• 2-Soins pour les plantes

    Page mise à jour le 13 octobre 2018

    Soins pour les plantes

    2-Soins pour les plantes

    Planter...

    Une revue de quelques procédés « nature » pour soigner nos amies les plantes. Depuis le temps qu'elles prennent soin de notre santé, c'est un juste retour des choses...

    Sommaire

     

    Mise en garde générale avant de commencer...

    Quand vous pulvérisez un fongicide ou un insecticide sur les plantes, qu'ils soient ou non naturels, les risques de phytotoxicité sont d'autant plus grands que les plantes sont stressées (manque d'eau par exemple) ou que la température est élevée.

    Voir aussi :

    Chassez ces petites bêtes !

     

    ENGRAIS ÉCOLOGIQUES

    La cendre de bois

    Récoltée dans le poêle, la cheminée ou le barbecue, la cendre de bois est l’une des meilleures alliées de votre jardin. Riche en phosphore et en potassium, elle constitue un fertilisant naturel remarquable.

    Et pour ne rien gâcher, elle fait office de rempart, tenant les limaces et les escargots * à bonne distance de vos plantations. Une raison de plus de l’utiliser, en particulier au potager.

    * Voir Lutter contre les petites bêtes... trio cendre - marc de café - sciure

    L'eau mélangée à l'huile d'olive

    Cette solution économique nourrit les plantes.

    Elle est aussi efficace contre les pucerons noirs.

    • Utilisez-la en pulvérisations.

    L'eau de cuisson des légumes

    Cette eau enrichie en sels minéraux par la cuisson des légumes constitue un excellent apport d’engrais naturel.

    • Utilisez-la pour arroser vos plantes d'intérieur.

    Cette eau doit toutefois ne pas être trop salée
    Si c'est le cas, réduisez la quantité de sel ajoutée dans votre eau de cuisson (trop de sel nuit par ailleurs à votre santé !)

    L’eau des pommes de terre est également un excellent fertilisant.

    • Conservez-la dans des bouteilles.

    Elle possède des propriétés herbicides et convient parfaitement aux allées des jardins.

    Le marc de café mélangé au terreau

    Le marc de café constitue un remarquable engrais naturel.

    • Déposez-le directement au pied de vos plantations au jardin.

    Il est aussi un bon remède contre les pucerons et un poison violent pour les fourmis (à l'intérieur de la maison comme dans les jardins) ;
    vous faites fuir limaces et escargots * en déposant du marc de café aux pieds des arbustes.

    * Voir Lutter contre les petites bêtes... trio cendre - marc de café - sciure

    • Utilisez le mélange marc de café/terreau pour vos rempotages, les plantes aromatiques, sur le balcon ou en intérieur.
    • et l’eau de marc pour l’arrosage.

    Les coquilles d’œuf

    • Pour profiter de leurs bienfaits, utilisez-les telles quelles, en les déposant directement dans le pot lorsque vous rempotez vos fleurs ou vos plantes médicinales.
    • Vous pouvez aussi concocter un fertilisant liquide pour un entretien régulier de vos plantes vertes : broyez-les pour les déposer au fond d’une bouteille, puis remplissez d’eau. Laissez reposer une semaine au moins avant de l’utiliser comme eau d’arrosage.

    Les feuilles mortes

    Le terreau que vous achetez jusqu’à 10 € le sac de 50 litres est bien souvent fabriqué à partir des déchets verts que les particuliers – nous, vous – jetez... Ces mêmes déchets verts (feuilles mortes, tontes de gazon…) peuvent faire office de terreau, paillis, compost, litière... Les feuilles mortes sont en fait, un véritable cadeau de la nature...

    L’automne a du charme... jusqu’à ce que les feuilles tombent ! Évitez la corvée de ramassage tout en concoctant un fertilisant naturel efficace. Les feuilles mortes se transforment facilement en humus.

    • Ratissez les feuilles mortes afin de constituer un tas dans un coin du jardin
    • puis mouillez-les et jetez-y quelques pelletées de terre. Piétinez-les...
    • Laissez ensuite le temps – et les intempéries ! – faire leur œuvre.

    Dès le printemps prochain, vous disposerez d’un bel humus prêt à nourrir votre potager, vos plantations et semis.

    Comme engrais naturel, les feuilles mortes laissées par terre fournissent un bon apport organique au sol et aux plantes.

    • Laissez-les se décomposer et se faire absorber par la terre.
    • Pour accélérer le processus, vous pouvez passer la tondeuse sur ces dernières.

    Les feuilles mortes protègent les végétaux fragiles du froid

    • Pailler le jardin avec des feuilles mortes l’hiver permettra aux poireaux, carottes et autres de rester bien au chaud de manière totalement naturelle,
    • aussi aux dahlias ou aux bananiers si vous décidez de laisser leur tubercule en terre.
    • Cette pratique fonctionne aussi très bien pour les jeunes arbres, haies ou rosiers.

    Les feuilles mortes en compost

    • Récupérez des feuilles non tachées, et placez-les dans des sacs en plastique.
    • Ajoutez-les progressivement au compost.

    Évitez les feuilles de noyer et de chêne.

    Si malgré tout, vous ne savez plus quoi faire des feuilles mortes...

    Ne les brûlez surtout pas, cela est nocif pour l’environnement.
    Attendez les collectes de votre municipalité.

    L’urine

    Riche en azote, en phosphore et en potassium, l’urine est un remarquable fertilisant naturel pour votre jardin.

    • Mélangez un volume d’urine pour 10 volumes d’eau.
    • Pour une efficacité optimale, elle doit être utilisée sous 24h.

    Attention

    L'urine pourrait se révéler un peu trop agressive pour les jeunes plants.

    Ne choisissez pas cette option si vous êtes sous traitement antibiotique ou si vous souffrez d’infection urinaire.

     

    haut de page

     

    FONGICIDES

    À base de bicarbonate de soude

    Simple et peu coûteux, un fongicide avec du bicarbonate de soude (NaHCO3)

    Attention ! Ne confondez pas...
    Bicarbonate de soude NaHCO3 (pour vos aigreurs d'estomac)
    Cristaux de soude = carbonate de sodium Na2CO3 (lessives diverses) 
    Soude NaOH !!! (ultra caustique, pour déboucher les lavabos)
    Le bicarbonate de soude peut être toxique si la concentration est trop forte. Des chercheurs japonais (Homma et al., 1981) indiquent de bons résultats avec une concentration d'aussi peu que 2 g par litre d'eau. Les expériences réalisées en Angleterre (Harris et al., 1990) utilisaient des doses de 10 et 20 g/litre. La dose de 20 g/litre provoquait des brûlures légères à l'occasion. Des concentrations plus fortes que 10 g/litre devraient donc être testées d'abord sur une partie du plant.

    Comme la pluie ou l'arrosage peuvent facilement déloger le bicarbonate, il est nécessaire d'ajouter un produit pour l'aider à coller. Du savon à vaisselle (1), un surfactant ou de l'huile insecticide permettront de prolonger le temps d'action du bicarbonate. (Vu sur le site Ecological Agriculture Projects) 

     

    Pour préparer le fongicide, mélangez les ingrédients suivants 

    • 10 g (environ 1 c. à s.) de bicarbonate de soude
    • 4 litres d'eau
    • 40 ml (2½ c. à s.) d'huile horticole ou de savon doux

     

    Ou

    • 5 g de bicarbonate de soude
    • 1 litre d'eau
    • 5 ml de savon insecticide (2)

     

    Traitement

    Appliquez le fongicide dès l'apparition des symptômes de maladie. Par la suite, appliquez chaque semaine et après une pluie.

    Les maladies sur lesquelles l'efficacité de ce fongicide a été testée sont multiples. Les plus communes sont le mildiou de la rose, le mildiou des cucurbitacées (citrouilles, courges, concombres, etc.) et les moisissures grises. (AuJardin)
     
     
     

    (2) Le savon noir, parfois appelé « Savon Potassique », est un produit totalement naturel et biodégradable.

    Attention à ne pas le confondre avec le savon noir destiné à la cosmétique qui contient parfois des additifs chimiques et est beaucoup plus onéreux. Pour le jardin, il faut du savon noir naturel !

    Ce produit très ancien est accepté en culture et jardinage biologiques.

    Le savon noir liquide est utilisé comme insecticide de contact pour lutter contre les petits insectes, plus particulièrement les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les acariens jaunes, les aleurodes, les psylles et autres thrips. Il permet de tuer, par asphyxie, les larves et nettoie le miellat qui englue les feuilles.

    La recette de l’insecticide à base de savon noir, très simple à réaliser

    Pour débarrasser vos plantes des multiples parasites qui peuvent les attaquer.

    • Dans un pulvérisateur mettez 1 litre de l’eau tiède.
    • Ajoutez 4-5 c. à c. (ou 1-4 bouchons ou 30 g) de savon noir liquide.
    • Secouez bien le tout.
    • Une fois refroidi, pulvérisez le mélange sur les feuilles atteintes en prenant soin de ne pas oublier le dessous des feuilles.

    Attention ! Ne mettez pas de l'eau bouillante dans vos plantes… Faites bien refroidir l'eau avant de les arroser !

    • Faites une cure de 2-3 jours si nécessaire pour débarrasser totalement les plantes souillées des insectes indésirables.
    • En prévention, opérez une fois par mois.

    Si l'attaque est importante ajoutez une c. à s. d'alcool à brûler à cette dilution.

    Le savon noir est également utile pour nettoyer les outils de jardins, également les dalles ou autres supports en pierre. Compter 2-3 c. à c. pour 5 litres d’eau chaude et frotter bien avec ce mélange. (AlsaGarden)

    Bon à savoir ;-) : vous pouvez vous servir de savon noir pour nettoyer et faire briller le poil de vos chiens et chats (2 c. à s. de savon noir à l'huile d'olive pour un seau d'eau chaude). Frottez votre animal, rincez et séchez : le poil de votre compagnon aura retrouvé lustre et douceur ! (femmeactuelle.fr)

    Utilisation

    Tous les végétaux cultivés en intérieur, en serre, en véranda ou au jardin sont concernés, que la culture soit faite en pleine terre ou en bac (les plantes vertes ou à fleurs d'intérieur, ornementales à fleurs d'extérieur, les arbres et arbustes fruitiers ou ornementaux, les légumes…). En fait, ce n'est pas réellement le végétal qui est à prendre en compte mais les parasites ou maladies à traiter.

    Comme pour tous les traitements insecticides, certaines précautions sont à prendre pour une bonne efficacité :

    • Pas de pulvérisations les jours de pluie, ni les jours de grand soleil.
    • Pulvériser le matin de bonne heure ou en fin de journée. Idéalement la température doit être inférieure à 20°C.

    Attention, le savon noir doit être utilisé avec parcimonie surtout la première fois, pour voir si la plante y est sensible ou non.

    Précautions

    Bien que ce soit un produit naturel et non toxique, autorisé en agriculture biologique, il est recommandé de le conserver hors de portée des enfants et des animaux domestiques. (HomeJardin)

    Si vous avez pulvérisé du savon noir sur les arbres fruitiers ou la production du potager, pensez à bien rincer les fruits et légumes avant de les consommer.

    À noter : si, autrefois, la potasse utilisée pour déclencher le processus de saponification provenait de la cendre de bois, elle est aujourd'hui extraite des mines de potasse (en Allemagne ou au Canada) ou obtenue par électrolyse du chlorure de potassium. (femmeactuelle.fr)

    Voir aussi la Fiche Ooreka Utiliser le savon noir au jardin

     

    haut de page

     

    INSECTICIDES NATURELS

    L'ail comme insecticide

    2-Soins pour les plantes

    L'odeur de l'ail déplaît aux insectes et, par conséquent, il peut être un bon choix pour créer un puissant insecticide qui protège votre jardin et votre maison.

    La solution d’eau et d’ail combat pucerons, charançons, maladies dues aux champignons, à condition de l'utiliser dès sa préparation : à pulvériser sur les plantes début mai, 3 fois (à 3 jours d'intervalle)

    Pour préparer ce produit

    • Hachez menu 4-5 gousses d'ail.
    • Recouvrez-les d'un litre d'eau. Couvrez.
    • Laissez tremper une journée complète afin que ses propriétés se mélangent avec le liquide.
    • Puis portez à ébullition le tout pendant 20 minutes.
    • Mettez ce mélange refroidi dans un flacon avec pulvérisateur.

     

    À utiliser pour asperger chaque pièce de votre maison ou les plantes que vous voulez protéger des insectes. (maison.toutcomment.com)

    Trucs à l'ail

    • Fourmis. Éloignez-les à l'aide de gousses d'ail.
    • Afin d’éviter que vos rosiers ne soient assaillis de parasites, enfoncez dans la terre autour des pieds des rosiers quelques gousses d’ail. Les parasites n’apprécieront pas !

    Pour la santé, voir Histoires d'aulx

    L'alcool comme insecticide

    Contre les cochenilles, pucerons, aleurodes...

    • 250 ml d'alcool « à frictionner » (90° sans camphre) pour 1 litre d'eau.
    • Pulvérisez sur les plantes.

    Attention ! aérez bien si c'est dans un espace clos.

    Les savons

    • Les pucerons n’aiment pas le savon de Marseille vert râpé. Pulvérisez de l'eau savonneuse (30 ml de savon par litre d'eau)

    Attention ! certaines plantes peuvent y être sensibles. Faites un test avant et n'appliquez pas en plein soleil... Favorisez le début ou la fin de journée.

    • Moucherons. Pulvérisez une solution composée de savon liquide type savon de Marseille et d’eau sur la terre. Renouvelez l’opération pendant 3 jours en laissant bien la terre sécher entre 2 arrosages.

     

    • Le savon noir, voir ci-dessus (2)
    • Un jet d'eau sur les plantes fait disparaître les pucerons. S'ils continuent à s'accrocher aux feuilles et aux tiges, passez dessus un linge imbibé de savon noir semi-liquide.

     

    • Pucerons noirs. Pulvérisez de l'eau à laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de produit vaisselle.

    Un insecticide biologique pour tous les usages

    Pour faire l'insecticide

    • 1 litre d’eau
    • 10 à 20 ml de savon
    • 10 à 30 ml d’huile « à bébé » (3)
    • 10 à 20 ml de bicarbonate de soude
    • Pulvérisez ce produit naturel tôt le matin, de préférence.
    • Lavez le feuillage avec de l’eau 15 minutes après application.

    Cet insecticide, efficace également comme fongicide contre le blanc et la rouille, devrait permettre de diminuer les infestations dans votre jardin. (Consoglobe)

    L'huile blanche bio

    Les insecticides commerciaux vendus dans les magasins de jardinage sont à base de pétrole, de sorte qu’ils sont assez chers et contiennent  le genre de choses qu’on ne veut pas vraiment pulvériser autour de chez soi ! 

    L'huile blanche est une huile végétale traditionnelle qui a été en usage pendant près de deux siècles. Si cela a fonctionné par le passé pas de raison que cela ne fonctionne plus aujourd’hui !

    Son rôle est d'enrober les insectes, ce qui les asphyxie. Parce qu'il ne s'agit pas ici d'une action chimique, les insectes ne pourront jamais développer une résistance à ce produit !

    Attention, certaines plantes, comme celles du genre Crassula, sont très réactives aux huiles horticoles.

    Plantes : soins

    Crassula portulacea var. cristata

    L'huile blanche est utilisée pour combattre les...

     

    L'huile blanche est un pesticide pas cher et facile à fabriquer

    Si vous avez du savon liquide...

    • 2 tasses d’huile végétale.
    • ½ tasse de savon liquide pur (savon de Castille * fabriqué à partir d’huile d’olive si vous voulez du « tout naturel »)
    • Grande bouteille ou bocal.
    • Pulvérisateur plastique.

    * Voir :

    Faire son savon de Castille (recette et conseils : voir commentaires)

    Comment faire du savon de Castille (recette pour savon liquide)

     

    • Versez l’huile et le savon liquide végétal dans la bouteille (ou le bocal)
    • Secouez jusqu’à ce que le mélange devienne blanc.
    • Ce concentré se conserve au frais et au sec, sa durée de vie étant d’environ 3 mois à compter de la date de fabrication.

    Le produit doit être dilué avec de l’eau avant utilisation

    • Pour ce faire, ajoutez 10 ml du produit concentré par litre d’eau (2 c. à s. / litre), dans le flacon pulvérisateur et agitez bien : maintenant vous pouvez pulvériser vos plantes ou des arbres !
    • Pulvérisez sur les deux côtés des feuilles, des branches et de l’écorce pour atteindre les parasites qui pourraient s'y cacher.

    Si vous avez un pain ou une barre de savon (naturel, bien sûr, celui de Castille par exemple, fait avec de l’huile d’olive de préférence)

    • ½ tasse d’huile végétale.
    • 1 tasse d’eau.
    • 1 c. à s. de savon naturel obtenue en râpant un pain de savon.
    • 1 bouteille en plastique pour la pulvérisation.
    • Ajoutez la c. à s. de savon dans le flacon pulvérisateur.
    • Versez dessus l’huile végétale et l’eau.
    • Agitez le flacon.
    • Maintenant, vous pouvez pulvériser vos plantes ou des arbres !

    Remarques : utilisez ces produits par temps doux, le matin de préférence, fin d'après-midi à la rigueur.

    Lorsque la température est autour de 30°C, les produits peuvent endommager vos plantes, l’huile pouvant boucher les pores des feuilles.

    En outre, ils ne doivent pas être utilisés sur les plantes aux feuilles velues ou lisses, sous peine de brûlures.

    (mafasendamaferme.wordpress.com)

    • Arrosez vos plantes régulièrement avec cette eau en période de doute
    • et/ou mélangez-la copieusement à la terre destinée à accueillir des plantes.

    Le tabac

    Eau désinfectante pour les plantes

    Contre les parasites, maladies à leur début, qu'elle peut guérir, et en prévention. Les pucerons ne supportent pas la nicotine. Pour les éliminer...

    • faites macérer la valeur d'un cigare dans 1½ litre d'eau ou le contenu d'un paquet de tabac gris (1er prix) dans 10 litres d'eau douce, à environ 18°C.
    • Au bout de 8-10 jours, filtrez l'eau.
    • Pulvérisez sur les plantes autant de fois que nécessaire.

    Variantes

    • Déposez un peu de tabac dans une casserole d’eau, portez à ébullition. Une fois que l’eau a refroidi, utilisez-la pour arroser vos plantes vertes.
    • Vous pouvez aussi laisser tremper un peu de tabac ou le reste de tabac, même traité, des mégots (sans les filtres ni les papiers, en quantité équivalente à celle d'un cigare moyen pour 1½ litre d'eau) dans un arrosoir pendant une journée et arroser le soir.

    Selon l'infestation

    • Pucerons noirs. Faites macérer un paquet de tabac pendant 24 h. Filtrez-le puis ajoutez à cette composition, du vinaigre et du savon (parts égales). Pulvérisez la solution sur les plantes.
    • Les araignées rouges sont des acariens qui s'agrippent et piquent les feuilles qui deviennent grisâtres et risquent de tomber par fortes chaleurs. Débarrassez vous-en en imbibant le dessous des feuilles des plantes avec une mixture composée d’eau, de bouts de cigarettes et d’une cuillerée d'alcool à brûler (6 bouts de cigarettes pour litre d'eau)

     

    haut de page

     

    LUTTER CONTRE LES PETITES BÊTES DU JARDIN

    Débarrassez-vous des blattes

    • Utilisez un piège : une bouteille à col étroit dont vous avez graissé légèrement l'intérieur du col et dans laquelle vous versez un peu de bière éventée ou de pomme de terre crue.

     

    Les aoûtats vivent dans l’herbe et piquent aussi bien les animaux que l’homme, en se glissant à l’intérieur de nos vêtements serrés et en se nichant sous notre peau. Elles provoquent d’importantes démangeaisons.

    • La sécheresse maintient les aoûtats en forme. Débarrassez-vous en donc en arrosant régulièrement la pelouse.

     

    Les fourmis adorent tout ce qui est sucré. Pour éviter des problèmes, il faut donc veiller à bien ranger les aliments sucrés, les confitures, etc. Il est également conseillé de combler toute crevasse dans les murs, en-dessous de la porte, etc.

    • La méthode la plus radicale mais aussi la plus naturelle consiste à inonder le nid de fourmis d'eau bouillante (opération à répéter quelques jours plus tard).
    • Moins expéditif, éloignez-les à l'aide de rondelles de citron pourries ou de la poudre à lessive.
    • Si les fourmis suivent un trajet fixe, détournez-les avec du poivre blanc ou du cuivre : des pièces centimes ou un morceau de tuyau devant la marche de la cuisine.

     

    Contre limaces et escargots

    • Le trio cendre - marc de café - sciure est très efficace, disposé autour des plantes attaquées. Pensez à renouveler cette opération après chaque grosse pluie.
    • Retournez le reste d'un demi pamplemousse (vidé de sa chair) à proximité de la plante infestée et les indésirables viendront s'y grouper. Il n'y a plus qu'à ramasser et s'en débarrasser.
    • Si vraiment ils vous ennuient, humidifiez du son avec de l’alcool à brûler. Versez-le dans un sac plastique, puis par temps pluvieux saupoudrez le son sur les lieux de passage des limaces ou escargots.
    • La lavande a également un effet répulsif sur les limaces et les escargots.
    • Sauge, romarin, thym ou persil éloignent limaces, escargots, papillons. 

     

    Contre les pucerons

    • Enfoncez, dans le pot, des allumettes, la tête dans la terre. Le soufre contenu dans l'allumette les fera fuir.
    • Les pucerons n’aiment pas non plus le vinaigre.
    • Pucerons noirs. Pulvérisez une solution composée de feuilles de lierre macérées dans de l'eau pendant quelques jours.
    • Le jus de feuilles de rhubarbe est idéal pour les combattre pucerons et tous insectes piqueurs ou suceurs.

     

    haut de page

     

    DIVERS

    Des feuilles brillantes pour les plantes d’intérieur

    Les feuilles de vos plantes d’appartement s’encrassent de poussière et deviennent ternes.

    • Pour y remédier, imprégnez un chiffon doux de bière et essuyez délicatement les feuilles.... retrouveront ainsi tout leur éclat !

    Des hortensias bien bleus

    Les hortensias font des fleurs magnifiques mais leur couleur a tendance à devenir fade au fil des saisons.

    • Pour redonner tout son éclat à vos hortensias bleus, enterrez près de leurs racines des clous rouillés. L'effet est remarquable et vous serez étonné de la couleur revivifiée des fleurs de votre hortensia bleu.

    Réparer l'écorce d'un arbre ?

    Lorsqu'une partie de l'écorce d'un arbre est lacérée, y appliquer du goudron n'est pas toujours la solution idéale. Une alternative s'offre toutefois : l'application de cire fondue sur la lésion. Cette dernière devrait se reconstituer comme si l'arbre avait sécrété sa propre résine.

    Débarrassez votre maison des araignées

    Comme nous le verrons (doc en préparation sur la petite faune auxiliaire du jardin), les araignées sont utiles tant à la maison qu'au jardin. Il est cependant des personnes qui ne les supportent pas chez elles... Pour tenir les araignées hors de chez vous, sans les tuer et sans produits chimiques, il existe un répulsif naturel et efficace :

    2-Soins pour les plantes

    • Parsemez des feuilles fraîches de tomates dans la maison.
    un répulsif naturel et efficace pour tenir les araignées à l'écart de chez moi. L'astuce est de parsemer des feuilles fraîches de tomates dans la maison pour qu'elles disparaissent.

    Découvrez l'astuce ici : http://www.comment-economiser.fr/debarrassez-vous-araignees-definitivement-avec-truc-naturel.html
    un répulsif naturel et efficace pour tenir les araignées à l'écart de chez moi. L'astuce est de parsemer des feuilles fraîches de tomates dans la maison pour qu'elles disparaissent

    Découvrez l'astuce ici : http://www.comment-economiser.fr/debarrassez-vous-araignees-definitivement-avec-truc-naturel.html

     

    haut de page 

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer