• Automne en cures

    Première publication le 18 septembre 2015

    Maurice Mességué

    L'automne nous est revenu avec ses petits matins frileux noyés de brume et ses longues soirées paisibles qui me rappellent avec une certaine nostalgie les lointaines et douces veillées de mon enfance.

    Comme il y a bien longtemps dans l'âtre de la modeste maison paternelle, on a rallumé d'énormes flambées dans les cheminées de Bazillac et malgré moi, je retrouve comme chaque fois avec le même plaisir mêlé d'émotion cette odeur si familière dont était imprégnée ma pèlerine d'écolier.

    Si l'automne est tout cela à mon cœur, c'est aussi et surtout une période transitoire qu'il ne faut pas négliger : c'est le moment ou jamais de préparer l'hiver tant sur le plan beauté que sur le plan santé.

    Maurice Mességué

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Tout d'abord votre peau

    Elle est le reflet de votre santé, ne l'oubliez pas ! Mais malgré cela, elle nécessite des soins attentifs... et constants à partir d'un certain âge. Préparez-la dès maintenant à bien réagir aux changements de température auxquels elle va être exposée, très bientôt (Maurice Mességué)

    Le soleil est un des responsables du vieillissement prématuré de la peau, aussi, pour stimuler le renouvellement cellulaire, pensez à un soin "anti-âge" en cure d'après l'été. Nettoyez votre peau avec des produits doux et hydratez-la avec une crème nourrissante.

    L'hydratation se fait aussi à l'intérieur, en buvant de l'eau (peu minérale), des tisanes, souvent (chaque heure et demi) mais par petites gorgées, dans la journée.
    En effet, les cellules profitent mieux de cette façon de l'apport hydrique, qui n'absorbent que ce qui leur est nécessaire ; les grandes lampées sont vaines, puisque le surplus inutilisé n'a pas d'autre issue que... de vous gonfler et par là, vous ralentir, vous couper les jambes...

    Attention au café et au vin qui, au contraire, déshydratent ! 

     

    Teint (acné...), pour les cheveux et les mains, dans le bain (lassitude, entretien de la fraîcheur du teint)... pensez au...

    Bicarbonate

     

    Un "superbe" traitement pour le visage

    Pratiqué en 2 temps, il permet, 2 fois par semaine, de rafraîchir la peau.

    1. Commencez par un masque purifiant

    • Réduisez en poudre (au mixer) la valeur de 2 tasses de haricots rouges.
    • Mélangez-en la valeur d'½ tasse avec un peu d'eau, pour former une pâte à étaler sur tout le visage, sauf autour des yeux.
    • Garder 5 minutes, puis rincez abondamment à l'eau claire.

    Rangez le reste de la poudre de haricots rouges dans un pot parfaitement hermétique.

    2. Poursuivez, selon le type de votre peau...

    ... avec un masque tonifiant pour les peaux grasses

    • Mélangez :
      • 1 c. à c. de yaourt (allégé)
      • 1 c. à c. de persil haché
      • ½ blanc d’œuf
      • ¼ c. à c. d'huile d'avocat
    • Conservez 15-20 minutes.
    • Rincez abondamment.

     

    ... avec un masque hydratant pour les peaux normales ou sèches

    • Mélangez :
      • 1 c. à c. de miel
      • 1 jaune d’œuf
      • ½ c. à c. d'huile d'olive
      • ½ c. à c. de crème fraîche (entière ou ½ écrémée)
    • Appliquez sur le visage, y compris le pourtour des yeux.
    • Gardez 15-20 minutes, tandis que vous vous relaxez.
    • Rincez à l'eau.

     

    Faites durer votre bronzage

    Pour entretenir le plus longtemps possible l'éclat de votre bronzage et affiner le grain de la peau, ce qui évite l'apparition de "boutons de l'après soleil", pensez au gommage et à l'hydratation de votre peau.

     

    Le "peeling" naturel de Maurice Mességué

    • 2 poignées d'argile verte
    • 1 c. à c. d'huile essentielle de sauge
      • Humidifiez l'argile et ajoutez l'huile essentielle.
      • Faites chauffer le tout dans un linge, mais pas trop pour ne pas vous brûler.
      • Appliquez ensuite sur la peau à "améliorer" (taches, petites cicatrices...)
      • Renouvelez plusieurs fois l'opération.

    L'épiderme pèlera en douceur et deviendra net et beau !

     

    Le sérum pour prolonger le bronzage

    Utiliser un flacon de 50 ml bien propre avec :

    Santé Nature Innovation - 26 août 2015

     

    Consommez des produits riches en vitamine A :

    foie de veau, persil, pissenlit, carottes, endives, épinards, céleri, betterave, tomates,
    germes de céréales complètes, pruneaux, bananes, amandes et noix.

    La vitamine A

    Le rétinol ou vitamine A agit sur la vision, la croissance, la peau, les hormones féminines.

    Sous forme végétale de β-carotène, cette vitamine ne présente pas les inconvénients de toxicité du rétinol. De plus, le β-carotène stimule grandement les défenses immunitaires.

    On la trouve en capsules, à l'état pur, la meilleure étant d'origine marine, à base de Dunaliella Salina, que l'on consomme généralement à la dose de 15-30 mg par jour. Il est cependant possible de monter jusqu'à 500 mg par jour, contrairement au rétinol.

    On l'associe généralement avec les vitamines C, E, B6, et avec les zinc, calcium et phosphore.

    Diet-Infos N°174 - octobre 2006

    Dunaliella Salina en Crimée

    Voyez La vitamine A ou rétinol et À quoi sert la vitamine A ?

    la page Œil : les nutriments

     

     

    Bonnes tisanes le soir avant de vous coucher

    Elles vous feront le plus grand bien !

     

    Tisanes : la science infuse des premières brumes

    nov-déc 2012, extrait en format jpg (Esprit-yoga.fr)

    Les tisanes de Maurice Mességué

    J'ai sélectionné quelques recettes simples, ne mettant pas en jeu trop d'ingrédients ni des plantes peu ou mal connues. Mais elles restent des recettes originales de M. Mességué...

    L'automne, c'est les premiers pas vers l'hiver. Pour cette raison, les formules ci-dessous vous permettront de prévenir ou de soulager les maux fréquents qu'occasionne cette saison.

    Ayez toujours sous la main du tilleul (+ voir encadré plus bas) qui vous aidera à passer de meilleurs nuits, de la menthe qui facilitera une digestion difficile.

    • Sachez qu'une infusion de thym et de serpolet (2 pincées de chaque pour un bol) prise régulièrement vous évitera les désagréments de la grippe.
      Autre exemple, pour éviter la grippe et passer un bon hiver, Maurice Mességué conseille de prendre dès le mois d'octobre matin et soir, l'infusion suivante :

     

    • Contre la toux. Pour un bol, laissez infuser 5 minutes. Sucrez avec du miel.
      • 4 pincées d'hysope
      • 2 pincées de serpolet
      • 1 pincée de tilleul

     

    • Contre la bronchite. Pour un bol matin et soir, laissez infuser 5 minutes. Sucrez avec du miel.
      • 2 pincées d'hysope
      • 1 pincée de thym
      • 1 pincée de lavande
      • 1 pincée de cerfeuil
      • 1 pincée de bigaradier
      • 1 pincée de marjolaine

     

    • Soignez vos engelures. Pour un bol par jour, laissez infuser 5 minutes. Sucrez avec du miel.
      • 3 pincées d'olivier (feuilles)
      • 2 pincées de sauge
      • 1 pincée de basilic
      • 1 pincée d'aubier de tilleul

    Vous pouvez aussi faire parallèlement des frictions avec une gousse d'ail.

    Voyez aussi J'ai mis les pieds au Paradis

    • Circulation du sang
      • 3 pincées d'olivier (feuilles)
      • 2 pincées de tilleul de Carpentras

     

    Tilleuls

    De la famille des tiliaceae (classification classique) ou des Malvaceae (classification phylogénétique) le tilleul peut atteindre de très grandes hauteurs (20 à 30 m) et devenir même envahissant.

    Cet arbre possède une capacité de régénération importante qui lui permet de rétablir une tête arrachée par une tempête. La majorité des tilleuls ne dépassent guère 400 ans, et ceux à grandes feuilles semblent être les plus résistants.

    Au printemps, une douce odeur de miel envahit le jardin et quel plaisir de faire la sieste sous un tilleul ; une bonne relaxation, une bonne odeur, la compagnie des oiseaux qui viennent, eux aussi se rafraîchir... réellement que du bonheur !

    Très recherché pour son ombrage, son magnifique et opulent feuillage est le premier qui annonce l'été.

    Les fleurs

    Les fleurs de tilleul naissent à l'aisselle des feuilles, et sont groupées à l'extrémité d'un long pédoncule, accompagnées vers le milieu d'une lame, ou foliole, appelée bractée.

    Les fleurs du tilleul à petites feuilles (tilia cordata, appelé aussi tilleul mâle ou tilleul des bois) sont utilisées en parfumerie. La substance produisant cette senteur, le famésol  fut découverte à Zürich en 1923, par Leopold Ruzicka, prix Nobel de Chimie en 1939.

    Les fleurs de tilleul sont surtout connues pour leurs propriétés médicinales. Elles sont utilisées en infusion et sont recommandées dans de nombreux cas de troubles nerveux (fatigue, crises d’angoisse), de migraine, de grippe, et d’insomnies. 4 kg frais donnent 1 kg de fleurs séchées.

    Le tilleul fait partie des 146 plantes médicinales légalement en vente libre en France.

    La récolte du tilleul se fait sur une courte période, car l'épanouissement des fleurs est courte de 2 à 5 jours ; dès que l'épanouissement de la floraison avoisine les 3/4, on procède à sa récolte; un arbre peut produire aux alentours de 100 kg. Le séchage du tilleul se fait sur des claies à l'abri de la lumière dans des locaux bien ventilés.

    Nectar, pollen, miellat et abeilles

     

    Les tilleuls représentent un apport conséquent en nectar et pollen pour les abeilles pendant les mois de juin et juillet. 

    La production est intense et malheureusement très rapide et la miellée s’achève en quelques jours.

    Mais les abeilles ne se contentent pas de visiter les fleurs. Au mois de juillet elles récoltent sur les feuilles le miellat produit pas des pucerons qui sucent la sève.

    Le miel de tilleul a au nez une odeur mentholée caractéristique forte et assez persistante. En bouche, l’arôme très puissant d’infusion de tilleul et de menthol est souvent associé à une saveur balsamique et persistante. Il laisse régulièrement une légère amertume en fin de bouche. Sa conservation est bonne malgré sa teneur en eau parfois élevée. Le miel de tilleul est conseillé aux personnes nerveuses et insomniaques.

    Tilleul de Carpentras ?

    Un peu comme pour le vin il y a des crus, et le savoir-faire des récolteurs de tilleul est un gage de qualité et d'efficacité pour le bon tilleul français.

    On rencontre le tilleul surtout dans le sud-est et les Pyrénées, mais aussi dans le massif des Baronnies qui produit le tilleul de Carpentras, un des crus des plus réputés (le meilleur pour ses fleurs et bractées). On y cultive notamment le tilleul commun. Cette région livre plus de 80% de la production française (250 tonnes). À Buis les Baronnies, non loin du Mont Ventoux, se tient chaque année depuis 1985 la foire du tilleul organisée par la confrérie des Chevaliers du Tilleul des Baronnies.

     

    Herboristerie moderne - Wikipédia - Le tilleul, un arbre à redécouvrir

     

    J'aime beaucoup l’œuvre de Maurice Mességué, mais il faut avouer que, à l'écouter, nous nous baladerions du matin au soir avec une casserole et une passoire dans les mains. Nous n'avons plus le temps, dans cette société de névrosés fébriles, de ralentir la cadence, ce qui pourtant nous serait salutaire. Bien sûr, c'est Maurice qui a raison (pour paraphraser le titre de l'un de ses livres : C'est la Nature qui a raison) et je fais confiance à son expérience. Aussi, il y a quelques années, je servais une tisane en soirée à toute la maisonnée, avant le coucher. J'ai retrouvé la recette dans mon petit carnet de "trésors", que j'avais intitulée : "La tisane de M. Mességué "pour avoir une très belle peau" (sic)". Ça tombe bien, car elle est "à prendre avant le coucher, lors de cures de printemps et d'automne et durant la saison estivale".

    • Pour 1 bol, laissez infuser 5 minutes. Sucrez avec du miel ou laissez infuser en même temps que les plantes quelques fragments de bâton de réglisse, "cet élixir qui donne la beauté" (a dit Bouddha), mais n'en abusez pas : hypertensif si abus ou utilisation prolongée.
      • 2 pincées de bigaradier (fleurs et feuilles)
      • 1 pincée de tilleul
      • 1 pincée de marjolaine
      • 1 c. à c. d'eau de fleurs d'oranger (facultatif) à ajouter à l'infusion, au moment de boire.

     

    J'achetais les plantes dans des boutiques "bio" ou en pharmacie, en veillant à ce qu'elle soient effectivement garanties exemptes de produits chimiques. En fait, j'avais souvent du mal à trouver des fleurs ou des feuilles (surtout) de bigaradier, alors je compensais en ajoutant un peu plus de l'un quand il manquait de l'autre, pour faire "2 doses" pour "1 dose" de tilleul + "1 dose" de marjolaine : je remplissais ainsi un grand pot en verre en brassant les plantes pour qu'elles soient bien mélangées. Et à l'époque, j'avais la chance de trouver au supermarché "Champion" de l'eau de fleurs d'oranger en bouteille de verre de 1 litre, de la vraie pour pas cher ! Mais, le stock du magasin s'épuisant apparemment sans être renouvelé, les bouteilles se sont faites de plus en plus rares et je n'ai plus, à un certain moment, trouvé que ces petites bouteilles bleues (en verre au départ mais maintenant en plastique) que vous connaissez certainement, avec non plus la mention "eau de fleurs d'oranger" mais "arôme * fleurs d'oranger" Ah, non ! je ne veux pas de ça pour mes tisanes ! Par la suite, j'ai petit à petit abandonné la pratique de la tisane, car se procurer des plantes sans pesticides était devenu là aussi un véritable casse-tête et casse-tirelire : un vrai produit de luxe, mais bon, à essayer, pour une cure !

    * Je ne voudrais pas vous affoler, mais le mot "arôme" cache bien des choses peu avouables...
    Voyez ICI un exemple d'arôme (artificiel) de fraise, extrait de Aromathérapie de Jean Valnet

     

    Fiches des propriétés et indications de quelques plantes vues plus haut (en vert), dans les préparations pour tisanes

    PLANTE PROPRIÉTÉS INDICATIONS  
           
    Basilic
    • anti-oxydant
    • stomachique
    • carminatif
    • galactagogue
    • narcotique léger

     

    HE antispasmodique, calmante, relaxante

    Le basilic se consomme surtout frais, émincé dans les plats. Il peut se conserver séché mais perd en grande partie son parfum. Il peut être congelé, avec de meilleures garanties.

    • antispasmodique des voies respiratoires
    • indigestion
    • en tant que vermifuge
    • remède contre l'héméralopie (difficulté à voir quand la luminosité diminue)
        
         
    Cerfeuil
    • diurétique (décoction)
    • dépuratif (décoction)
    • purifiant et adoucissant de la peau (masque)

     

    Il est préférable de congeler le cerfeuil plutôt que de le déshydrater, ainsi il conserve mieux sa saveur délicate.

    • yeux fatigués : cataplasme rafraîchissant sur paupières fermées
    • hémorroïdes : sommités fleuries et semences en décoction (bain de siège)
    • douleurs rhumatismales : sommités fleuries et semences en décoction (cataplasme)
         
    Hysope
    • antiseptique
    • stimulant
    • stomachique
    • expectorant

     

    HE neurotoxique et abortive

    • digestion
    • tonique des muqueuses gastro-intestinales
    • évacue les gaz intestinaux
    • voies respiratoires : fortifiant et tonique du système, affections des poumons, toux...
    • fièvre - sudation
         
    Marjolaine
    • antispasmodique
    • antiseptique
    • expectorant
    • sédatif
    • flatulences
    • nausées
    • troubles nerveux légers
         
    Serpolet
    • antiseptique
    • anti-viral
    • stomachique
    • expectorant
    • antispasmodique

     

    HE incolore à jaune, d'odeur semblable à celle de la mélisse et du thym

    • digestion difficile
    • désinfection des voies digestives (avec romarin et sauge)
    • rhinites et sinusites : fumigations des divers thyms (dont serpolet)
    • inflammation des gencives : bain de bouche
    • irritation de la gorge ou angine : gargarisme

     

     

    Le temps des cures

    Voyez PRINTEMPS/AUTOMNE intox / détox
    et CuisineAToutFaire le guide détaillé

    Cure de raisin

    ... et 10 conseils

     

    Dans la Grèce antique, les athlètes pratiquaient la cure uvale pour se mettre dans une forme olympique. Il s'agissait de ne manger que du raisin pendant deux ou trois semaines.

     

    Fruit de la saison d'automne par excellence, le raisin est très riche en eau (80%), donc très rafraîchissant et facilitant la diurèse (= volume de la sécrétion urinaire ou "débit urinaire")
    Riche en sucres directement assimilables, glucose et lévulose (comme le miel), il est nutritif (80 cal/100 g) digeste et énergétique.
    Il contient aussi : calcium, chlore, cuivre, fer, iode, magnésium, phosphore, potassium, sodium, soufre, zinc, nombreuses vitamines...

    Voyez aussi ce très joli article de [Books of] Dante

     

    • Pourquoi une "cure de raisin" ? Pour contrer...
      • les asthénies et la fatigue,
      • la constipation et les troubles hépatiques,
      • les rhumatismes d'une manière générale.

     

    • Essayez cette mini-cure de jus de raisin
      • Le matin, à jeun, prenez un grand verre de jus de raisin.
      • Pendant cette période, de 1 à 2 semaines ou plus si vous voulez (sans excéder 1 mois), mangez léger (voyez plus bas : Santé et joie de vivre)

     

    Attention ! lavez toujours le raisin soigneusement avant de le consommer.

     

    • Par voie externe, pour votre beauté, le raisin permet un "rajeunissement cutané" :
      • lotionnez votre visage avec le jus fraîchement exprimé,
      • laissez sécher 10 minutes,
      • rincez avec de l'eau tiède.

     

    Une cure de citron, dépurative et reminéralisante

    Mon fils Julien est venu récemment à la maison avec un sac de citrons (bio, sans produit chimique après récolte, c'est très important). Tout le monde, ou presque, connaît cette fameuse cure : premier jour, 1 citron, deuxième jour, 2 citrons... neuvième jour, 9 citrons, dixième jour, 10 citrons, puis on redescend, onzième jour, 9 citrons, jusqu'à revenir à 1 citron pour la journée et la cure se termine. Mais ce qui est original dans la cure de Julien, c'est la façon de préparer les citrons.

    • Choisissez une bouteille que vous réserverez pour la cure, de 1 litre au moins, en verre de préférence, mais plus d'1 litre en verre c'est difficile à trouver et le plastique a l'avantage d'être plus léger donc pratique si vous devez vous déplacer. Munissez-vous également d'un entonnoir pour verser votre préparation dans la bouteille, assez large pour que la pulpe puisse passer.
    • Prenez une casserole suffisamment grande (sa taille grandira à mesure que le nombre de citrons augmentera !) pour que les citrons, coupés en 2, soient recouverts d'eau sans qu'il y en ait trop.
    • Laissez bouillir gentiment le temps que le zeste se ramollisse au point qu'une fourchette puisse entrer dedans comme dans du beurre.

    • Baissez alors le feu et profitez de piquer plusieurs fois le zeste pour extraire l'huile essentielle qui va se mêler à l'eau. De même, détachez la pulpe du citron. 
    • Continuez de piquer le zeste et de racler la pulpe jusqu'à ce que cette dernière soit entièrement extraite et mêlée à l'eau. Pour ne pas vous brûler les doigts, utilisez 2 fourchettes.
    • Laissez refroidir puis prenez l'entonnoir pour verser le liquide obtenu dans la bouteille. Complétez au besoin avec de l'eau pour remplir la bouteille jusqu'en haut.
    • Il n'est pas nécessaire d'utiliser une passoire, au contraire il est conseillé de garder la pulpe avec ses bienfaits, mais ne gardez pas les zestes. Quelques-uns pourront servir à frotter vos mains après les avoir lavées, comme agent blanchissant, purifiant et odorant...
    • Vous pouvez adjoindre à votre préparation des morceaux de racine de gingembre que vous ferez bouillir en même temps que les citrons. Rajoutez-les à votre boisson dans la bouteille. Le gingembre apportera son énergie et son arôme à votre cure.

    • Buvez dans la journée.

    À noter que votre décoction foncera à mesure que les citrons augmenteront et s'éclaircira inversement.

    Il est très vraisemblable qu'au bout de quelques jours vous ressentiez une fatigue ou un dégoût ; ne vous découragez pas et passez outre, sauf si la nausée est vraiment insupportable. Normalement, tout rentre dans l'ordre sous 2-3 jours, et la cure peut se poursuivre.

    Évidemment, il y a un deuxième écueil à cette cure : la préparation. Mais n'est-elle pas en elle-même une belle leçon de courage et de patience ?
    Et puis, avez-vous fait le calcul du nombre total de citrons à consommer pour cette cure ? 100 tout rond pour une cure de 19 jours, si, si, j'ai fait le calcul sur tableur (fastoche !) ;-)

    Mais après tout, au bout du compte (... de la cure), vous aurez retrouvé la pêche... grâce au citron.

     

    Pour se reminéraliser : l'œuf-citron

    Ce remède s'avère particulièrement utile en cas de grande fatigue, certaines anémies, décalcification et toutes déminéralisations, notamment celles qui accompagnent le rhumatisme et l'arthrite, en cas d'ostéopathie, asthénie, dépression nerveuse et toutes autres déficiences.

    • La veille au soir, placez dans un verre un œuf entier, intact, de préférence cru (mais vous pouvez éventuellement prendre un œuf cuit dur) et de préférence aussi à coquille blanche, sans le briser. Il faut qu'il n'y ait que très peu d'espace entre paroi du verre et celle de l'œuf. Naturellement, la coquille doit être tout à fait propre
    • Pressez ensuite un citron. Versez-en le jus sur l’œuf, jusqu’à complètement le recouvrir. Laissez la réaction se faire quelques heures (idéalement toute la nuit).
    • Au matin, récupérez le jus de citron imprégné de la coquille d'œuf (formant un liquide un peu pâteux), qu'il convient ensuite de boire, de préférence tel quel (si besoin passé au tamis métallique) et à jeun.

    Pour un jeune enfant, ne donner que la moitié, le tiers ou le quart ; mais même prise en quantité excessive, cette préparation ne présente aucun danger.

    Bon à savoir : l'œuf, dont la coquille s'est quelque peu amincie, peut ensuite normalement être utilisé pour la cuisine.

    Voyez aussi d'autres cures de citron à PRINTEMPS/AUTOMNE intox / détox
    et l'article Automne (cure d'argile)

     

    Sur l'acidité du Citron

    Il paraît étonnant de lire que le Citron est un alcalinisant et un anti - acide gastrique...
    La saveur acide n'implique pas que le Citron soit acide pour l'organisme, car le goût
    est dû à des acides organiques qui ne restent pas à l'état d'acides dans les cellules.
    Des expériences ont prouvé que l'usage prolongé du Citron entraîne, dans
    l'organisme, la production de carbonate de potasse permettant de neutraliser l'excès d'acidité du milieu humoral. On neutralise également l'hyperacidité gastrique par du jus de Citron étendu d'eau : le Citron est d'ailleurs classé parmi les aliments basiques.
    L'acide citrique naturel est oxydé pendant la digestion. Les sels restants donnent des
    carbonates et bicarbonates de calcium, potassium... lesquels maintiennent l'alcalinité du sang. Ainsi, une substance peut-elle donner à l'extérieur une réaction acide et, dans l'organisme, être génératrice d'alcalinité.

    Aromathérapie, Dr Jean Valnet
    docteurvalnet.com

     

    Liens citronnés

    Boissons avec citron

    Curcuma et eau chaude citronnée

    Nimbu-pani 

    Santé

    Citron : des vertus extraordinaires

    Riche en vitamine C, en acide citrique, en flavonoïdes, le citron est l’allié de votre santé. Il déstocke les graisses, limite la rétention d’eau, améliore la digestion, combat le rhume et permet même d’assainir sa maison.

    Antibiotiques naturels

    Vers les remèdes naturels... Ils sont nombreux et, au même titre que les médicaments, permettent de soigner bon nombre de pathologies. Découvrez 10 antibiotiques naturels [dont le citron].

    Mais attention !

    Cas où le citron peut être dangereux pour vous

    On ne présente plus les bienfaits du citron tant pour la santé que dans la maison. Mais, revers de la médaille, en connaissez-vous les effets négatifs ? Les bienfaits du citron sont indéniables. À condition de ne pas en abuser et de l'utiliser à bon escient. Sinon, les effets secondaires pourraient être pires que le mal que ce fruit est censé soigner.

    Autour du zeste

    Que faire avec les zestes de citron ?

    La liste des vertus attribuées au citron est encore loin d’être exhaustive. Rafraîchissants, délicieux, parfumés, les citrons sont des alliés de votre bien-être et de votre santé. Hormis toutes ces qualités, saviez-vous que les zestes de citron avaient des propriétés nutritives très puissantes ? En effet, ils contiennent un large éventail de vitamines, de fibres et de minéraux. Alors plutôt que de les jeter, voici les différentes utilisations que vous pouvez faire de vos zestes de citron.

     

     

    Le cassis

     

    Le cassis est utilisé depuis le XVIIe siècle pour ses propriétés thérapeutiques. Très riche en vitamine C, ce formidable tonifiant des glandes surrénales (qui permettent de fournir des efforts et de résister au stress) stimule les défenses immunitaires. Excellent diurétique, connu pour ses propriétés anti-rhumatismales, c'est aussi un tonique veineux qui stimule efficacement la circulation sanguine.

    Voyez la page Œil : les nutriments
    et aussi la page Hypothalamus et système endocrinien

    Faire une cure de son jus
    c'est l'équilibre, l'élasticité et l'éclat de la peau !

    En même temps, 2 fois par semaine, appliquez sur tout le corps des compresse chaudes trempées dans la macération * suivante (à laisser reposer pendant une nuit), pour 1 litre d'eau :

    • 10 pincées de mauve (fleurs)
    • 10 pincées de rose (pétales)
    • 10 pincées de thym (feuilles/fleurs)

    Maurice Mességué

     

     

    Taraxa... quoi ?

    Taraxacothérapie ! du nom latin du pissenlit, Taraxacum.

    • Une décoction * dépurative, de la plante entière (3 pincées par tasse), à utiliser par voies interne et externe.
    • Vous pouvez aussi réaliser une véritable cure saisonnière *extraordinairement* efficace, en buvant 1 verre par jour (3 pincées par verre) du jus des feuilles du pissenlit dans du lait.

     

    D'après Maurice Mességué

     

    * La préparation des plantes, en phytothérapie ou en cuisine, sera différente selon l'usage que l'on destine : infusion, macération, décoction, bouillon ou poudre pour la voie interne, et cataplasme ou masque (pour l'usage externe).
    Les tisanes peuvent être obtenues par infusiondécoction ou macération selon le type de matières végétales utilisées.

    La macération consiste à laisser séjourner un solide dans un liquide froid pour en extraire les composés solubles, ou bien pour qu'il absorbe de ce liquide afin d'en obtenir le parfum ou la saveur, pour le conserver ou pour qu'il s'y décompose.

    La macération peut se faire dans une solution alcoolique (macération alcoolique), de l'eau, une saumure, de l'huile... Le terme de macération désigne également le liquide qui en résulte.

    Wikipédia - Comprendre-Choisir

    La décoction, utilisée en herboristerie, en teinture [1], en brasserie et en cuisine, consiste en l'extraction des principes actifs et/ou des arômes, généralement de végétaux, par dissolution dans l'eau bouillante. Elle s'applique généralement aux parties les plus dures des plantes (racines, graines, écorce, bois). Ainsi, la décoction permet-elle une extraction des principes actifs plus complète que l'infusion mais certaines molécules peuvent être dégradées au cours du chauffage à ébullition.

    [1] Voir Remèdes conseillés en revue

    La décoction, dont le terme désigne également les préparations obtenues par cette méthode, ne doit pas être confondue avec :

    • l'infusion, dans laquelle la préparation est plongée dans l'eau bouillante mais qu'on ne maintient pas à ébullition, comme pour la préparation du thé ;
    • la macération, dans laquelle la préparation est plongée dans l'eau froide.

     

    Pour réaliser une décoction, les parties de plantes sont, si nécessaire, coupées et fractionnées, puis placées dans l'eau froide. Le mélange est porté à ébullition et maintenu à température pendant une durée variable, généralement entre deux et quinze minutes, puis il refroidit avant d'être filtré, à l'aide d'une passoire par exemple.

    Wikipédia - Comprendre-Choisir

     

     

    Santé et joie de vivre

    L'automne est, avec le printemps, une saison primordiale pour la santé : ces changements de saison représentent un stress pour l'organisme qui doit s'adapter à un nouveau climat et à de nouveaux horaires (le fameux "changement d'heure" !), la transition de l'été à l'automne étant la plus difficile à assumer.

    Voyez Dépression

    Pour conserver la belle forme acquise pendant l'été, avec les cures, il vous faut suivre une bonne hygiène de vie : alimentation légère (moins de sucre et de graisses), avec peu d'alcool, équilibrée mais toutefois "tonique" (protéines, légumes verts)
    Elle sera rythmée sur 3 repas quotidiens (matin, midi et soir)

    Voyez les pages AUTOMNE
    et Automne à table

    Prenez le temps, chaque matin, de respirer profondément devant la fenêtre ouverte et faites de l'exercice. Point n'est besoin de vous compliquer la vie, des activités accessibles, comme la marche ou la bicyclette, apporteront leurs bienfaits.

    Et pourquoi ne pas partir à la cueillette des champignons ?

    Voyez la page AUTOMNE
    et l'article Automne

    Réservez des plages dans votre emploi du temps pour vos loisirs et vous reposer.
    Dormez votre content...

    ... Et gardez le sourire

     

    Derniers conseils pour la route,
    pour soigner vos
    bronchite, laryngite, angine, aphonie, otite aiguë et vous armer contre le stress...

    Avec juste de l'eau !

    Bienvenue en Automne !

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Contre-posturesMéditation, oraison, prière »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Anne
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 22:48

    BONSOIR combien de temps, de jours pour se remineraliseravec l’oeuf Citron? Merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 23:23

    Bonsoir, Anne

    En ce qui concerne la cure "œuf-citron" reminéralisante, Raymond Dextreit [http://yantra.eklablog.com/dextreit-raymond-1908-2001-p1050860] préconise une durée de 21 jours.

    C'est d'ailleurs la durée moyenne de toute cure pour un effet optimal, correspondant au cycle naturel de régénération de l'organisme.

    Bien entendu, s'il s'agit de résoudre un problème de santé plus sérieux, la cure peut durer plus longtemps, mais il est alors indispensable de consulter un médecin qui saura vous conseiller en fonction de votre état.

    J'espère avoir répondu à votre attente.

    Passez une belle soirée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :