• Avis à vous, les maigres !

     

    À l'heure où l'on ne trouve qu'articles sur les problèmes de surpoids et de rondeurs, où, pour mincir, chacun y va de son conseil, certains cherchent en vain à prendre quelques kilos...

    Ce problème d'absence ou d'insuffisance de réserves graisseuses, pourtant, est plus délicat qu'on le pense. Il ne s'agit pas de manger plus, non, ça ne marche pas ainsi. Ce serait trop facile, personne n'aurait de problèmes de maigreur !

    D'autre part, un amaigrissement sans raison apparente peut être le signe d'un trouble sous-jacent qu'il faut absolument traiter médicalement.

    Amèrement enviés – car les canons de la « beauté » frappent fort dans les mentalités – lorsqu'il avalent leur 4e part de gâteau, les maigres regrettent que « rien ne leur profite ».

     

    Enregistrer

     

    Entendons-nous bien

    Il y a ceux qui ont toujours été maigres et dont c'est la nature. Leur minceur, normale, fait partie de leur morphologie : on les reconnaît à leurs attaches fines et à leur petite taille de vêtement. Ce sont en général des personnes nerveuses et actives. Les femmes de cette nature sont celles – rares – qui échappent à la prise de poids d'un repas de fête ou d'une grossesse.

    Ceux qui perdent régulièrement du poids. Il faut absolument consulter un médecin pour en trouver la cause, l'amaigrissement subit pouvant relever de troubles hormonaux ou cacher une pathologie latente, surtout s'il n'est pas lié avec des restrictions alimentaires.

    Vous mangez correctement et pourtant vous restez maigre ? Ou, pire encore, vous continuez de maigrir ? L'avis du médecin est primordial, car votre maigreur peut être un symptôme révélateur d'une maladie plus grave.

    • S'il ne décèle rien de particulier, essayez le pollen (1) : cette substance parfaitement équilibrée et riche en acides aminés essentiels aidera votre organisme à mieux assimiler les calories que vous lui apportez.

    (1) Quelle est la différence entre le pollen, le miel, la gelée royale, la propolis et la cire ?

    Tous ces éléments sont produits par les abeilles, mais ils sont tous différents, ayant chacun une composition et des usages qui leur sont propres.

    • Le miel : nourriture destinée aux abeilles. Il est le produit du nectar des fleurs et du miellat (sécrété par les pucerons), récolté par les abeilles et transformé par les enzymes de leur estomac en glucose et en fructose.
    • La gelée royale : substance produite par les abeilles ouvrières d’une ruche en vue de nourrir les larves et la reine.
    • La propolis est un matériau recueilli par les abeilles à partir de certains végétaux. C’est un mélange constitué de diverses résines végétales, de cire et de leur propre salive. Cette résine végétale est utilisée par les abeilles comme mortier et comme anti-infectieux pour assainir la ruche.
    • La cire est sécrétée par les abeilles à miel pour construire les rayons à miel.

    (www.lavieepanouie.com)

     

    Les anorexiques. Leur maigreur étant la conséquence d'un refus de s'alimenter normalement, signe d'un mal-être psychologique, ces personnes doivent consulter un médecin qui les orientera vers un psychothérapeute et, peut-être aussi, vers un nutritionniste. L'anorexie est une pathologie grave.

     

     

    La première des raisons à la maigreur, quand elle n'est pas constitutionnelle et donc sans gravité, est souvent une mauvaise alimentation. Si vous mangez très peu ou très mal, vous déséquilibrez votre organisme. Même au repos, vous consommez de l'énergie. Sans matières premières à transformer, votre corps ne peut fabriquer cette énergie, c'est lo-gi-que !

    La tisane de Maurice Mességué pour tous types de maigreur

    Elle aide à bien digérer :

    • Romarin 2 pincées
    • Basilic 2 pincées
    • Serpolet 1 pincée
    • Sauge 1 pincée
    • Verveine 1 pincée (1)
    • Menthe 1 pincée
    • Citronnelle 1 pincée (1)
    • Versez l'eau bouillante sur les plantes
    • Laissez infuser pendant 3 minutes
    • 2 bols par jour, après les principaux repas.

    N'employez que des plantes garanties cultivées sans engrais chimiques ni pesticides.

    (1) « citronnelle » est un terme ambigu qui peut désigner la Mélisse (Melissa officinalis), la Verveine odorante (Lippia citriodora) ou encore la Verveine des Indes (Cymbopogon citratus, Cymbopogon nardus, Andropogon fragans...).
    Je suppose que Maurice Mességué entend par là la mélisse, car « verveine » est déjà mentionnée dans la liste des ingrédients. 

    Mélisse officinale (Melissa officinalis)

    Notons, à propos de « Verveine », qu'il s'agit le plus souvent d'une plante exotique (Lippia citriodora, arbuste d'Amérique du Sud), la Verveine officinale (Verbena officinalis, famille des Verbenaceae) de nos contrées se faisant de plus en plus rare dans nos armoires d'herboristes...

    Verveine odorante (Lippia citriodora)

     

    Verveine officinale (Verbena officinalis)

    Quant au troisième groupe des « Citronnelles », il s'agit de plantes utilisées plutôt en aromathérapie et parfumerie, sous les noms de Lemon grass (Cymbopogon flexuosus), Vétiver (Vetiveria zizanioides, famille des Poacées), Palmarosa (Cymbopogon martinii)...

    Verveine des Indes (Cymbopogon...)

     

    Si vous êtes de ceux pour qui le repas n'est qu'une formalité, voire une corvée, vous devez pourtant vous astreindre à vous asseoir et passer un « long et agréable » moment à table, afin de manger lentement... Mais... la faim vous manque ? Stimulez-la !

    Le Fenugrec par exemple, vous aidera, tout comme le Curcuma, qui peut vous aider à grossir, deux plantes que vous pouvez éventuellement retrouver dans la composition du curry. Les épices ont souvent des vertus thérapeutiques insoupçonnées dont on bénéficie sans le savoir !

    Fenugrec (Trigonella foenum-graecum) et sa graine    

     

     

    La solution cures

    Le printemps qui débute est une saison de cures de détoxification (1) et de drainage. C'est donc le moment idéal pour vous qui voulez grossir, afin de préparer le terrain. En effet, un organisme encrassé n'assimile plus. C'est aussi et surtout valable pour les maigres : depuis le temps que vous essayez de grossir, les nourritures lourdes ont accumulé leurs toxines dans vos organes, les empêchant de fonctionner correctement. Vous avez vous aussi besoin d'éliminer ! et de perdre jusqu'à 1,5 kg... Soyez sans crainte, car après l'élimination de ces toxines, vous pourrez repartir sur une base saine.

    (1) Voir aussi (PRINTEMPS/AUTOMNE intox / détox)

    Indispensable cure de drainage

    Pendant 15 jours, buvez 1 litre d'infusion de Prêle par jour (20 g des parties aériennes de la plante par litre).
    La Prêle est la plante la plus riche en silice, qui fixe les minéraux s'obstinant à vous fuir.

    Prêle des champs
    (Equisetum arvense)
    Chiendent officinal épis
    (Elymus repens, Elytrigia repens)
     
    Fumeterre officinale fleurs
    (Fumaria officinalis)
     

    Pensez aussi au Chiendent (rhizome en décoction ou gélule), qui draine foie et reins, et à la Fumeterre (sommités fleuries en décoction, infusion ou gélule).
    Cette dernière détient l'unique pouvoir de détoxifier tout en dynamisant ; son nom populaire « Herbe aux centenaires » se porte garant de ses bienfaits !

    Une alimentation détoxifiante

    Durant ces 15 jours de cure, votre alimentation doit être en sorte de soulager vos organes et activer leur drainage. Donnez la priorité aux fruits, légumes, céréales.
    Évitez viandes, fromages, fritures, pâtisseries, alcool, tabac.

    À titre indicatif, commencez le repas par des crudités (betterave, céleri-rave, carotte, radis noir, salade, pomme, noix, amande) assaisonnées au citron, huile d'olive et levure.
    Ensuite : pâtes au germe de blé, riz ou lentilles avec tous les légumes qui vous font envie.
    En dessert : fruits crus, cuits et/ou secs. Au petit-déjeuner : céréales et fruits.

    Une cure tonique pour la suite

    Au bout de 15 jours de drainage, vous pouvez vous reconstruire.

    • Vous pouvez choisir des compléments alimentaires pour redonner des forces, prendre du poids et le stabiliser (à titre indicatif : multivitamines, complexes protides, complexes ADN, acides aminés, extraits de germes de blé...)
    • Optez pour des aliments à haute valeur nutritive : céréales, légumineuses, oléagineux, poisson gras, fruits secs.
    • Buvez des jus frais.

     

     

    Bougez-vous !

    L'activité physique permet de modeler votre corps en raffermissant vos muscles (1), vous étoffe. Par ailleurs, cela vous met en appétit.
    Si vous faites de la musculation (2), prenez en plus des poudres protéinées (3).

     

    (1) Voir la fiche pratique Exercices contre la cellulite (à venir) 

    (2) Des idées avec cette série de fiches pour la musculation. D'autres sont en préparation

     

    (3) Voir (Diète 'sportive')

     

     

    Avec ce programme et ces quelques idées, cure de printemps aidant, vous serez sûrement en haut de votre forme cet été ! Mais rappelez-vous qu'un régime, quel qu'il soit (amaigrissant ou grossissant) doit être poursuivi sur le (très) long terme. Ne relâchez pas d'effort dès le moindre résultat. Pour éviter la monotonie, ne rendez pas vos options trop contraignantes et arrangez-vous pour y trouver plaisir !

     

     

    Sur ce, je vous souhaite un doux printemps.

    Que la force soit avec vous.

     

     

    Enregistrer

    « HaïkuPrintemps, Yoga et nettoyage »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :