• 2-Bois d'Inde

    Page créée mi-avril 2020

    Les Bois d'Inde

    Pimenta dioica, Pimenta racemosa

    "Bois d'Inde" ("bwa dend" en créole) est le nom vernaculaire donné en français à deux espèces du genre Pimenta, de la famille des Myrtacées, qui regroupe des plantes (arbres, arbustes, arbrisseaux...) dicotylédones dialypétales (du grec dialuein, séparer => fleurs à pétales séparés) des régions méditerranéennes et tropicales et dont beaucoup de genres fournissent des drogues à la médecine (voir Cajeput, Eucalyptus, Girofle, Myrte, Niaouli...) : Pimenta dioica et Pimenta racemosa, que nous développons ci-après.

    ''Pimenta dioica'' (rameau feuillé sur pied)

    ''Pimenta racemosa'' (rameau feuillé sur pied)

    Pimenta dioica ⇑
    Pimenta racemosa ⇒

    L’appellation "bois d'Inde" vient de Christophe Colomb qui rapporta des graines des Antilles, de l'île de la Jamaïque, pensant avoir trouvé les Indes (Les Antilles sont aussi appelées les "Indes Occidentales", West Indies en anglais)

     

    Le Bois d'Inde Pimenta dioica

    Pimenta dioica, appelé piment de Jamaïque.

    Ces feuilles odorantes proviennent d'un "Bois d'Inde", le Pimentier, arbuste qu'on trouve dans tous les jardins aux Antilles, qui donne les graines de "piment de la Jamaïque". Chaque maison possède son petit arbre ;-)

    Appelé aussi "poivre de la Jamaïque" ou "laurier antillais", Quatre-épices, Pourclou, Allspice ("tout-épice" par les Anglais qui en sont friands)... l'arbuste n'est pourtant ni un piment, ni un poivrier, ni un laurier (il en est un cousin), mais dans la cuisine antillaise on appelle "épices" tous les condiments qu'on ajoute aux préparations : herbes, épices, graines, miel, ail, piment...

    Bois d'Inde Pimenta dioica Graines

    C'est que la saveur plutôt douce rappelle la noix de muscade, la cannelle, le clou de girofle et le poivre...

    ----------

    Paul Bourgeois "Une plante aromatique de la Caraïbe : Le bois d'Inde" Journal d'Agriculture Traditionnelle et de Botanique Appliquée, vol. 37, no 1,‎ 1995 (en ligne) - voir p. 147 : "Le bois d'Inde commercial est dans la plupart des cas Pimenta dioica")

    Voir Aromatiques épices (Poivres & Piments) "Piment" de Jamaïque pp 45-46 (pdf)

     

    La cuisine antillaise l'emploie de manière traditionnelle dans de nombreux plats de volailles, de porc ou de poisson grillé. Les recettes créoles font notamment partie de la préparation du boudin à la manière des îles.

    En cuisine - Pimenta dioica

    Feuilles et graines de Pimenta dioica sont utilisées comme épice en cuisine tropicale.

    Feuilles

    ''Feuilles'' Pimenta dioica (séchées en vrac2)

    Les feuilles de Bois d'Inde s'utilisent comme celles du laurier-sauce (et du curry), entières ou broyées, comme aromate dans les soupes, sauces ou ragoûts.

    Bien qu'elles ressemblent aux feuilles de laurier-sauce, leur saveur est particulière, différente : lorsqu'on écrase des feuilles de Bois d'Inde, elles dégagent un parfum mélangé d'anis, de girofle ou de citronnelle.

    Les feuilles se conservent en bouquets, soit dans un bocal, soit à l'air libre (attachez puis suspendez-les feuilles, dirigées vers le bas). Prélevez une feuille à chaque utilisation.

    Graines

    Les graines sont appelées "Piment" ou "Poivre de Jamaïque", ce qui n'est pas approprié, on l'a vu, mais tout de même... ces graines doivent être utilisées en petite quantité car elles risquent de masquer la saveur des autres épices utilisées dans un même plat...

    On en trouve également sous forme d'épice en poudre.

    Il est très difficile de trouver les feuilles en France, en revanche l'épice en poudre est présente sur le marché.

     

    Recettes

    => "Je vous cuisine le bois d'Inde" : Passion-culinaire

     

    Il est coutume de parfumer le rhum avec les feuilles de "bwa dend". Elles y distillent leur flaveur aromatique riche, avec d'autres épices ou aromates, pour donner de délicieux rhums arrangés (rhum de la Désirade)

    ----------

    Voir plus bas

    Rhum (Documentation)

    Le Bay Rum - Pimenta racemosa

     

     

    Le Bois d'Inde Pimenta racemosa

    Pimenta racemosa, épice typique des Antilles appelée Bay St-Thomas.

    Le Myrcie ou Myrcia est un arbuste de la région de Chaco (Argentine), au nom local de Guabiyu, dont l'écorce gris verdâtre et mince, se détache par larges écailles et dont le bois rose, compact, élastique et très lourd est spécialement utilisable pour les travaux de tour.

    ''Bois d'Inde écorce'' Pimenta racemosa (tronc)

    ----------

    Voir plus bas Le Bois d'Inde Pimenta racemosa

    Pimenta racemosa, Myrcia acris... appelé aussi piment couronné, Bay St-Thomas...

    Voir Liste des variétés et plus bas Le Bay Rum - Pimenta racemosa

    Pharmacopée

    Le véritable Bois d'Inde, qui tient une place importante dans la pharmacopée américaine.

    Achouwou est le nom amérindien de la plante caribéenne que Colomb dénomma "Bois d'Inde" par erreur (... géographique). L'achouwou n'est pas seulement un condiment, il est également médicament.

    Bien dosé (en infusion par exemple et sans abus) est un bon anti-oxydant. Retardant le vieillissement des cellules, les prévenant de mutations, l'achouwou renforce notre système immunitaire.

    Ses feuilles, coriaces et odorantes, distillées dans le rhum, donnent le "Bay Rum", lotion tonique utilisée en friction contre les rhumatismes, les refroidissements et en massage local, par les sportifs.

    Composants principaux de la plante

     

    L'huile essentielle du Bois d'Inde Pimenta racemosa

    On extrait une huile essentielle par distillation des feuilles et des fruits.

    Origine : Mexique, Antilles.

    Une huile essentielle aux 3 fragrances

    On décrit 3 variétés de Bois d’Inde qui n’ont pas la même odeur, ni les mêmes propriétés, 3 chémotypes différents, donc, selon l’odeur de la feuille :

    Un au parfum majoritairement giroflé (peut-être l'arbuste le plus courant), un autre au parfum citronné (pour poissons et fruits de mer, excellent !) et le dernier au parfum anisé.

    1. girofle (anti-douleur)
    2. citron-citronnelle (antibactérien et anti-moustique)
    3. anis (pour les cheveux et contre les taches sur la peau)

    Curiosités

    On retrouve ces 3 parfums à des concentrations différentes dans les 3 types de Bois d'Inde.

    Les rejetons de la plante peuvent avoir une autre fragrance que celle du plant d'origine !

    Composition moyenne

    • Phénols : eugénol (env. 40-55%), (méthyl)chavicol (10%, aussi appelé estragole)
    • Monoterpènes : myrcène (30-45%)
    • Sesquiterpènes (2%)
    • Ethers (1%)

    Propriétés / Indications

    • Antifongique (eugénol) mycoses diverses.
    • Antibactérien, antiviral (présence de phénols)
    • Antiseptique, cicatrisant (en frictions locales douces sur les blessures)
    • Anti-inflammatoire
    • Calmant neurovégétatif (en frictions locales) maux de tête.
    • Analgésique (en frictions locales) douleurs rhumatismales, courbatures.
    • Stimulant (circulatoire) chauffant (en frictions) fatigue, refroidissements.
    • Chute de cheveux (en émulsion) serait un remède contre la calvitie.
    • Répulsif des insectes * quelques gouttes dans une coupelle d'eau que l'on chauffe.
    • Cosmétique et Parfumerie, fabrication d'eau de toilette ou d'après-rasage.

    ----------

    (WikiPhyto)

    * Voir Chassez ces petites bêtes ! 

    Utilisation

    L’olfaction. Comme c’est ponctuel et limité dans le temps, OUI. Par cette voie vous profitez de son effet dynamisant. Attention, ça réveille !

    Les massages. À condition d’être diluée, OUI.

    La diffusion. Il y a trop de phénols, c'est NON.

    Synergie

    Laurier noble, Romarin, Patchouli, Sauges officinale et sclarée, Myrte, Ylang-ylang... un effet tonique pour la régénération cellulaire et l'activité physiologique du cuir chevelu, notamment en stimulant la circulation capillaire (usage externe)

    Précautions d'emploi

    Uniquement par voie externe => Voie interne déconseillée.

    • À éviter en cas d’allergie à l’eugénol.
    • Déconseillée chez la femme enceinte.

     

    Il existe une alternative à l’utilisation de l’huile essentielle. Dans le cas du Bois d’Inde, dans le cadre d’une utilisation contre l’alopécie, le Bay Rum peut tout-à-fait convenir et peut même être fabriqué "maison" très simplement. Voyez ci-après ;-)

     

    Le Bay Rum - Pimenta racemosa

    "Double distilled bay rum front" par Boston Public Library (Bay rum de Saint-Thomas)

     

    Le "Bay Rum" a été initialement fabriqué à Saint-Thomas. C'est le produit de la macération de feuilles de bois d’Inde Pimenta racemosa dans du rhum.

    Composition, Propriétés, Utilisation, Précautions

    Voir L'huile essentielle du Bois d'Inde Pimenta racemosa

    Voir aussi Rhum (Documentation)

    En Martinique, cette macération est plutôt utilisée en friction pour soulager les rhumatismes.

    L’activité anti-inflammatoires des feuilles a été démontrée (Fernandez et al, 2001). Le Bay Rum est ainsi également utilisé en massage par les sportifs après l’effort.

    Longuefosse le préconise également pour les bains de bouche en cas de douleurs dentaires pour les vertus antiseptiques et analgésiques de la variété à l’odeur de girofle, la plus courante.

    Une recette simple

    • 1 litre de rhum à 50°C minimum.
    • des feuilles de bois d’Inde (une quinzaine)
    • Découpez les feuilles de bois d’Inde et mettez les dans le rhum.
    • Laissez macérer au soleil pendant 2 semaines (plus si pas beaucoup de soleil)
    • Filtrez et utilisez en friction.
    • Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle en fonction de l’utilisation.

     

    Prenez une bouteille de bay rhum, ajoutez-y un carré de camphre * (usage externe) et adieu fatigue, rhume, etc. ! (internaute)

    ----------

    * Voir aussi

    Camphre (pdf de Yantra)

    Camphre (Wikipédia)

    Baume du Tigre

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Sources

     

    Rhum

    Dès 1635 les colons français installés dans les Antilles font des essais d'acclimatation de la canne à sucre. Cette dernière est d'abord cultivée pour la production du sucre. La culture n'est pas très rentable car seule une partie du jus est utilisée. Une solution est trouvée lorsqu'on s'aperçoit que le jus fermenté par la chaleur et les levures naturelles donne une boisson alcoolisée. En 1694, le père Labat imagine de distiller cette boisson, créant ainsi une eau-de-vie qui, après quelques évolutions, est devenue le rhum ; les sucreries ajoutent alors rapidement une distillerie à leur installation...

    ----------

    Vu dans Listes de liqueurs et alcools

    Voir, dans Yantra Canne à sucre - Rhum arrangé - Rhum (Recettes) - Bay Rum

    Voir aussi, de Wikipédia RhumRhum agricole

    Pour le cuir chevelu

    Aux Antilles françaises, un vieux remède, une mixture à base d’oignon et de rhum, est particulièrement recommandé contre les boutons purulents sur le cuir chevelu et pour calmer les démangeaisons.

    • Dosage : un oignon haché dans ½ verre de rhum.
    • Macération de 3 jours avant l’application.

    ----------

    Vu dans Shampoings maison

    Eau de Mélisse

    L'eau de Mélisse est un alcoolat *, quasi panacée idéale pour lutter contre stress, "déprime", fatigue, digestion difficile... préparée avec :

    • 67 g sommités fleuries de Mélisse, 50 g zeste de Citron,
    • aa 27 g Cannelle de Ceylan, clous de Girofle et noix de Muscade,
    • aa 14 g semences de Coriandre et racine d'Angélique,
    • 1 litre de Rhum, à laisser macérer 4 jours puis filtrer.

    ----------

    * Alcoolat : autrefois appelé "esprit", résultat de macération et distillation de l'alcool (alambic) sur une (ou plusieurs) substance(s) aromatique(s) : l'eau de Cologne est un alcoolat. On le distingue de l'alcoolature, fabriquée exclusivement à partir de plantes fraîches. La colature est le filtrage d'un liquide par divers procédés (décoction, infusion) ; liquide obtenu par ce filtrage.

    Vu dans Mélisse (Melissa officinalis)

    En Martinique, des distilleries fournissent de l'alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique (France TV info 21/03/2020). Extrait :

    Les rhumeries de l'île rentrent à leur tour dans la lutte contre le coronavirus. Elles ont commencé à mettre à disposition de l'alcool pur à destination de certaines structures en capacité de produire du gel hydroalcoolique, dans une Martinique frappée par la pénurie. (...)

    La production de gel hydroalcoolique sera confiée à l'un des fleurons de l'industrie chimique de Martinique, Prochimie, basé au quartier Palmiste au Lamentin. L'enseigne est connue dans le domaine des produits d'entretien ménager et industriels, des liquides pour automobiles, de l'essuie-tout ou du papier hygiénique. Elle présente donc un savoir-faire en termes de fabrication et de conditionnement.

    La lutte contre le coronavirus et cette solution "locale" pour fabriquer du gel hydroalcoolique, pourrait donner de nouvelles idées.

    Notre bon vieux rhum s'offre une nouvelle perspective. En plus de la vente en Martinique et surtout dans le monde, en plus du "spiritourisme" en pleine croissance avant la crise du coronavirus, avec cet alcool pour fabriquer du gel, c'est tout simplement une nouvelle opportunité autour de la santé, pour la canne à sucre et l'industrie locale.

    Photo "distillerie" [https://la1ere.francetvinfo.fr/image/bZL1Zy63qH5oEZQrHkCTTKUyFFY/930x620/outremer/2019/10/03/5d966049b9694_distillerie-1081269.jpeg]

    Photos

    1. "Pimenta dioica" (rameau feuillé sur pied) [http://www.wikiphyto.org/wiki/Fichier:Pimenta_dioica.JPG]
    2. "Feuilles" Pimenta dioica (séchées en vrac1) [https://www.aromatiques.com/40-879-thickbox_default/bois-d-inde.jpg]
    3. "Feuilles" Pimenta dioica (séchées en vrac2) [https://www.aromatiques.com/40-880-thickbox_default/bois-d-inde.jpg]
    4. "Baies d'Inde" Pimenta dioica (flacon et baies) [http://boutique.producteurs-du-monde.com/imagesbd/137-I-bois-inde.jpg] site [http://www.epices-et-piment.com/poivres-baies/bois-inde-piment-jamaique/bois-d-inde.php]
    5. "Pimenta racemosa" (arbre en pied) [https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f3/Pimenta_racemosa_5351.JPG/400px-Pimenta_racemosa_5351.JPG]
    6. "Pimenta racemosa" (rameau feuillé sur pied) [https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pimenta_Racemosa_-_Feuilles.jpg]
    7. "Conserver les feuilles" Pimenta racemosa (rameau suspendu) [https://i2.wp.com/plante-essentielle.com/wp-content/uploads/2015/12/bois-d-inde-feuilles-cuisine-e1450035886837.jpg]
    8. "Bois d'Inde écorce" Pimenta racemosa (tronc) [https://i2.wp.com/la-sorciere-et-le-medecin.com/wp-content/uploads/2015/04/bois-dinde-ecorce-e1428703434434.jpg]
    9. "Bois d'Inde planche botanique" Pimenta racemosa (vignette) [https://i2.wp.com/la-sorciere-et-le-medecin.com/wp-content/uploads/2015/04/bwadend.jpg]
    10. "Double distilled bay rum front" par Boston Public Library (Bay rum de Saint-Thomas) [https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Double_distilled_bay_rum_front.jpg]

    Quelques plantes

     

     

     

    haut de page