• 2-AIL

    Désolée, cette page est en construction

    Histoires d'aulx

    Allium sativum

    Nous savons tous que l’ail a de nombreux avantages pour notre santé, en raison de ses propriétés médicinale étonnantes.

    Protège-ta-santé

    Ail présentation

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    L’ail est bien connu pour sa saveur si particulière et si agréable, et tout le monde a déjà entendu qu'il était un aliment très bon pour la santé. On en trouve très facilement dans la plupart des pays du monde et il existe différentes manières de le préparer.

    Il peut être consommé cuit ou frais et peut être inclus dans la plupart des plats pour relever un peu le gout.

    Vous n’avez pas besoin de vous limiter à l’ail frais non plus. Il existe maintenant de l’ail en poudre ou en flocons séchés qui sont tout aussi efficaces et super faciles à garder dans le placard pour un usage quotidien.

    Voici différents bienfaits d’une consommation (et d'une utilisation) régulière d’ail pour notre santé.

    Le saviez-vous ? depuis 1962 se déroule à Arleux près de Cambrai la foire à l’ail. Chaque année ce sont plus de 60 000 visiteurs qui se retrouvent dans ce village du nord de la France pour faire le plein d’ail frais, séché ou fumé.
    Tressage d’ail, élection de la reine de l’ail et dégustation de la soupe à l’ail font partie du programme.

    Ail composition

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    En terme de composition et de nutrition, l’ail est vraiment très intéressant.

    Il contient de nombreux antioxydants, des flavonoïdes comme le bêta-carotène, et des vitamines comme la vitamine C qui aide l’organisme à développer une résistance contre les agents infectieux et lutte contre les radicaux libres nuisibles et pro-inflammatoires.

    Les gousses d’ail ont des niveaux étonnamment élevés de vitamines et de minéraux. Il suffit de 100 g d’ail pour bénéficier de 95% des apports recommandés en vitamine B6 (pyridoxine), 52% de vitamine C, 33% de cuivre, 21% de fer, 18% de calcium, 26% de sélénium, et 73% de manganèse, tout cela sans cholestérol.

    L’on considère que beaucoup des effets thérapeutiques de l’ail viennent de ses composés contenant du soufre, tels que l’allicine, qui sont aussi ce qui lui donne son odeur caractéristique.

    D’autres composés favorisant la santé comprennent des oligosaccharides, des protéines riches en arginine, du sélénium et des flavonoïdes.

    La recherche a révélé qu’une fois digérée, l’allicine produit dans le corps de l’acide sulfénique, un composé qui agit sur les radicaux libres plus rapidement que tout autre composé connu.

    Ail propriétés médicinales

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    Les médecines chinoise et hindoue utilisent l’ail comme principal ingrédient thérapeutique depuis plus de 5000 ans. Jusqu’à aujourd’hui, vous avez pu remarqué que les Chinois grignotent de l’ail cru dès le matin. (Astuces naturelles)

    L’ail est utilisé depuis bien longtemps pour les affections liées au système cardiaque et au sang. Ces problèmes comprennent l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, les maladies coronariennes, les crises cardiaques, et le « durcissement des artères » (plus communément appelé athérosclérose). Certains de ces usages ont même été confirmés par la science.

    Cette propriété cardio-protectrice peut être attribuée à divers facteurs. Avec l’âge, les artères ont tendance à perdre leur capacité à s’étirer. L’ail peut aider à réduire ce phénomène et peut également protéger le cœur contre les effets néfastes des radicaux libres de l’oxygène. Les composés de l’ail empêchent également les vaisseaux sanguins de se bloquer et ralentit donc le développement de l’athérosclérose (durcissement des artères).
    Les propriétés anti-coagulation de l’ajoène aident à prévenir la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.

    L’ail est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Il peut donc aider l’organisme à lutter contre les allergies et la rhinite allergique. Avec ces propriétés anti-inflammatoires, l'ail est aussi utile pour soulager le psoriasis : vous pouvez frotter de l’ail coupé en tranches sur la zone à soigner et... ça ira beaucoup mieux.
    Le jus d’ail cru peut être utilisé pour arrêter immédiatement les démangeaisons cutanées dues à des éruptions ou à des piqûres d’insectes.

    L’ail, l’un des meilleurs anti-inflammatoires naturels
    L’ail est un anti-inflammatoire avec des effets particulièrement efficaces sur le système respiratoire, l’arthrite et la santé du cœur.
    Un anti-inflammatoire naturel capable de réduire l’intensité de la douleur que provoquent souvent des maladies comme l’arthrite sur les articulations.
    Pour tirer parti de ses avantages, faire frémir la valeur d’une gousse d’ail hachée avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, lorsque la préparation est tiède, la filtrer, puis appliquer sur la zone douloureuse.
    Vous remarquerez immédiatement que l’inconfort ou la douleur va commencer à se calmer.
    L’ail est également très utile pour traiter le mal de dents. Pour cela, il suffit d’écraser 2 gousses d’ail avec un peu de sel fin.
    Ensuite, appliquez cette préparation sur la dent douloureuse et laissez reposer pendant quelques minutes.
    Après une dizaine de minutes, le jus d’ail va commencer à agir et vous allez sentir un net soulagement.

     

    L’ail pourrait mettre fin aux problèmes de perte de cheveux (clairsemés) en raison de ses niveaux élevés d’allicine, un composé de soufre similaire à celui trouvé dans les oignons, et qui a été utilisé efficacement pour traiter la perte de cheveux.
    Frottez des gousses d’ail coupées en tranches directement sur le cuir chevelu, massez longuement pour faire pénétrer les principes actifs et faites suivre d'un shampooing classique pour enlever l’odeur.

    ----------

    Ail bienfaits pour les cheveux, voir

    Cheveux en santé [http://yantra.eklablog.com/1-cheveux-en-sante-p1265740#ail]

    Antipelliculaires

    Shampoings maison [http://yantra.eklablog.com/1-shampoings-maison-p1264718#chute]

    Cheveux, couleur... ou pas

     

    Il n’est peut être pas un ingrédient principal des médicaments et crèmes contre l’acné, mais l’ail est pourtant un très bon remède naturel pour bannir les disgrâces de la peau. Ses antioxydants tuent les bactéries et l’on sait aujourd’hui que frotter une gousse d’ail coupée en tranches sur un bouton peut être un traitement efficace.

    Un autre remède populaire maison concerne les boutons de fièvre. Il consiste à appliquer un peu d’ail écrasé directement sur la plaie et de laisser agir ses propriétés anti-inflammatoires naturelles. Cela aidera à réduire la douleur et le gonflement.
    Les compléments alimentaires à base d’ail peuvent également accélérer le processus de guérison des boutons de fièvre.

    Certains utilisent l’ail pour prévenir les cancers du côlon, de l’estomac, le cancer du sein, de la prostate et du poumon. Il est également utilisé pour traiter le cancer de la prostate et le cancer de la vessie.

    Mangez-vous de l’ail cru ?

    [Astuces naturelles]

    Consommé cru, l'ail agit sur les principaux facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires et du diabète de type 2 : l’hypertension artérielle, le taux de cholestérol et les taux de sucre trop élevés. Selon le Dr. Franck Dubus, docteur en pharmacie, l’ail est capable de dilater les parois des vaisseaux sanguins.

    Pour prévenir le diabète de type 2, l’ail est aliment très recommandé et recommandable car ses principaux actifs aident le foie à réguler l’excès du sucre dans le sang.

    Combiné à du miel, l’ail se distinguerait par le pouvoir de lutter contre de nombreuses affections. Une étude menée en Chine révèle que consommer cru et régulièrement de l’ail  permettrait de réduire le risque du cancer du poumon de moitié.

    Liste des infections les plus courantes dont l’ail cru est un excellent remède

    Idéalement, l’ail est consommé cru, mais cela ne veut pas dire que le fait de la cuire est mauvais pour la santé. Il faut juste savoir que lorsque ce condiment est consommé cru ou combiné à du miel, ses propriétés curatives et préventives sont multipliés par 10, voire plus !

    Dose curative recommandée de l’ail cru

    La dose quotidienne recommandée de l’ail / jour est celle de 80 g minimum, soit 5 portions, selon le Programme National Nutrition Santé

    Il est aussi possible d’écraser quelques gousses d’ail et de les manger crues dès votre réveil au petit matin, car c’est justement à ce moment que ses effets sont optimaux.

    Ne jetez plus l’ail germé !

    Ail

    La plupart des gens jettent l’ail dès qu’il commence à germer. Pourtant, lorsqu’il devient germé, l’ail a de nombreux bienfaits sur la santé... (santeplusmag.com)

    Lorsque l’ail commence à germer, un bulbe vert se développe à l'extrémité de sa gousse. Malheureusement, nous avons tendance à penser que l'ail n’est plus comestible. En réalité, ces bulbes verts indiquent qu’une fois germé, l’ail contient tout simplement plus de bienfaits pour la santé que l’ail non germé. 

    Des chercheurs de l’institut coréen pour la planification et l’évaluation de la technologie ont étudié le pouvoir antioxydant des certaines graines ainsi que d’autres aliments. Ils ont découvert que le pouvoir antioxydant de l’ail augmentait lorsque celui-ci germait. En effet, l’ail germé est riche en antioxydants comme l’allicine et le disulfure d’allyle qui sont des antibactériens très efficaces qui permettent de lutter contre les radicaux libres, responsables de certaines maladies ainsi que du vieillissement de la peau.

    Bienfaits de l’ail germé pour la santé : comment un ail germé peut aider à prévenir une intoxication alimentaire ?

    Selon les chercheurs coréens, les antioxydants contenus dans l’ail germé peuvent aider à prévenir plusieurs maladies virales et fongiques. Par ailleurs, il est également efficace pour lutter contre la diarrhée, les crampes abdominales ainsi que certains symptômes annonçant une intoxication alimentaire. En outre, le disulfure d’allyle aide à prévenir la gastro-entérite en détruisant les bactéries intestinales.

    L’ail germé permet la prévention du cancer

    Plusieurs études cliniques publiées entre 1970 et 1999 ont prouvé qu’une consommation quotidienne permettait une diminution de 30% du risque de cancer colorectal ainsi qu’une diminution de 50% du risque de cancer de l’estomac. En effet, cet ingrédient permet de contrer la multiplication des cellules cancéreuses grâce à l’allicine (une molécule responsable de l’odeur du condiment) et d’autres antioxydants comme l’ajoène ou le disulfure d’allyle (qui luttent contre la prolifération des cellules cancéreuses).

    Selon le docteur Jongsang Kim « lorsqu’elles commencent à germer, les plantes deviennent très sensibles aux attaques des virus et des insectes. Elles ont la capacité de se défendre en produisant des substances chimiques appelées des phytoalexines qui leur permettent de se défendre ».

    En effet, les phytoalexines sont toxiques pour les micro-organismes et les insectes, mais ne constituent pas de danger pour l’organisme humain. Bien au contraire, les phytoalexines aident le corps à éliminer les virus, les bactéries et les radicaux libres qui peuvent l’endommager. Par conséquent, pour profiter davantage des bienfaits de l’ail germé, n’hésitez pas à l’ajouter à vos plats quotidiennement.

    ----------

    Voir Les 9 signes de cancer du col de l'utérus (santeplusmag.com)

    Découvrez également les multiples bienfaits de l’ail noir sur la santé.

    Ail dosages et posologie

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    L’ail peut être consommé tous les jours à hauteur d’une ou deux gousses d’ail pris dans le cadre de l’alimentation.

    Les compléments alimentaires à base d’ail auront un dosage différent et variable en fonction des troubles à traiter. Reportez vous toujours à la posologie conseillée sur la notice.

    Si vous avez des problèmes de coagulation sanguine, reportez vous toujours à l’avis de votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires à base d’ail car celui-ci pourrait fluidifier le sang et donc interagir avec les traitements médicamenteux.

    Le saviez-vous ? même si cela porte à rire pour certains, selon l’avis de nombreux naturopathes, l’ail en suppositoire peut régler de nombreux problèmes de santé.
    D’après certains, l’ail en suppositoire est extrêmement efficace pour traiter la candidose, les infections vaginales, la constipation, les hémorroïdes, la grippe, le rhume, les douleurs musculaires, la fièvre élevée et les infections à levures.
    Le colon serait plus réceptif pour absorber les nutriments et les composés bénéfiques de l’ail pour la santé.

    Associations Ail

    [http://www.mr-plantes.com/2016/09/ail-cru/]

    L’ail s’utilise surtout dans les plats chauds, mais on peut aussi le manger cru et l’associer à des préparations froides telles que le guacamole ou le houmous.

    En terme de complément alimentaire santé, on pourra l’associer à des tisanes détoxifiantes et luttant aussi contre les infections comme par exemple les infusions de thym qui fonctionnent extrêmement bien en association avec l’ail.

    D’autres plantes avec des propriétés similaires 

    Astuce rhumatismes : la pharmacopée traditionnelle recommande un certain nombre de plantes pour soulager les rhumatismes, l’ail, le buis, la bourrache, le cassis et surtout la reine des près.
    Mélanger l’ail avec les plantes ci-dessus à parts égales pour la confection d’une tisane et boire trois tasses par jour.
    Dans le jargon de la phytothérapie, on appelle cette tisane  » l’aspirine végétale «

     

    Soupe à l'ail

    « La soupe à l’ail, l’aïgo boulido. C’est de saison, cela réchauffe. Pour deux, tu mets deux bols d’eau à bouillir, avec un bouquet garni de thym, de persil, pour le goût, et aussi un cube de bouillon. Dans une poêle que tu chauffes, tu verses deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Tu ajoutes deux gousses d’ail passées au presse-ail. Surveille : pendant que l’eau va bouillir, l’ail blondit et pas plus. Là, tu retires le bouquet (je prends toujours soin de l’attacher pour pouvoir mieux le retirer), tu verses l’huile et l’ail dans le bouillon. Tu ajoutes une poignée de vermicelles et aussi, c’est important, de la sauge fraîche. Quand c’est cuit, je casse un oeuf dans chaque bol. Petite pincée de sel, tournée de poivre et rebattre un peu le tout, oeuf et vermicelles, avec une fourchette avant de verser le bouillon brûlant dessus. Un bon aïgo boulido vous sauve du refroidissement et fait barrière à la grippe. Mais attention à ne pas vous brûler la goule : l’huile rend la soupe très chaude. »

    ----------

    Extrait du dialogue avec Marie Faucher, novembre 2010, en vue de préparer le premier Itinéraire pour la première Gazette de l’AtelierL’entretien est paru en janvier 2011.

    Voir aussi Le Sioux et le grillon

     

    L’ail pour rester en bonne santé

    L’ail possède également des vertus anti âge. En 2001, des scientifiques chinois ont étudié le nombre de centenaires à Jinshan en Chine. Cette région comptait 35 centenaires, un chiffre 7 fois plus élevé que la moyenne du pays. Les scientifiques ont découvert que ces personnes consommaient de l’ail quotidiennement, et cela depuis l’enfance ! En effet, l’ail est riche en antioxydants qui neutralisent les radicaux libres, stimulent le système immunitaire tout en protégeant les cellules du corps.

    L’ail est également un antimicrobien très efficace,
    riche en vitamine C, en iode, en magnésium et en souffre qui renforcent le système immunitaire et préviennent les infections des voies respiratoires, le rhume ou la grippe. Germé ou pas, n’hésitez pas à en consommer !

    Le rhume et la toux

    Jadis, l’ail cru en jus était utilisé pour traiter le rhume et la toux.

    • Au début de l’hiver, il est opportun de boire chaque matin le jus de deux gousses d’ail pressées, de façon à renforcer votre système immunitaire.
    • Ainsi vous serez mieux immunisé contre les virus des maladies des voies respiratoires.

    Un sirop revigorant *aux 1000 vertus*

    Depuis des siècles, ce sirop est un remède efficace pour faire passer un rhume ou une toux persistante.

    • Incorporez dans un petit récipient muni d'un couvercle :
    • une dizaine de gousses d’ail finement hachées,
    • un gros oignon coupé en tranches très fines,
    • 10 c. à s. de miel.
    • Laissez reposer le sirop  pendant une nuit.

     

    Ail, miel, poivre, une recette-santé *magique* très efficace

    Ail

    [L'ail] en combinaison avec deux autres ingrédients, vous obtenez un mélange *miraculeux* qui offre une grande variété de bienfaits pour la santé.

    Protège-ta-santé

    Si vous consommez régulièrement cette recette, vous bénéficiez des effets positifs extraordinaires pour votre santé. L'ail fonctionne activement en affectant positivement la coagulation du sang et si vous le combinez avec le poivre et le miel, la recette devient une puissance *magique* qui prévient et guéri la quasi-totalité des maladies que vous connaissez.

    Voir aussi

    Aromatiques épices

    Poivres et Piments

    Ingrédients

    • 10 gousses d'ail
    • 500 g de miel pur
    • Quelques grains de poivre

    Préparation

    • Pelez les gousses d’ail et coupez-les en deux.
    • Mettez-les dans un bocal contenant 500 g de miel pur.
    • Ensuite, ajoutez les grains de poivre et laissez le mélange reposer pendant cinq jours.

    Utilisation

    • Prenez seulement une seule c. à s. de ce remède chaque matin à jeun.
    • Assurez-vous de le consommer avec un morceau d'ail et un grain de poivre.

    Les bienfaits de ce mélange pour la santé

    Cette recette permet de renforcer le taux métabolique, elle est également bénéfique pour ceux qui souffrent de l'excès de poids.

    Lorsque vous commencez à prendre ce remède, votre corps se mettre à brûler plus de calories et vous perdrez du poids plus rapidement. Il aide aussi à prévenir la rétention d'eau dans le corps.

    Il contribue également à améliorer la capacité de votre corps à absorber les différents types de nutriments, dont la vitamine B6 (pyridoxine) et le bêta-carotène.

    Le poivre noir est extrêmement bénéfique pour votre système digestif, car il tue les différentes bactéries et des virus dans l'estomac, et empêche également le gaz et l'enflure.

    En outre, le mélange est aussi plein d'antioxydants - composés principalement des phytochimiques, qui aident à lutter contre les radicaux libres nocifs, ce qui est crucial dans la prévention du cancer.

    Traitement des maladies

    Consommez cette recette d’ail et de miel pour prévenir et guérir les maladies suivantes :

    1. L'athérosclérose

    Dans les cas de l'athérosclérose, les parois des artères deviennent épais à cause l’augmentation du taux de cholestérol et de calcium dans le sang, ce qui peut augmenter le risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. La consommation de ce mélange peut aider dans la lutte contre cette maladie.

    2. L’hypertension artérielle

    Si vous souffrez d'hypertension, cette recette vous aidera à contrôler votre pression artérielle, car l'ail est très efficace pour abaisser la tension artérielle.

    3. Le cancer de Colon et de l'estomac

    La consommation régulière d'ail a montré son efficacité à réduire le risque  de développer un cancer de l'estomac ou du côlon. Après avoir mené une importante étude sur les hommes, les chercheurs chinois ont rapporté que ceux qui prennent 1 gousse d’ail sur une base quotidienne, le risque de développer un cancer de la prostate est réduit de 50 pour cent.

    L'application en pommade

    Cette recette *magique* peut également être utilisée sous forme de pommade pour le traitement des problèmes externes infectieux causés par des champignons et autres.

     

    L'ail n'est pourtant pas l'ami de Hildegarde

    Pour Hildegarde sont peu conseillés les légumes et légumineuses :

    Poireau (à moins de le faire tremper dans du vinaigre),

    Oignon cru et Ail cuit,

    Chou (indigeste),

    Pastèque,

    Lentilles.

    Les céréales Orge et Millet.

    Certains Champignons...

    Voir Hildegarde de Bingen (2014) [http://yantra.eklablog.com/hildegarde-4-p911244]

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Voyez aussi

    Ail et oignon :
    Insuffisance des preuves pour les ajouter à la liste des allergènes alimentaires...

    Et aussi mon pdf AIL
    (version intermédiaire sur son huile essentielle, en attendant sa finalisation)

    Et encore

     

     

     

    Haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer