• fp-Anjali-mudrâ

    Fiche mise à jour le 19 octobre 2017

    Anjali-mudrâ

    Le geste sacré des mains

    Salutation au Soleil

    Anjali, c'est la salutation, les paumes jointes devant le sternum, en s'inclinant légèrement. C'est également l'offrande d'une poignée de fleurs.

    Les mains, comme les pieds, sont d'importants « réservoirs d'énergie ».
    En les unissant entre eux, main-main (comme ici) ou pied-main *, nous créons des chemins énergétiques de grande puissance.

    Mudrâ :

    Voir Hasta-mudrâ et Gardien (Tête de Vache)

    * Voir Posture du gros orteil, Pinces et Pince assise

     

    Utilisations et effets

    • Le matin ou en début de séance pour vous étirer / échauffer,
    • le soir ou après activités physiques pour récupérer et / ou vous recueillir
    • En maintenant vos 2 paumes bien plaquées l’une contre l’autre, tout au long de l’exercice, et en tirant bien les coudes vers l’arrière lors des différents paliers, vous devez ressentir l’étirement dans les bras, des épaules - omoplates - aux coudes.
    • Cet exercice assouplit également les poignets.

     

     

    Un enchaînement avec Anjali-mudrâ

     

    • Placez Anjali-mudrâ, les mains en prière paume contre paume, les 10 doigts plaqués 2 à 2 l'un contre l'autre (pouce et pouce, index et index, etc.) : sentez bien le contact sur toute leur longueur, paumes comprises.

    fp-Anjali-mudrâ

    Ce contact et la concentration dessus seront maintenus durant tout l’exercice.

    • Élevez les mains en prière au-dessus de la tête.
    • Mains en l'air, avec la concentration toujours active dans les paumes,

    « je ressens une plus grande vitalité, mes sens s'éveillent»

    • Concentrez-vous sur les mains un moment en respirant calmement.

    fp-Anjali-mudrâ

    • Puis, en écartant les coudes vers l’arrière, amenez les mains jointes sur le haut de la tête ; coudes bien en arrière, restez un moment comme précédemment.
    • En plaçant les mains sur la couronne de la tête,

    « j'éveille ma spiritualité »

    • Puis devant le front ; mains toujours l’une contre l’autre, les coudes toujours bien écartés, restez un moment comme précédemment.
    • En plaçant les mains devant le 3e Œil (entre les sourcils),

    « mes pensées s'améliorent »

    • Puis devant la gorge ; mêmes consignes et concentration que précédemment.
    • En plaçant les mains devant Vishuddha, le Chakra de la Gorge,

    « je peux connaître la vérité »

    • Puis devant le Cœur, sans appuyer les mains contre soi (toutefois il est possible de poser doucement les pouces, sans insistance) ; mêmes consignes et concentration.
    • En plaçant les mains au Cœur,

    « je suis capable de mieux aimer »

    • Après le Cœur, vous pouvez vous arrêter devant le creux épigastrique (Plexus solaire).
    • Baissez lentement les bras et restez un moment dans le recueillement, conscience portée sur le travail des bras.

    Voir Montagne (debout)

     

     

    Un autre exemple d'utilisation d'Anjali-mudrâ :

    Le Héros et la Montagne

    Initiation au Yoga, Thierry Loussouarn

    Un "Héros" plus simple pour une version plus douce.

    Étape 1 : Prise de la posture assise

    • Vous êtes assis (sans coussin) jambes allongées.
    • En expirant, repliez la jambe G et placez la plante du pied G contre la face interne de la cuisse D. Le genou "tombe" ainsi latéralement.

    En position finale (Étapes 2 et 3) le pied G doit rester en contact avec la cuisse D.

    • Avec une nouvelle expiration, repliez la jambe D et disposez le pied D à l'extérieur de la fesse D (plante vers le ciel)
    • Posez les mains sur les genoux (ou les cuisses), paumes vers le haut.
    • Détendez la hanche D afin que la fesse, si elle est surélevée, se rapproche du sol.
    • Laissez agir le poids de votre corps, 30 secondes au moins pour cette première étape.

    fp-Anjali-mudrâ

    Étapes 2 et 3 : Prise de la position de la Montagne

    • Expirez, mains jointes devant la poitrine.
    • En inspirant, montez les mains pour les placer au sommet de la tête (2)
    • Expirez alors en tirant doucement les coudes en arrière.
    • Sur l'inspiration suivante, étirez les bras vers le ciel (3)
    • Restez 3 à 6 respirations, concentré sur l'étirement de votre tronc.
    • Sur une expiration, redescendez les mains devant la poitrine pour les poser à nouveau sur les genoux (ou cuisses)
    • Accordez-vous quelques instants dans cette position, à l'écoute de votre corps.
    • Puis refaites l'exercice après avoir inversé la position des jambes.
    • Après cette deuxième série, allongez-vous à plat dos et relaxez-vous.

     

    Voir Guerrières !

    Voir aussi Namaskars et Namaste

     

     

    Beaucoup de variantes de la Salutation au Soleil commencent en Tadâsana avec Anjali-mudrâ 

    • Joignez les paumes et les doigts devant la poitrine, les pouces reposant légèrement sur votre sternum.
    • Assurez-vous d'élargir vos paumes et de pousser les doigts les uns contre les autres de façon égale, de sorte que votre main dominante ne prenne pas le dessus.
    • Quand vous élevez les mains en prière au-dessus de la tête, penchez également le buste vers l'arrière et regardez les pouces, en l'air.

    fp-Anjali-mudrâ

    Conseils avant de vous pencher vers l'arrière

    • Contractez les muscles du périnée (Mûla-bandha) afin de protéger le bas du dos.
    • Si vous avez le dos sensible, pliez légèrement les genoux.
    • Ne quittez pas les pouces des yeux quand vous « descendez » dans la Pince debout, ils vous servent de guide pour garder le dos droit.
    • Faites de même quand vous « remontez » en Tadâsana.

    Voir Salutation au Soleil

     

     

    Namaste inversé, la Prière secrète

    Effet

    • Excellente posture qui encourage l’ouverture du sternum et de la poitrine.
    • Facilite la souplesse des épaules.
    • Réduit la douleur du syndrome du canal carpien.
    • Bon étirement des poignets.

    fp-Anjali-mudrâ

    Étape 1

    • Vous êtes debout en posture de la Montagne, pieds joints, dos droit.
    • Bras le long du corps, roulez les épaules vers arrière.
    • Sur l’expiration amenez les deux bras derrière le dos.
    • Placez les mains dans le dos de telle sorte que les paumes et les doigts se touchent en position de prière (Hamsa-mudrâ)

    Étape 2

    • Respirez naturellement par les narines avec la bouche fermée.
    • Restez dans cette position pendant au moins une minute si possible.

    Conseils

    • Descendez les épaules.
    • Le sternum doit être bombé et la poitrine ouverte.

    Voir Étirer les poignets

     

     

     

    Haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer