• Détournements de fonction

     
    Détournements de fonction  

    En discutant "gaspillage" avec des amis, je me suis soudain rappelé l'article que j'avais écrit il y a quelques années à propos des produits cosmétiques (resté dans mes "cartons").
    Plus que jamais d'actualité, je vous le livre aujourd'hui, augmenté d'images et de liens, qui faisaient défaut à l'époque.

    Plus que jamais d'actualité avec cette nuance, de taille, que maintenant se greffe un autre problème : celui des prod dangereux de plus en plus fréquents.
    Il faut donc comprendre cet article dans le sens de réutilisation de crèmes ou autres savons, lotions... qui ont au départ une formulation acceptable par rapport à ces toxiques.

    Voir Cosmétiques interdits

    Voir aussi Solutions pour prolonger la vie des cosmétiques [archive]

     

    « Des échantillons de crème teintée ou de fond de teint dont vous n'avez que faire, de diverses crèmes qui ne répondent pas à vos problèmes, des produits solaires (et après-soleil) "périmés" (le croyez-vous)... jusqu'aux paillettes multicolores qui vous avaient emballés dans le tourbillon des fêtes et qui à présent vous paraissent incongrues voire vulgaires... Des soins délaissés pour d'autres qui vous conviennent davantage...

    Qu'à cela ne tienne ! Ne les jetez surtout pas !

     

    Les bouts de savon - si ce dernier est "dermatologique" et/ou "sans savon" (!) - peuvent sans complexe se rassembler dans un gant de toilette fermé par un élastique pour un dernier voyage... dans l'eau du bain. Les autres - moyennant si besoin un passage au pilon pour les rendre plus petits - s'en tireront fort bien dans la lessive familiale.
      Détournements de fonction

     

    Quant aux peelings pour le visage, ils peuvent faire l'affaire en lieu et place d'un exfoliant corporel, sous la douche ou dans le bain.

    Il y a toujours à attendre des lotions : les "restes", mélangés dans un pulvérisateur, auront l'avantage de vous rafraîchir corps et visage après la toilette et/ou dans la journée.

     

    Détournements de fonction  

    Vos jambes, rasées ou épilées, vous semblent pâles et vous ne voulez pas porter de collants (pour aérer la peau) : crème teintée ! Toujours en massant des chevilles vers le haut des cuisses.

    Avec le fond de teint, procédez comme pour le visage : crème d'abord (ce peut être un lait corporel ou un produit solaire), puis fond de teint, puis pulvérisation de lotion, pour fixer.

     

    Dans un grand pot opaque (de préférence) qui se ferme, versez les échantillons ou restants de tout ce qui est "hydratant", gras, "antirides", pour peaux sensibles, etc. : crèmes de jour, de nuit, masques (ceux qui se gardent après excédent ôté), laits corporels un peu "vieux" (mais tout de même pas rance !), laits démaquillants (2 en 1  ou non)... Mélangez le tout avec une cuiller en bois.   Détournements de fonction
    Détournements de fonction   Cette préparation convient pour les bains comme dispersant des huiles essentielles, à raison de la valeur d'1 bonne c. à s. (en bois) dans un bol, dans laquelle vous compterez une dizaine de gouttes d'essences selon le soin recherché (ou pour le plaisir !). Brassez bien avec la cuiller, puis versez sous le robinet de la baignoire sans cesser de tourner le mélange.
    À garder au frais, à l'ombre, de préférence.

     

    Il est évident que les produits solaires ne sont plus efficaces comme anti-UV-et-autres d'une saison à l'autre : cependant, en dépit de cet affaiblissement de leur fonction première (dû à la chaleur, principalement, puis aux ouvertures/fermetures fréquentes...) ils restent "hydratants" et protecteurs (ne serait-ce contre le frottement des vêtements). Ils peuvent ainsi faire l'affaire comme lait corporel, et particulièrement pour celles (et ceux) qui ont les pieds secs, secs...

    L'efficacité des laits après-soleil subit moins les outrages du temps (chaud), car ceux-ci ne sont généralement pas emportés et restent à attendre sagement dans la salle de bains, bien à l'ombre... Ils ne sont, somme toute, que des laits corporels, bien adaptés à leur fonction de réparateurs et fixateurs de bronzage, certes, mais aussi bons à employer toute l'année : je veux dire qu'il serait dommage d'en acheter hors saison pour n'en faire qu'un lait au sortir de la douche, mais ceux qui restent après un séjour à la mer, à la montagne... peuvent finir leur vie comme tel. À noter que laits et crèmes solaires et après-soleil peuvent très bien s'associer aux "restants" de crèmes, etc. du grand pot opaque vu précédemment...   Détournements de fonction

     

    Paillettes et maquillages très (trop) colorés peuvent s'utiliser dans un tout autre domaine : celui du coloriage. Le plaisir de créer des cartes de vœux, d'anniversaire...

    Quant à la poudre libre, elle peut servir de talc après épilation, par exemple.

    Détournements de fonction   Les parfums et autres eaux de toilette, en flacons (ou en sachet mais sans lingette) qui ne vous plaisent plus ou ne vous ont jamais plu (ah, les cadeaux !) s'ajouteront avec bonheur à la dernière eau de rinçage de la lessive : outre leur petit côté aseptisant (alcool) ils mettront discrètement un peu de leur odeur, modifiée par celle de la lessive, de telle sorte que le linge "sentira le propre", tout simplement. »

     

    Voilà quelques idées de recyclage concernant des produits de soins et cosmétiques. Et vous avez certainement vos recettes à vous... Alors, à vos trouvailles et  bonne continuation !!!

     

    « Équilibre, équilibresPréparez votre hiver en Yoga et Shiatsu »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :