilement d'un endroit à un autre.

    Le vent est puissant, et on associe sa force aux paralysies parce que le Vent attaque aussi brusquement qu'il s'arrête.

    Toutes ces manifestations causées par le Vent peuvent être attribuables à une exposition réelle à de grands vents (Vent externe) ou à une perturbation de la sphère du Foie dont les symptômes s'apparentent aux caractéristiques du vent dans la nature (Vent interne).

    Source et suite dans Passeport-santé

     

    ----------

    Compléments

    La série des "Qi-gong" de Yantra

    Quelques aspects de la médecine traditionnelle chinoise

    Utilisée depuis des millénaires, la médecine chinoise a pour but l’équilibre général du corps. Elle englobe diverses techniques : des massages et manipulations, de l’acupuncture, l’emploi d’herbes médicinales, une diététique spécifique et des exercices énergétiques. Parce qu’elle n’est pas officiellement reconnue, elle n’est remboursée que si votre praticien a, par ailleurs, une formation de médecin "classique".

    La lunule de chaque doigt de la main, qui correspond à un organe particulier, peut révéler un trouble quelconque. Dans la médecine traditionnelle chinoise, vos lunules peuvent révéler votre état de santé actuel...

    De l'énergie

    ... Le Yoga est avant tout une aventure, un cheminement, qui doit être adapté à notre personnalité comportementale. Dans cette optique, la chronobiologie chinoise et l’apport de la couleur sont des outils essentiels au service de tous.

    Dans la médecine chinoise, chacune des cinq émotions fondamentales est reliée à un ou plusieurs organes. Les soucis sont par exemple directement associés à la rate et au pancréas. Cette idée est véhiculée au-delà du cadre de la médecine chinoise. Charles Baudelaire y a notamment consacré un poème : Spleen (traduction de rate en anglais)

    Dans médecine traditionnelle chinoise, on parle de trois "champs de cinabre". Le champ de cinabre inférieur, appelé aussi dantian, se situe environ trois doigts sous le nombril. Le médian est situé au niveau du plexus et le supérieur est localisé dans la tête entre les deux sourcils.

    Des plantes

    Dans la médecine traditionnelle chinoise, la notion "adaptogène" existe depuis des milliers d’années sous le concept de "toniques supérieurs", qui régulariseraient les diverses fonctions et augmenteraient l’énergie, favorisant globalement la santé sans traiter pour autant de maladies spécifiques.

    Tribulus terrestris

     

    La médecine chinoise complète les connaissances [ayurvédiques] concernant Tribulus terrestris et la nomme "l'herbe qui éteint le vent et arrête les tremblements". En Chine, "le Vent" correspond aux maladies cardiovasculaires : attaques, hypertension, etc. (voir plus haut)

    Hydrocotyle asiatique Centella asiatica

     

    Centella asiatica (Hydrocotyle asiatique) est une espèce de plantes herbacées annuelles de la famille des Apiaceae originaire d'Asie et d'Océanie. Elle est utilisée comme plante médicinale dans la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise.

    Kudzu Pueraria montana

     

    Utilisé depuis plus de 2000 ans en Chine (où il est toujours considéré comme l’une des 50 herbes les plus importantes de la médecine chinoise), le kudzu (Pueraria montana) est apprécié sur le continent asiatique pour ses propriétés nutritives et thérapeutiques.

    Lotus sacré Nelumbo nucifera (Lotosblüte im Arboretum See)

     

    Plante importante en médecine traditionnelle chinoise, toutes les parties du lotus sacré Nelumbo nucifera sont utilisées. L'extrait du rhizome possède des propriétés anti-diabétique et anti-obésité. Les graines de lotus sont riches en phénols (antiseptiques) et possèdent des propriétés antioxydantes significatives.

    Tamarin Tamarindus indica (Tahiti-héritage)

     

    Les vertus curatives du tamarin (Tamarindus indica) sont bien connues des médecines chinoise et ayurvédique.

    Le sésame noir Semen Sesami Indici

     

    Le sésame noir (Semen Sesami Indici) fait partie de la pharmacopée chinoise. Il se nomme Hei Zhi Ma (Hēi Zhī Ma ; 黑芝麻) en chinois. Il entre dans le méridien du foie et des reins pour tonifier le Yin et le sang, il éclaircit les yeux, noircit les cheveux, humidifie la peau et lubrifie les intestins. Le gomasio est un mélange de sésame grillé et de sel marin, en cuisine et/ou en cures.

     

    Pommade analgésique utilisée par l'élite chinoise depuis des d'années, le Baume du Tigre original a été créé en Birmanie dans les années 1870, par un herboriste, Aw Chu Kin, d'après une recette de la pharmacopée chinoise...

    Série "Éléments" de Yantra

    Liens divers

    Quelques noms

     

     

     

    haut de page