• 2-Tulipe

    Fiche provisoire sur la tulipe

    Tulipe

    Tulipa

    Les tulipes forment un genre (Tulipa) de plantes herbacées de la famille des Liliacées, qui compte une centaine d'espèces originaires des régions tempérées chaudes de l'Ancien monde. Plusieurs espèces sont largement cultivées comme plantes ornementales et ont donné lieu à la création de plusieurs milliers de variétés.

    Tulipes diverses Intro

    Le nom "tulipe" provient du turc tülbend (lâle), c'est-à-dire "plante-turban*"

    ----------

    * Turban : couvre-chef volumineux constitué d'une longue écharpe enroulée autour du crâne ou d'un chapeau.

    Les tulipes sont des plantes vivaces bulbeuses à tiges longues, dures et solitaires, parfois tendues vers le haut.

    Les feuilles, assez peu nombreuses, sont charnues, entières, lancéolées (en forme de fer de lance), à nervures peu profondes, alternes. Elles sont produites par un bulbe et une hampe rigide terminée par une belle fleur solitaire aux pétales effilés ou arrondis qui ont tendance à se refermer dès l'obscurité venue.

    La fleur en question possède un périanthe constitué de trois pétales et trois sépales, ayant souvent la même couleur que les pétales (tépales). Elle compte six étamines. La "saison des tulipes" va de mars à mai, son apogée se situant à la mi-avril.

    Le fruit est une capsule tripartite contenant de nombreuses graines.

     

    Attention manifestations cutanées

    La partie allergisante de la Tulipe est son bulbe. Manipulé en grande quantité, il peut être irritant pour la peau : inflammation prurigineuse, œdémateuse et douloureuse appelée "gale des Tulipes" (ou tulip finger). Cette dermite allergique se traduit par un eczéma érythémateux, sec, hyperkératosique, accompagné de fissures douloureuses, surtout à l’extrémité des doigts (voir plus bas)

    Les ongles sont caractérisés par un aspect dystrophique et l’eczéma peut parfois devenir diffus et recouvrir la totalité des mains. Ces signes peuvent être retrouvés sur toute autre partie du corps ayant été en contact avec les mains ou des gants contaminés. La disparition des symptômes ne se produit qu’après plusieurs semaines d’éviction de la plante, sans laisser de cicatrices.

    Principes toxiques : 6-tuliposide A, tulipaline A.

    Klorane Botanical Foundation

    Distribution et habitat

    Les espèces de tulipes se rencontrent dans la plus grande partie de l'Ancien Monde, depuis l'Europe occidentale jusqu'à la Chine et au Japon en passant par l'Europe orientale (ex-Yougoslavie, Bulgarie, Ukraine, Russie), l'Asie Mineure et l'Asie centrale. Leur aire de diffusion englobe aussi l'Afrique du Nord et le sous-continent indien. Le centre de diversité du genre se situe dans les montagnes du Pamir et l'Hindou Kouch et dans les steppes du Kazakhstan. (Suite dans Wikipédia)

    Il existe en France quelques espèces à l'état sauvage, plutôt rares et menacées, mais leur indigénat en France est discuté. Il s'agit soit de grosses tulipes devenues adventices des cultures, dont la plus connue est la tulipe d'Agen Tulipa agenensis, soit de petites tulipes présentes dans les habitats ouverts ou parmi les rochers en montagne, notamment Tulipa sylvestris, qui autrefois poussait souvent à l'abri des vignes, et dont la sous-espèce australis est connue sous le nom de tulipe méridionale.

    Culture

    Les tulipes apprécient le plein soleil et les endroits protégés du vent pour épanouir vers mars-avril leurs fleurs en forme de coupe.

    Le bulbe apprécie les sols légers et bien drainés, sinon il dépérit.

    Les tulipes se plantent en automne (plutôt entre octobre et novembre, l'extrême limite étant mi-décembre) dans un sol léger, sableux, drainé, riche, de préférence à l'abri du vent.

    La floraison a lieu au printemps, de fin mars à mai, parfois en février suivant les conditions.

    Suite dans Wikipédia

    Voir aussi Ooreka [PDF]

     

    La tulipe - Aliment de disette

    Les bulbes de tulipes ont un mauvais goût et sont toxiques. Tulipa gesneriana et ses hybrides cultivées dans ou pour les jardins peuvent causer des troubles cardiaques ; leurs bulbes ont ainsi été sources d'empoisonnements accidentels lors de la Seconde Guerre mondiale où on en mangeait faute d'autres nourritures.

     

    Attention plante toxique

    La tulipe est toxique, car elle contient des glucosides qui peuvent provoquer des douleurs abdominales, des étourdissements voire des convulsions.

    Le bulbe est le principal organe toxique. Les ingestions sont généralement accidentelles par suite de confusions alimentaires avec des bulbes de Liliacées comestibles : Ail, Oignon, Échalote... Elles peuvent entraîner des troubles digestifs, neurologiques - si l’ingestion est massive - et cardiaques. Le contact cutanéo-muqueux provoque une inflammation douloureuse, la "gale des Tulipes" (voir plus haut). La poussière soulevée lors de la manipulation des bulbes peut provoquer des conjonctivites, des rhinites et des crises d’asthme.

    Principes toxiques : Le bulbe contient des alcaloïdes thermostables et des cristaux d’oxalate de calcium. 

    Klorane Botanical Foundation

    Voir aussi plus bas ;-)

    ----------

    Voir Plantes Toxiques (brochure Institut Klorane) PDF

    Historiquement les bulbes ont été consommés en période de famine ou disette1,2.

    Ainsi selon l'ethnobotaniste François Couplan (2009), les bulbes de Tulipa gesneriana (= T. billietiana = T. mauriana), espèce importée d’Asie puis subspontanée dans le sud de l'Europe2, ont été ponctuellement consommés, de même pour T. praecox et T. sylvestres, en Europe centrale et du sud, dont en Savoie, ou encore T. saxatilis qui dans le Sud de la mer Égée aurait même été commercialisé, par exemple sur les marchés crétois, comme aliment2.

    John Parkinson, apothicaire et botaniste du XVIIe siècle, a évoqué la consommation de bulbes de tulipes cuits2. T. armena ou T. humilis auraient autrefois été consommées en Anatolie.

    Wikipédia

    ----------

    Notes de Wikipédia

    1. La famine est une situation dans laquelle la population d'une zone géographique donnée, ou seulement une partie de cette population, manque de nourriture. L'état de sous-alimentation est atteint à moins de 1 200 kilocalories par jour et par personne, la moyenne normale est de 1 600 (enfant) à 2 900 kcal (adolescent). Cet état peut provoquer la mort. Le mot famine est attesté en 1170 et est un dérivé de "faim".

    Le terme de disette est employé pour une situation de pénurie moins grave (manque ou cherté des vivres), aussi pour désigner une personne souffrant d'anorexie (perte de l'appétit) qui s'impose une disette alors que les aliments sont disponibles. Les véritables famines sont ainsi plus rares que de simples pénuries

    2. Couplan, François (2009) "Le régal végétal : plantes sauvages comestibles" [archive] Éditions Ellébore (voir pp 77-78 lis Lilium - pp 78-79 tulipe Tulipa) - Vu aussi dans Fougères-Capillaires

    Autres ouvrages de François Couplan (vus dans)

    Dégustez les plantes sauvages, Éditions Ellébore 2007 (Orties Urtica)

    Dégustez les plantes sauvages : promenades en pleine nature avec Marc Veyrat
    Paris, Sang de la Terre 2007 => lire en ligne - aperçu
    (Orties Urtica) 

    Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, Delachaux et Niestlé 1994 (Luzerne Medicago sativa)

    Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, Delachaux et Niestlé,‎ 1994 - réimp. 2007
    François Couplan, Eva Styner (Moutarde et engrais verts) 

    Les plantes et leurs noms. Histoires insolites, Éditions Quæ 2012 (Lierre grimpant Hedera helix)

    Sélection de publications de François Couplan (Orties Urtica)

    Voir aussi Racines et tubercules comestibles (liste)

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Source principale : Wikipédia

     

    La tulipe - Symbolique

    Une tulipe est représentée, de manière symbolique, sur le drapeau de l'Iran.

    Le nom de révolution des Tulipes a également marqué le Kirghizstan en 2005.

    Dans le calendrier républicain français, le 4e jour du mois de germinal, est officiellement dénommé jour de la tulipe7.

    La tulipe est un emblème (symbole national) de la Turquie. Elle figure sur les avions de sa compagnie aérienne nationale, Turkish Airlines.

    La fleur est un symbole culturel néerlandais.

    Journée nationale de la tulipe, Pays-Bas

    La tulipe8 est un motif ancien et avec une forte charge symbolique dans le folklore hongrois et la mythologie magyare.

    Dans le langage des fleurs, la tulipe symbolise l'orgueil9, mais possède aussi de nombreuses significations suivant sa couleur :

    La tulipe jaune symbolise le désespoir amoureux.

    La tulipe rouge incarne l’amour éternel.

    La tulipe diaprée signifie : "vous avez des yeux magnifiques". (Ooreka)

    Les tulipes orange signifient : énergie, l'enthousiasme, le désir et la passion.

    Tulipes 'Ballerina' de Semper Rose

    Le blog de Semper Rose [archive]

    Représentation artistique

    Les tulipes ont inspiré beaucoup de peintres, mais le plus connu sans doute est François de Geest (1638 -1699), peintre hollandais du XVIIe siècle, qui reproduit par exemple dans Hortus amoenissimus un grand nombre de tulipes.

    ----------

    Notes de Wikipédia

    7. "Calendrier républicain" [archive] sur cris23.fr

    Voir aussi Calendrier républicain en quelques points (PDF)

    8. La tulipe (en hongrois : tulipán) est un symbole ancien du folklore hongrois. Selon l'ethnographe Gábor Lükő, il s'agit du plus vieux motif floral de la culture hongroise, sans doute lié aux origines centre-asiatiques (l’Asie centrale dont une partie était autrefois appelée "Turkestan") du peuple magyar.

    Symbole très chargé de la religion proto-magyare (mythologie), on le trouve comme motif récurrent sur les broderies traditionnelles, les décorations d'objets du quotidien ou certains monuments ayant une forte connotation rituelle (székelykapu, kopjafa).

    (Wikipédia)

     

    Motif de tulipe sur broderie hongroise, région Kalotaszegi_varrottas (actuelle Roumanie)

    9. Anne Dumas "Les plantes et leurs symboles" Éditions du Chêne coll. "Les carnets du jardin" 2000 (ISBN 2-84277-174-5, notice BnF no FRBNF37189295)

    Voir aussi Emblèmes végétaux (Jardin botanique de Genève) PDF

     

    La tulipe - La fleur qui rend fou

    Herodote.net [PDF]

    Une autre forme de "toxicité"... (voir plus haut)

    On la dit modeste mais elle a failli détruire des empires. Elle semble banale mais elle a fait l'orgueil des cabinets de curiosité.

    Depuis sa découverte au Xe siècle, la tulipe n'a cessé d'attiser les passions, poussant à la démesure souverains, botanistes et spéculateurs. (Isabelle Grégor)

    La fleur eut un tel succès que le prix de ses bulbes, au XVIIe siècle, se fit exorbitant. On appelle cela la "tulipomanie" ou la "crise de la tulipe". (Ooreka)

    Avec Herodote.net, tentons de comprendre d'où vient le charme de cette malicieuse discrète qui mena les plus sages vers la folie.

     

    Tulipe dans un vase (tableau)

     

     

     

    haut de page