•  
      Des respirations dans mon armoire à pharmacie !
     

    Prân-a-yâma 1

    Prâna est infini. Le Prânayâma – les Prânayâmas – aussi.

    Forts de ce que nous avons déjà vu, nous pouvons croire que nous savons tout (ou presque) sur le Prânayâma. Mais ce n’est pas le cas.

    Premièrement parce que la philosophie, fort ancienne, du Yoga indien est difficile à cerner, d’une part par la complexité de ses notions et représentations, teintées de mysticisme et de mythologies, métissées, et d’autre part à cause de traductions du sanskrit ou traductions de traductions... trop souvent approximatives (au mieux), fantaisistes ou erronées (au pire) 2.

    Deuxièmement, on n’est jamais vraiment sûr de savoir comment fonctionne une technique, ni dans quel but l’utiliser ; qu’il est possible d’adapter telle respiration ou de l’adopter dans telle posture ou telle situation. Enfin, il n’existe pas un nombre fini de techniques...

    Ce que propose cet article peut se définir comme : une synthèse, qui rassemble les informations éparses et fragmentaires reçues jusqu’ici, dans le but (qui sait) de mieux appréhender "l’esprit" Prânayâma ; une révision de certains points essentiels qui auraient pu vous échapper ; une nouvelle source d’inspiration pour vous donner plus d’idées et prouver qu’il existe bien d’autres techniques - des variantes "inédites", des exercices que vous ne connaissez pas encore !

    Devoir choisir parmi tant de façons de faire peut paraître un luxe, du superflu ; on risque de ne plus rien faire devant tant d’abondance ! Et si, au contraire, la première étape d’entre toutes était d’essayer différentes versions dans le but de sélectionner les exercices qui nous conviennent le mieux ?

    Avoir trop de vêtements dans son armoire au point de ne savoir que porter ne doit pas faire perdre de vue qu’il faut tout de même s’habiller pour sortir...

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires