• Cuisine : Eaux végétalisées et laits végétaux

    Page créée fin décembre 2018

    Eaux végétalisées et laits végétaux

    Source : Eaux végétalisées (Vogot)

    Réglementation. En France, la dénomination "lait" sans indication de l'espèce animale de provenance, est réservée au lait de vache. Tout lait provenant d'une femelle laitière autre que la vache doit être désigné par la dénomination "lait" suivie de l'indication de l'espèce animale dont il provient : "lait de chèvre", "lait de brebis", "lait d'ânesse", etc. Seules les dénominations "lait de coco" et "lait d'amande" sont autorisées pour des produits non laitiers. C'est une aberration de nommer lait de soja, de riz, de noix, d'avoine ou de pistache cette boisson à base végétale. Le terme exact est : EAU VÉGÉTALISÉE.

    Si vous cherchez des "alternatives" au lait de vache, et que tout ce qui est dit à propos du lait de soja (à juste titre) 1 vous bloque un peu dans vos habitudes, voici de quoi vous ouvrir les portes d'une nourriture délicieuse à base d'eau végétalisée, avec un apport réel de calcium. Il en existe de nombreux : amande, noisette, cajou, arachide (cacahuète), riz 2, châtaigne 2, avoine... Ils sont utiles pour tout faire, de la boisson du petit déjeuner, aux recettes de cuisine, sauces, desserts... 40% du calcium apporté par les produits laitiers d'animaux est utilisé par le corps humain, le reste est réparti vers les articulations, créant toutes les pathologies bien connues (ostéoporose, arthrose, spondylarthrite ankylosante...). 65% du calcium fourni par les oléagineux (noix, noisettes, amandes...) renforce le squelette humain sans effets secondaires sur celui-ci.

    1 La grande majorité des laits de soja est truffée d’OGM ou de pesticides. L’explication est simple : plus de deux tiers des cultures de soja sont génétiquement modifiées et soumis à une agriculture intensive. (Culture du soja : quel impact sur l’environnement ? Futura sciences [archive]) Voir aussi plus bas

    2

     

    Les "laits végétaux" font envie. Ils donnent l’impression d’être plus sains que le lait de vache. C’est pourquoi vous en voyez autant de "laits" dans les supermarchés : riz, soja, châtaignes, lait d’amandes... Tous ces "laits" ne sont pas "mauvais", mais il faut les choisir avec précaution... En effet, peu de gens savent que : une brique de "lait de riz" peut contenir l’équivalent de 20 carrés de sucre (si vous cherchez à perdre du poids, pas vraiment la bonne solution !). Le lait de châtaigne fait partie des "laits" dont l’indice glycémique est le plus élevé. Le choc d’insuline qu’il provoque conduit, 1 à 2h plus tard, à se sentir en hypoglycémie et à avoir besoin de remanger !
    (Parée V. Tableau des index glycémiques avril 2018 [archive]), etc. (Rodolphe Bacquet  "Alternatif Bien-Être")

    Riz Lait végétal trop sucré ! (ABF)

     

    Pour fabriquer votre eau végétalisée, il existe différentes méthodes, des simples et rapides, d'autres un peu plus longues... Chacun peut y trouver son compte.

    Version simple

    À base de poudres d'oléagineux (poudre d'amande, de noix, de noisette, de châtaigne) que vous trouverez dans tous les magasins bio, elles se conservent très longtemps sous cette forme, vous pouvez donc faire de l'eau végétalisée quand vous voulez !

    • Mélangez cette poudre avec de l'eau, même froide.
    • Mixez bien pour obtenir la consistance d'une boisson de type "lacté".

    Autre version

    • Faites pré-tremper les oléagineux dans l'eau la veille.
    • Mixez-les le lendemain avec de l'eau et passez-les au tamis.
    • Ajoutez de l'eau jusqu'à obtention d'une boisson de type "lacté".
    • Mélangez bien avant utilisation.

    Voir

    Blender, centrifugeuse, extracteur

    Cuisine : Céréales

    Cuisine : recettes végétariennes

     

    Eau végétalisée d'avoine

    Source :  Comment choisir sa boisson végétale (thérapeutes.com)

    Très polyvalent car d’une texture onctueuse, ce "lait" est riche en glucides et en fibres, ce qui en fait la boisson tonifiante favorite des enfants et/ou des sportifs. Son goût très doux et assez neutre lui permet d’être apprécié par tous. L’avoine contient une gluténine différente de celle du blé ; elle est généralement bien tolérée, même par les personnes ne supportant pas le gluten du blé.

    Il est également bénéfique pour le transit des personnes ayant tendance à la constipation. Son utilisation est au contraire à limiter chez les personnes souffrant de colites avec diarrhées. Prudence également pour les personnes souffrant d’hyperthyroïdie.

    La boisson d’avoine est utilisable pour les recettes salées (veloutés, béchamel) comme pour les pâtisseries.

    Voir Cuisine : Céréales

     

    Eau végétalisée de riz

    Sources :

    Eaux végétalisées (Vogot)

    Comment choisir sa boisson végétale (thérapeutes.com)

    Cuisine : Eaux végétalisées et laits végétaux

    40 g de riz cru complet (plus sain, naturel et digeste), 1 litre d'eau

    • Faites tremper le riz dans 250 ml d'eau pendant une nuit.
    • Jetez l'eau qui contient l'amidon du riz.
    • Portez ensuite le riz à ébullition, 10 minutes dans un litre d'eau (ou à la vapeur, c'est encore mieux !)
    • Mixez ensuite et filtrez bien avec une passoire très fine.
    • Rajoutez de l'eau si votre mélange vous semble trop épais : obtenez la consistance du "lait".

    Votre eau végétalisée de riz est prête, elle peut servir de base pour un gâteau, un pain sans gluten, une sauce ou pour tout ce qui vous fait plaisir.

    Pensez à bien mélanger avant chaque utilisation.

    Propriétés de l'eau végétalisée de riz

    L'eau végétalisée de riz a une très faible teneur en graisses. Un verre dispose de 1,5 g de graisse, sans aucune graisse saturée. Cette faible teneur en graisses permet, de mieux absorber les vitamines.

    D’une texture plus légère que le lait (eau végétalisée) d’avoine, et d’un goût nettement plus sucré, il est idéal pour les desserts ou le petit déjeuner des enfants. Attention cependant, son index glycémique est comparativement plus élevé que d’autres laits végétaux.

    Ce type de boisson végétale est très bénéfique pour le système immunitaire, il améliore les défenses. Il est idéal de boire deux verres par jour.

    L'eau végétalisée de riz est la plus digeste qui soit. Vous pouvez même l’utiliser comme sérum dans ces moments où vous ne pouvez rien manger, comme quand vous n'êtes pas bien ou que vous avez des problèmes digestifs. Idéale contre les gastro-entérites, les brûlures d’estomac, etc.

    Elle est très appropriée pour réduire le cholestérol.

    Elle dispose d’une dose adéquate de vitamine D. Riche en silice, ce qui lui procure des propriétés reminéralisantes, elle est d’ailleurs souvent additionnée de lithothamne (lithothamnium), une algue riche en calcium : en effet l’association calcium/silice permet une absorption optimale du calcium.

    En cuisine, il faut tenir compte de sa légèreté : s’il est utilisable pour des crêpes ou des gâteaux, il restera trop liquide pour un entremets ou une sauce. À moins de compenser son défaut par un ajout d’agar agar comme épaississant…

    Voir Soupe catalane au riz

    Voir aussi Cuisine : Céréales

    Chocolat au "lait de riz"

    Lien externe Vous êtes plutôt lait de vache ou d'amande ? (LinkedIn)

     

    Eau végétalisée de soja

    Source :  Comment choisir sa boisson végétale (thérapeutes.com)

    Cuisine : Eaux végétalisées et laits végétaux

    C’est le "lait" plus utilisé, car très polyvalent : il convient aux recettes sucrées comme salées et permet même de faire des yaourts, contrairement aux autres boissons végétales. Issu d’une légumineuse, il apporte des acides aminés essentiels, mais il n’est pas conseillé de le consommer au quotidien.  

    Il contient naturellement des inhibiteurs d’une enzyme digestive, la trypsine, et il peut se révéler allergisant pour la muqueuse intestinale. Il est donc à éviter en cas d’hyper-perméabilité intestinale avec dysbiose, et également en cas de perturbation thyroïdienne.  On sait aussi qu’il contient des taux élevés de phyto-œstrogènes, des molécules naturelles qui se comportent comme les œstrogènes, en se fixant aux mêmes récepteurs. Par principe de précaution, son utilisation régulière est donc déconseillée aux personnes ayant des antécédents de cancers hormonaux dépendants, aux femmes enceintes, aux jeunes enfants ou encore aux femmes souffrant d’endométriose.

    Le lait de soja est de plus en plus souvent remplacé par le lait de chanvre pour son apport en acides aminés important ; par contre ce dernier est très gras ; mieux vaut l’utiliser avec parcimonie.

    Voir sur le soja

     

    Lait d'amande

    Source :  Comment choisir sa boisson végétale (thérapeutes.com)

    C’est le plus épais des "laits végétaux", naturellement riche en calcium et en acides gras mono et polyinsaturés, les précurseurs des omégas 3, 6 et 9. Il est également riche en acides aminés, ce qui en fait une boisson végétale particulièrement nutritive. Assez riche, il ne faut pas en abuser pour éviter qu’il devienne écœurant.

    Le lait d'amande est plutôt réservé aux recettes sucrées, mais peut aussi agrémenter quelques préparations salées, comme des béchamels. Il faut tenir compte de son goût d’amande assez marqué, mais qui peut être un atout dans certaines recettes.

    Il peut être remplacé par le lait de noisette, lui aussi très riche en minéraux et acides gras, qui apporte une saveur praliné très appréciée dans les desserts.  Petit atout santé du lait de noisette : sa richesse en vitamine B9, nécessaire au développement du fœtus. Il peut être ajouté à l’alimentation de la future maman.

    Voir Amande

     

    Lait de coco

    Source :  Comment choisir sa boisson végétale (thérapeutes.com)

    Cuisine : Eaux végétalisées et laits végétaux

    Très en vogue ces dernières années, le lait de coco est très riche en lipides et en acides gras saturés végétaux. Ses acides gras saturés à moyenne chaine serait bénéfiques pour le cerveau, mais attention à ne pas en abuser, car il est très gras.

    Sucré et moyennement digeste, il est excellent si utilisé avec parcimonie dans les desserts ou les plats sucré/salés exotiques.

    Pour les intolérants au gluten, il faudra se tourner vers les boissons végétales à base de quinoa, amande, châtaigne ou riz. On peut toutefois tester les boissons d’avoine ou d’épeautre, souvent bien mieux tolérés.

    Voir

    Palmiers

    Huile végétale de Noix de Coco

     

    -----

    Chocolat au "lait" végétal, voir

    3 recettes de chocolat

     

     

     

    haut de page