• bouddhisme GUENDUNE Karma

     

    La loi de causalité ou "karma"

    bouddhisme GUENDUNE Karma

    Le lama est donc notre confiance (Guendune)

    Les choses s'élèvent, se manifestent, apparemment selon leur propre logique, avec leur propre volonté. En les suivant, nous sommes pris dans ce jeu de l'espoir et de la crainte, des désillusions, déceptions et frustrations qui sont notre lot quotidien. Nous nous efforçons de construire cet instant, de profiter du meilleur et de rejeter le pire sans avoir présent à l'esprit que cet instant est en fait conditionné.

    Nous-mêmes, à l'intérieur de notre environnement, sommes conditionnés par tout ce que nous avons été. Nous sommes le résultat, le produit de nos actes antérieurs. Si cela est bien compris, du fait que cet instant est très limité et qu'à l'intérieur de ce conditionnement notre marge de manœuvre est faible, nous avons alors une certaine liberté, qui est de faire un bon choix pour demain, pour le futur, et de préparer des lendemains qui seront moins conditionnés, qui seront beaucoup plus libres. Le conditionnement sera beaucoup plus ouvert, ce qui nous permettra de mieux comprendre le sens profond du Dharma et d'aller vers l'éveil.

    Cet instant, ce que nous vivons maintenant, est totalement conditionné par les règles du karma. Nous sommes dans une manifestation, un déploiement des résultats du karma. À l'intérieur de ce conditionnement, penser que nous sommes les maîtres du jeu, que nous faisons ce que nous voulons, que nous avons toute latitude ou toute liberté pour accomplir et assouvir nos désirs, pour rejeter nos craintes et nos angoisses, est une profonde erreur.

    Il faut bien comprendre cette règle, pour en tirer des leçons, savoir que ce que nous vivons maintenant est le résultat de ce que nous avons été et que si nous ne voulons plus revivre tout cela, il faut agir en conséquence dès maintenant. Il faut savoir tirer des leçons du passé pour que dans cet instant, avec le peu de liberté dont nous disposons, nous puissions préparer un avenir qui soit plus ouvert, plus libre et qui, d'une façon générale, mène à l'éveil.

    Lama Guendune Rinpoché -

    Lama tchenno - Roger Ricciuti

     

    « "Ne pas retracer le passé, ne pas aller au devant du futur, mais demeurer dans le dépouillement fondamental de la conscience du présent, telle qu'en elle-même".

    Que signifie  : "ne pas retracer le passé ?" C'est ne pas se laisser aller à suivre les pensées qui évoquent des situations antérieures, ne pas attacher d'importance à ces pensées.

    Que veut dire : "ne pas aller au devant du futur ?" C'est ne pas autoriser son esprit à anticiper sur de futures activités, ne pas se dire  : "Dans l'avenir, je ferai ceci ou cela, accomplirai telle chose plutôt que telle autre."

    Le sens de "demeurer dans le dépouillement fondamental de la conscience du présent, telle qu'en elle-même" c'est demeurer naturel et détendu dans le moment présent sans le fixer, ni faire référence à quelque chose.

    C'est rester dans la vivacité propre de l'état non-artificiel : "si l'esprit n 'est pas façonné, il est clair, si l'eau n 'est pas trouble, elle est limpide" »

    Guendune Rinpoché . Explications de paroles de Gampopa (Jean-Louis Éclair)

    Voir Coups de cœur Acceptation

    Commentaires

    D'actualité à chaque instant ! (Karma Tchoup Euzer)

    Si actuel ! Nous le rappeler est précieux. Merci (Élisabeth)

    Cela me fait un bien infini de vous lire ! merci ! (Josy)

    Pas trop aisé à réaliser quand même... (Caroline)