• Été Santé

     

    Une saison sous le soleil

     

    Temps meilleur, plus de temps...

    L'été est une période favorable aux vacances et à la récupération.

    Profitez de ces moments chauds et ensoleillés pour vous occuper de vous et faire le plein d'énergie pour la rentrée, ou tout simplement pour vous refaire une santé.

    Notre corps est constitué de milliers de cellules. Battez le rappel de cette foule turbulente pour leur montrer que vous leur êtes attentionné !

    J'ai recueilli à cet effet quelques idées pour vous aider à passer un heureux été.

     

    Enregistrer

     

    Le bain d'air

    Voir Les 4 éléments : l'AirQue faites-vous le dimanche ?   

    Votre peau a besoin d'être au contact direct de l'air. L'été se prête bien à cette technique de santé facile, gratuite et accessible à tous !

    • Si vous êtes un adepte, courir nu au grand air régénère et revitalise agréablement.
    • Sinon, portez des vêtements légers, clairs, larges, qui protègent des températures excessives, du soleil, du vent.
    • Les vêtements les plus « frais » sont ceux qui isolent de la chaleur extérieure grâce à l'air retenu entre les couches du tissu et dans l'étoffe elle-même. Soie (naturelle), coton, lin et laine possèdent ces qualités.

     

    Système D

    Synthétisée par notre corps sous l'action de la lumière naturelle du soleil, la vitamine D est primordiale pour la croissance et la santé du squelette, l'augmentation de la force musculaire et sa participation au renouvellement de la peau.

    • Pour rester en forme, donc, profitez de la belle saison pour vous promener 20-30 minutes chaque jour.
    • La vitamine D est aussi apportée avec la consommation de laitages, légumes à feuilles vertes, brocoli, épinard, navet, tofu, germes de moutarde, sardine, hareng, huile de foie de morue...
    • Pratiquée sous les premiers rayons de soleil, la Salutation « Science de l'Adoration au Soleil » aide à la production de la vitamine D, utile pour renforcer les os.

     

     

    Bain de soleil

    Voir Les 4 éléments : le Soleil

    Les rayons solaires

    Le soleil émet des rayons lumineux, des rayons thermiques (infrarouges) et des rayons énergétiques (ultraviolets, UV).

    • Ces rayons sont essentiels à la vie, à la croissance et à la santé (notamment celle de la peau et des os). 
    • Ils activent les fonctions corporelles.
    • Ils améliorent le sommeil et le moral.

     

    Bon à savoir

    • Les rayons UV sont plus abondants en montagne et au bord de la mer.
    • Une vitre ne laisse pas passer les UV.

    L'exposition adéquate au soleil augmente les défenses immunitaires, l'exposition excessive les réduit.

    • Une exposition trop prolongée au soleil et/ou sans bouger peut occasionner des brûlures graves : il vaut mieux être actif pendant un bain de soleil pour varier l'intensité de l'action des rayons sur la peau.
    • L'excès de soleil nuit à la santé de la peau et du système nerveux. Bien des cancers de la peau sont dus à une surexposition au soleil, surtout pendant le jeune âge.

    L'excès de soleil se remarque aisément : inflammation de la peau, rougeurs, mais aussi fièvre, mal de tête, fatigue, troubles digestifs...

    Prendre juste ce qu'il faut au soleil

    L'objectif de l'ensoleillement n'est pas de bronzer au maximum mais de laisser pénétrer les rayons du soleil dans le corps pour régénérer le sang, les os...

    L'exposition progressive au soleil, qui permet une plus grande absorption de rayons UV, donne une couleur cuivrée à la peau. Cette pigmentation est la protection créée par le corps pour empêcher une surabondance de rayons UV et protéger des brûlures.

    La sensibilité au soleil varie d'une personne à l'autre. Chez les enfants, la peau se pigmente légèrement.

    Une peau mate ou bronzée laisse passer moins de rayons UV et l'on a besoin de s'exposer plus longtemps au soleil pour obtenir les mêmes avantages. Cependant ne croyez pas que de telles peaux n'ont pas besoin de protection contre les effets nocifs des UV (coups de soleil) et des UVA (allergies solaires, vieillissement de la peau). Comme pour les autres types de peaux, elles doivent être protégées jusqu'au dernier jour d'exposition : le bronzage est une défense de la peau contre les rayons solaires, mais n'offre pas une protection suffisante face à leurs dangers.

     

    Hydratation

    Véritable réservoir, la peau renferme à elle seule 25-35% de l'ensemble de l'eau de notre corps. En cas de déshydratation, le derme (qui en contient environ 15%) cède un peu de ses réserves aux organes vitaux.

    La peau perd de son élasticité et sa fonction « barrière » s'altère : c'est la porte ouverte aux rides... En été, il convient donc de désaltérer la peau avec des soins hydratants.

    • En interne, il faut boire au moins 1 litre ½ d'eau, par petites gorgées (les cellules s'hydratent mieux ainsi), tout au long de la journée (avant, pendant et après toute activité physique particulièrement un sport).
    • Une perte de 2% de votre stock habituel en eau fait perdre 20% de vos capacités d'effort.
    • Loin de « couper les jambes », l'eau est au contraire une prévention efficace contre les crampes dues à une insuffisance d'oxygène induite par l'effort.

     

    Lire délicieux rafraîchissements aux plantes

     

    L'exposition au soleil en temps et en heure

    • Les meilleures heures pour vous exposer au soleil sont celles où l'ombre de votre corps est plus grande que votre taille habituelle.
    • Plus l'ombre est courte, plus il vous faut éviter le soleil et vous protéger.
    • D'une manière générale, évitez toute immobilité prolongée sous le soleil entre 11h et 17h.
    • ¾ d'heure chaque jour suffisent à la peau pour faire son plein de soleil.
    • Il faut 48 heures avant que le bronzage n'apparaisse après les premières expositions.

     

    Quelques autres conseils

    • Comme les glandes sébacées sécrètent le sébum qui filtre les rayons solaires et réduit le risque de brûlure, et le savon enlève cette protection à la peau et ouvre la porte aux agressions extérieures (mycoses, inflammations...), ne vous lavez pas au savon dans les 3-4 heures précédant le bain de soleil.
    • Ne vous avisez pas d'aller au soleil après vous être parfumé ou avoir pris des médicaments, au risque de voir de vilaines taches apparaître.
    • Par temps couvert, où ils nous atteignent plus que la lumière, ou sous un vent frais, les rayons UV restent actifs sur notre peau. Méfiez-vous donc de ces conditions trompeuses d'une journée nuageuse ou fraîchement ventée, qui font grandement courir le risque de coups de soleil.

     

    Pour vos enfants

    Un coup de soleil durant l'enfance ou l'adolescence fragilise la peau pour la vie. Vous devez redoubler de prudence.

    De la naissance à 6 ans, un jeune enfant ne doit jamais être emmené à la plage ou ailleurs sous le soleil, sans d'indispensables précautions.

    http://ekladata.com/mfHxpmHQJMMKIUr_qh5QV_YETS8/ete-sante-img4.jpg

    • Règle n°1. Pour les moins de 3 ans : DE L'OMBRE !
    • En plus de son soin solaire, mettez à votre enfant un T-shirt en coton clair, ou mieux blanc, qui réfléchit les rayons du soleil.
    • Ne le laissez jamais sans un bob de coton ou un chapeau de paille sur la tête.
    • Ne stationnez jamais sur un endroit ensoleillé entre midi et 16h (10h-14h, heure solaire)
    • Faites-le boire abondamment de l'EAU PURE, pas ces boissons sucrées...

     

     

    Autres aspects estivaux

    La beauté du temps et des lieux ne doivent pas faire perdre de vue quelques dangers et précautions à prendre dans votre espace estival...

     

     Baignade

    • Attention à l'hydrocution si vous avez forcé sur le repas, riche en graisses, l'alcool...
      • Vous ne courez aucun risque si vous mangez léger et restez sobre.

    Quiconque tombe à l’eau court un double danger

    L’hydrocution, phénomène encore mystérieux par certains de ses aspects, frappe brusquement un sujet qui, se trouvant dans l’eau, coule à pic : même rapidement repêchée, la victime pourra rarement être ranimée quelque correctement que la respiration artificielle soit pratiquée. Fait caractéristique : il n’y a pas une seule goutte d’eau dans les poumons. Il ne s’agit donc pas d’une noyade, et la victime était déjà morte au moment où elle a coulé.
    La noyade proprement dite est consécutive à une submersion trop prolongée de la tête avec inhalation d’eau dans les poumons.

    • Fuyez les eaux stagnantes, elle sont souvent polluées.
      • En outre, ce sont des eaux mortes, sans bienfaits énergisants.

     

    Insectes

    • Pour éloigner tous ces insectes qui perturbent vos moments de plein air, déposez dans les arbres des coupes emplies de sirop de sucre.
    • Si vous prenez votre repas dehors, bannissez tout ce qui est sucré de la table : miel, confitures, gâteaux...
    • Avant de boire, observez le fond du verre pour dépister l'insecte malvenu qui y barboterait.
    • De même, si vous voulez sentir l'odeur d'une fleur : assurez-vous, avant d'approcher votre nez, qu'il n'y ait pas un locataire indésirable dans les pétales...
    • Si vous êtes piqué malgré vos précautions, prenez les feuilles de 3 arbres d'espèces différentes, liez-les en boule et frottez la piqûre.
    • Vous pouvez aussi utiliser un oignon frais coupé en 2, une gousse d'ail, le vinaigre...

    Attention !

    Dans le cas d'une piqûre d'abeille, il faut avant tout traitement extraire le dard.

    Si la piqûre est mal placée, dans la bouche par exemple, ou si vous êtes allergique aux piqûres de certains insectes, il vous faut impérativement aller aux URGENCES.

     

    Malalesia furfur 

    La chaleur, la moiteur, les premiers bains de soleil entraînent la floraison curieuse de taches minuscules sur le épaules, le cou, le haut des bras... Lisez la suite . 

     

     

    Soins naturels pour la peau et le corps

    Voir ÉTÉ/HIVER produits solaires (recettes) - Bronzez idiot en deux leçons

    Utiliser des produits nobles

    C'est la règle n°1 pour les soins du corps. Elle revêt une certaine teinte philosophique, mais n'en reste pas moins importante. Bien au contraire.

    N'utilisez aucun produit qui au long de la chaîne de sa vie a subi ou provoqué une souffrance quelle qu'elle soit.

    Cette souffrance peut être par exemple :

    • souffrance de l'environnement, terre et faune, par utilisation de produits lui portant préjudice ;
    • souffrance de la population qui assure culture, entretien, récolte et transport de ces produits ;
    • souffrance des animaux, qui servent en particulier à la réalisation de ces produits.

     

    Économiser et protéger l'eau, denrée rare

    L'eau est utile pour le nettoyage corporel mais il faut savoir la respecter pour ne pas la gaspiller.

    • Une douche écologique réalisée avec une éponge et 1 litre d'eau tiède + quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre de vin ou de pomme (de cidre) « bio » et cru, est agréablement recommandée pour vous rafraîchir et vous tonifier.
    • Passez également et régulièrement votre visage devant un brumisateur dans lequel vous incorporez quelques gouttes d'hydrolats rafraîchissants, par exemple : lavandesauge-sclarée, basilichélichryse (immortelle), rose...

     

    Été Santé

     

    Presque tous les savons contiennent des additifs chimiques nocifs et des détergents qui irritent l'épiderme et dégrade le sébum ET qui se retrouvent ensuite dans le cycle de l'eau (rivière, mer, nuage, pluie, nappe phréatique)

    • Utilisez donc ces substances chimiques et autres détergents « d'hygiène et de beauté » avec parcimonie pour ces 2 raisons.

     

    Soins pour la peau

    Les soins essentiels consistent à appliquer de saines habitudes de vie.

    • Exposer la peau avec précaution, régulièrement et nue, aux rayons de soleil, la masser, permet de répondre à ses besoins pour qu'elle remplisse bien ses fonctions.
    • Caresser la peau avec un gant de crin doux, matin et soir, stimule ou apaise le système nerveux, en fonction de ses besoins. La peau doit rester rose ; si elle rougit, c'est que l'on a provoqué une irritation.

     

    La beauté de la peau est le reflet de l'état de santé général du corps : celui-ci possède en effet un mécanisme d'auto-nettoyage et de régénérescence tributaire des facteurs de santé.

    • Utilisez l'eau tiède le plus souvent possible. On n'emploie généralement pas d'eau froide quand le corps est froid, à moins d'être résistant.
    • L'eau froide est cependant utilisée en ablutions rapides sur le visage, le matin et dans la journée après l'effort physique ou en cas de forte chaleur extérieure.
    • Comme la plupart des savons contiennent des détergents chimiques qui irritent l'épiderme et dégrade le sébum, préférez les hydrolats et les infusions de plantes.
    • Selon certains, la pierre d'alun obstruerait les pores entravant ainsi une salutaire transpiration. Le sujet fait toujours débat, avec celui d'un risque lié à l'aluminium... Dans le doute, utilisez-la occasionnellement.
    • Renseignez-vous sur les composants à éviter en hygiène et beauté...  !

     

    Même si vous restez à l'ombre, il y a de fortes probabilités que vous bronziez par réverbération. Le sable réfléchit 20% des rayons solaires, l'eau et l'herbe 5% ; attention aux surfaces blanches (pont des bateaux, par exemple) qui, comme la neige, réfléchissent 85% des rayons.

    • Dans tous les cas, utilisez une crème solaire avec un indice de protection adapté à votre carnation.
    • Renouvelez régulièrement l'application de la crème solaire sans oublier les épaules, oreilles et dessus des pieds, zones particulièrement sensibles.
    • N'oubliez pas l'après-soleil, apaisant et hydratant. Ne l'emmenez pas avec vous au soleil (il pourrait s'altérer), mais retrouvez-le de retour chez vous.

     

    Les yeux

    Voir Yeux aux petits soins - Œil : les nutriments

    Les rayons du soleil peuvent être meurtriers pour la cornée, le cristallin, la rétine... Qui plus est, froncer les yeux à cause du soleil laisse à la longue de vilaines rides...

    Mais la lumière solaire est indispensable pour une bonne vue. Il faut vous y habituer très progressivement et prudemment, le matin et le soir de préférence.

    • Au cours des premières séances, regardez le soleil à travers les paupières closes.
    • Quand vous le sentirez, vous pourrez continuer avec les paupières entrouvertes.
    • Après chaque ensoleillement des yeux, aspergez-lez d'eau fraîche de qualité.
    • Reposez-vous en pratiquent un palming ou en posant sur vos paupières une compresse imbibée d'eau florale ou infusion.

     

    Les lunettes à verres colorés privent l’œil de l'activation lumineuse indispensable à leur santé.

    • Toutefois, si vous avez les yeux très sensibles et ne pouvez pas vous passer de lunettes de soleil, choisissez-les avec soin : ne vous fiez pas à la couleur des verres pour évaluer leur degré de protection contre les UV, ça ne veut rien dire. Seuls, des chiffres de 0 à 4 renseignent correctement.

     

    Les pieds

    Voir J'ai mis les pieds au Paradis

    L'architecture de nos pieds est un délicat édifice formant 3 arches. Celles-ci nous permettent d'avancer en répartissant mieux le poids de notre corps. Le talon constitue le premier point d'impact, mais l'avant-pied prend largement sa part, puis propulse en avant le pas pour permettre la suite du mouvement. À ce niveau, le maintien d'une arche est assuré par une série de ligaments et d'enveloppes très rigides qui maintiennent la forme du pied. Les nerfs doivent de faufiler entre ces structures.

    Des compressions chroniques sont dues aux chaussure « à la mode », trop étroites pour l'avant-pied sous prétexte de le « rendre élégant ». Les nerfs sont serrés puis écrasés progressivement jusqu'à l'extrême douleur, curieuse maladie réellement handicapante après la trentaine si vous persistez dans cette funeste voie.

    • Ainsi, portez le plus souvent des chaussures à talon plat (mais pas trop), de préférence en matière naturelle, souples, larges : vos orteils doivent pouvoir remuer facilement, ce qui, de plus, favorise la circulation du sang.
    • Marchez le plus souvent pieds nus, ils se « réjouiront » de respirer... ENFIN ! ; dans la rosée, la rivière, au bord de l'eau... pour permettre aux muscles et aux os de vos pieds de se tonifier.
    • Si vous passez vos vacances à la plage, profitez de l'effet gommant du sable pour masser vos pieds et éliminer progressivement la corne formée tout au long de l'année. Pour être efficace, le sable ne doit pas être trop fin ; si c'est le cas, il suffit l'humidifier
    • Évitez de rester longtemps debout immobile, et ceci en tout temps (pas qu'en été) car cette position occasionne un stress pour les pieds, souvent pour le dos.

     

    Les seins

    Les femmes qui ne portent pas de soutien-gorge auraient moins de problèmes aux seins... Quoi qu'il en soit, les seins, attribut féminin par excellence, demandent un minimum d'attention.

     

    Quelques conseils pour la beauté de vos seins

    • D'abord, sachez que l'obésité n'arrange pas les choses...
    • Côté domestique, évitez le chlore (eau du robinet, piscine, produits de nettoyage...)
    • Côté habitudes de vie, évitez l'alcool, le tabac.
    • Côté médical, évitez la pilule contraceptive et « l'hormonothérapie de remplacement », les rayons X.
    • Protégez vos seins du soleil avec un bon soutien-gorge en fibres naturelles.
    • Les glandes sudoripares sont directement en relation avec les glandes mammaires utilisez des déodorants totalement naturels. 

     

     

    Activités physiques

    L'eau porte, soutient et diminue la sensation d'effort. Si vous passez vos vacances au bord de l'eau, effectuez aussi souvent que possible ces activités qui font dépenser des calories et tendent à modeler harmonieusement la silhouette.

    • Musclez-vous avec une sensation de détente : marchez/courez dans l'eau, faites des ronds dedans...
    • Massage remodelant des chevilles et des genoux : marchez de long en large dans l'eau à grand pas mais sans lever les pieds, comme si vous vouliez chasser l'eau loin devant vous.

     

    Le pied agile

    Voir J'ai remis les pieds au Paradis

    La belle saison, le jour qui se prolonge, rendent bien agréable la pratique d'un sport extérieur. La course à pied attire les amateurs, motivés par ses bienfaits cardiovasculaires. La forme et la décontraction obtenues ne doivent pas se heurter à un vulgaire problème d'équipement. Si vous désirez devenir un bon coureur, munissez-vous de bonnes chaussures. Au cours d'un jogging de 10 km, vous totalisez déjà 3 000 foulées... La réception du pas sur le sol se compare à un coup de boutoir, amorti par la seule chaussure. La meilleure chaussure de sport est... celle qui convient le mieux à votre pied. Ne cherchez pas la dernière marque en vogue, ou le modèle le plus léger, ceci concerne les spécialistes, les pros.

    Commencez par regarder vos pieds. Vous devez tenir compte d'une éventuelle anomalie de voûte qui se traduit habituellement par une usure anormale de la semelle de vos chaussures de ville. L'existence de durillons et autres callosités plantaires, indique une mauvaise architecture qui se compense par des systèmes de soutien placés sous la semelle interne des bonnes chaussures.

    Avez-vous l'avant-pied large, carré, égyptien ou grec ?

    J'ai mis les pieds au Paradis

    • Essayez plusieurs paires, vos orteils devant être à l'aise en largeur comme en longueur : il faut d'ailleurs prendre ½ pointure de plus.
    • Il est conseillé d'effectuer un achat de chaussure le soir, au moment où vos pieds sont un peu « gonflés » et... plus longs que le matin.
    • Essayez votre paire debout puis en piquant une petite foulée, pour ressentir tous les frottements inhabituels.

     

    Lire Trois chroniques du Dr L'I
    Lire un article du site Run Have Fun Etc. : LeBodyChallenge by Valérie Orsoni...
    Voir Diète 'sportive'

     

    Les conseils de fin d'été 

    Été en fruits

    À la fin de l'été, les étals des marchés regorgent de multiples variétés de fruits, plus appétissants les uns que les autres. Laissez-vous tenter par cette gourmandise qui est en fait une véritable promesse de cure de beauté. Les fruits sont riches en vitamines et en oligo-éléments indispensables à votre beauté !

    La vitamine A est la meilleure amie de votre peau. Elle stimule la régénération de l'épiderme, favorise le bronzage, lutte contre la sécheresse cutanée, renforce les peaux fragiles. Ses effets bénéfiques s'étendent aux cheveux qu'elle fortifie et rend plus soyeux.

    Abricots lsa-conso.fr

    lsa-conso.fr

    • 100 g d'abricot apportent près de la moitié des besoins quotidiens en vitamine A.
      • Faites-en une cure, sans oublier de lotionner votre visage avec son jus : un merveilleux tonifiant des peaux normales.

     

    Brugnon, kaki et mangue sont également pleins de vitamine A.

     

    La vitamine C, tout aussi fondamentale pour la beauté de votre peau, est un formidable anti-fatigue et un anti-oxydant, c'est-à-dire qu'elle lutte contre les radicaux libres, ces électrons responsables du vieillissement très actifs sous le soleil.

    Goyave et kiwi sont les champions de la teneur en vitamine C, suivis par le cassis. Puis vous avez l'orange, le citron et les fraises.

    Ces dernières ne seront probablement plus de saison en fin d'été, mais vous n'aurez pas trop de mal, en revanche, à trouver du cassis.

    http://ekladata.com/Oc6ZqyYbi-X3bA-XZz0sZxeqpRk/Cassis-fruits-d-ete-marie-andree-vip-blog-com.jpg

    marie-andree.vip-blog.com

    • Contrairement aux autres fruits, les délicieuses petites baies rouge foncé du cassis ont une teneur très stable en vitamine C et sont riches en magnésium, calcium et potassium.
      • Tonifiant, drainant, activateur du foie, le cassis nettoie votre organisme en profondeur et assainit votre peau.
      • De plus, contenant des flavonoïdes qui stimulent la résistance des vaisseaux veineux, il vous assure des jambes légères.

     

    Nous sommes tous intoxiqués !

    Non seulement, et sans parler d'alcool ou de tabac, l'air que nous respirons est pollué, mais nos aliments modernes sont vidés de leurs nutriments essentiels et gonflés de substances toxiques (engrais, conservateurs et colorants chimiques, pesticides, fongicides, antibiotiques...) que notre organisme a du mal à éliminer.

    Les toxines, visées par les cures, sont celles produites par les aliments eux-mêmes. Elles encrassent notre organisme déjà plombé par les produits de synthèse évoqués ci-dessus.

    De plus, nous ingérons trop de choses, trop vite, et cette suralimentation est doublée de malnutrition : manger beaucoup, surtout des aliments morts, sans prendre le temps nécessaire pour le repas, ne veut pas dire bien manger.

    Raison de plus pour savourer cette fin d'été avec une bonne cure de fruits et de plantes naturels afin de chasser les toxines... en prenant le temps ! Votre corps, nettoyé et rechargé avec de bons nutriments sera plus à même d'en découdre avec la pollution ambiante.

     

    • Pour éliminer rapidement les toxines, buvez chaque matin à jeun un grand verre de jus de fruits : le cocktail fraise-tomate-pamplemousse, légèrement acide et à l'action diurétique et purifiante, convient parfaitement.
      • Passez à la centrifugeuse 10 fraises, 1 tomate (préalablement épépinée) et ajoutez le jus d'un pamplemousse.

    Ce jus est à éviter avant de longs trajets en voiture ou les jours de rendez-vous importants !

    Et faites attention éventuellement aux risques d'allergie ou d'intolérance (fraise, tomate) et/ou aux interactions médicamenteuses (pamplemousse).

     

    • Cette recette est un peu longue à préparer mais est une bonne solution pour ceux qui veulent se débarrasser de 2-3 kilos ou les rhumatisants qui retrouveront une belle souplesse articulaire.
      • Écrasez l'équivalent de 4 verres ordinaires de fraises bien mûres.
      • Versez dessus 1 litre de vinaigre de cidre « bio ».
      • Laissez reposer 2 jours. Filtrez.
      • Écrasez de nouveau 4 verres de fraises, versez le vinaigre dessus, laissez reposer 2 autres jours et filtrez.
      • Ajoutez alors au liquide ainsi obtenu 200 g de miel de bruyère. Faites-le bien dissoudre.
      • Mélangez 6 c. à s. de la préparation dans 1 litre ½ d'eau.
      • À boire dans la journée entre les repas.

    Cette cure peut être suivie pendant 3 semaines sans risque.

     

    • Faites une cure avec ces 3 extraits de plantes fraîches : en plus d'agir sur le foie, le romarin agit sur le sang et le pissenlit sur les reins ; l'algue carragheen évite la fatigue.
      • Buvez chaque jour 1 litre ½ d'eau à laquelle vous avez ajouté une goutte par kg de poids du mélange des 3 extraits de plantes citées ci-dessus.

    Cure de 10 jours sans danger.

    Été Santé

     

    Le mot de la fin

    Voir Automne en cures - Avis à vous, les maigres !

    Laissons à Maurice Mességué la conclusion de cet article, avec des extraits de ses lettres, que je recevais à une époque où l'on ne connaissait pas encore Internet... Il dirigeait alors les Laboratoires des Herbes Sauvages à Fleurance dans le Gers, dont j'étais cliente et abonnée. Ces lettres annonçaient un évènement quelconque et comportaient toujours quelques recettes de tisanes et autres soins à base de plantes.

    Été Santé

    Gros plan sur la sarriette des montagnes Satureja montana
    Voir Oranges Mandarines Pamplemousse - L'olivier phytothérapeute
    Voir aussi 5 huiles essentielles pour bien dormir

    http://ekladata.com/ZXlkq_OlenFFN6WGcr1-Pz7UvFw/Rose-centifolia-Le-Monde-en-Parfum.jpg
    Rose centifolia - Le Monde en Parfum 

     

    Et oui, ce sera le rendez-vous des cures...

    Mais avant tout ça, passez une bonne belle saison d'été !

     

    ____________________

    Article rédigé d'après les sources :

    • Pluriel-Nature n°64 (périodique gratuit) - date inconnue
    • Docteur L'I, Journal l'Indépendant (chroniques des années 2000)
    • Les conseils de Michèle Rayjal (Voir Michel Bontemps)
    • ... et pleins d'infos glanées çà et là que j'ai voulu regrouper ici ;-)

    ____________________

    Lien externes pour...

    Profiter du soleil

    - 10 règles d'or (Passeport-Santé.net)
    - N'ayez plus peur du soleil ! (Santé Nature Innovation.com)
    - Savez-vous bronzer ? (Médisite.fr)
    8 trucs pour bien préparer sa peau au soleil (Médisite.fr)

     

    ¡Qué calor!

     

    NON ! ce n'est pas une erreur...

    Ne vous êtes jamais senti « rafraîchi » quand, d'un coup, en plein cagnard sur la route, vous apercevez ce panneau, au détour d'un virage ?
    Vous vous demandez peut-être si ce n'est pas un mirage, vous avez du mal à imaginer les frimas hivernaux... jusqu'à les regretter (parfois !?).
    Ce panneau est là pour vous « rafraîchir » le corps (présent) et la mémoire (passé et futur).
    Il est par conséquent bien plus qu'une simple annonce de danger !

    8 astuces pour lutter contre la chaleur (Medisite.fr)
    - 7 teintes qui rafraîchissent (Ooreka)
    - Ces effets que la chaleur a sur notre santé (Medisite.fr)

     

    Attention !

    - 11 numéros d'urgence

    • 15 : SAMU, urgences médicales
    • 17 : intervention de police
    • 18 : lutte contre l'incendie - pompiers
    • 112 : numéro des urgences sécuritaires, de secours aux personnes ou médical, accessible dans toute l'Union européenne
    • 114 : réception et orientation des personnes malentendantes vers les autres numéros d'urgence
    • 115 : urgence sociale (SAMU social)
    • 116 000 : urgence sociale (enfants disparus)
    • 119 : urgence sociale - enfance maltraitée
    • 191 : urgence aéronautique
    • 196 : urgence maritime 
    • 197 : alerte attentat - alerte enlèvement 

     

    Comment éviter de peler ? (Météo-City.fr)
    - Coup de soleil (Médisite.fr)
    - Insolation : il faut agir... vite ! (Passeport-Santé.net)

     

    Autour de soi

    - Comment garder sa maison fraîche ? (Femme actuelle)
    5 conseils pour que vos aliments supportent la chaleur (Medisite.fr)

     

    Enregistrer

    « Baies rouges – Baies noires 10.Contre-postures »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :