• HILDEGARDE (4)

    Pages précédentes :

    page 1 : Une visionnaire d'exception - Une naturopathe avant l'heure - La santé en quatre humeurs

    page 2 : Ses plantes préférées - D'autres plantes de la joie - Les pierres : ses précieuses alliées

    page 3 : Un héritage alimentaire d'actualité - La palme d'or - Le café d'épeautre - L'épeautre, une céréale resurgie du passé

     

     

    Les « autres » aliments

    Sainte Hildegarde - La santé entre ciel et terre, Daniel Maurin (op cit)

    Aliments peu conseillés

    S'il est important de consommer habituellement les aliments de la joie, il est tout aussi important d'éviter habituellement ceux de la tristesse. Pour les personnes en bonne santé, au fort pouvoir digestif, ces aliments provoqueront peu de troubles s'ils sont pris occasionnellement. Quels sont donc ces aliments à éviter ou à préparer d'une manière particulière ?

    • Parmi les céréales, l'orge et le millet, pour les légumes et légumineuses, le poireau (à moins de le faire tremper dans du vinaigre), les oignons crus, l'ail cuit, le chou (indigeste), les pastèques, certains champignons, les lentilles.
    • Parmi les fruits, les fraises, les pêches, les prunes (à moins de les faire tremper dans du vin)...
    • Parmi les épices, le gingembre, la moutarde.
    • Parmi les viandes, le porc, le cheval.

    Toutefois, suivant les aliments, notre amie nous donne des conseils variés afin de les accommoder et de les apprêter dans la cuisine pour atténuer leur nocivité ou leur force.

    Aliments « nouveaux »...

    Il est aussi à noter que sainte Hildegarde ne nous parle pas de tous les aliments : certains étant apparus "sur le marché" plus tard ; c'est le cas sans doute des pommes de terre, du riz, du yaourt...
    La liste ci-dessus n'est donc pas limitative et ne signifie pas qu'il faut exclure de son alimentation tous les aliments dont elle n'a pas parlé et qui ont sans doute une grande valeur nutritive. Là encore, elle nous encourage à garder la voie du milieu, qui est aussi celle du bon sens.

     


     

     *  Pas très intéressant, ce lien... Essayez plutôt celui-là : https://myspace.com/christophedeslignes où vous pourrez écouter quelques extraits (attention, il est en anglais...)

    Et ce lien vers un pdf pour mieux connaître Christophe Deslignes (bien qu'il date de décembre 2007)

     




     

    Institut hildegardien

     

    page 1 : Une visionnaire d'exception - Une naturopathe avant l'heure - La santé en quatre humeurs

    page 2 : Ses plantes préférées - D'autres plantes de la joie - Les pierres : ses précieuses alliées

    page 3 : Un héritage alimentaire d'actualité - La palme d'or - Le café d'épeautre - L'épeautre, une céréale resurgie du passé

    page 4 : vous y êtes ! Haut de page