• fp-KANDÂSANA

     

    Kandâsana

    [www.shivyogsadhna.com/kandasana.php] 20/01/14

    Kandâsana vient du mot sanskrit Kanda qui signifie « racine bulbeuse », car, dans cette pose, les jambes prennent une forme comme celle du bulbe de l'oignon.

    Il est des noms qui sonnent « plus joli » en sanskrit qu'en français. « Posture de l'Oignon » ou « du Bulbe », avouez que cela n'est pas très beau : « Aujourd'hui, je vais faire l'Oignon » « J'ai vu que ton Bulbe s'améliorait »... Bref, restons à Kandâsana.

    Effets

    • Bon pour les jambes, cuisses et muscles en-dessous du nombril.
    • Supprime la rigidité des hanches et les douleurs articulaires.
    • Soulage certains problèmes sexuels (guérit l'impuissance, augmente le nombre de spermatozoïdes, etc.)

     

    • Asseyez-vous sur le sol.
    • Étirez vos jambes devant vous et élargissez vos cuisses.
    • Pliez les jambes à partir des genoux.

    fp-KANDÂSANA

    photos de la revue bimestrielle Yoga n°237
    de André Van Lysebeth, sept.-oct. 1989

    • Avec l'aide des mains, placez les pieds le plus près vers vous, en écartant les plantes des pieds : c'est ce que les yogis appellent « ouvrir l'huître » (1). Vos genoux doivent toucher le sol ou s'en rapprocher fortement.

    • Placez vos pieds contre le nombril et la poitrine.
    • Si désiré (ou possible !), posez une main sur chaque genou en jnana mudrâ ;
    • ou levez les bras vers le ciel mains jointes.
    • Maintenez cette position pendant quelques secondes.
    • Relâchez ensuite les jambes lentement et revenez dans votre position initiale.

     

     

    grimmly2007.blogspot.fr archive.html 2010

    Voir Position du Papillon

     et Papillons du Yoga

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

     

    Note

     

    1

    « Puis, on empoigne fermement les pieds, on place les pouces à la base des gros orteils et on "ouvre l'huître", autrement dit on écarte vigoureusement les pouces pour orienter les plantes des pieds vers le plafond. Simultanément, on repousse les genoux vers le sol. Ce faisant, on assouplit, à la fois les pieds, les chevilles, mais aussi les genoux et les hanches. »

    Baddha Konâsana, André Van Lysebeth (Yoga n°237, sept.-oct. 1989)

     

     

     

    haut de page

     

    Enregistrer

    Enregistrer