• Des produits "déo..." pour ma maison (2)

    ... retour vers Des produits "éco..." pour ma maison

     

    Des produits "déo..." pour ma maison

    - Pour désodoriser votre intérieur, vous pouvez les remplacer par des diffuseurs d’huiles essentielles, des bougies, de l’encens...

    - Mieux ! confectionnez vos pots-pourris avec des pelures d’agrumes, chauffées 5 minutes au four à température moyenne ou directement dans le feu de cheminée ou sur un poêle (elles parfument efficacement toute la maison) ou des oranges piquées de clous de girofle.

    - Une décoction de menthe et de tilleul mise à bouillir quelques minutes donnera à votre environnement immédiat des effluves de printemps.

    - Surtout, un geste indispensable pour assainir l’air est d’aérer cinq minutes tous les jours la maison : une façon simple d’éliminer la pollution intérieure !

    ... et d'autres idées desquelles s'inspirer... 10 désodorisants à faire vous-même... (Daily Geek Show)
    ... qui me mènent à parler des huiles essentielles et profiter d'y apporter quelques précisions.
    Ouvrez le lien ci-dessus...
    Quelques internautes ont émis des remarques, parfois pertinentes, à propos de cet article de DGS. Tout d'abord, "sans débourser..." les a fait bondir... Je conviens que c'est un peu mal à propos comme intro ! L'idée de cet article ne serait-elle pas plutôt le plaisir de la création avec ce qu'on a sous la main ? Et ce qu'on a sous la main, on l'a bien acheté, un jour...
    Pour la suite, je reprends certaines rubriques, parmi les plus discutées :

    1. Une bougie à l'orange ? Il est évident qu'il s'agit ici d'une mandarine, procédé bien connu !
    Mais l'évocation de l'orange m'a donné cette idée à tester !
    Évider une 1/2 orange (plus très bonne à manger, ainsi, pas de regret...) en laissant toutefois un peu de chair sur les parois. Emplir ce "bol" de cire (paraffine recommandée, éviter la précieuse cire d'abeille qui fond trop vite) en centrant une mèche de coton. Pour des raisons d'économie, faire fondre, dans une casserole qui sera réservée à cet usage, des restes de bougies en ayant soin de retirer le "noir" des mèches brûlées (filtrer au besoin avant de verser dans le "bol").
    Une fois la préparation refroidie et la mèche bien prise, allumer la bougie ! Attention ! il faut la placer dans une coupelle ou un carrelage insensibles au feu et à la chaleur !

    2. Bâtonnets de fragrance. Il est évident que cette recette, au demeurant simple et parmi mes préférées ;-), est maladroitement exposée et montre une certaine méconnaissance des huiles essentielles. Mais au lieu de dire que ça ne vaut pas le coup (le coût, cherté des huiles essentielles !), il faut faire preuve de bon sens et comprendre la recette ainsi :
    dans la valeur de 1/2 verre ordinaire (c'est-à-dire environ 7 cl, pas plus) "d'huile pour bébé" (très souvent huile d'amande douce, mais les huiles de colza ou de tournesol, à l'odeur neutre, feront aussi bien l'affaire), verser quelques gouttes (c'est-à-dire 3-4 !) d'huile(s) essentielle(s), en sachant qu'il faut en éviter certaines potentiellement irritantes pour les yeux et les bronches, surtout si on les chauffe (menthe -ou alors 1 goutte pour 3 d'huile essentielle d'orange par exemple-, thym...) et ne pas mélanger plus de 3 huiles essentielles différentes.
    (Voyez les tableaux plus bas)

    3. Un pot de citron et de romarin. À la note "3.", je ne vois pas ce que veut dire "1 à 2 cuillères à café de vanille"... Il vaut mieux parler de gousse de vanille, fendue dans sa longueur (plus d'arôme !), qui plus est, est réutilisable 2 ou 3 fois, après l'avoir fait sécher !
    À la note "4.", je suis perplexe ("laissez mijoter toute la journée") moi aussi, mais peut-être laisse-t-on ce mélange sur un radiateur qui chauffe (donc en hiver)...

    4. Une bougie à la cannelle. La cannelle en bâtons est certes chère, mais il est possible de réutiliser, comme pour la gousse de vanille, celle qui a déjà servi pour une compote (nettoyée et séchée, il va de soi...) et de prendre des bougies moins grosses (moins de "bâtons" à mettre) !
    Ceci dit, si vous aimez l'odeur de la cannelle, prenez cette option de préférence à son huile essentielle, plus agressive.

    Le bocal de bicarbonate "désodorisant" (5.) et les cubes de bois "diffuseurs de parfum" (7.) sont mes préférés ! Vraiment simples à élaborer...
    À propos de la seconde recette, avez-vous essayé les cubes ou billes en bois de cèdre que l'on place dans les armoires comme anti-mites (et ça sent bon !) ?

    Le gel désodorisant (6.) est lui aussi vite préparé, en revanche le "sachet fraîcheur" (8.) me paraît bien compliqué, tandis que la photo ne correspond pas au travail décrit...
    Si je ne connais pas le gel, pour ne l'avoir jamais fabriqué, j'ai souvent récupéré des sachets de toile de coton ou de jute (comme sur la photo) pour y placer de la lavande. Mais on peut aussi mettre toutes sortes d'herbes aromatiques (donc odorantes, ces plantes à "huile essentielle") : menthe, thym, romarin, etc. Ce sont des petites douceurs que l'on peut placer sous l'oreiller comme dans l'armoire.

    9. Un spray diffuseur de parfum. Encore une recette fort intéressante parce que simple à préparer. La précaution est de penser à choisir un flacon de métal, qui supportera le contact de l'eau chaude que l'on va verser dedans. Penser aussi à bien mélanger les huiles essentielles (rappelez-vous, quelques gouttes seulement, 3-4) dans la deuxième casserole (de 3/4 de tasse d'eau bouillante) avant de verser dans le flacon. Enfin, attendre le refroidissement de la préparation avant de fermer et secouer le flacon !

    10. Un pot pourri. Un grand classique ! Après avoir placé tous les "ingrédients" et épices, et laissé sécher, au lieu de la poudre d'iris (chère, chère...) comme fixateur de parfum, mettez plutôt quelques pincées de gros sel, bien moins cher et tout aussi efficace.

     

    Allez jeter un œil aussi à15 astuces pour désodoriser sans polluer ! de Médisite.fr

     

    Quelques repères pour vous y retrouver

    - Voici une liste non exhaustive d'huiles essentielles
    que vous pouvez utiliser en diffusion, d'après 
    Penntybio.com 

    À utiliser de préférence mélangées à d'autres huiles essentielles ou diffusion faible
    Aneth
    Basilic
    Camomille

    Cannelle
    Coriandre
    Eucalyptus globulus
    Laurier
    Marjolaine
    Menthe Poivrée
    Niaouli
    Tea Tree
    Ylang-Ylang

    À diffuser avec modération
    Bois de rose (attention ! devenant de plus en plus rare, son coût s'élève : double modération !)

    Cyprès
    Eucalyptus Radiata
    Eucalyptus Citriodora
    Genévrier
    Géranium
    Lavande (Lavandin moins cher et tout aussi bon)
    Myrte
    Palmarosa
    Petit grain
    Pin
    Ravintsara
    Romarin cinéole
    Sapin 

    La diffusion de ces huiles ne pose aucun problème sauf allergie potentielle
    Les agrumes :
    Citron

    Citronnelle
    Mandarine
    Orange 

    Note : les huiles essentielles de Rose ou de Verveine, bien qu'en principe très bonnes en diffusion, ne sont pas recommandées en raison de leur coût. En effet, leur production demande beaucoup de travail, beaucoup de végétal pour quelques gouttes d'huile essentielle...

    - Conseils

    • Il est important de ne diffuser que des huiles essentielles pures et de préférence de culture biologique.
    • Ne jamais diffuser les huiles essentielles de façon continue cela conduirait à saturer l'air en molécules aromatiques.
    • Éviter de laisser trop longtemps des huiles essentielles dans un diffuseur car elles peuvent s'oxyder et s'épaissir.
    • Ne jamais diffuser plus de 5 minutes dans une chambre d'enfant. 

    - Quelques propriétés générales * des huiles essentielles
    * Vous remarquerez qu'une même plante aura des propriétés différentes selon sa composition en éléments volatils (par exemple menthe verte, menthe poivrée, menthe Pouliot...) 

    Huile essentielle de Citron : purifie, assainit l'air ambiant odeur de propre
    Huile essentielle de Citronnelle : éloigne les moustiques
    Huile essentielle d'Eucalyptus globulus : antimicrobienne, antibactérienne
    Huile essentielle d'Eucalyptus Radiata : antibactérienne, antivirale, expectorante
    Huile essentielle de Lavandin : hypotensive, antispasmodique, parfume l'air ambiant
    Huile essentielle Litsea cubéba : calmante, sédative, intense parfum citronné
    Huile essentielle d'Orange douce : calmante, sédative, parfum de fête
    Huile essentielle de Pamplemousse : antiseptique aérienne, odeur fraiche
    Huile essentielle de Ravintsara : antiseptique aérienne, antioxydant, immunostimulante
    Huile essentielle de Romarin cinéole : anti-infectieuse

     

    Pour aller plus loin avec les huiles essentielles, rendez-vous sur le site de Aroma-Zone :
    Mode d'utilisation des huiles essentielles, dossier thématique (octobre 2009)

     

    Contenances moyennes usuelles


     retour à l'Accueil

    Enregistrer