• 2-Oliban Boswellia carterii Encens

    Page créée en décembre 2018

    Oliban - Encens

    Boswellia

    Rois Mages, Melchior, Gaspard et Balthazar, venus de l'Est, apportèrent des présents à l'enfant Jésus, "l'Or, l'Encens, la Myrrhe". Gaspard, originaire d'Asie, offrit l’encens. Dans ce geste, c’est la reconnaissance de la divinité de l’Enfant Jésus qui est posée.

    2-Oliban boswelia catarii Encens

    Oliban, l'arbre Boswellia sacra (Puressence Passion)

    Selon saint Bernard, parmi les 3 présents, l'or [du sage] était destiné à soulager la pauvreté de la Vierge, l'encens [du roi d'âge mûr] à désinfecter l'étable et la myrrhe [du plus jeune] passait pour vermifuge et devait fortifier l'enfant. Le nombre « 3 » représente symboliquement les 3 continents : Europe, Asie, Afrique, le « monde de Jésus-Christ ».

    L'encens

    À l’époque des Rois Mages, l’encens était un véritable trésor, considéré comme bien plus précieux que l’or, et d’une grande valeur spirituelle également.
    Dans l’Antiquité, parmi les offrandes que l’on retrouvait le plus souvent sur les autels, il y avait d’abord l’encens.

    L'Encens (du latin incensum : brûlé, du verbe à l'infinitif incendere) "Sueur des dieux", mets divin, est une oléorésine aromatique et odoriférante, coulant en "larmes" le long du tronc de divers arbustes Térébinthacées-Burséracées (Boswellia) ou Cupressacées (Genévrier thurifère) des bords de la Mer Rouge. Le mot encens se transcrit en égyptien Sen Netjer, signifiant "rendre divin".

    2-Oliban boswelia catarii Encens

    C'est en « saignant » l'arbre que l'on recueille la précieuse résine d'encens (Puressence Passion)

    La résine est tirée par incision aux jours caniculaires pour la "faire sortir". Elle dégage par combustion, avec une flamme blanche, une vapeur forte, pénétrante, agréable (voir Benjoin, Cannelle de Ceylan, Myrrhe, Pin sylvestre, Santal...)

    La fumée d’encens s’élevant dans les cieux semble emporter sur ses volutes les pensées de l’officiant vers le royaume divin. Dans les temples et les églises, la fumée de l'encens est chargée d'élever les prières vers le ciel et les dieux.

    On distingue

    . L'Encens mâle, « encens de l'Inde », est extrait de la Boswellia (Burséracées) sous forme de larmes ± régulières et jaunâtres, est le meilleur : rond, blanc, gras au-dedans, s'enflamme sitôt qu'on le met sur le feu. Appelé aussi Oliban (voir plus bas)

    . L'Encens femelle, « encens d'Arabie », est produit quant à lui par une espèce de Genévrier (Cupressacées), un arbre aux feuilles semblables à celles du Poirier (selon Théophraste), le Thurifère d'Arabie, du pays de Pount : actuelles Érythrée (Asmara), Djibouti, Somalie, Abyssinie (ancien nom de l’Éthiopie, Addis-Abeba), de l'Inde...

    2-Oliban brouillon

    Genévrier thurifère (Ayour Atlas in Ecologie)

    Voir mon pdf GENÉVRIER

    Cet encens est mou, plus résineux, moins aromatique, moins agréable à l'odeur. Mais on dit que celui du pays de Saba (aujourd'hui Yémen) est le meilleur et le plus estimé... Les Anciens en parlaient déjà en termes élogieux.

    L'huile essentielle d'encens en général

    Principaux composants : alcools (α-linalol), terpènes, olibanol, corps résineux. Origine : Afrique orientale.

    Usages

    De nos jours, si l'encens est toujours présent dans les cérémonies religieuses, quelle que soit la croyance, son utilisation s'est élargie.

    Comme l'encens est connu pour purifier l’air des ondes négatives et augmenter la clarté de la pensée, on l'utilise chez soi pour purifier l'atmosphère et/ou accompagner une prière ou une méditation.

    2-Oliban boswelia catarii Encens

     

    Il est ainsi brûlé sous forme de cônes, de bâtonnets, ou simplement de morceaux de résine séchées pour dégager sa divine fumée.

    Remarque : de nos jours, le mot encens, employé plus largement, désigne en fait toute préparation en bâtonnet ou cône, à brûler pour faire diffuser la fumée dans une pièce.

    Présentant un certain intérêt, l'encens est employé en médecine, sous forme de fumigations.

    Propriétés essentielles :

    • tonique, stimulant (défenses naturelles)
    • pectoral
    • cicatrisant
    • antidépresseur, sclérose en plaques...

    Associations

    Benjoin, Eucalyptus, Lavande, Marjolaine, Myrrhe, Pin, Rose, Santal... entrant dans la confection d'encens. Ciste, Cyprès, Huile végétale de Calophylle Inophyle.

    En usage externe

    Sur la colonne vertébrale.

    En usage interne

    En aérosol.

    Les extraits d'encens, sous forme de gélules, pourraient avoir une discrète efficacité sur certaines maladies, dont l'asthme...

    Uniquement sur avis médical.

    En parfumerie

    L'encens est utilisé sous forme d'essence ou d'absolue, pour son odeur boisée, assez minérale, aux aspects légèrement épicés.

    De par l'histoire de cette matière et les symboles religieux qui lui sont associés, son usage dans les parfums évoque une certaine religiosité et confère un aspect sacré. 

     

    Oliban 

    L'encens appelé oliban (bas-latin olibanum et grec λίϐανος Libanos) ou frankincense, est une "oléo-gomme-résine" (oléorésine) aromatique tirée de « l'arbre à encens » (Boswellia sacra) ou « arbre oliban » (Boswelia carterii), de la famille des Burséracées, au feuillage touffu (caduque) et aux petites fleurs blanches au cœur rose. Le miel de ses fleurs est également très apprécié.

    2-Oliban boswelia catarii Encens

    Oliban, la résine en "larmes" (Puressence Passion)

    Appelé vulgairement "Encens mâle", c'est l'encens des cérémonies religieuses ; originaire du Yémen, de Somalie, l'encens oliban, substance sacrée, fut exploité et associé depuis des millénaires aux cérémonies rituelles.

    Usages

    L'huile essentielle d'encens-oliban est utilisée depuis des millénaires ; elle est même citée dans la Bible !

    L'essence, à l'odeur balsamique un peu citronnée,

    • stimule les défenses contre les infections respiratoires ;
    • est un anti-inflammatoire naturel très puissant ;
    • est un puissant antiseptique externe ;
    • permet de lutter contre l'anxiété, stress, tension nerveuse, dépression...

    En usage externe

    Applications pure ou diluée sur crevasses, plaies superficielles...

    Si vous souffrez de n'importe quel type d'inflammation, y compris un mal de tête, pensez à l'huile essentielle d'encens-oliban.

    En usage interne

    3 gouttes 3 fois / jour dans du miel ou sur un sucre en cas de catarrhes bronchiques, grippe...

    Uniquement sur avis médical.

    En cosmétique

    L'huile essentielle d'encens-oliban quotidiennement comme traitement anti-vieillesse, notamment contre les rides.

    En travail sur soi

    Cette huile essentielle est *fabuleuse* pour accompagner la méditation, la sophrologie

    Voici sa fiche pratique

    2-Oliban boswelia catarii Encens

    Encens-Oliban, la fiche de Sophie Mastrantuono - Puressence Passion

    Voir Boswellia serrata la plante anti arthrose de la médecine indienne

    Voir aussi la fiche de l'HE d’Encens Oliban Boswellia carterii

    10 bienfaits de l'Huile Essentielle d'Encens (Comment Économiser) [archive]

    18 utilisations de l'Huile Essentielle d'Encens (Comment Économiser) [archive]

     

     

    Sources principales : Wikipédia - Puressence Passion

     

     

     

    haut de page