• A Lexique sanskrit-français

    Lexique sanskrit-français

    A - BCDE-R - S-Y

    Voir l'intro

    Recherches plus poussées :
    Sanskrit Heritage Dictionary (www)
    Dictionnaire Sanskrit-Français (pdf)

    A- Particule négative - préfixe privatif (voir NIR)
    Aartî (Âratî ) Rite pratiqué à la fin des bhajans (chants dévotionnels).
    Offrande de la dévotion au Divin.
    Abhasa (Abhasa Chaitanya) Conscience reflétée - reflet - (conscience réfléchie)
    Abhava 1. La non-existence - l'absence, la négation - le néant.
    2. Sans peur (absence de peur), impavidité - état de maîtrise de soi où l'on n'est plus agité par aucune peur, crainte ou inquiétude de quelque sorte que ce soit.
    Abheda Non-différence - non-dualité. Voir BHEDA
    Abheda-bodha-vakya Formule invoquant l’Intelligence suprême.
    Abhi-chara Incantation maléfique, ou pouvoir de détruire ses ennemis.
    Abhi-mana 1. Égoïsme ; suffisance ; égotisme ; vanité, fatuité.
    2. La fonction de l'identité propre, "moi" - l'illusion de la "séparativité", "moi, le mien... autrui" - l'identification au corps.
    Abhi-mukti Qui est engagé sur la voie vers la libération - étape où la libération proche est assurée.
    Abhi-nivesha Attachement instinctif à la vie et peur d’être coupé de tout en mourant.
    Abhi-sheka "Aspersion, onction".
    1) Sacre, consécration - 2) Ablution rituelle.
    3) Initiation, rencontre de 2 esprits, celui du guru et celui du disciple.
    Abhyaroha (adjectif) qui prie avec ferveur ; d'une dévotion élevée.
    (substantif) ascension, accroissement, poussée.
    Abhyasa 1) répétition, redoublement ; récitation, exercice d'étude.
    2) travail sur soi-même de perfectionnement, exigeant un effort assidu, une pratique constante ; pratique spirituelle qui devient habitude.
    Achala "Sans mouvement".
    1. Immuable, fixe, stable, fermement érigé.
    2. Calme, constant, inébranlable - 3. La montagne.
    Achamaniya 1. eau lustrale * - 2. épithète de Krishna signifiant "l’Inébranlable".
      * La lustration, du latin lustratio, ou le lustre, de lustrum, est une cérémonie de purification de la Rome antique. Elle s'effectuait en versant de l'eau, ou en aspergeant de l'eau au moyen d'un rameau de laurier ou d'olivier, ou encore à l'aide d'un instrument appelé aspergillum.
    L'effet de cette purification était censé être équivalent à la fumée de matériau brûlé. Elle était également souvent associée aux sacrifices d'animaux, promenés rituellement autour de la personne ou de l'objet à purifier.
    La cité même de Rome procédait à cette cérémonie de lustration en cas de prodiges ou de calamités. Cette cérémonie était renouvelée régulièrement tous les cinq ans (les "lustres"), au moment où les censeurs quinquennaux, ayant achevé le recensement, abdiquaient solennellement.
    Dans la liturgie de l'Église catholique, la lustration est un rite d'exorcisme et de purification qui s'inscrit dans la cérémonie de la dédicace des églises ou intervient à la suite de la profanation d'un lieu de culte.
    Elle s'effectue avec de l'eau mêlée de sel, de cendre et de vin - l'eau lustrale - préalablement confectionnée par le pontife et dont sont aspergés successivement les membres de la congrégation, l'autel, les murs intérieurs, extérieurs et le pavement de l'église.
    [Wikipédia (lustration)]
    Achara 1. immobile - 2. (bonne) conduite - coutume, pratiques - éducation.
    Acharya Maître, enseignant, précepteur.
    Achetana Inconscient - inanimé, inerte - matière inerte.
    Achintya 1. Impensable, inconcevable - incompréhensible, inexplicable.
    2. Une des épithètes de Brahman, en tant qu'Il est inconcevable pour notre esprit.
    Achintya-bhedabheda-vedanta Une école de philosophie védantique, fondée par Shri Chaitanya Mahaprabhu, caractérisée par son non-dualisme duel, affirmant simultanément la différence et la non-différence entre l'âme individuelle (Jiva, voir) et l'absolu Brahman, tout en reconnaissant que cette relation dualistique de différence et non-différence simultanées est logiquement impensable.
    Achintya-Shakti Pouvoir inscrutable (qui ne peut être compris par l'esprit humain), force mystérieuse, ineffable. 
    Achit Dépourvu de "Chit", le principe de vie consciente : 1. insensible, inerte, sans conscience - 2. inconscient - 3. purement matériel, objet inanimé.
    Achyuta L'Impérissable, l'Immortel ; une épithète de Krishna.
    Adbutha (adjectif) merveilleux, extraordinaire, surnaturel.
    (substantif) miracle, prodige.
    Adesha 1. indication, prescription, règle - 2. ordre, commandement.
    Adhah En bas, inférieur.
    Adhama

    Voir Souffle et bien-être solaire (Kaya Kriya)
    Le plus inférieur ; le plus bas.
    Adhama-adhyama Le plus inférieur dans le haut.
    Adhama-dhama Le plus inférieur dans l’inférieur.
    Adhama-madhyama Le plus inférieur dans le moyen.
    Adhamottama Le meilleur dans l’inférieur.
    Adhara (Adhi-karana) "Inférieur, le plus bas".
    1. Substrat, support, appui, base.
    2. Ce qui reçoit l’inspiration, l’instruction.
    3. 16 supports, ou points d'appui, dans le corps, lui permettent l'équilibre dans le mouvement, l'interaction avec son environnement, accroissant ainsi son expérience : orteils, chevilles, genoux, cuisses, périnée, organes génitaux, nombril, cœur, base du cou, gorge, langue, nez, centre inter-sourcilier, front, arrière et sommet du crâne.
    Voir Marmasthana.
    Adharma (Opposé ou privatif de DHARMA) – Pensées, paroles ou actes qui transgressent la Loi divine. L'iniquité, l'irréligion, le démérite. L'échec dans l'accomplissement de son devoir, l'illégalité, l'amoralisme.
    Adhi Supérieur ; suprême.
    Adhi-bhautika (Adhi-bautika) Adjectif relatif aux choses physiques ; provenant des objets du monde.
    Voir KARMA
    Adhi-bhuta "Éléments subtils".
    1) substrat spirituel des éléments matériels.
    2) Esprit sacré imprégnant la nature physique.
    3) Le macrocosme, par opposition à ADHYATMA, le microcosme.
    Adhi-daiva 1) (subst.) le macrocosme en tant que quintessence divine.
    2) (adj.) envoyé par les dieux ou les divinités tutélaires ; dont la cause est suprasensible.
    Adhi-daivika Le spirituel, le surnaturel ; qui appartient au plan de la Divinité suprême.
    Voir KARMA
    Adhi-deva Divinité tutélaire
    Adhi-kara 1) L'autorité - la qualification - les prérogatives liées à une fonction - la fonction sociale ou professionnelle.
    2) La juridiction ; le droit légal ou le privilège.
    Adhi-karana 1) synonyme de "Adhara" - 2) sujet ou thème d'un traité philosophique.
    Adhi-karin Personne qualifiée, éligible ; personne de valeur.
    Adhi-matra Démesuré ; supérieur.
    Adhi-matratama Le plus haut, souverain.
    Adhisthana La base, qui est aussi le support; le terrain d'une surimposition. Substrat.
    Adhvaryu L'un des quatre prêtres officiant dans un sacrifice védique, dont la fonction est le sacrifice lui-même. Le prêtre Hotri est le sacrificateur qui mène la cérémonie en psalmodiant des hymnes du Rig Véda. Le prêtre Udgatri entonne le Haut-chant, tandis que le prêtre appelé Brahman est là pour veiller à ce qu'aucune erreur ne soit commise durant la cérémonie, ce qui infirmerait sa portée magique.
    Adhyaropa Erreur consistant à attribuer faussement l'image d'un objet à un autre, ainsi de prendre un tronc d'arbre pour un être humain.
    Adhyasa La surimposition, le transfert inadéquat à un objet de qualités ou d’attributs qui appartiennent en propre à un autre objet.
    Adhyatma 1) L'intériorité spirituelle, tout ce qui, dans l'individu (jiva) comme dans la Nature, est présence du principe spirituel (Atman)
    2) L'âme, le soi, en tant que virtuellement l'Atman, le Soi.
    3) Le microcosme - opposé à Adhibhuta (macrocosme)
    Adhyatma-jivana La vie spirituelle.
    Adhyatma-prasara "Évolution spirituelle - Prasara : maturation, épanouissement, progrès".
    La maturation graduelle du corps spirituel (anandamaya kosha) au cours des incarnations.
    Adhyatma-shastra Traités de la vie intérieure et spirituelle.
    Adhyatma-sukham Bien-être intérieur, joie d'essence spirituelle.
    Adhyatma-vidya L'étude du Soi, la métaphysique.
    Adhyatma-vikasha "Épanouissement spirituel".
    L'épanouissement des qualités de l'âme intérieure supérieure, en résultat d'une pratique spirituelle (Sadhana, voir)
    Adhyatma-Yoga Yoga de l'esprit.
    Adhyatmika (Adjectif) procédant du mental individuel, appartenant au Soi intérieur, individuel et suprême. Voir KARMA
    Adhyaya Chapitre ; division.
    Adi 1) Le premier, le primordial.
    2) Première causalité suprême, qui a engendré les 12 nidanas.
    Adi-Lakshmi Voir Ashta-Lakshmi.
    Adi-Purusha Le premier Purusha (voir), le Purusha des origines.
    Adi-Sanat "L’Ancien des Jours", une épithète de Brahma, le Créateur.
    Adi-Shakti Le pouvoir original. La Puissance première.
    Adi-Shvara Le Seigneur originel ; une épithète de Shiva.
    Adi-vasi Les habitants originaux de la péninsule indienne ; nom générique des tribus indigènes.
    Adi-vidya "La Doctrine ou Connaissance primordiale", synonyme de Shri Vidya, "Connaissance de Shri, la Précieuse Déesse".
    Désigne plus particulièrement le Panchadasi, "Ka E I La Hreem - Ha Sa Ka Ha La Hreem - Sa Ka La Hreem", le grand mantra aux quinze syllabes.
    Adrishta "Puissance invisible, destinée".
    La puissance invisible de notre karma accumulé d'incarnations antérieures, qui influence notre vie présente. Ce pouvoir que nous nommons destin, ou fatalité, nous ignorons que nous en avons été les artisans dans un lointain passé, et nous nous méprenons en lui attribuant une origine dans une quelconque force cosmique, voire divine, que nous ne pouvons contrôler. Voir KARMA
    Adrishya L'invisible ; ce que ne peut percevoir l'œil physique.
    Advaita Monisme (littéralement : "non-deux, non-duel") ; l'école philosophique Védanta, telle que représentée par Shankaracarya ; elle pose que seul le Brahman est réel, tout le reste étant relativement irréel ; elle enseigne l'identité de l'Ame avec Brahman.
    1) qui est sans second - 2) non-dualisme, monisme ; unité de l’Esprit Universel (Brahman) et de l’Ame individuelle (jiva).
    Opposé à "Dvaita" : dualisme.
    Advaïta-Vedânta Philosophie de la non dualité, système, école, philosophique non-dualiste du Védanta, l'Un sans second.
    Système de philosophie moniste, basé sur l'unité de la création, sur son identité au Créateur.
    Advaya Non-duel, sans second ; non-dualité.
    āgamā [āgam] qui arrive, qui se rapproche ; qui aborde.
    Arrivée, approche ; acquisition.
    Moyen, accès ; origine, tradition, savoir ; autorité.
    Société : texte religieux ; écriture sacrée (voir ci-dessous)
    Agama Agama signifie "témoignage, révélation".
    Tradition des textes sacrés initiatiques, qui se sont diffusés dans la plupart des branches de l'hindouisme et du bouddhisme, considérés comme source de connaissance infaillible, notamment sur les quatre sujets suivants : construction de temples, incluant les reproductions d'images divines, philosophie, méditation et méthodes de culte. Nombreux (on en dénombre traditionnellement 28), ces textes sont classés selon leur affiliation aux trois traditions majeures : Shivaïsme, Vishnuïsme, Shaktisme. Complétant les Védas, ils forment avec ceux-ci la totalité de la Shruti, les Écritures révélées. Le Tantra shivaïte se présente sous la forme d'un dialogue où Shiva (Śiva, Çiva, un des noms de Dieu, bienveillant et plein de compassion dont l’aspect destructeur est aussi une allusion à l'action divine purificatrice qui détruit l'ego en l'homme) répond à des questions de Shakti (Śakti, l’Énergie divine). Shiva est l’essence de l'esprit éternel, Shakti en est le phénomène.
    āgamana [āgam] approche, arrivée ; retour. 'Punar āgamana' : retour.
    Agami karma Le karma qui est encore imperceptible et qui ne fera sentir ses effets que dans des existences ultérieures.
    Agastya Sage et voyant réputé, à qui sont attribués de nombreux hymnes du Rig Véda.
    Agharba dhyana Méditation "sans embryon" Dhyana (voir) est la 7e étape du Yoga selon Patanjali.
    Dans la méditation, on donne un mantra au débutant pour amener son esprit dispersé à un état de stabilité et pour le préserver des désirs de ce monde. C’est ce qu’on appelle Sabija ("avec semence") ou Sagharba ("avec embryon") Dhyana. Être assis en méditation sans réciter de mantra est appelé Nirbija ou Agharba Dhyana.
    Agni
    Voir Souffle et bien-être "solaire"
    Le Feu अग्नि. Élément igné. La foudre.
    L'un des cinq éléments qui composent la création.
    Un des principaux dieux védiques ↓
    Agni Développement [http://sanskrit.inria.fr/DICO/1.html#agni]
    Myth. védique, nom popre d'Agni le Feu, un dieu āṅgirasa ; on le dit fils de son éclat Aṅgirā ou engendré par Bṛhaspati (ou parfois par son fils Śaṃyu) ; aussi appelé Tanūnapāt l'Auto-engendré et Apānnapāt « issu des eaux » ; il a de nombreux aspects [āpryas] par lesquels on peut l'invoquer ;
    il mange l'oblation pour en porter le parfum aux dieux, et à ce titre est l'intermédiaire entre les hommes et les dieux; on dit qu'Oblation [Svāhā] est son épouse ;
    il protège des ténèbres, et garde le foyer; il est Atithi l'Hôte ;
    il est le gardien [dikpāla] de la direction du Sud-Est; sa monture est le bélier [meṣa] ;
    il possède des chevaux rouges [aruṣa] ;
    on dit qu'il a 7 langues [saptajihva]
    Astr. il préside le nakṣatra des Kṛttikās ; phil. [sāṃkhya] il est le régent [niyantṛ] de la faculté de parole [vāc] ; on l'invoque par des prières conciliatoires [āpryas]
    - agnaya idaṃ na mama Ceci est pour Agni, pas pour moi (récité par le patron du sacrifice).
    - agaṃ nayati iti agniḥ [nirukta] Agni est celui qui transporte l'immobile.
    - cf. Atithi, Anala, Jātavedā, Dahana, Pāvaka, Bharata, Mātariśvā, Vasu, Vahni, Vaiśvānara, Śoṣaṇa, Havyavah, Hutabhuk, Hutāśana
    Phil. [āyurveda] le principe chaud, opposé au principe froid [soma] || lat. ignis; fr. agile, ignition
    Math. symb. le nombre 3, symbolisant les 3 feux du sacrifice védique (gārhapatya, āhavanīya et dakṣiṇāgni)
    Agnidhra 1) Le prêtre qui allume le feu sacrificiel ; les fonctions qui lui sont dévolues.
    2) Le périmètre ou l'autel où on allume le feu sacrificiel.
    Agnidhriya 1) Qui se tient dans le périmètre sacré de l'Agnidhra.
    2) L'autel ou le foyer sacrificiel. Cf. Dakshinagni.
    Agnihotra "Sacrifice du Feu".
    Rite domestique, pratiqué quotidiennement, devant l'autel du foyer, au cours duquel une oblation de lait est répandue sur le feu.
    Aham "Je suis, Moi". Voir Apaja mantra, Hamsa mantra, Ajapa Gayatri.
    Ahamgra upasana
    1) Méditation sur le Moi.
    2) Processus de méditation par lequel le véritable "Je" est connu.
    Ahamkâra (Ahamkriti, Asmita, Omkar) "Le faiseur de Moi", terme sanskrit faisant référence à l'ego.
    1) Conscience individuelle physique ou conscience du "JE", le sentiment du moi, l’ipséité (du latin ipso, ipse, soi-même, qui renvoie à la reconnaissance de soi par soi)
    2) Le sens de "séparativité" égoïste qui fait que chaque être se pense comme une entité personnelle et indépendante.
    Aham vritti Activités mentales du moi (Lexique principaux mots sanskrits)
    Ahar Jour, opposé à la nuit, RATRI (voir)
    Ahava 1) défi, combat, guerre - 2) sacrifice.
    Ahavana Oblation.
    Ahavaniya "Propre à l'oblation".
    Feu du sacrifice védique, à l'est de l'aire sacrificielle, que l'on ranime deux fois par jour au feu du foyer.
    Ahimsâ Yama 1 La "non-violence", abstention de toute violence contre toute créature vivante, ne blesser quiconque en pensée, parole ou acte. Voir ASHTAMGA et YAMAS - Le souci de ne nuire à personne, l’innocuité. Dans son sens le plus étendu : amour embrassant toute la création.
    Ahitagni "Qui a établi le feu sacrificiel".
    Maître de maison qui a déjà offert un ou des sacrifice(s) solennel(s) dans lesquels les trois feux rituels sont allumés -le feu Ahavaniya du rituel védique, le Garhapatya du foyer domestique et le Dakshinagni des ancêtres.
    Ahuti 1) Offrande, oblation à une divinité.
    2) Rite solennel accompagné d’oblations.
    Airavata "Enfant de l'Eau", l'éléphant blanc qui est la monture d'Indra, et qui fut engendré par le barattage de l'Océan de lait.
    Aishvarya 1) (adj.) d’Ishvara.
    2) la souveraineté qui est l’un des 10 attributs du Dieu personnel ; domination, gloire divine, majesté, splendeur.
    3) État d'identité à Ishvara que procure le déploiement des 8 félicités yogiques.
    Aja "Non-né", qui existe de toute éternité.
    Ajahati
    Non-né ; non-exprimé.
    Ajahati lakshana Genre de signification implicite, la phrase contient un terme non-exprimé qu’il est nécessaire de sous-entendre pour que le sens en soit correctement compris. Voir Jahati lakshana et Bhaga lakshana.
    Ajapa 
    Japa (voir) spontané accompagnant la respiration.
    Ajapa Gayatri C'est la répétition constante et volontaire (jour et nuit !) de l'Ajapa mantra, ce qui donne 21.600 mantras quotidiens. Cet exercice, s'il est pratiqué un jour entier, assure une expérience spirituelle de très haute amplitude (et altitude !) Pratiqué continuellement, il assure la libération et mène à la Réalité suprême.
    Ajapa mantra
    Voir So-ham
    Prière répétée inconsciemment. Toute créature vivante répète inconsciemment à chaque respiration la prière "So’ham" :
    Sah = So = Lui (l’Esprit universel, Brahman) avec chaque inspiration, et avec chaque expiration Ham = Aham (Je Suis, Moi)
    Voir Hamsa mantra, Ajapa Gayatri.
    Ajara Qui ne connaît pas la vieillesse ; sans âge.
    Ajara amara avinashi atma L'Atman sans âge, immortel et impérissable.
    Ajna Connaître, obéir, suivre. Commande, centre de contrôle.
    Voir Bhrumadiya, Chakra Ajna, Hamsa.
    Âjnâ chakra Le centre subtil de commande localisé entre les deux sourcils.
    Voir Bhrumadiya, Chakra Ajna, Hamsa.
    Ajnana Ignorance ; c'est le terme technique utilisé pour toute activité de la conscience qui ne relève pas de la connaissance de l'unité de l'Âme et du Brahman. Nescience (absence de savoir, de connaissance).
    Ajnâni L’ignorant - celui qui n’a pas la Connaissance (Lexique principaux mots sanskrits)
    Akala "Sans parts, sans morcellement".
    Intègre, totalement un : un attribut de l'Être suprême.
    Akashi-mudra Regarder vers le ciel.
    Ce Mudra est la contre-posture de Jalandhara-Bandha.
    Akhanda "Sans rupture" - continu, ininterrompu ; indivisible ; indivis, entier.
    Akhanda Brahmacharin Disciple assidu.
    Âkhâsha Espace cosmique, sphère de nature éthérique constituant, selon les Hindous, la mémoire universelle. On l’identifie parfois avec l'Éther, le Vide, l'Espace. Un des noms de Dieu.
    Akasha du cœur : voir Dahara
    Aklishta "Sans afflictions" - serein, inébranlé ; indifférent à l'adversité.
    Akrita "Non fait", incréé, informe, non préparé, incomplet.
    Akritatman Dont l'esprit est encore informe, qui ne s'est pas encore identifié à l'Esprit suprême.
    Akriya La non-action, l’action sans auteur. Concept clé du Karma-yoga et, de nos jours, du Kriya-yoga.
    Akrodha Délivré de la colère.
    Akshamala Rosaire, ou "guirlande de lettres", dont les grains peuvent être de divers bois et graines séchées, d'os, voire des crânes, etc., qu'arborent de nombreuses divinités et qu'utilisent tous les fidèles et méditants, bouddhistes comme hindouistes. Le nombre de grains est variable, le modèle le plus répandu compte 108 grains (voir Mâlâ)
    Akshan L'œil ; la vue, régie par Aditya, le Soleil. Akshi, les deux yeux, représentent le Soleil et la Lune. Voir DRIK.
    Akshara "Impérissable, immuable".
    1) L'Immobile, l'Immuable, attributs de l'Être suprême ; indestructible, sans mort, sans déclin ni corruption ; tous ces termes sont en référence au jiva, le Soi individuel, et à Brahman, le Soi suprême.
    2) L'Ekakshara, la syllabe unique et impérissable : le OM
    Akshara Purusha
    L'immuable Purusha, le Soi en retrait des mouvements et changements de la nature, Prakriti.
    Akshata 1) indemne, ni brisé, ni frappé - 2) grains de céréales non vannés.
    Akshaya Incorruptible, qui n'est pas sujet à la destruction du temps ; pérenne, éternel.
    Akshi Les deux yeux qui représentent le Soleil et la Lune. Voir AKSHAN
    Alabdha bhumikatva 1) Défaut de fermeté ou de continuité dans la pratique.
    2) Sentiment qu’il n’est pas possible de voir la Réalité.
    Alakshmi "Déesse de l'infortune", Alakshmi est la sœur de la divine Lakshmi, née comme elle de l'Océan de Lait primordial.
    Alamba(na) 1) Support - 2) Point d’appui pour la concentration.
    Alasya 1) Oisiveté ; apathie - 2) Paresse qui fait obstacle au Yoga.
    Alata chakra Le cercle illusoire, couleur de feu, que produit le tournoiement rapide d'un bâton dont l'extrémité est incandescente ; métaphore de la nature illusoire de l'existence relative dans le monde phénoménal de Maya.
    Alaya L’Âme universelle indifférenciée.
    Alaya vijnana "Conscience qui conserve", mémoire karmique infinie.
    Alcor L'étoile Alcor, dans la Grande Ourse, déité tutélaire des jeunes mariés.
    Voir Arundhati
    Alpa Petit, insignifiant ; par conséquent, limité, fini, conditionné # BHUMAN
    Amala "Sans défaut" - pur, immaculé.
    Amalam Libération de l'impureté de Maya, l'existence dans la matière, illusoire.
    Amanaska L’esprit affranchi des pensées et des désirs.
    Amara "Qui ne connaît pas la mort, immortel"
    Amara Purusha
    L’Immortel Purusha.
    Amaroli (mudra) "Sceau de l'immortalité".
    Selon le Hatha Yoga Pradipika, Amaroli est une variante de Vajroli, et concerne clairement le flot d'Amrita qui coule du Soma chakra, et non l'urine (qui se dit mūtra, vār, termes qu'on ne trouve pas dans les passages concernés), quoique cette association soit devenue fréquente. Amaroli consisterait plutôt en une pratique conjointe de Khechari et Vajroli mudras.
    Amatra Hors de la durée.
    Amavasya Jour de la Nouvelle Lune.
    Amba "Mère" - épithète de Durga.
    Ambara Atmosphère ; habit.
    Ambika "La Mère", épithète de Parvati.
    Amnaya Tradition védique ; pratique d'une voie spirituelle.
    Amrit Fluide ou liqueur subtile qui s'écoule constamment du Chakra de la Lune (Lalana Chakra), situé à la racine du palais sous le point sonore Bindu, vers le Vishuddha Chakra en direction du Manipura Chakra. Ce "nectar" donne, quand il n'est pas trop consommé au niveau du Manipura Chakra par le feu gastrique, bien être et joie.
    Amritatva Immortalité ; vie éternelle.
    Amsha 1) produit d'une division : part, portion, partie d'héritage.
    2) Amsha, "le Dispensateur" ou "la Part des dieux, la Chance", est l'un des 12 Adityas.
    Amshaka 1) qui fait partie de ; 2 division ou subdivision.
    Amshena avatar "Descente partielle".
    Dans la très grande majorité de ses avatars, Vishnu n'extériorise qu'une partie de lui-même. Krishna est la seule incarnation plénière.
    An Sanskrit : au-dessus.
    Ana Souffle de vie, force vitale. Voir PRÂNA
    Anadi "Sans commencement", éternel.
    Anahata "Non battu, non frappé".
    Qui ne s'arrête jamais. Son ou Verbe subtil entendu au Chakra Anahata (voir) par le méditant (son émis en dehors des moyens physiques, perçu seulement par les yogis) - Continuelle résonance intérieure, semblable au tintinnabulement d'une cloche - Désigne également le cœur, l'organe comme le chakra - La mélodie céleste perçue sur le plan intérieur par les seuls yogis ; le OM
    Anâhata chakra (Anhâta chakra)
    Un des centres subtils (chakra) du corps humain, le centre-cœur localisé dans la poitrine.
    Voir Chakra Anahata.
    Anaka "Pas un" - Nombreux, pluriel, multiple.
    Analpa Beaucoup (de), en abondance. “Alpam pratyaksham, analpam apratyaksham” : il y a peu de visible et beaucoup d’invisible.
    Ânanda Suprême, la Béatitude du Soi. Félicité ou béatitude ; bonheur, joie.
    Voir Chakra Ananda. Opposé à Duhkha (voir)
    Ananda ghana Rempli de béatitude.
    Ananda-maya-kosha La gaine de Félicité ; le corps causal. Voir Kosha.
    Ananga Incorporel
    Ananta Sans fin, illimité.
    Anatma vritti nirodha
    Refrènement des impulsions grossières.
    Anatta L’illusion dont se repaît l’humanité.
    Anava-mala "Impureté de la finitude, principe de finitude".
    Les trois principes (ou impuretés) qui limitent l'âme en incarnation sont anava - la finitude et la petitesse, karma - la loi d'action et le bilan hérité des incarnations précédentes, et enfin maya - la grande illusion qui voile la Réalité Une. Plus précisément, anava mala est la perception erronée des rapports entre la Divinité et l'individu, engendrant sens de "séparativité" et infatuation de soi. Jointe à maya-avidya - l'ignorance, anava - la petitesse individuelle, obscurcit la sagesse de buddhi, la luminosité de sattva, l'unité du jivatman et de l'Atman, ce qui introduit l'ignorance spirituelle, l'obscurité, l'égoïsme, l'orgueil d'être "soi". Anava mala est l'impureté fondamentale présente en toute âme en incarnation, c'est à dire en évolution, et elle est la dernière entrave à sauter : le moment voulu, elle cède la place à anugraha, la grâce.
    Anava-sthi-tattva Incapacité à poursuivre la sadhana, basée sur le sentiment que ce n’est plus nécessaire puisque l’aspirant croit avoir atteint l’état le plus élevé de Samadhi.
    Andha 1. Aveugle - 2. Occulte, secret.
    Aṅgā (अङ्ग aṅgā) Membre, partie du corps ; le corps en entier, la personne, la forme. Partie, portion, subdivision ; annexe, contigu.
    Donner sa part, concéder ; consentir, promettre (aṅgīkṛ).
    En mathématique (par extension), symbolise le nombre 6. Géographie : l'Aṅga, région du sud du Bihāra, vassale du Magadha ; sa capitale était Campā ; au pluriel, Aṅgās désigne le Bengale et ses habitants (les Aṅgās)... (+ de définitions sur Sanskrit Heritage Dictionary)
    Philosophie.
    L'une des 6 disciplines annexes du Veda (voir vedāṅga)
    L'une des 5 subdivisions de l'évocation [mantra] ; on distingue : les moyens de l'initialisation [karmaṇāmārambhopāya], l'équipement en hommes et en matériels [puruṣadravyasmapad], la distribution de l'espace et du temps [deśakālavibhāga], la réaction au désastre [vipattipratīkāra] et le succès [kāryasiddhi].
    L'une des 8 pratiques du Rāja-yoga (voir aṣṭāṅgayoga)
    Jaïnisme : l'un des 12 chapitres du canon jaina.
    Mythologie : nom propre du roi Aṅga du Bengale, fils de Dīrghatamā et Sudeṣṇā.
    Anga-mejayatva Instabilité ou tremblement du corps.
    Anganyasa Rite tantrique, consistant en le transfert du pouvoir d'un mantra sur le corps par un geste rituel. Voir Karanyasa.
    Angiras 1) L'un des sept Rishis (voir), les Voyants à qui fut révélée la Tradition sacrée. Il collabora avec Atharvan à la rédaction de l'Atharva Véda, et les parties qui lui sont dues sont désignées par son nom : les Angiras.
    2) Une classe de Pitris, ancêtres de l'humanité actuelle, qui descendait probablement du légendaire Rishi Angiras.
    Angula 1) Un doigt - 2) Le pouce.
    3) Unité de longueur, calculée sur la largeur du pouce, environ 2 cm.
    Anicca L’inéluctable caducité de tout ce qui est en vie.
    Anima (Ahima) Un des 8 pouvoirs yogiques - voir SIDDHIS : capacité surnaturelle de réduire de taille jusqu'à celle d'un atome - ANU (voir) - ou de vision à cette échelle - "Petit, minuscule" - diminution, atomisation.
    Aniruddha "Qui Se manifeste sans obstruction" .
    L'une des quatre manifestations du Purusha, l'Homme cosmique, assimilé à Vishnu et à ses avatars.
    Anishta "Non désirable", mauvais, funeste.
    Anjali Salutation, les paumes jointes devant le sternum, en s'inclinant légèrement - Également, l'offrande d'une poignée de fleurs.
    Anjana Onction (geste d'oindre)
    Ankusha "Aiguillon, pique à bœuf".
    Attribut de certaines divinités, notamment de Ganesh, symbolisant le pouvoir de chasser les obstacles sur le chemin du dévot, ou d'éperonner les événements afin de précipiter les résultats souhaités.
    Anna 1) La nourriture.
    2) La matière, forme de manifestation inférieure de l’Atman.
    Annamaya kosha La gaine corporelle, constituée par la nourriture, voir Kosha - Le corps physique grossier, le sthula sharira, qui est soutenu par la nourriture et qui est le vêtement/enveloppe/gaine extérieure du jiva. C’est aussi le monde matériel, la forme la plus grossière ou la plus basse dans laquelle Brahman se manifeste dans l’existence terrestre.
    Annapurna "Abondante en nourriture (Anna)".
    Épithète de la Grande Déesse (Shakti), figurée comme déesse de la Nourriture et de l'Abondance. Épouse de Shiva, elle est une autre incarnation de Parvati, la fille des montagnes. Elle est la déesse des moissons et de la cuisine, mais aussi celle qui donne des aumônes aux pauvres, la Généreuse pourvoyeuse (purna). Dans la statuaire traditionnelle, elle tient d'une main un bol empli de nourriture, de l'autre une cueillère qu'elle tend à ses fidèles. Elle nourrit son époux Shiva dans le crâne humain que celui-ci affectionne en guise de bol.
    Anta Point ultime, limite finale.
    Antar mauna Silence intérieur : voir MAUNA
    Antar mukha "Visage intérieur".
    1) vision ou perception intérieure - 2) ce qui est tourné vers l’intérieur ; intime ; antonyme : Bahir-mukha (voir)
    Antar(a)-kumbhaka Suspension du souffle poumons pleins après une inspiration complète (voir Kumbhaka)
    Antara Intérieur, en dedans, interne.
    Antaranga 1) corps interne, nature intérieure.
    2) [Ami] intime ; [disciple] appartenant au cercle intérieur.
    Antaranga sadhana Aspect intérieur de la quête spirituelle, à l’aide de pranayama et pratyahara où l’esprit est maîtrisé et les sens libérés de l’asservissement aux objets de désir.
    Antaratma 1) Le soi intérieur, l’esprit ou l’âme intime - 2) L’Esprit ou l’Âme suprême inhérent(e), qui réside à l’intérieur de l’homme.
    Antaratma sadhana
    Partie finale de l’ascèse (sadhana), comprenant : dharana (concentration), dhyana (contemplation), et samadhi.
    Antariksha "Propre à l’atmosphère".
    Monde intermédiaire, entre la Terre et les plans célestes supérieurs ; le ciel, le firmament, l'atmosphère.
    Antarjyotish Lumière intérieure (perceptible notamment dans la méditation tantrique)
    Antarloka (Bhuvaloka) "Entre-deux mondes", le plan astral ou kama-manasique, correspondant aux plans astral, mental inférieur et supérieur, en ésotérisme. Le deuxième des 3 mondes, des 3 premiers plans cosmiques. Voir TRILOKA
    Antaryamin "Le guide intérieur", l’Ordonnateur interne de toutes les actions, le résident interne, celui qui oriente l'âme individuelle, l'ATMAN - l'étincelle divine qui réside au plus profond de notre être - le “témoin” dans la conscience intime. Ces notions désignent toutes la présence du Paramatman, l'Atman suprême, au sein du jivatman, l'individu incarné cheminant sur le sentier de l'évolution.
    Anu (adj.) Ténu, minuscule ; insignifiant ; subtil - (subst.) Atome (voir ANIMA) ; la plus petite unité spatiale ou temporelle (voir Kala, Matra, Sukshuma)
    Le long de, derrière, à la suite de…
    D'après, conformément à… ; de nouveau, ensuite ; avec, dans le sens de, relié à…
    Anu shravika Entendu ; promis par les Écritures ; révélé.
    Anubhava 1) Perception, expérience directe, personnelle.
    2) La caractéristique de l'expérience spirituelle ; conscience intuitive ; connaissance (co-naissance)
    Anubhava vakya Formule inspirée de l’expérience personnelle de la Réalisation.
    Anubhavi guru
    Le guru qui est "témoin oculaire" de la Vérité, c-à-d. qui en a l’expérience personnelle.
    Anubhavika jnana Connaissance acquise par expérience directe, personnelle.
    Anubhuti "Perception".
    Expérience intérieure, connaissance légitimée par les 3 preuves valides (pratyaksha, la perception directe par les sens, pour ce qui concerne le sensible ; anumana, l’inférence logique, également concernant le sensible ; aptavacana, le témoignage de l'adepte - voir Pramanas) et par les preuves infaillibles que sont la Shruti et la Smriti, les traditions divine et humaine.
    Anugraha "Faveur, grâce".
    Bonne disposition, encouragement ; la grâce, l'une des 5 manifestations divines (pancakritya).
    Anugraha Shakti "Pouvoir de dévoilement, grâce révélée".
    Plutôt que par une épiphanie de sa propre personne, la divinité (notamment Shiva) accorde ce pouvoir d'illumination, grâce à laquelle l'âme est libérée des trois entraves (anava, karma et maya) et atteint à moksha, la libération. C'est habituellement lorsqu'avana, la coquille de finitude qui entoure l'âme en incarnation, arrive à maturité et cède, que le guru peut – dans le cadre d'une initiation (diksha) communiquer anugraha shakti à son disciple.
    Voir Tirobhava shakti, la “grâce voilante”.
    Anujna Consentement, autorisation ; affranchissement, libération.
    Anuloma Anu = avec, dans le sens de, relié à... - Loma = poil.
    Dans le droit fil, dans le sens du courant, dans l’ordre naturel, régulier.
    Opp. pratiloma ; viloma
    Anumana L'inférence (mouvement de la pensée allant des principes à la conclusion)
    Anumati 1) Approbation ; faveur des dieux.
    2) "Acceptation", personnification féminine du dernier jour avant la pleine lune, durant lequel les offrandes sont acceptées de façon optimale par les dieux et les mânes. Anumati est alors la fille d'Angiras, le pouvoir d'illumination d'Agni, le Feu, non seulement au plan physique mais en tant que Maître de Brahma-Vidya, la Connaissance transcendante.
    Anumatra "Qui a la taille d'un atome" - minuscule, extrêmement subtil.
    Anupadaka Les premiers-nés, les sans-parents, auto-engendrés.
    Anusandhana 1) investigation minutieuse, examen - 2) rapport pertinent.
    Anushtub Mètre ou verset védique de 32 pieds (soit 4 vers de 8 pieds) ; par extension, Anushtub symbolise le nombre 8.
    Anushvara 1) Dans l'alphabet devanagari et en phonétique, c'est le point sous certaines consonnes, représentant une nasalisation bourdonnante de la voyelle précédant cette lettre (r, s, s, m, n)
    2) Par extension, et peut-être erronément, on utilise parfois ce terme pour désigner, dans la représentation graphique du OM, le croissant (ardha-matra) surmonté d'un point (bindu)
    Anusthana Pratiques spirituelles régulières.
    Anuvyakhyana "Conformément à l'analyse" - exégèse, élucidation ; analyse, interprétation.
    Ap 1) Élément liquide "eau", l'un des 5 éléments de la création.
    2) Liquéfaction.
    Apad-dharma La Loi d'exception. Voir Dharma.
    Apāna Anus. Terme sanskrit qui correspond, dans le Yoga, au Souffle expiré, le prâna qui gouverne et régule l’expiration (la descente), au Souffle d'excrétion, l’expulsion, l'un des 5 souffles (ou airs) vitaux vâyu (voir).
    Apāna circule dans l'abdomen, du nombril au périnée. C'est une force descendante, qui régit l'excrétion d'urine, fèces, gaz, sécrétions sexuelles, sang menstruel, mais aussi du fœtus au moment de l'accouchement.
    L'un des 5 souffles vitaux Prâna qui apporte l'énergie activant le gros intestin, les reins, la vessie, l'anus, les organes génitaux et l'utérus.
    Voir Apanāsana et Mûlabandha.
    Apanāsana

    C'est la posture "de l'excrétion" (voir Apāna), des genoux à la poitrine, appelée plus couramment l'Enfant sur le dos ; elle élimine les blocages du corps et du mental qui empêchent la libre circulation de l'énergie.
    Autres synonymes (ils sont nombreux !) : le Transit intestinal (Pavana-muktâsana), la posture du Vent (voir Vâyu), pose de la suppression du vent, posture qui chasse les gaz, le Fœtus sur le dos, l’Œuf...
    Beaucoup de techniques du Hatha-yoga éliminent la constipation, des postures comme les flexions où le ventre est pressé sur les cuisses à l’aide des bras (Pince assise), toutes celles où les cuisses sont plaquées contre le ventre comme Apanāsana (avec ou sans les poings dans le ventre).
    Ces postures activent directement Apâna-Vâyu (voir)
    Apāna-Vâyu Courant, souffle expiré ascendant, occupant la région basse du corps (opposé à Prânâ Vayu qui réside dans la région du thorax).
    Voir Apāna, Apanāsana, Vâyu.
    Aparadha Le sens de l’erreur.
    Apara vidya "La connaissance relative".
    Sa forme manifeste est l'ensemble des quatre Védas, incluant chacun six Angas, qui ne traitent pas de la nature fondamentale de l'Atman.
    Aparigraha Affranchissement du désir de thésauriser ou d’amasser.
    Le non-désir de possessions inutiles (Lexique principaux mots sanskrits)
    Aparoksha Visible ; direct ; présent ; immédiat.
    Aparokshanubhuti La réalisation directe de l'Atman.
    Apas (Ap) 1) Élément liquide "eau", l'un des 5 éléments de la création.
    2) Liquéfaction.
    Apoha Négation, objection, contestation.
    Apta Celui dont la parole fait autorité.
    Apta-kama Celui qui obtient l’objet de son désir; un des attributs de l’être de réalisation.
    Apti 1) atteinte, obtention ; acquisition, abondance, fortune - 2) rapport, relation - 3) aptitude, adéquation.
    Aptoryama L'un des sept Soma Yajnas, sacrifices avec libations de Soma. Ce sacrifice très important demande l'exécution d'un nombre énorme de rituels et de récitations d'extraits des Védas, et comporte 33 libations de Soma (ou 21 selon d'autres sources), et il dure onze jours.
    Apunarbhava "Non renaissance", libération.
    Apunya Vice ou démérite.
    Arambha Commencement, entreprise initiale ; 2) effort, hâte.
    Arani "Matrices" du feu sacrificiel: les morceaux de bois dont le frottement fait jaillir l’étincelle.
    Aranya Bois, forêt ; nature sauvage, lieu isolé, désert.
    Aranyaka "De la forêt".
    1) Les ascètes et moines mendiants qui se retirent dans les forêts, seuls ou vivant en communauté (ashram), loin du tumulte urbain, pour se consacrer à la méditation dans une vie simple et dépouillée. L'idéal de vie du 4e stade de la vie brahmanique, à l'âge de la retraite.
    2) Traité religieux à l'usage des renonçants (sannyasin), édictant les règles de la vie en forêt, mettant l'accent sur les significations spirituelles et la discipline intérieure.
    Prolongement des Brahmanas, les “traités des étendues sauvages”, “d'où l'on ne peut apercevoir les toits des habitations” (Taittiriya Aryanaka), explorent les techniques appropriées et les significations secrètes des rituels réputés dangereux ; c'est tardivement qu'ils prendront le sens de “traités de la vie en forêt pour les renonçants (sannyasin)”. Ils représentent un saut vers la subtilité philosophique et l'abstraction métaphysique, et pour certains ils représentent le “Rahasya Brahmana”, le Brahmana des secrets. Ils ne forment pas un corpus absolument séparé, parfois ils incluent des Upanishads, parfois ils sont partie intégrante d'un Brahmana.
    Arati Chagrin, peine, déplaisir ; détachement, deuil, regret.
    Archana 1) cérémonie rituelle (puja) brève, accomplie par un prêtre sur demande privée, afin de demander une protection spéciale sur la famille et le lignage du commanditaire - 2) psalmodie des noms d'une divinité, constituant une partie essentielle de toute puja.
    Ardana "Tourment, torture" - épithète de Shiva comme “Celui qui tourmente” et Destructeur. Voir également Janardana, dans le cas de Vishnu, le dieu protecteur, sous son aspect sombre.
    Ardha

    Exemple de Demi-Pont
    Voir Kit-Respiration (respiration abdominale)

    Pont ou Roue, ici sur pointe des pieds
    Voir Où l'on discute... (des exemples pas bien choisis)
    Demi, moitié.
    L'expression Ardha "Setu-bandhāsana("voir") évoque la posture du demi-Pont.
    La posture du "Pont" véritable est plus difficile, appelée aussi "Roue" (Chakrâsana, voir)

    Ardha-matra 1) Demi-syllabe ou demi-mètre.
    2) Demi-lettre; au-dessus du Om, est cette demi-lune qui représente le son "mmmmmm" de l'Om à 3 ou 4 unités phonétiques (matras), psalmodié longuement et résonant encore plus longuement dans les corps subtils.
    Ardhangini "Moitié", partenaire-compagnon de vie ; ainsi, Parvati, la parèdre du Seigneur Shiva.
    Arjava(m) Yama 8 "honnêteté, franche simplicité", droiture.
    Voir Ashtamga et Yamas.
    Arjuna Prince et principal héros de la Bhagavad-Gîtâ sur le champ de bataille de Kurukshetra, adorateur, disciple et ami du dieu Vishnu / Krishna.
    Celui qui reçoit l’enseignement, symbole de l’homme de devoir (Dharma), par excellence.
    Arka 1) Rayon de soleil, éclair; feu - 2) Le nombre 12.
    3) Hymne, notamment chant de louange associé à l'Ashvamedha, le sacrifice védique du Cheval.
    Arohan Passage créé mentalement, en Prânayâma ; destiné à faire passer l'énergie par la partie antérieure du corps. Ce canal subtil concerne les chakras éthériques ou "points" de résonance des véritables chakras "astraux" qui ont leur point source et sont situés quant à eux, à l'intérieur du nadî central Sushumna ou Madhya -lequel traverse l'épine dorsale du Muladhara Chakra jusqu'au Brahmarandra Chakra ou "Trou de Brahma " situé juste au-dessus de la tonsure.
    Artha 1) Signification, sens, portée, teneur.
    2) La  richesse, considérée comme l’un des objets de la poursuite humaine, en ceci qu'elle assure le confort et l'aisance de la vie au plan physique, et la sécurité au plan psychologique.
    Artha-bhavanam Sentiment de dévotion ou de foi (bhavana) provoqué par une méditation sur le sens (ARTHA) d’un mantra ou du nom de l'Ishvara.
    Artha-rthi Celui qui désire des richesses, ou un gain matériel (ARTHA)
    Artha-vda 1) En logique, argument positif en vue de corroborer une hypothèse.
    2) Énoncé, affirmation, assertion. 3) Discours sur le Bien.
    Arudha Qui n’a pas développé de racines.
    Aruna Personnage de la Chandogya Upanishad.
    Arundhati "Découverte".
    Épouse du Rishi Vasishta, d'une fidélité parfaite, également patronne des herbes médicinales. On l'associe à l'énergie divine, Kundalini, ainsi qu'à l'étoile Alcor, dans la Grande Ourse, déité tutélaire des jeunes mariés (Vasistha étant l'étoile Mizar, plus lumineuse et plus facilement décelable qu'Alcor).
    Arya(n) "Qui sert avec zèle".
    1) Dévoué, loyal ; noble.
    2) Qui appartient à la 3e caste, vaishya, de commerçants et artisans.
    3) Dans un contexte spirituel, est Arya(n) celui qui lutte pour se perfectionner ; c'est alors un terme purement psychologique, sans connotation sociologique, raciale ou nationaliste !
    Même si c'est le sens prédominant qu'on lui a donné en Occident (depuis Hitler, de sinistre mémoire...), il est important de ne pas oublier que "les Quatre Nobles Vérités" et "le Noble Sentier Octuple" du Bouddhisme étaient – selon les propres mots du Bouddha – les quatre vérités aryennes et le sentier aryen octuple...
    Respectons l'usage qui prévaut, disons "noble", mais en rattachant ce concept français à son homologue sanskrit.
    Aryanavasin Qui vit retiré dans la forêt.
    Âs Être, habiter, exister, s'asseoir, assiette (équitation)
    Siège ou assise : voir ÂSANA.
    Asakta Indifférent.
    Asambhavana Fait de ne pas croire possible, scepticisme.
    Asamprajnata-samadhi Le plus haut état de supra-conscience, caractérisé par l'arrêt de la pensée, accompagné de l'annihilation de tout sens de l'ego, de toute conscience personnelle. Voir Nirvikalpa-samadhi.
    Asamsakta Indifférent (ASAKTA) aux compliments ou aux injures (SHAMS)
    Asamshakti Détachement des passions du monde ; le 5e des 7 niveaux de sagesse (Jnana-Bhumika), qui est plus précisément indifférence aux pouvoirs surnaturels (siddhis ou shaktis)
    Âsana Mode de station assise. Position. D'une manière générale, ce terme désigne la posture yogique (Hatha-yoga), notamment celle propice à la méditation (buste droit, tête haute, jambes croisées). Ce qui la caractérise est une double attitude d'aisance et de fermeté, en plus de sa stabilité.
    En fait, la "posture" devient "âsana" quand nous y sommes dans un équilibre harmonieux et quand elle accomplit ses bienfaits sans que nous n'ayons plus aucun effort à faire.
    En sanskrit, mot neutre, qui signifiait à l'origine demeure terrestre des dieux. Le mot est construit sur la racine âs- qui signifie : être, habiter, exister, s'asseoir, assiette (équitation) ou plus simplement siège ou assise.
    Âsana-jaya Maîtrise d’une posture ; aptitude à maintenir cette posture sans la moindre difficulté.
    Asangoham "Je suis sans attachement" - affirmation védantique, mantra.
    Asat 1) mauvais, méchant, injuste, qui n’est pas fondé sur la Vérité et le Bien (Sat)
    2) inexistant, faux, irréel.
    3) néant, irréalité ; mal, mensonge.
    Asatya Faux, trompeur; fausseté, tromperie.
    Asha Espoir.
    Ashoka (Saraca Asoka) L'Ashok, un arbuste à fleurs oranges odoriférantes.
    Âshram 1) Ermitage, lieu où vit un sage.
    2) Lieu où des personnes vivent en communauté (monastère) sous l’inspiration d’un Maître (guru). Communauté spirituelle.
    3) Le groupe formé par ces aspirants, fidèles et disciples autour de leur Maître spirituel pour recevoir son enseignement.
    Âshrama "Étape de l’existence".
    Les quatre stades de la vie humaine dans le Sanâtana Dharma.
    L'individu évolue et mûrit en 4 étapes majeures : 
    1) Brahmachari : étape de  l'étudiant en sciences sacrées, de l'enfance jusqu'à la fin des études, soit de 12 à 24 ans.
    2) Grihastha : étape du maître de maison, l'homme marié, qui a établi son propre foyer et doit subvenir aux besoins de sa famille, soit de 24 à 48 ans.
    3) Vanaprastha : étape de  l'habitant des forêts, l'homme mûr, ayant établi ses enfants, qui se dépouille progressivement de son identité sociale pour se consacrer à l'étude spirituelle, soit de 48 à 72 ans.
    4) Sannyasin : le renonçant, à partir de 72 ans, qui abandonne définitivement la vie sociale, et se consacre entièrement à la vie spirituelle.
    Les étapes 1 et 2 sont incontournables, les étapes 3 et 4 ne sont pas "obligatoires" mais fortement conseillées car reflétant au mieux l'ordre naturel universel (voir Dharma). Enfin, les étapes 1 et 2 constituent le pravritti marga, "le chemin qui tourne en se rapprochant", le chemin d'extériorisation de soi, par la double force du désir et de l'ambition; les étapes 3 et 4 constituent le nivritti marga, "chemin qui tourne en s’éloignant", le chemin d'intériorisation de soi, par la double force de l'introspection et du renoncement.
    Ashrama-dharma La Loi des âges de la vie. Voir Dharma et Ashrama.
    Ashta Huit (8)
    Ashta-kshara Le mantra aux huit syllabes, “Om Namo Narayana”, également appelé le Taraka mantra, mantra de la traversée.
    Voir Taraka, ainsi que la Tara Sara Upanishad.
    Ashta-Lakshmi "Les huit Lakshmis" sont les 8 manifestations secondaires de la déesse les plus recherchées par ses fervents, qui figurent comme un groupe homogène (iconographie et rites cultuels) dans les temples :
    1) Adi Lakshmi, la déesse Primordiale, source de prospérité universelle.
    2) Dhana Lakshmi, la déesse des richesses monétaires et de l'or.
    3) Dhanya Lakshmi, la déesse des grains de céréales, des richesses agricoles.
    4) Gaja Lakshmi, la déesse éléphantine, déesse des richesses en bétail.
    5) Santana Lakshmi, la déesse de la progéniture, des enfants nombreux et en bonne santé.
    6) Veera Lakshmi, la déesse valeureuse, inspirant valeur et courage dans les combats de la vie.
    7) Vijaya Lakshmi, la déesse victorieuse, conférant victoire sur tous les obstacles.
    8) Vidya Lakshmi, la déesse au grand savoir, confère succès dans les études, les sciences et les arts.
    Parmi les quelques variantes du groupe, figure Saubhagya Lakshmi, "qui pourvoit un destin chanceux et prospère".
    Ashtamga (I Yama) Les 8 membres communs à tous les Yogas. Selon le Hatha Yoga Pradipika :
    I - YAMA : 1) Ahimsa : abstention de toute violence contre toute créature vivante - 2) Satyam : sincérité - 3) Asteyam : abstention de prendre ou convoiter le bien d’autrui - 4) Brahmacharya : chasteté, physique, en esprit et en parole - 5) Kshama : patience, bienveillance (Selon Patanjali, le point 5 est Aparigrapha : non-thésaurisation, non-possession de biens autres que vitaux.) - 6) Dhriti : fermeté d’âme, dans le bonheur comme dans le malheur - 7) Daya : pitié, bonté - 8) Arjavam : droiture, simplicité - 9) Mitahara : modération et réglementation de la nourriture - 10) Shaucham : pureté du corps et du mental (voir YAMAS)
    Ashtamga (II Niyama) II - NIYAMA : 1) Tapas : austérités, purification - 2) Santosha : satisfaction de ce qui nous échoit - 3) Astikyan : foi en le Véda - 4) Dana : charité, à la mesure de ce que l’on possède - 5) Ishvara pujanam : accomplissement des rites quotidiens - 6) Svadhyaya : étude des Ecritures - 7) Hri : modestie - 8) Mati : mental correctement dirigé - 9) Japa : répétition d’un mantra - 10) Vrata : observances religieuses (voir Niyamas)
    Ces deux premiers membres du Yoga, YAMA et NIYAMA, communs à tous les Yogas, constituent le code éthique fondamental, et ils sont la fondation de base sur laquelle construire tout progrès spirituel. Leur importance est donc capitale.
    Ashtamga (III-VIII Asanas à Samadhi) III - ASANAS : les postures du Hatha Yoga
    IV - PRANAYAMA : exercices respiratoires
    V - PRATYAHARA : rétraction des organes de perception sensoriels, et fixation du mental sur la recherche de l’Atman
    VI - DHARANA (concentration) : fixation de la conscience sur un objet de méditation, en vue de développer une forte concentration du mental
    VII - DHYANA (contemplation) : méditation sur Hari (forme de l’Être suprême)
    VIII - SAMADHI (méditation profonde) : union avec le Dieu personnel (Ishvara) ou absorption dans le Dieu impersonnel (Brahman).
    Aṣṭāṅga Aṣṭāṅga [aṅga, voir] Aṣṭāṅgā constitué de 8 parties, qui a 8 membres,
    en 8 étapes.
    Ashunya Non (à) vide (shunya) ; rempli, accompli.
    Ashuny-avastha État (avastha) de clarté dans lequel l’intellect (buddhi) règne en maître et ne permet pas à des pensées (manas) de venir le déranger.
    Ashva

    Cheval, Chine
    Cheval.
    Ashva-medha "Sacrifice du cheval", cérémonie védique pour favoriser la conquête d'un empire d'une taille équivalant à la superficie tracée par un cheval en une année.
    Ashvattha Le figuier sacré, ou figuier pipal, "sous lequel s'abritent les chevaux". "Je me prosterne devant le figuier sacré, devant Brahma qui est dans ses racines, devant Vishnu qui est dans son tronc, et devant Shiva qui est dans ses frondaisons", dit l'Ashvattha Stotra, 16.
    Ashvini-mudra "Le Geste de la Jument". Voir MULA-KRIYA, ASHVINS
    Ashvins

    Voir Les Chevaux du Yogi

    "Les deux cavaliers".
    Jumeaux divins, d'une grande beauté, ayant pour épouse commune Usha, l'aurore, ils montent des chevaux, symbolisant l'aube et le crépuscule, qu'ils inaugurent en faisant irruption sur leur chariot d'or (cf. Castor et Pollux, et le char d'Apollon). Patrons de la médecine, de l'agriculture, mais aussi du mariage, ils sont également régents du sens de l'odorat ; sous la forme féminine d'une nymphe, Ashvini, ils correspondent à une constellation dans la tête du Bélier, et à la première des 28 maisons lunaires. Ils symbolisent la transition de l'obscurité à la lumière, de la maladie à la santé, et inversement ; le miel est l'un de leurs attributs, ils sont la dualité adoucie par le sens de l'union et de la coopération.
    Asmita 1. Le fait d’être JE, individuellement ; égoïsme - 2. Sens de l’être pur.
    Voir AHAMKARA
    Asparsha Yoga
    "Yoga du non-contact".
    Terme forgé par Gaudapada dans ses Karikas, pour décrire l'état d'absorption ultime, qu'on appelle celui-ci nirvikalpa samadhi ou état de conscience quatrième, Turiya. Dans le bouddhishme, Asparsha correspond à la neuvième et dernière étape de la méditation-concentration (dhyana), celle qui précède l'entrée dans le Pari-Nirvana dont on ne revient plus. Caractérisé par une absence de contact tant avec le monde extérieur (totale rétractation des sens) qu'avec le monde intérieur (totale cessation de la pensée et des images de la Maya), cet ultime accomplissement du détachement effraye même les yogis avancés, dit Gaudapada, qui consacre le Karika III à la description et l'explication conceptuelle de cet ultime Yoga.
    Astavraka Celui dont le corps est déformé en 8 endroits; nom d’un sage qui, bien que né physiquement difforme, devint le guru du roi Janaka du Mithila.
    Asteya(m) Yama 3 Le "non-vol", abstention de prendre (voler) ou convoiter le bien d’autrui ni en acte ni en pensée (convoitise), ni faire de dettes.
    Voir ASHTAMGA et YAMAS
    Astikya(n) "foi" (en le Véda) - croire fermement en Dieu, en les dieux, en son Maître et en la voie vers l'illumination - Voir ASHTAMGA et NIYAMAS
    Astra Arme de jet, d'une puissance telle qu'on ne peut les comparer qu'aux missiles contemporains (souvent traduit par “missile” dans les versions anglo-hindoues des Puranas). Ces armes, capables de détruire par le feu des villes et des régions entières, évoquent nos bombes ! Chaque dieu possédait sa propre arme, dont lui seul possédait le secret, et qu'il avait élaborée grâce à la puissance et à la science de son Yoga : ainsi Brahmastra et Brahmashiras sont les armes secrètes de Brahma, capables de détruire toute la création ; Sudarshana est celle de Vishnu et de Krishna. Noter que plus l'indignation et la fureur du dieu étaient grandes, plus l'arme émise à ce moment-là était terrifiante.
    Asu 1) souffle vital, esprit de vie - 2) amour de la vie, vitalité vigoureuse.
    Asura Anti-dieux, frères des divinités, ils représentent les forces de désintégration dans l'univers, non divines et destructrices ; nés du souffle (prana) du Créateur, ils sont égaux aux dieux, voire les surpassent, d'où le danger constant que leur supériorité parfois évidente représente pour les dieux; d'où les batailles incessantes que provoquent soit les uns, soit les autres, conflits qui nourrissent les Puranas et toute la mythologie hindoue. Jaloux, ils disputèrent longtemps aux dieux l'amrita, l'élixir d'immortalité.
    Synonymes : démon ; mauvais génie ; Titan.
    Asvalayana Maître du Véda, qui vécut au IVe siècle av. J.-C., étudiant de Shaunaka, il choisit la vie des forêts (Aryanaka) et le statut d'ermite et de maître itinérant. Auteur d'un manuel de cérémonies sacrificielles à l'usage des prêtres Hotri, dont la fonction était d'invoquer les dieux, Asvalayana acquit la réputation d'un sage accompli et d'un homme particulièrement saint.
    Asya Bouche, visage.
    Atharva Véda (Atharvaveda)
    Une des 4 divisions des Védas.
    Atharvashikha "Charrue ou vœux d'Atharvan" (parfois Atharvasiras, voir)
    1) Nom de la brique utilisée pour l'autel sur lequel officie le prêtre Atharvan.
    2) Synonyme de Maha-Purusha, le Seigneur suprême, titre accordé à une grande personnalité, une grande âme, un sage.
    Atharvasiras Qui vient en tête de l'Atharva Véda, titre d'une Upanishad.
    Voir Atharvashikha.
    Atibala L'un des deux mantras bramaniques les plus puissants, qui confèrent une force supérieure, la vitesse de l'éclair et des pouvoirs surhumains.
    Voir BALA
    Ativarnashramin Celui qui se situe au-delà des castes sociales et des étapes de vie, l'ascète tout particulièrement.
    Âtma Voir Âtman.
    Atma-bala Force spirituelle.
    Atma-chintana Pensée tournée vers l’Absolu.
    Atma-darshana 1) se voir (darshana) soi-même comme étant une parcelle de l’Âme suprême. 2) vision de l’Atman.
    Atma-droha Attitude hostile ou indifférente envers l’Atman.
    Atma-huti Oblation de soi-même ; sacrifice de soi-même.
    Atma-jaya

    Jaya-Sri-Krishna
    Conquête de soi-même.
    Atma-jnana Connaissance spirituelle du Soi, l’Âme supérieure émanée de l’Esprit suprême, qui détermine la véritable sagesse, fondée sur la claire discrimination entre le Réel et l'irréel.
    Atma-kara Ce qui caractérise l’Atman ; la nature de l’Atman.
    Atma-kara-vrittisthiti Constance des impulsions spirituelles.
    Âtman (Âtma)
    "Âme (principe de vie), esprit (non incarné)".
    Le Soi, le Divin dans l'être, l'étincelle divine dans chaque être humain.
    Le principe spirituel universel et immuable, qui est le substrat des individualités vivantes (jivas)
    L'Atman est le Soi éternel et universel, l’Âme suprême, l’Absolu, Brahman.
    "L'Atman, c-à-d. l'esprit (Chitta) de l'Homme Cosmique (Virat Purusha) est la source ultime de la religion, de moi-même, de vous-même, des quatre sages célibataires (les Kumaras), de Shiva, de la Connaissance, tout comme de Sattva, la qualité de pure luminosité."
    (Bhagavata Purana, II-6-10/11).
    Voir Le quadruple Atman, Antaryamin.
    Atmanjali-mudra
    Salutation à l’Âme intérieure en joignant les paumes des mains devant la poitrine.
    Atmanusandhana La quête du Soi.
    Atma-sadhana Culture du Soi.
    Atmasana
    Nom d'une posture tantrique, accompagnée de certains gestes (mudras), mantras et changements de position des jambes, pieds et/ou chevilles.
    Dans le Gandharva Tantra, chap.11, on trouve cette référence :
    « Tout d'abord, les Asanas suivants : Amritarnavasana, Potambujasana, Atmasana, Chakrasana, Sarvamantrasana, Sadhyasana, Sadhyasiddhasana, Paryankashaktipithasana et Mahapretasana, respectivement présidés par Tripura, Tripureshvari, Tripurasundari, Tripuravasini, Tripurashri, Tripuramalini, Tripurasiddha, Tripuramba et Mahatripurabhairavi, doivent être médités en se concentrant sur les pieds, les genoux, les cuisses, les hanches, les parties privées, le Muladhara, le nombril, le cœur et la boîte crânienne.
    Les Mantras à utiliser sont les suivants :
    (1) a.m aa.m sauH tripuraamRitaarNavaasanaaya namaH
    (2) ai.m klii.m sauH tripureshvariipotaa, nujaasanaaya namaH
    (3) hrii.m klii.m sauH tripurasundaryaatmaasanaaya namaH
    (4) ai.m hvlii.m hsauH tripuravaasiniichakraasanaaya namaH
    (5) hsai.m hsklii.m hssauH tripurashriisarvamantraasanaaya namaH
    (6) hrii.m klii.m ble.m tripuramaaliniisaadhyaasanaaya namaH
    (7) hrii.m shrii.m sauH shivamahaapretapadmaasanaaya namaH »
    Atma-satkam Poème en 6 couplets écrit par Shankaracharya, décrivant l’Âme en état de samadhi.
    Atma-vichara Investigation du Soi, dans le Jnana Yoga.
    Atma-vidyâ La voie de la Connaissance du Soi (Lexique principaux mots sanskrits)
    Atmiyata Sentiment d’unité, tel celui d’une mère avec ses enfants.
    Atreya Fils d'Atri.
    AUM (OM) Le mantra de l’Unité - le Verbe éternel. Mantra créateur qui soutient l'Univers - se désigne également par PRANAVA (voir)
    Voir aussi : Ekakshara, Bijakshara, OM
    AUM Namah Shivâya (AUM NAMO NARAYANAYA) Mantra d’adoration "louange à Shiva".
    Puisque le mot Aum est très puissant, il est recommandé d’atténuer cette puissance en lui adjoignant le nom de divinités, pour permettre à l’aspirant de le répéter et d’en saisir la véritable signification.
    AUM Namo Narayanaya (AUM NAMAH SHIVAYA) Puisque le mot Aum est très puissant, il est recommandé d’atténuer cette puissance en lui adjoignant le nom de divinités, pour permettre à l’aspirant de le répéter et d’en saisir la véritable signification.
    AUM Tat Sat La triple définition du Brahman "AUM Cela Est (Bien)" (Lexique principaux mots sanskrits)
    Aurva "Né de la cuisse".
    Petit-fils de Brighu, l'un des sept Rishis, il naquit donc dans le clan des Brighus à la période que décrit le Mahabharata, et subit de multiples affronts de la part du clan des Kshatriyas, dépouillés jadis en leur faveur par le munificent roi Kritavirya. Les Kshatriyas décimèrent alors les Brighus, jusqu'aux foetus dans le ventre de leurs mères. Aurva naquit de la cuisse de sa mère, dans une lumière aveuglante, qui mit en déroute ses assaillants et lui laissa la vie sauve. Devenu un grand sage, il contenait néanmoins une ardente colère contre les Kshatriyas, qu'il déversait dans une ascèse telle que ses pouvoirs devinrent dangereux pour les dieux comme pour les humains. Les Pitris, mânes des ancêtres, surent le convaincre de déverser le feu de sa colère au fond de l'océan.
    Avadhana Fait de fixer son attention.
    Avadhuta "Écarté, rejeté, balayé par le vent".
    Une catégorie de renonçants, définitivement immergés dans la suprême Félicité, totalement oublieux du monde. Voir Sannyasin.
    Avarana 1) Voile, protection - 2) Enclos, barrière; bouclier, armure.
    3) Motif circulaire d'un yantra (diagramme mystique)
    Avarana Shakti (AVRITI SHAKTI) Le pouvoir d’obnubilation de maya.
    Avasathya Le feu domestique, l'un des cinq feux sacrés.
    Avastha État ou condition de l’esprit.
    Avatar
    "Descente", avènement.
    Incarnation d'une divinité (dans une forme humaine) afin de restaurer le dharma.
    Le dieu Vishnu engendre 10 avatars principaux (Dasavatara, le dieu "aux 10 avatars"). La source incontestable pour la geste et le culte de Vishnou est le Bhagavata Purana, qui énumère vingt-deux avatars de Vishnu, auxquels il en ajoute ultérieurement trois nouveaux :
    Avatar : le Bhagavata Purana énumère 25 avatars de Vishnu

    Voir Vishnou
    1. Chatursana, les quatre fils de Brahma
    2. Varaha, le Sanglier sauveur de la Terre
    3. Narada, le Sage qui parcourait la Terre
    4. Nara-Narayana, les Jumeaux humain (Nara) et divin (Narayana)
    5. Kapila, le Philosophe
    6. Dattatreya, la manifestation vivante de la Trinité divine (Trimurti)
    7. Yajna, Vishnu assumant le rôle d'Indra
    8. Rishabha, le père du roi Bharata
    9. Prithu, le roi qui fit de la Terre un séjour beau et attirant
    10. Matsya, le Poisson sauveur du Véda
    11. Kurma (Korma), la Tortue sur laquelle repose l'Univers
    12. Dhanvantari, le père de la médecine Ayurveda
    13. Mohini, la Femme belle et attirante
    14. Narasimha, l'Homme-Lion qui détruisit l'injustice
    15. Vamana, le Nain aux trois enjambées
    16. Parasurama (Parashurama), Rama à la hache, le Brahmane à la hache
    17. Vyasa, le Compilateur des Védas
    18. Rama, le roi charmant d'Ayodhya, héros de l’épopée du Ramayana
    19. Balarama, le frère aîné de Krishna, le Prince blanc (parfois assimilé à Gautama Bouddha)
    20. Krishna, le Bouvier, le prince noir, héros de l’épopée du Mahabharata et Instructeur Divin de la Bhagavad Gita
    21. Buddha, l'Illusionniste
    22. Kalki, le Destructeur, le cavalier de l'Apocalypse, encore à venir...
    23. Prishnigarbha , le rejeton de Prishni
    24. Hayagriva, le Cheval
    25. Hamsa, le Cygne.
    Avidya 1) L'état d'ignorance, l’Ignorance primordiale ; la nescience (absence de savoir, de connaissance) ; 2) l’ignorance par méconnaissance de la Réalité, qui fait prendre l'illusion et l'impermanence pour la vérité et la permanence. Voir Ajnana, Maya - Avidya comporte 5 nœuds (ou vagues d'impulsion, vrittis) : 1) Maha-Moha, l'illusion extrême ; 2) Moha, l'illusion courante ; 3) Tamisra, l'obcurité - 4) Andha-Tamisra, l'obscurité complète ; 5) Tamas, la semi-obscurité.
    Avikarya Constant, invariable ; sans changement, sans différentiations.
    Avimukta "Non libéré, non désentravé", mais aussi "qui n'est jamais abandonné".
    C'est le deuxième sens qui prédomine largement chez les commentateurs hindous contemporains, appuyé sur une longue tradition : Avimukta est un quartier parmi les ghats sacrés de Bénarès, la ville de Shiva, il commence à Kedar Ghat et se termine à Trilochana Ghat, et c'est le plus sacré de tous les tirthas de l'Inde. Aussi le dieu ne l'abandonnera-t-il jamais, pas même durant un pralaya, dit-on !
    Dans le Sri Navadvipa-dhama-mahatmya, au chapitre 3, on lit : "Connaisseur de l'Atman ou ignorant, homme ou femme, quiconque pénètre dans l'Avimukta Tirtha voit tous ses actes négatifs consumés en cendres"
    Et dans l'Adi Varaha Purana, il est dit que celui qui se baigne dans l'Avimukta Tirtha est instantanément libéré ; quant à celui qui vient y mourir, il gagne instantanément le ciel de Vishnu.
    Par extension, Avimukta désigne également l'aspect rédempteur de Shiva.
    Avirati Sensualité.
    Avriti Shakti (AVARANA SHAKTI) Le pouvoir d’obnubilation de maya.
    Avyakta "Invisible, indécelable".
    Le non-développé ; le non-manifesté, l’Indifférencié ; l’état causal. Dans cet état, les trois gunas sont en équilibre parfait.
    Synonyme de Prakriti, la Nature primordiale dans le Samkhya, mais à l'état de virtualité germinative, et non de matérialisation accomplie.
    Avyaya "Invariable, constant".
    1) Inaltérable, indestructible - 2) Indéclinable (en grammaire)
    Awaroan Passage énergétique postérieur longeant l'épine dorsale du Bindi jusqu'au Muladhara chakra. Sa libre ouverture permet à l'énergie d'alimenter tous les chakras du Sushumna Nadî.
    Ayama Longueur, expansion, extension.
    Exprime aussi l’idée de retenue, de contrôle, d’arrêt.
    Ayam Atma(n) Brahma(n)
    "Ce Soi est Brahman".
    La formule auguste, Mahavakya (voir), de la Mandukya Upanishad, shloka 2, résume bien l'idée-force de cette Upanishad, et compte parmi les 4 maximes les plus importantes du védisme.
    Ayana Trajet, parcours. Il y a deux Ayanas, représentant une demi-année, le temps que met le Soleil à aller d'un solstice à l'autre, et représentant aussi ces deux solstices : Uttarayana, le solstice d'été, marquant le passage du soleil au nord, et Dakshinayana, le solstice d'hiver, marquant le passage du soleil au sud.
    Ayatana 1) Patrie, résidence ; refuge, sanctuaire, temple, autel.
    2) Centre de la pensée et de la perception sensorielle.
    Ayatanavat 1) Le possesseur d'une résidence.
    2) Le possesseur de la demeure des sens, du mental qui accueille toutes les informations portées par les sens. Nom attribué au quatrième pied de Brahman, “le Possesseur de la demeure”.
    Ayurvéda
    Voir À la rencontre de l
    'Áyurvéda  
    Une des quatre parties des Védas, section traitant plus spécialement de la science de la santé, ou médecine.

    A - BCDE-R - S-Y

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer