• fp-SO-HAM

    Fiche mise à jour le 16 octobre 2017

    So-ham

    Les Oiseaux par monts et par vaux

    Respirer, selon la tradition indienne, c’est répéter un Mantra.

    Le Cygne est le véhicule du dieu créateur Brahma.
    Son nom, Hamsa (plus exactement traduit par « Oie sauvage »), recèle un enseignement profond dans le mantra So-ham.

    Emmanuelle Royer, professeur certifié de Hatha-yoga (Yoga Mag)

    Voir Bijà et Mantra

    Voir aussi OM !

    Notons que...

    la respiration possède son propre mantra : SO-HAM


    Si nos perceptions sont suffisamment subtiles, nous pouvons le découvrir en méditation Ajapa-japa, à travers chaque flux du souffle dans un passage psychique.

    En sanskrit, Japa signifie répétition. Ajapa signifie non-répétition.

    Ajapa Japa signifie ce qui est répété et qui, cependant, ne peut pas être répété.

    C’est le son qui existe en permanence dans le corps, sans aucun effort conscient.

    Lorsque vous obtiendrez le succès en Ujjayi, vous allez entendre le son qui siffle tout le temps au passage de l’air par la glotte.

     

    Ce son est la clé du So-Ham Kriya *

    • Lorsque vous inspirez, vous entendez le son So.
    • Lorsque vous expirez, vous entendez le son Ham...

     

    * pour Kriyā, voir Les Kriyas

    Voir aussi Équilibre, équilibres et Accroupis !

     

     

    So ham « Je suis Cela, je suis la Vie »

    fp-SO-HAM  

    En pratiquant cette simple méditation, qui nous aide activement à être pleinement dans le moment présent, fluides, sans entraves, nous prenons place au plus profond de notre cœur, nous nous rapprochons de notre lumière véritable, nous pénétrons notre propre sanctuaire, là où le temps n'existe pas, car tout se retrouve...

    • Vous êtes assis en Tailleur, dos bien droit, mains posées sur les genoux, paumes tournées vers le ciel.
    • Tout en inspirant par le nez, écoutez l'air qui, durant le passage dans les narines, prononce la syllabe « SO »
    • Lors de l'expiration, l'air ressort par les narines en prononçant la syllabe « HAM »
    • À chaque inspiration/expiration, devenez conscient que ce mot « SO HAM » s'inscrit au plus profond de votre être.
    • Mental et émotions se calment...

    Affirmez, avec chacune de vos cellules, « Je suis lui », qui vous unit à chaque fois plus étroitement avec votre Être supérieur, intemporel, lumineux, bienfaisant, multidimensionnel...

     

    A ham Sah - So A ham

    Selon le Guide Marabout du Yoga -  Julien Tondriau et Joseph Devondel -1968

    Rien ne nous empêche d'introduire la prononciation de ce Mantra [1] dans nos séances de Hatha-Yoga, ce qui nous semble être une excellente pratique d'identification intentionnelle.

    fp-SO-HAM

    • À l'inspiration récitez mentalement « A HAM SAH »
    • Observez un moment de rétention poumons pleins.
    • Sur l'expiration récitez mentalement « SO A HAM »
    • Ainsi de suite...

    Si nous analysons ce classique Mantra en ses 6 syllabes

    ... nous constatons que (voir schéma ci-dessus)

    1. le groupe inspirateur se révèle être à prédominance négative,
    2. la rétention du plein souffle s'intercale en régulateur entre 2 phases,
    3. en expiration, domine la tendance positive.

    Cette notion confirme la nature des polarités respectives des 2 mobiles respiratoires.

    L'inspiration conduit à l'humanité : Apâna - passive

    L'expiration mène à la divinité : Prâna - active

    ____________________

    [1] La tradition stipule qu'il doit être mentalement prononcé 21 600 fois / jour. Nullement arbitraire, ce nombre correspond à la somme des respirations quotidiennes de l'homme moyen. Ceci explique en partie pourquoi le Mantra-yogin se confine dans le silence, Mauna, de temps à autre...

     

    La pratique, un chant du Cygne

    Emmanuelle Royer, professeur certifiée de Hatha-Yoga

    Le souffle vital - véhicule du prâna - et le mantra - énergie phonique shabda - fusionnent l’un à l’autre.

    • Trouvez une position confortable, assis ou couché, et tournez votre attention sur votre respiration.
    • Fermez les yeux et centrez-vous sur votre respiration naturelle, sans l’influencer.
    • Laissez aller le flot de l’air en suivant son parcours de la pointe des narines jusqu’aux alvéoles pulmonaires.
    • Sentez l’air passer dans les fosses nasales, la gorge, la trachée, les bronches, les bronchioles… puis revenir en sens inverse sur l’expire.
    • Lorsque la conscience de ces mouvements du souffle sera établie, associez le son à la respiration : pensez SO sur l’inspiration, HAM sur l’expiration. 
    • Consacrez quelques minutes à la suite de ces sons.

    Vous pouvez organiser et interpréter les syllabes de deux manières :

    • comme Hamsa, où votre souffle est votre oiseau envolé vers le ciel,
    • ou comme Soham, où il est un pont reliant le moi (jiva-atman) avec le Soi (atman parama-)

     

    Les 3 pratiques suivantes

    m'ont été transmises par un professeur de Yoga, par ailleurs orienté vers la kinésithérapie et la thérapie crânio-faciale.


    Bijà et Mantra

    Voir RESPIRATION et rétentions

     
     
     

    Ajapa-Japa le Mantra de la Respiration

    ou So-Ham Kriya

    par Yogaesoteric

    Dans cette méditation, nous écoutons seulement le son de la respiration.

    fp-SO-HAM

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

     

    So-Ham selon Emmanuelle Royer

    professeur certifiée de Hatha-Yoga

    Mantra So-Ham : qu’est-ce qu'il signifie ?

    Il reconnaît l’aspiration à la fusion du moi individuel (aham en sanskrit) avec l’universel, moi cosmique.

    "So" est un son qui va vers l’intérieur. On reçoit l’énergie universelle qui est intériorisée dans le "o".

    "Ham" est un son qui contient une énergie d’expression subtile, qui va vers l’extérieur : dans le "h" aspiré et dans le "a" ouvert.

    Un des premiers sens de So-Ham est : notre respiration, notre souffle.

    So l’inspiration, ham l’expiration.

    Le souffle est ce qui est le plus proche de nous. Il nous relie à la vie et nous le partageons intimement avec tous les autres êtres qui respirent.

    La tradition dit qu’à un certain stade de la pratique de ce mantra, vous ferez l’expérience de cette unité et les syllabes seront naturellement inversées, Hamsa (le Cygne).

    À ce stade, vous devenez le Parama-hamsa, ou le "Cygne suprême" qui plane dans les lieux où les mortels ne pourront jamais aller.

    Faire attention à sa respiration peut servir de véhicule pour votre propre délivrance.

     

     

     

     

    Haut de page

     Enregistrer