• 2-Sauge

    Fiche créée en septembre 2020

    Sauge

    Salvia

    Le nom du genre Salvia vient du latin salvare, qui signifie "soigner", 'guérir". Des préparations médicinales peuvent être en effet préparées à partir de sa racine. On pensait notamment que les propriétés curatives de la sauge officinale (S. officinalis) permettaient de soigner presque toutes les maladies ou maux, voire permettre d’accéder à l’immortalité. *

    Sauge feuilles

    Feuilles de sauge

    * Michel Barbet

    On disait au Moyen-Âge que "qui cultive la Sauge en son jardin ne devrait jamais être malade" et pour l'École de Saleme : "Salvia salvatrix, natura conciliatrix".

    Il existe environ 500 variétés de sauges, famille des Lamiaceae, présentes naturellement dans tout le Bassin méditerranéen, garrigues, terrains secs calcaires et ensoleillés - Espagne. ex-Yougoslavie.

    ----------

    Voir Herbes de la Saint-Jean

    Sauge officinale

    Salvia officinalis L. - Salvia lavandulae folia

    Sauge officinale Salvia officinalis

    Les feuilles de sauge officinale (Salvia officinalis) ont un aspect cendré

    "Thé de Grèce", "Herbe de Catalogne"... est un sous-arbrisseau vivace (50 cm de haut), rameaux quadrangulaires, feuilles épaisses, lancéolées, finement dentées, rugueuses, feutrées de poils blancs, gris-blanchâtre et gaufrées à la face inférieure, fleurs bleu violacé, bilabiées, groupées en verticille le long de la tige. L"'Herba sacra" des Latins : Hippocrate (v.460-v.370 av JC) l'utilisait déjà, et, après lui, Dioscoride (Ier siècle) et Galien (IIe siècle).

    Remède populaire toujours très employé et l'une des plantes médicinales les plus renommées : tout un programme ! Les Chinois s'en servent pour faire du thé. On considère aujourd'hui que cette labiacée réunit, à un haut degré, les propriétés précieuses de l'ensemble des labiées.

    Trousseau et Pidoux affirment avoir vu plusieurs fois les ulcères de jambes se fermer, se couvrir d'un tissu cutané nouveau, par l'application de compresses imbibées dans du vin cuit avec feuilles de Sauge et miel.

    ----------

    Voir

    Trousseau et Pidoux : Traité de thérapeutique et de matière médicale
    Tome 1 (1875) - Tome 2 (1877)

    Plus bas La sauge pour la santé

    L'huile essentielle de sauge officinale

    L'huile essentielle (HE) des feuilles/fleurs a pour composants principaux (CP) : thuyone (40-75 %), salviol ("camphre de Sauge"), eucalyptol, du tanin, des amers... et a une saveur chaude. Origine : Provence, Espagne. ex-Yougoslavie.

    Action hormonale : améliore, régularise la production des œstrogènes, emménagogue, "cortisone- like" :

    du fait de ces actions "hormone-like" qui peuvent se révéler intenses chez certains sujets, déconseillée chez la femme enceinte et le jeune enfant.

    Antispasmodique, diurétique (draineur général), anti-laiteux :

    contre-indication : allaitement ;

    • antisudorale, tonique - excitant nervin, stimulation des cortico-surrénales : pourrait contribuer efficacement à faire baisser la graisse et cellulite, compte tenu de cette action qui participerait à une efficacité globale sur problèmes plus spécifiquement féminins... + bain ;
    • stimulant général, excellent tonifiant corps/esprit, antiseptique (interne/externe), antirhumatismal (bains) astringent (raffermit les tissus) et cicatrisant (applications locales)...

    Par voie interne +++ pas d'utilisation en cures continues

    • règles insuffisantes, douloureuses : régularisation des cycles, (pré)ménopause (sueurs, irritabilité, dépression, bouffées de chaleur), conception, préparation à l'accouchement, faire tarir la lactation,
    • relève les forces de l'organisme tout entier (organes digestifs, hépatisme, infections urinaire, pulmonaire, pleurale...), (neur)asthénie (convalescence),
    • dyspepsie (atonie gastro-intestinale, digestion lente, inappétence),
    • hypotension, asthme, adénites, fièvres intermittentes,
    • sueurs nocturnes des tuberculeux, des convalescents, transpiration excessive des mains et des aisselles...

    contre-indication : insuffisance rénale ou instabilité neurovégétative

    • 2-4 gouttes 3 fois/jour dans du miel, sur un sucre, diluées dans l'huile vierge ou en solution alcoolique suffisent :

    peut être toxique, même à faible dose.

    Usage externe

    • leucorrhées (injections vaginales),
    • aphtes (bains de bouche), angines, névralgies dentaires, stomatite,
    • plaies atones, dermatoses (lotion),
    • débilité infantile, alopécie, piqûres d'insectes (guêpe), désinfection des habitations...

    Frictions, massages +

    • peaux grasses, tonifier ;
    • associée à Menthe poivrée en massages raffermissants ;
    • en frictions : arrête la chute de cheveux,facilite leur repousse.

    Diffusion : non, irritante

    mais oui pour les bains fortifiants et antirhumatismaux

    Association : employée seule.

    Sauge sclarée

    Salvia sclarea

    Sauge sclarée Salvia sclarea feuilles Wiki

    La sauge sclarée Salvia sclarea L., dite aussi orvale, toute-bonne ou simplement sclarée, possède les mêmes propriétés que la Sauge officinale. Ses feuilles s'emploient encore aujourd'hui contre la coqueluche.

    Elle fournit une huile essentielle (plante fleurie. Origine : Provence) qui a la consistance d'un miel dur et renferme le sclareol (5-7 %) + acétate de linalyle, et 

    contient beaucoup moins de thuyone que celle de la Sauge officinale : cette cétone peut être épileptisante et toxique pour le système nerveux. 2 fois plus que l'Absinthe... La Sauge sclarée ne présente donc pas cet inconvénient...

    • On utilise plus spécialement ses propriétés stimulantes générales (son action augmente la tonicité cellulaire en usage externe)
    • et emménagogues (aménorrhées, dysménorrhées).
    • On l'emploie en cosmétologie pour son odeur d'ambre gris.
    • Fragrance : sert de parfum de support en parfumerie.

    Il s’agit donc de ne pas confondre HE de sauge officinale et HE de sclarée : « cette huile essentielle ne présente pas de danger si on utilise bien cette sauge sclarée et non pas la sauge officinale » (Danièle Festy, La Bible des huiles essentielles)

    Lu dans Huile essentielle de sauge... (Plante-Essentielle) [archive]

    Déo conseils

    Mettez-vous des HE dans votre déodorant ? La sauge sclarée est souvent conseillée... Mais n'employez pas toujours la même HE, alternez-les ! Pensez qu'il peut y avoir des contre-indications sur le long terme. (Murielle Bebrone)

    Sinon comme déo il y a la pierre d'alun. Je l'utilise depuis près de 5 ans et c'est parfait même pendant la canicule (testée !) (Dominique O. 28/05/2019)

    ----------

    Voir Œstrogen-like, la sauge sclarée ? (Essentielle Marguerite) [archive]

    Sauge des prés

    Salvia pratensis

    Sauge des prés Salvia pratensis Michel Barbet

    Sauge des prés Salvia pratensis (Michel Barbet)

    Elle possède également  les mêmes propriétés que la Sauge officinale, mais à moindre degré.

    Sauge des devins

    Salvia divinorum

    Certaines espèces de sauges, en particulier Salvia divinorum (la "sauge divinatoire", connue localement sous des noms divers comme hojas de la pastora ou yerba de María), possèdent des effets hallucinogènes, et sont encore employées dans les rites chamaniques de certaines tribus d'Indiens d'Amérique ou comme psychotrope. (Lu dans Vishuddha)

    Salvia divinorum contient des salvinorines, principalement de la salvinorine-A et de la salvinorine-B. Elle contient également les composants parents psychoactifs suivants : salvinorine F (activité inconnue), salvinorine T G A, divinatorine A, divinatorine D, divinatorine E, salvinicinse A...

    Sauge des devins Cristaux de Salvinorine grossis 20X

    Cristaux de Salvinorine grossis 20X

    Seule la salvinorine-A semble être à l'origine des effets psychotropes, elle est donc couramment appelée simplement salvinorine.

    Potentiel thérapeutique

    Les modes d'actions très particuliers et hors du commun de la Salvinorine A, intriguent beaucoup les scientifiques. Par exemple, Bruce Cohen et ses collègues d'Harvard ont étudié le potentiel de "régulateur d'humeur" lié à la Salvinorine A qui pourrait faire l'objet d'étude de traitement chez des personnes touchées par les troubles bipolaires. De plus, en activant les récepteurs opioïdes "kappa", la Salvinorine pourrait réduire la dépendance aux stimulants. D'autres chercheurs soutiennent l'hypothèse que la Salvinorine A peut amoindrir les symptômes chez les personnes souffrant de psychoses et troubles dissociatifs.

    Plusieurs études démontrent que le principe actif Salvinorine A contenu dans la Salvia divinorum, pourrait traiter la dépendance de certaines drogues. À ce sujet, Thomas Prisinzano le professeur assistant de l'Université de Lowa affirme que la salvinorine A permettrait de traiter l'addiction à la cocaïne : en donnant un libre accès à la cocaïne chez le rat, ce dernier interrompt sa consommation de cocaïne lorsqu'on lui donne un libre accès de salvinorine A en parallèle. Selon d'autres sources, la Salvia divinorum pourrait avoir un potentiel en tant que thérapie traitant la dépendance aux stimulants tels que les amphétamines, et aux opiacés.

    Les effets de Salvia divinorum sont souvent décrits par erreur comme ceux du LSD, par des personnes n’ayant jamais consommé la substance, notamment politiciens et journalistes. Les usagers au contraire, décrivent ses effets comme uniques à la substance (38,4 %) ou comme similaires à la méditation, au yoga ou une transe (23,2 %) ; seulement 17,7 % d’usagers trouvent une ressemblance aux autres psychoactifs sérotoninérgiques (mescaline, psilocybine, LSD, etc.).

    ----------

    Source Wikipédia

    Voir Phénergan (sirop)

    Lien externe Sauge (Magie Végétale)

    Voir plus bas Une plante *magique*

    Un Cousin ;-) 

    Le "Chia" est une plante originaire des montagnes du Mexique, Salvia hispanica (de la famille des sauges, parfois surnommée "sauge hispanique") dont les graines, d'une grande ressemblance avec les graines de pavot, étaient déjà cultivées et consommées par les Aztèques et les Amérindiens. Aujourd’hui, elles sont surtout consommées par les athlètes. (Superaliments 2)

     

    La sauge en cuisine

    La sauge, une amie qui vous veut du bien ! Douce et veloutée au toucher, puissante et élégante au goût, elle évoque le Sud, les repas d’été en famille et elle pousse l’amitié jusqu’à nous offrir ses saveurs toute l’année. (Rustica)

    La soupe "aïgo boulido" des Provençaux comprend

    • une infusion d'une douzaine de feuilles de sauge pour 2 litres d'eau,
    • sel, poivre, ail et 100 g d'huile d'olive.
    • Faites bouillir 10 minutes et versez sur des tranches de pain.

    ----------

    Voir Aromatiques Épices (pdf) 

     

    La sauge pour la santé

    Externe

    Exfoliant avec Sauge

    Le "peeling" naturel de Maurice Mességué. Pour entretenir le plus longtemps possible l'éclat de votre bronzage et affiner le grain de la peau, ce qui évite l'apparition de boutons de l'après soleil, pensez au gommage et à l'hydratation de votre peau. (voir Automne en cures)

    • Humidifiez 2 poignées d'argile verte et ajoutez 1 c. à c. d'huile essentielle de sauge.
    • Faites chauffer le tout dans un linge, mais pas trop pour ne pas vous brûler.
    • Appliquez ensuite sur la peau à améliorer (taches, petites cicatrices...)
    • Renouvelez plusieurs fois l'opération.
    • L'épiderme va peler en douceur.

    À noter, l'huile essentielle de sauge est excellente pour masser les blessures qui font encore mal et les cicatrices qui ont du mal à s'estomper entièrement.

    Asthme, espèces pour fumer (Trousseau) :

    • Stramoine (espèce de Datura contenant des alcaloïdes mydriatiques), 30 g
    • Sauge, 15 g,
    • en 20 cigarettes ou en pipes.

    ----------

    Voir Tabac, une histoire fumeuse

    Pour désinfecter des locaux où des malades graves ont séjourné

    ----------

    Voir plus bas Une plante *magique* Rituel de la sauge brûlée

    Interne

    Antibiotique

    La sauge est l’ancêtre de l’antibiotique puisque utilisée depuis l’Antiquité. Les composés polyphénoliques qu’elle contient ont une activité antioxydante qui contribue à régulariser le système immunitaire. Riche en fer, en calcium et en vitamines A, la sauge est un antiseptique utile pour combattre les virus de l’hiver. Selon certaines croyances médiévales, la plante permettrait même d’augmenter l’espérance de vie.

    ----------

    Voir L'Eucalyptus et la Sauge pour soulager l’inflammation de la gorge (Passeport-santé)

    Tisane santé

    Sauge tisane

    Feuilles/sommités fleuries de Sauge officinale en usage interne :

    • atonie digestive, dyspepsie, diarrhée...
    • infusion 10 mn de 15-20 g / litre d'eau (5-6 feuilles / tasse) :
    • pour faciliter la digestion, 1 tasse après le repas,
    • régulariser la circulation et arrêter les sueurs nocturnes des convalescents, + 1 tasse au coucher.

    Contre-indiquée chez les sujets sanguins.

     

    Une plante *magique*

    Rituel de la sauge brûlée

    Sauge brîlée pour clarifier l'énergie

    "... dégageons les anciennes énergies de notre maison avec de la sauge, et invitons de nouvelles énergies abondantes qui nous soulèvent et nous inspirent."

    Emmanuel Dagher (02/11/2018)

    Faire brûler de la sauge pour chasser les mauvaises énergies ? L’idée peut paraître un peu étrange... Pourtant, c’est un ancien rituel amérindien qui existe depuis des millénaires ! Brûler de la sauge blanche est un rite de protection et de purification. La pratique est similaire à la myrrhe et l'encens, que l'on brûle dans les églises. Depuis des siècles, de nombreuses cultures utilisent les feuilles de sauge dans leurs rituels de purification et de guérison. Beaucoup de personnes utilisent cette pratique pour purifier leur maison et se sentir mieux chez elles. Mais c'est loin d'être les seules vertus !

    Rituel de purification : le smudging

    Il existe de nombreuses variétés de sauge que vous pouvez brûler pour purifier votre espace intérieur. Traditionnellement, on utilise la sauge blanche ou sauge sacrée (Salvia apiana)

    Batonnets de Sauge blanche par Native Spirit

    Bâtonnets de Sauge blanche par Native Spirit. Pour soutenir et respecter les cultures qui ont développé la pratique du smudging, procurez-vous des bâtonnets de sauge d’origine amérindienne.

    La sauge blanche Salvia Apiana est une plante sacrée pour de nombreuses tribus amérindiennes qui, en plus de sa puissance aromatique et odorante, a un pouvoir purificateur très puissant. Principalement utilisée en fumigation (smudge), les tribus amérindiennes étalent parfois des feuilles de sauge blanche sur le sol à l'intérieur des tipis avant de marcher ou de s'asseoir dessus pour dégager une odeur agréable, purifier les lieux et favoriser relaxation, concentration et méditation.

    Cet encens amérindien est traditionnellement utilisée lors d'évènements importants et de rituel spirituel ; elle permet de décharger les lieux des énergies négatives et ainsi favoriser le bien-être, la paix et l’harmonie.

    Pour de nombreuses personnes, la fumée de sauge blanche aide à nettoyer les espaces et à chasser l'énergie négative.

    Mais d'autres variétés du genre Salvia peuvent faire l'affaire, ainsi que des variétés du genre Artemisia comme la sauge blanche des prairies (Artemisia ludoviciana).

    Attention, la Sauge officinale (Salvia officinalis), riche en cétones, est à éviter en diffusion.

    Protocole

    Brûler de la sauge en rituel de purification (smudging) nécessite peu de matériel

    • un bâtonnet de sauge blanche (ou smudge stick) ou autre "sauge" (voir ci-dessus)
    • un grand coquillage comme une huitre ou un petit bol pour déposer les cendres
    • des allumettes ou une bougie pour allumer le bâtonnet
    • facultatif : une plume ou un éventail pour dissiper la fumée

    Avant de brûler la sauge

    Avant de faire brûler de la sauge, il est recommandé de définir votre objectif. L’utilisez-vous à des fins spirituelles ? Pour chasser les mauvaises énergies ? ...

    Veillez à faire sortir les animaux domestiques de la pièce que vous purifiez et à ouvrir une fenêtre qui restera ouverte pendant et après le smudging pour permettre à la fumée de se dissiper car inhaler de la fumée peut être dangereux pour votre santé. (Pus bas Précautions)

    Veillez à bien respecter les étapes ci-dessous.

    Faire brûler la sauge

    Qu'il s'agisse de purifier votre espace de vie ou un objet vous pouvez choisir de faire brûler de la sauge, et les purifier ainsi aussi souvent que vous le souhaitez.

    • Allumez l’extrémité du bâton de sauge avec une allumette.
    • Laissez brûler pendant 2 à 3 secondes, puis soufflez dessus pour éteindre la flamme.
    • La combustion des feuilles doit dégager une fumée épaisse et parfumée.
    • Tenez le bâtonnet de sauge dans une main, et utilisez l’autre main pour diriger la fumée autour de votre corps et dans votre espace de vie.
    • Laissez la fumée imprégner les zones du corps ou de votre espace de vie que vous souhaitez purifier.
      • Pour mieux diriger la fumée, utilisez un éventail ou une plume (facultatif).
    • Déposez les cendres dans un bol ou autre récipient.

    Brûler de la sauge pour purifier sa maison : Dirigez la fumée du bâtonnet de sauge (blanche) sur toutes les surfaces et dans tous les espaces de la maison ou de votre espace de vie. Soyez minutieux. Orientez la fumée dans chaque recoin de la pièce : porte, fenêtres et même à l’intérieur des meubles et des placards. Qu’il s’agisse d’une seule pièce ou de toute la maison, faites le tour de l’espace jusqu'à revenir au point de départ. L’essentiel est de minutieusement diriger la fumée sur toutes surfaces.

    Purifier un objet avec la sauge : Utilisez la fumée de sauge pour purifier un objet nouvellement acquis (bijoux, meubles, vêtements), pour les protéger ou pour les débarrasser de leur énergie négative. Pareillement, vous pouvez purifier tout objet lié à un mauvais souvenir ou qui est chargé d’énergie négative. De nombreuses personnes brûlent de la sauge pour purifier des objets qui leur sont importants et leur conférer une signification sacrée. Pour ce faire, répandez la fumée sur et autour l'objet que vous souhaitez purifier. Utilisez la main ou un éventail pour mieux diriger la fumée.

    Après avoir purifié un objet ou un espace de vie, assurez-vous que le bâtonnet de sauge est complètement éteint. Tapotez l’extrémité allumée du bâtonnet dans un petit bol de cendre de bois ou de sable. Veillez à bien vérifier l'extrémité pour vous assurer que les braises sont totalement éteintes. Une fois éteint, rangez le bâtonnet dans un endroit sec et à l'abri du soleil.

    Précautions

    Si le rituel est fait correctement et respectueusement, brûler de la sauge ne présente aucun danger. De plus, ses bienfaits continuent même une fois la fumée dissipée.

    • Lorsque vous brûlez de la sauge, gardez toujours une fenêtre ouverte. Inhaler de la fumée peut être dangereux pour votre santé.
    • Les personnes qui souffrent d'asthme ou autres troubles respiratoires sont plus sensibles à la fumée, ce qui peut produire des réactions indésirables.
    • Faites attention lorsque vous tenez en main le bâtonnet de sauge allumé, vous risquez de vous brûler voire de provoquer un incendie. Veillez à toujours avoir de l'eau à proximité.
    • Éteignez complètement vos bâtonnets après chaque utilisation.
    • Ne laissez jamais un bâtonnet de sauge allumé sans surveillance.
    • Faire brûler de la sauge peut déclencher les détecteurs de fumée. À ne pas oublier si vous purifiez votre bureau ou autre espace public !

    ----------

    Source Comment-économiser

    Voir aussi Rituel des feuilles de Sauge brûlées (Travailler avec l'Aura)

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Source (autre que celles citées) : Sauge (s)... (jpg)

    Voir aussi

    Naturopathie

    Théorie des signatures

    Documentation

    Toxicité des huiles essentielles

    En France, une loi nous permet d'assurer la délivrance de ces huiles essentielles potentiellement toxiques voire mortelles à faibles doses pour certaines, uniquement en pharmacie. J'espère que vous comprendrez pourquoi grâce à cette image [Tableau "Toxicité" ci-dessous] (Naturatopia 17/12/2018)

    HE potentiellement toxiques voire mortelles (Naturatopia)

    Discussion

    ... j'en ai fait la remarque à la pharmacienne remplaçante à ma pharmacie habituelle. Aucune connaissance et donc ne savait pas du tout qu'elles pouvaient être dangereuses... Donc si je lui avais acheté du thuya, je n'aurais reçu aucune mise en garde ou autre. (Evelyne)

    Malheureusement les HE potentiellement dangereuses peuvent se trouver sur Internet ou chez des vendeurs peu scrupuleux.

    Dans les pharmacies en général les pharmaciens ne sont pas formés en aromatherapie et vendent les huiles essentielles sans apporter aucun conseil sur les précautions d usage... Je l'ai constaté en discutant avec plusieurs pharmaciens. Et malheureusement le consommateur non averti peut faire des erreurs d'utilisations et se mettre en danger... C'est désolant, mais certains sont très bien formés (encore faut-il le savoir et les connaître !).

    Constate-t-on plus d'accidents avec ces huiles essentielles ailleurs, là où elles ne sont pas réservées à la vente en pharmacie ?

    Décès d’enfants sous : menthe poivrée, gaulthérie par mésusages...  je vous laisse imaginer des parents non formés à l’aroma avec les HE présentées ici... Peut-être moins d’accidents dans les autres pays où elles sont autorisées car ce sont des HE peu usitées aussi.

    Huiles essentielles : le nombre d'intoxications en hausse (16/03/2017) [archive]

    Fiches pratiques - Les huiles essentielles (pdf) décembre 2018

    Huiles essentielles : attention à vos p’tits bouts [archive] [archive plus ancienne]

    Pour ce qui est, par exemple, des Absinthes ('Artemisia...'), il y a risque de les utiliser pour fabriquer des liqueurs fortes... Et désormais on fabrique l’alcool d’absinthe avec de l’absinthe qui vient de Paris et non du Sud de la France où le taux de thuyone est trop élevé.

    En Belgique, la Sauge Officinale est en vente libre... Thuya occidentalis, Ruta graveolens (Rue), Artemisia herba alba, aussi.

    ----------

    Voir aussi

    Huiles essentielles 1. généralités

    Info URGENCES : Centre anti-poisonHuiles-essentielles

    Infusions, tisanes, mélange d’épices... voir Lexique "phyto-médical"

    Nostalgie des remèdes anciens

     

     

     

    haut de page