• Bestioles

    Petites mais dures à cuire !

    Bestioles

    Scarabée et Grenouille au Costa Rica - Photo de Nicolas Reusens
    Sélectionnée aux Sony World Photography Awards 2014

     

    Si les petites bêtes n'ont jamais mangé les grosses (encore que...) ne méjugez pas la taille insignifiante de certaines...

    ... En effet, la plupart des postures au nom de ces petites bêtes sont terriblement hardies...

    Nous retrouverons également deux plus grosses bêtes à sang froid : Tortue et Grenouille, qui, pour innocentes qu'elles puissent paraître, ne sont pas forcément les plus accommodantes, si vous voyez ce que je veux dire.

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Insectes et assimilésBestioles 

    'Demoiselle' métallique d'Édouard Martinet

    Bestioles

     

    Les expressions "entomologiques" en rapport avec ces petites bêtes fourmillent, rarement dans un sens positif ou bienveillant... On est piqué par la mouche, on est moche comme un pou, on a l'araignée au plafond, on a le cafard...

    Bref, ce monde nous effraie autant qu'il nous fascine : il est tellement étrange, d'une beauté si haute en couleurs... Telle la Chenille qui devient Papillon...

    Pas de quoi avoir peur des postures de Yoga portant de tels noms, mais il faut néanmoins s'en méfier !
    Ne se laissant pas facilement attraper, elles peuvent faire très mal si on ne prend pas certaines précautions...

     

    Salabhâsana la « Sauterelle »

    Cette posture complète et prolonge les effets obtenus par Bhujangâsana le Cobra
    Animaux martiaux
    voir Kit-respiration et Salutation au Soleil.

    Si toutes les postures de flexion vers l’arrière –cambrures– déterminent une action puissante en vue de combattre la constipation, la posture de la Sauterelle est l’une des plus efficaces...

    La Sauterelle est d'une exécution malaisée, surtout pour les débutants, qui commenceront par l'élévation de la jambe droite seule, de la gauche seule ensuite (demi-Sauterelle, ci-dessous), avant d'entamer le travail dans sa phase classique. 

     

    Bestiolesun Criquet

    « La vie sauvage a beaucoup à nous apprendre et nous envoie tant de messages...

    Le Criquet (ou la Sauterelle) nous montre comment aller de l’avant, comment saisir au vol les opportunités, spontanément.

    En Yoga, la "posture du Criquet" ["Grasshopper Pose" en anglais], mieux connue sous le nom de Sauterelle Shalabhâsana ["Locust Pose" en anglais], nous invite à regarder à l’intérieur de nous-mêmes.

    Nous ouvrons nos cœurs dans les cambrures : nous apprenons la compassion, à aimer et pardonner. Renforcer notre dos nous aide à nous tenir droits avec cette assurance d’obtenir les réponses qui nous feront finalement grandir » *

     

    2nd Star To The Right Yoga Blog : ‘Spirit Animals & Âsanas’ (en)

     

    Bestioles

    Ardha-shalahâsana la « demi-Sauterelle »
    Cette préparation, par étape, constitue en elle-même un exercice très profitable dont l'incidence sur la régulation intestinale est caractéristique
    .

    - Par la pression qu'elle fait exercer au niveau de l'abdomen, elle constitue un véritable massage des organes internes, du foie, du pancréas, des reins.
    - Les fonctions intestinales devenant rapidement plus régulières, la constipation est combattue.
    - La sciatique et les douleurs de la région lombaire disparaissent peu à peu.

    Couchez-vous sur le ventre, les bras étendus le long du corps, le menton reposant sur le sol -en ce qui concerne la position des mains au sol, reportez-vous aux options de la Sauterelle.
    Fermez les poings en raidissant les bras, sans brusquerie, pour constituer une sorte de contre-poids musculaire à l'élévation de jambes qui va suivre.

    - Levez lentement le plus haut possible la jambe droite ; reposez-la au sol ; puis élevez la gauche, lentement, en inspirant lorsque la jambe monte et en expirant lorsqu'elle redescend. Votre corps prend appui, en arrière sur la pointe des orteils (photo).
    Vous aurez
    du mal, au début, à obtenir cette synchronisation. Cela n’a aucune importance.
    Essayez simplement
    .

    - Reposez-vous pendant quelques secondes, puis recommencez.
    Essayez de maintenir la jambe levée plus longtemps, en prolongeant un peu chaque jour.
    Dans ce cas, vous respirez normalement bien entendu.
     

    Bestioles

    Conseils
    - N’allez surtout pas trop vite : il ne s'agit pas d'imiter le battement du crawl !
    Vous devez sentir que le travail le plus important se fait au niveau des abdominaux.
    - Comme votre expiration doit durer le double de votre inspiration, le mouvement de descente de la jambe est donc d'une durée double de l'élévation.
    - Comme pour la plupart des postures allongées sur le ventre, le regard, yeux ouverts, reste près de soi.

    Autres préparations à la Sauterelle et variantes préparatoires

    BestiolesPosture de la BARQUE ou SERPENT

     

    Bestioles
    une variante inattendue
    les fesses en l'air

    Bestioles

      Les bras sont liés dans le dos, une main tient chacun des coudes.
    La montée des jambes est rendue plus pénible par suite de l’absence d'appui des bras ou des mains.

    Bestioles

      Bras étendus vers l'avant, paumes au sol, levez uniquement les jambes réunies et tendues.
    Prenez conscience du courant intense qui se développe dans le rachis de bas en haut.

    La Sauterelle classique (de base)

    - Cette posture, vous le sentirez dès la première tentative, renforce la ceinture abdominale, elle constitue un excellent massage du foie, du pancréas et des reins -salutaire !
    Un préventif et un remède au ventre que l'on a ou que l'on risquerait d'avoir si le yoga n'existait pas !
    - Stimule vivement les nerfs intestinaux ; active la circulation sanguine dans les régions intestinales.
    - Renforce les muscles dorsaux et ceux de la région lombaire.
    - Développe puissamment la maîtrise de soi.

    Bestioles

    1.

     

    Vous avez pris la position de départ de la demi-Sauterelle : allongé sur le ventre, épaules collées au sol, les bras étendus le long du corps.
    Options : de nombreux auteurs conseillent de placer le dos des mains au sol (1.) ou les poings tournés vers le bord radial (pouce).
    Nous préférons
    les paumes au tapis (2.) afin de maintenir la meilleure position des épaules (Guide Marabout du Yoga, Julien Tondriau-Joseph Devondel, 1968)
    Expirez à fond
    - Fermez les poings, sans brusquerie, raidissez les bras et faites, pour vous mettre en train et vous assouplir, quelques lents battements de jambes en respirant au rythme du mouvement.
    - En vous laissant inspirer, étirez poitrine, cou, tête, soulevez les jambes réunies, tendues sans raideur, en souplesse, lentement et aussi haut que possible (en prenant appui sur le talon des paumes, si vous avez choisi cette option)
    Servez-vous du souffle comme d'un puissant levier.
     

     

    Bestioles

    2.

    - Souffle bloqué, gardez la posture, sans obstination (quelques secondes) :
    ceci est d'ailleurs une règle générale.
    Concentrez votre attention aux vertèbres lombaires : elle y est, en fait, appelée automatiquement.
    Option plus avancée : tenez la posture, respirez. Relaxez le cou, éloignez les épaules des oreilles. Ouvrez le Chakra du Cœur ! Inspirez, tendez-vous encore un peu plus. Drishti (focalisation oculaire) vers le haut, à l’endroit où mur et plafond se rejoignent.
    - Pour sortir, ramenez les jambes au sol et relâchez le corps sur le tapis tout en expirant lentement et en desserrant la tension des poings et des bras.

    Bestioles Puis détendez-vous dans l’Enfant Balâsana 

    Faites cet exercice 1 ou 2 fois les premières semaines.

    Sauterelles avancées 

    Uttitha-shalabhâsana la « Sauterelle levée »

    Vivement conseillée en vue d'un simple contrôle de la forme.

    - Cette posture stimule les nerfs intestinaux.
    - Elle renforce les muscles dorsaux et ceux de la région lombaire.
    - Elle aide au bon fonctionnement des reins.
    - Elle procure une impression de légèreté et d'assurance de soi.

    Couché sur le ventre, posez une joue au sol afin d'éviter la contraction des vertèbres cervicales.
    - Portez les mains en appui à l'arrière des épaules et lancez souplement les jambes en équilibre vers le haut.
    - Respirez calmement.
    - Revenez en vous laissant rouler sur le thorax, l'abdomen et les cuisses, pour vous retrouver assis entre les talons.
    Reprenez la position en portant l'autre joue au sol.

    Bestioles

     

    Bestioles

    Sauterelle levée
      Sauterelle proche du SCORPION

    Remarquez les mains : posée à plat sur la photo de G et en poing doigts croisés à D (mudrâ).
    Nous l'avons vu, c'est une question de confort perso...

     

    Vrischikâsana ou Vrshikâsana le « Scorpion »
    Posture sur les avant-bras

    Bestioles
    Sachant combien, en bons sportifs, vous appréciez la posture de tête, voici celle du Scorpion -qui aide au développement des muscles des bras et des épaules ! Posture équilibrante, elle nécessite un certain sens de l'équilibre, qu'elle tend d'ailleurs à promouvoir.
    Sa pratique régulière tonifie et assouplit toute la partie du haut du dos et étire l'avant des jambes et l'abdomen.
    Attention ! il existe une méthodologie d'apprentissage. Cette posture n'est pas à pratiquer seul. Demander toujours l'avis de votre enseignant ou d'un professionnel.

    Bestioles

     

    « - Vous posez les avant-bras au sol, parallèles entre eux et vous lancez les jambes, successivement, en équilibre vers le haut.

    - Par la suite, vous vous entraînerez au départ à genoux, jambes jointes, en montée lente et contrôlée.

    - Ceci peut ne pas vous suffire, aussi redescendrez-vous en posant les genoux sur les coudes, vous vous accrocherez pour repartir vers le haut.
     

    Bestioles

     

    Pour ce nouveau départ vous prendrez soin d'amener la tête au-dessus des mains afin de vous faciliter la montée.
    Vous la sortirez dès que vous vous retrouverez les jambes en l'air, pour ne pas courir le risque d'amorcer un cumulet *.  

    * Cumulet (belgicisme) : culbute, galipette - Yoga, Joseph Devondel

    Bestioles

     

    Variante du Scorpion
    Elle vous aidera à développer les muscles dorsaux et des bras.
    C'est un exercice d'équilibre en puissance.

    Assis à genoux, posez un avant-bras au sol.

    - À une trentaine de cm à l'arrière de la main, vous disposez le poing de l'autre bras fléchi.
    - Détachez le pouce en ergot vers l'avant. 2 cm d'appui supplémentaires sont précieux dans ces genres d'exercices.
    - Il ne vous reste plus qu'à prendre appui sur le coude, d'une part et sur le poing, d'autre part.
    - Le corps monte vaillamment et sans à-coups.

    Gardez la posture un moment, avant de l'inverser. » *

    Le Scorpion peut aussi se faire martial dans le Kung-fu...

     

    Tittibhâsana la « Luciole »
    Tittiri : Perdrix, en sanskrit. Voir Les Oiseaux par monts et par vaux (Annexe - Perdrix
    )
    Équilibre sur les mains,
    cette posture ressemble beaucoup au COQ Bestioles et est proche du CORBEAU Bestioles

     

    Bestioles
    Fortifie les poignets, les bras, les épaules et les abdominaux
    .
    Renforce les hanches, étire le dos  et les muscles de la partie postérieure des cuisses.

    L'« Araignée »
    Sahaja-purvottanâsana  

     

    Bestioles

    Une posture dorsale d'ouverture qui ouvre le thorax et renforce les poignets.

     

    Voir Le Chat dans tous ses états :
    Table inversée

     

    appelée 'Araignée'...

    Bestioles

    La « Mante religieuse »
    Un accroupi en équilibre qui permet d’ouvrir les hanches

    Bestioles

     BestiolesDébut dans la posture de la Table

    Bestioles

    Utkatâsana ou 'venir accroupi'
    Voir La Posture puissante (la Chaise)

    photo de droite : l’Étirement en accroupi

     

    Replier les orteils et commencer à reculer les mains vers les genoux.
    S’asseoir sur les talons et commencer à lever les genoux du sol.
    Les bras sont levés au-dessus de la tête.
    Entrelacer les doigts en laissant pointer les index.
    Les bras toujours tendus s’abaissent, le torse s’incline vers l’avant.
    Pointer les doigts sur le sol ; Drishti sur ceux-ci.
    Tenir pendant plusieurs respirations.
     

     

    Bestioles

    Sortir de la posture en prenant celle de l’Enfant pour quelques respirations.

    Remarque : garder les pieds à plat au sol... ou rester sur la pointe des orteils.
    Essayez les 2 possibilités, il y en aura sûrement une qui vous ira le mieux !
    Mais gardez à l’esprit que ces 2 positions n’ont pas tout-à-fait les mêmes buts : la première agit plus sur la souplesse des jambes et du bassin, la seconde sur l’équilibre.

    Bestioles

    Bestioles

     

    Retrouvons d'autres accroupis en équilibre proches de la « Mante », comme une version de « l'Autruche », à gauche ou celle de Vira-Garuḍāsana, variante de l'AIGLE, à droite, dans :

    Les Oiseaux par monts et par vaux 

    Et une Mante martiale dans :

    Kung-fu : repères d'Animaux martiaux

    Baddha-konâsana le « Papillon »
    Angle limité - le Cordonnier

    Cette posture fait partie de la
    famille des ouvertures (assises)

     

     

    une "bestiole", ce... cet "Ange" ? Et regardez à gauche, la "petite bête" qui monte, qui monte...

     

    Bestioles

    Tout le bas-ventre est fortement comprimé (troubles de la vessie...)
    Lorsque la posture peut être effectuée coudes au sol, la très bénéfique pression se place aussi sur la sangle pelvienne : fonctions reproductives optimisées.
    Flexibilité : étire les adducteurs courts (intérieur de la cuisse)
    Drainage des muscles fessiers et lombaires.
    Soulage les tensions dans les cuisses.
    Détend, assouplit les articulations des hanches (coxo-fémorales)
    Sollicite sacrum, genoux et chevilles.

     

    Chakra sollicités Bestioles Sacré et Racine

    Bestioles

     

    Première étape

    Départ assis, jambes jointes devant soi, dos droit.

    - Prendre la Posture du Bouvier Gorakshâsana * : assis, pieds joints rapprochés vers soi (à l'aide des mains), talons réunis vers le milieu du corps le plus près possible du périnée, plantes vers le haut.

    Laisser les mains sur les pieds et garder le dos droit !
     

    * Bestioles La Posture du Gardien (ou du Bouvier) Gorakshâsana (Go c'est la vache, la connaissance - Raksha c'est le gardien - Gorakshâsana c'est "la posture qui garde la connaissance") ou "Posture de qui se tend vers le combat" (Samikatanâsana), est aussi une posture de base, une forme de linga : la position des jambes dessine un triangle apparenté au sexe féminin et la colonne vertébrale dressée apparentée au sexe masculin.

     

    Deuxième étape

    - Ouvrir les genoux vers l'extérieur, les laisser tomber vers le sol les aligner (même hauteur)

    - Yeux fermés, balancer les genoux de haut en bas, à la manière des ailes d'un papillon, sur un bon rythme pendant environ 1 minute.

    Ici, pas de contrôle du souffle, le laisser aller.

    Conseils : ne pas plier le corps !
    Bien décontracter les abdominaux.
     

    Bestioles

    aile du Papillon Monarque vue au microscope

     

     

    Bestioles

    Troisième étape - Lorsque vous aurez acquis une bonne posture de base, vous pourrez progresser en plaçant les coudes sur les cuisses toujours en maintenant le dos droit et si possible tournez le dessous des pieds vers le ciel.

    - Puis placez une opposition avec les coudes et les cuisses : les coudes poussent pour ouvrir les jambes et, en même temps, vous contractez les cuisses pour ramener les genoux l'un vers l'autre.

    Cette contraction sur les adducteurs renforce ces muscles et permet de gagner en allongement.

    Pendant la contraction, maintenez toujours le dos droit et respirez normalement.

     
     

    Bestioles

    Yoga-mudrâ

     

    Quatrième étape

    - Décontractez bien les jambes et penchez-vous doucement vers l'avant en glissant les mains au sol devant vous ;descendez la tête vers le sol comme si le front voulait toucher les orteils,étirez les vertèbres lombaires de façon à engager le ventre le plus possible vers les pieds : Yoga-mudrâ (photo ci-contre)

    - Relâchez bien les muscles du cou et de la nuque et laissez le haut du dos s'enrouler légèrement.

    Tirez sur le bout des doigts puis relâchez colonne vertébrale, haut du dos et bras, sentez les omoplates se distancer.

    Placez les bras et les mains vers l'avant selon votre confort.

    - Pour tenir cette posture vous devez travailler les muscles grâce à la décontraction et utiliser la respiration pour induire la détente et le confort.

    Pendant l'inspiration calme et profonde cherchez à étirer la zone lombaire.

    Pendant l'expiration calme et le plus longtemps possible, ressentez bien la détente sur les poumons et sur l'ensemble des muscles du ventre, des hanches et des adducteurs.

    Placez une bonne vingtaine de respirations, ou plus selon votre degré de confort.

    Conseil : progressez à votre rythme. Inutile de vous faire violence, cela ne serait plus du Yoga !

    - Remontez le tronc et ramenez les genoux l'un vers l'autre, en utilisant les bras et les mains, jusqu'à avoir les jambes serrées. Observez.

    Précautions
    - Ne pas pratiquer après le repas ; un effort intense.
    - Hernie discale sur la zone lombaire, difficultés respiratoires :
    dans ces cas ne pas placer la flexion vers l'avant.
     Bestioles Pour équilibrer la pression au niveau du sacrum, vous pouvez vous asseoir simplement en cette variante de la posture du Héros, comme contre-posture, qui consiste à se mettre entre les genoux pour détendre les articulations, assouplir les chevilles et calmer l’esprit.
    Maintenez au minimum une dizaine de respirations.

    Une version courte consiste à s’asseoir comme à la première étape.
    Puis de procéder aux mouvements des ailes du papillon suivant les mêmes modalités qu’à la deuxième étape.
    Conseil : procéder plus en rapidité et en souplesse qu’en force –ne pas forcer l’écartement des cuisses, ne pas chercher à tout prix à poser les genoux au sol.
    Faire 2-3 séries entre lesquelles on prendra un temps de repos en respiration lente abdominale, tout en décontraction.

    Bienfaits
    - Détente et assouplissement des articulations des hanches.
    - Étirement des adducteurs courts (intérieur de la cuisse)
    - Sollicitation des genoux et chevilles.

     

    Bhramari « l'Abeille »

    L'insecte bourdonnant nous délivrera du bourdon !

    Le Bhramara (Japa de l'Abeille), la respiration Bhramari et le
    Bhramari-Prânayâma nous apporteront la paix et l'équilibre dans la douce résonance du vrombissement de l'Abeille : piquez vite un détour du côté de Bijà et Mantra !

     

    Bestioles

    Ruche et abeilles, bestiaire de Meermanno (10B25--f37r)
    Le Musée Meermano est situé à La Haye aux Pays-Bas
    et présente une collection de livres anciens.

    Après tous les sages conseils des petites bêtes, j'espère que vous n'utiliserez plus d'insecticide d'une façon inconsidérée ! D'ailleurs, les Abeilles sont menacées par des pesticides et autres produits chimiques, je ne vous apprends certainement rien. Des actions se mettent en place, mais il faut agir vite, sinon les Abeilles quitteront notre monde à tout jamais, avec les conséquences graves que cela implique : pollinisation des plantes réduite à presque néant, soit disparition de milliers et milliers d'espèces végétales, plus de miel ni de propolis... La famine, quoi. La faim puis la fin...

    Voici l'adresse de Pollinis et un lien pour vous y rendre : ce site, voué à la protection des Abeilles, propose plusieurs actions dont une pétition à la Commission Européenne pour une interdiction d'utilisation de néonicotinoïdes préconisée par les firmes agrochimiques.

    Pollinis - Réseau des Conservatoires Abeilles et Pollinisateurs
    Association Loi 1901 Conservatoire des Fermes et de la Nature
    143 avenue Parmentier - 75010 Paris - http://www.pollinis.org/

     

    CrustacésBestioles 

    Écrevisse métallique d'Édouard martinet

    On en "pince" pour eux !

    Croustillants et craquants, ce qui caractérise Langoustes migratrices ou Crabes aux pas de côté, en dehors de leur épaisse carapace, ce sont leurs pinces. Les Homards en arborent de belles paires ! Comme pour protéger leur chair fine et tendre des attaques gourmandes...
    Animaux en mouvement, animaux intimidants, mais les postures de Yoga s'inspirent de cet attribut pour des exercices tout en douceur, si l'on prend son temps, sans forcer, sans chercher la performance. Pinces assise (1.) et debout (3.) sont facilement abordables grâce à des entraînements en dynamique ou à la pratique de variantes moins contraignantes :

    1. La demi-Pince (Janusirâsana), préparation à la Pince assise (Pashimottânâsana), constitue aussi une posture à part entière. Il existe des variantes que nous verrons dans un article consacré aux flexions vers l'avant.

    Bestioles

    C'est également un mudrâ -le Grand-Geste (Mâha-Mudrâ)- qui permet l'introspection, la méditation...
    Comme par exemple cette réflexion sur...
     

    ... le cycle du Crabe. Il participe de près au cycle de la vie au point de devenir un symbole de renouvellement sans cesse accompli : que mange le Crabe ? Des cadavres, des morceaux d'autres animaux, bref il acquitte sa tâche d'éboueur. Que mangent les humains près de la mer ? Des poissons, oui, mais aussi des Crabes à la chair si savoureuse (en dépit de...). Les hommes finissent par mourir un jour et leurs corps pourraient être susceptibles de devenir à leur tour banquet pour Crabes. Qui seront mangés par les hommes. Et la boucle est bouclée, passons à la suivante : ainsi se trame la vie...  

    Bestioles

    3. La Poupée de chiffon est une flexion vers l'avant tout en décontraction, destinée à soulager le dos, raison de plus pour ne pas forcer ! Rappelons que dans la Pince debout, la belle façon est de garder les jambes droites tandis que la tête touche les genoux et les mains le sol ; mais ceci est difficile pour le débutant et il lui est permis alors, provisoirement, de plier un peu les genoux.
    (Voir Salutation au Soleil)

    Le maître-mot de ces postures est de toujours utiliser cette grosse charnière qu'est la hanche au niveau du bas du dos (et non plus haut) quand on se "plie" tandis que les bras cherchent vers le haut puis vers l'avant, afin d'allonger la colonne vertébrale, et que le cœur, la poitrine, se projettent vers l'avant. Une fois installé dans la posture (quand on ne peut aller plus loin) la respiration calme et régulière viendra aider à gagner quelques degrés vers les pieds... Mais, rappelons-le, inutile de forcer. Là où vous serez rendu apportera déjà ses bienfaits. Par la pratique, vous vous assouplirez et irez plus loin... Pour revenir, redressez-vous comme à l'aller, les bras vers l'avant puis vers le haut, encadrant la tête, pour allonger la colonne vertébrale, puis les abaissez-les dans une expiration.
    (Voir Les Oiseaux par monts et par vaux : La Cigogne)

    1. Bestioles Paschimottanâsana la « Pince-assise »
    Étirement postérieur de la région lombaire faisant passer l'énergie dans la moelle épinière.
    Massage abdominal stimulant tous les organes.
    Son double aspect physique et spirituel permet de pénétrer dans la voie de la sagesse. 

    2.  Paschimottanâsana Bestioles Variante inversée
    Similaire à la pince assise.
    Étirement postérieur de la région lombaire faisant passer l'énergie dans la colonne vertébrale
    posée sur le sol.

    3. Pada-hastâsana la « Pince-debout » Bestioles ou la « Cigogne »
    La forte pression abdominale stimule le pancréas, les reins le foie et les glandes endocrines.
    Active les centres nerveux et la circulation sanguine.
    Agit sur l'équilibre nerveux et hormonal.

    4. Ubhaya-padan-gusthâsana la « Pince-haute » Bestioles
    Effets similaires à la pince assise augmentés de toute la notion d'équilibre sur les fessiers.

     L'Étoile

     

     

    Bestioles

     

    origami par Pasquale d'Auria

     

    Que fait-elle ici ? Désorientée, a-t-elle perdu le Nord ? Ce n'est donc pas l'Étoile du Berger ! Étoile de Mer ? Peut-être, mais elle n'est ni fruit de mer, ni Crustacé.
    Disons que c'est une forme à 5 branches qui évoque l'être humain avec ses 5 appendices : 1 tête, 2 bras, 2 jambes 
    ("Élargir son champ Chi vers l’extérieur" *)
    Disons aussi, que, orpheline, puisque non vraiment définie comme animal, astre
    ("L'Étoile filante" *) ou même comme forme géométrique, elle s'invite aujourd'hui, telle une Star dans son rôle d'animal de la mer, chez les non-mammifères aquatiques.
    La tradition indique que si l'on rêve de manger des étoiles, cela signifie malchance ; mais elle ne précise pas s'il s'agit du ciel ou de la mer... Quoi qu'il en soit, d'où qu'elle puisse venir, l'Étoile n'est pas comestible (enfin passée dans un bain d'huile puis salée avant d'être dégustée, celle de la mer est croustillante mais pas toujours appréciée des Occidentaux) !
    Mais elle est très belle, pleine de force, brillante et mouvante. Qui n'a pas vu comment cette poigne aux 5 doigts musclés vient à bout d'une Coquille Saint-Jacques ? Qui n'a pas compté les étoiles après avoir reçu un coup ? Émouvante... Qui n'a pas eu un jour des étoiles plein les yeux ?

    * Voir Étoiles 

     

    Animaux à sang froid 

    suivre page suivante...

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    « J'ai remis les pieds au ParadisDifférentes disciplines »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :