• HIVER

    Page mise à jour le 10 octobre 2017

     

    « Hummm avoir le plaisir d'enfiler mon pull, mon bonnet péruvien et mes gants en me disant que ça va se calmer dans 2 mois, bénir la pluie, bénir le soleil hivernal, bénir chaque brise et remercier mon créateur de me donner assez de vie pour apprécier ces instants. La vie est si simple»

    internaute Zion à propos de l'article de Causeur

    Vu dans Gigeoju

     

    DÉCEMBRE solstice

     

    Numéros d'urgence gratuits à connaître

    Intoxications au monoxyde de carbone (CO)

    HIVER soins d'hiver 

    HIVER activités et postures

    RESPIRATIONS EN HIVER

    Souffle et bien-être "solaire"

    ÉTÉ/HIVER crème solaire (recette)

    Généralités

    Glaires Mucus Sécrétions

    Grippe... rhumes, virus et Cie

    Retenons le meilleur de l'année écoulée !

    Soins de la voix

    Toux grasse, toux sèche

    Articles de Yantra

    La dépression à l'approche de Noël

    Sankalpa, pour bien commencer l'année

    Yoga pour la saison froide

    Lien externe

    Chassez les idées reçues sur l'hiver ! (L'Internaute)

     

    Sommaire

    L'hiver

    Un mois de décembre bien rempli

    Gui et Houx

    À manger en décembre

    À manger en janvier

    Quel programme en février ?

    Février au marché

    Février, mois crêpier

    Amour

    Festivals dans le monde en février

    Préoccupations hivernales

     

    L'hiver

    C'est...

     

    • le moment des bonnes résolutions... Commençons par créer "des mythes positifs" (pdf) et inspirons-nous de l'incontournable "Sankalpa, pour bien commencer l'année" (article de 2013), une nouvelle fois éternellement d'actualité...
    • Plus moderne, le "mind-map" (ou "mind-mapping"), ou "carte heuristique" *, est un outil de choix pour prendre de "bonnes" décisions et planifier au mieux nos projets.

     

    Voici 2 exemples, tirés de mon pdf : Préparez vos présentations - Un arbre de loisirs.

     
    * Heuristique : qui favorise la découverte. La "carte heuristique", aussi appelée "carte des idées", "carte mentale", "arbre à idées"..., est un diagramme qui permet de visualiser d'un coup d’œil l'ensemble des thèmes et sujets relatifs à notre projet, en les mettant en relation au moyen d'arborescences et/ou de couleurs, images...
     

    Ainsi, pourrions-nous dire :

    BONNE ET HEURISTIQUE ANNÉE !

    Voir aussi La roue de la Vie, mon mandala personnel

    Retour au sommaire

     

    Un mois de décembre bien rempli

    HIVER

    "Avent" et autour de Noël

    Qu'est-ce que l'Avent ? Quelle est l'origine de de la couronne de l'Avent ?

    Noël est généralement associé à une fête familiale, aux cadeaux sous le sapin, à la bûche glacée ou aux rues illuminées... (Les origines de Noël)

    - 04 décembre : en Provence

    - 06 décembre : Et Saint Nicolas, alors ? 

    - 08 décembre : l'Immaculée Conception

    - 13 décembre : la Sainte-Lucie

    Les Géminides reviennent tous les ans à la mi-décembre !

    Avec les Perséides de l’été, il n’y a pas de pluies de météores plus spectaculaires à observer. À condition de connaître deux ou trois informations simples mais essentielles ;-)

    - 21 décembre. Solstice d'hiver : dès lors les jours commencent à rallonger...

    Voir DÉCEMBRE solstice

    Noël

    Une photo de profil facebook de Bouddhisme Strasbourg 

    - 25 décembre...

    Pourquoi Noël a lieu le 25 décembre ? (Les origines de Noël)

    D'où vient le père Noël ? (Les origines de Noël)

    HIVER

    Le père-noël en pratique de salutations pour être au top de sa forme ! (Luisant)

    Voir aussi Du Père Noël vert au Père Noël rouge de Coca Cola

    "Petit papa noël, quand tu descendras du ciel..."

    Quelle est l'origine de l'arbre de Noël ? (Les origines de Noël)

    Quelle est l'origine de la crèche ? (Les origines de Noël)

    Voir aussi La crèche au fil des siècles (Croire.com)

    La crèche de Noël. Une tradition populaire aux mille facettes (Hérodote.net)

    Top 6 des marchés de Noël

    « Tout au long du mois de décembre, les marchés de Noël fleurissent dans toutes les villes françaises. De plus ou moins bon goût, ces enfilades de chalets avec option neige artificielle n’exposent souvent que des produits manufacturés et du vin chaud industriel. » Alors ?

    Quant à la bûche...

    HIVER

    Noëls méconnus

    HIVER

    Retour au sommaire

     

    Gui et Houx

    Indissociables des couronnes et autres décors de Noël et du Jour de l'An, mêlant religieux et profane, les petites boules blanches, jaunes ou rouges sont attrayantes et joyeuses ! De plus, les feuilles du houx sont très décoratives avec leur jolie découpe d'un vert profond et brillant...

     
    Gui blanc Viscum album - baies   Gui jaune Loranthus europaeus - baies
    Le Gui
     
    Houx Ilex aquifolium - baies   Houx Ilex aquifolium - feuilles
    Le Houx
    Le Gui et le Houx
     Retour au sommaire

     

    À manger en décembre

    30 fruits et légumes à cuisiner au mois de décembre

    Chaque mois, Docteur BonneBouffe nous concocte un petit « pense-bête » des fruits et légumes à mettre dans notre panier pour manger de saison.

    En fait, il est assez difficile de définir clairement quels sont les fruits et légumes « de cette saison » puisque, par définition, la saisonnalité d’un fruit dépend de la saison et donc du climat du pays de culture du fruit ou du légume. Or, comme "grâce" à la mondialisation, nous importons beaucoup d’aliments de l’étranger, nous avons donc accès à un large choix de fruits et légumes, qui ne sont pas forcément de saison "chez nous".

    Mais Docteur BonneBouffe vous propose une liste des fruits et légumes que vous trouverez le plus souvent sur les étalages de vos supérettes au mois de décembre, et que vous pourrez manger sans risque de ne pas bénéficier des merveilleux bienfaits des « fruits et légumes de saison »

    Les voici ;-) >>>

    Divers

    Retour au sommaire

     

    À manger en janvier

    Que mange-t-on en janvier ?

    HIVER

    Gallica raconte la galette des Rois (Lettre n°27 de Gallica.bnf.fr janvier 2012)

     

    Quel programme en février ?

    Retour au sommaire

     

    Février au marché

    Aliments de février qui allient plaisir et santé !

    Passeport-santé.net - Néo-planète.com

    Que mange-t-on en février ?

    HIVER

     

    FRUITS

    • Citron. Premier fruit de saison à privilégier au mois de février, en vérité disponible toute l’année, il présente l’avantage d’être un aliment peu calorique qui malgré tout possède une haute richesse nutritionnelle :  avec ses 34,3 calories pour 100 g de pulpe fraîche, le citron possède de nombreux bienfaits. Il est fortement pourvu en potassium, calcium, mais aussi en magnésium, phosphore, manganèse, fer et cuivre. Il est également une excellente source de vitamine C. Précieux atout minceur et détox, il est également un aliment santé par excellence de par sa richesse en divers antioxydants, qui luttent contre les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules ! L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : lorsque vous vous sentez fatigué, ajoutez du jus de citron pressé à de l’eau tiède et buvez-en à jeun au matin pendant quelques jours.
    • Clémentine. Elle n’est pas à confondre avec la mandarine (voir plus bas) qui n’a pas ou peu de pépin, comparée à sa cousine. Autre avantage de ce fruit de saison : comme tous les agrumes, ce sont de bonnes sources de vitamine C et d’antioxydants. Un atout de taille car cette dernière est indispensable en hiver : elle permet en effet de booster les défenses immunitaires. Enfin, leur teneur en fibres solubles aide à réduire le cholestérol sanguin.
    • Goyave pour ses polyphénols, anti-oxydants. Difficile à trouver à l’état frais sur le marché car il s’agit d’un fruit tropical, la goyave se consomme généralement sous forme de jus.
    • Kiwi. Fruit de saison à privilégier en janvier, en février aussi ! Il est aussi bon pour la santé ! Saviez-vous, par exemple, que le kiwi renferme deux fois plus de fibres que la pomme (3,5 g par portion de 100 g, contre seulement 1,4 g pour la pomme) ? De plus, grâce aux antioxydants qu’il contient, le consommer régulièrement préviendrait l’apparition de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.
    • Litchis. Février est le dernier mois pour profiter des bienfaits du litchi, ce fruit originaire du Sud de la Chine et, comme le kiwi, riche en vitamine C. Ainsi, 100 g de litchis frais suffisent pour atteindre la quasi-totalité de nos besoins en vitamine C (entre 80 à 95%)
    • Mandarine. Avec sa belle couleur orange et ses parfums acidulés, la mandarine (voir plus haut Clémentine) booste la morosité hivernale. Vitaminée, elle apaise différents maux tout au long de l’année.  Riche en vitamine C, elle renforce notamment le système immunitaire : une action précieuse pour faire face aux infections hivernales comme la grippe et le rhume. Cet agrume du mois de février antioxydant et anti-inflammatoire pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment du côlon, et des maladies cardio-vasculaires.
    • Pistache pour ses bons gras et ses anti-oxydants. La pistache a l’avantage de se consommer de nombreuses façons ; selon les goûts, elle pourra être rôtie ou crue, salée ou nature. Il est conseillé de consommer la pistache nature, non salée, car un excès de sel favorise l’hypertension artérielle et le cholestérol.
    • Poire. Les poires d’automne vont fleurir sur les étalages... Parfait quand on connaît l’expression : « Être bien plus sain qu’une poire » ! Puissantes antibactériennes grâce à leur richesse en tanins et acide caféique, les poires nous protégeront en février des différentes infections et maladies, fort intéressant par ces temps hivernaux ! L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : même conseil que pour les pommes (voir plus bas) de saison, privilégiez les bio et issues d’agriculture locale autant que possible.
    • Pomélo. Alors qu’on le confond souvent le pamplemousse, ce dernier, à la différence du pomélo, viendrait d’Asie. Privilégions donc ce mois-ci le pomélo, fruit de saison, plus local et qui regorge de bienfaits. Les principaux : sa richesse en vitamine C et en antioxydants, qui en font un excellent aliment contre les coups de mou de la fin de l’hiver.
    • Pomme. Le terme « pomme » est apparu dans la langue française en 1080 dans la Chanson de Roland. Rouges, vertes ou jaunes, elles sont une bonne source d’antioxydants et de fibres alimentaires. Si vous en mangez régulièrement cela réduirait le risque de maladies cardiovasculaires, de cancer et d’asthme. Mesdames, sachez que c’est aussi bon pour la ligne !

    LÉGUMES

    • Betterave. Premier des nombreux légumes du mois de février, la betterave nous fait profiter de ses bienfaits extraordinaires ! Riche en vitamines A et C, acide folique (vitamine B9) et minéraux tels que le magnésium, le fer (notamment apprécié des végétariens et végétaliens) et le phosphore, sa richesse en divers éléments nutritifs nous procure de l’énergie et revitalise notre organisme. L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : les feuilles de betteraves sont également comestibles. Elles sont d’ailleurs riches en acide folique, bêta-carotène, calcium et fer. Il serait dommage de s’en priver !
    • Blette. Appelée aussi bette ou encore bette à carde, ce légume aux multiples noms qui peine à se faire connaître est en réalité un excellent allié santé... La blette est avant tout très pauvre en calories, mais riche en vitamines et nutriments essentiels. Crue ou cuite, elle est une excellente source de vitamines C et A, de magnésium et de potassium. Elle a un fort pouvoir antioxydant et est riche en fibres, dont nous manquons dans notre alimentation. L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : la blette s’épanouit très bien en soupe ou en potage, voire en purée – mariée à d’autres légumes ou seule.
    • Carotte. Qui n’a jamais entendu la phrase « Mange tes carottes tu auras les joues [ou les cuisses !] roses » ? La carotte vous permet en effet d’avoir un teint plus hâlé, grâce à son bêta-carotène qui est un puissant antioxydant. Ce bêta-carotène ralentit également le vieillissement et améliore l’état de la peau. Un légume de saison à ne pas manquer pour avoir la bonne mine, même en hiver.
    • Céleri. Ce céleri, appelé également céleri-branche ou céleri à côtes, n’est pas à confondre avec le céleri rave... Le céleri possède de nombreux atouts dont il serait dommage de se passer en février. Son principal bienfait se trouve dans sa richesse en fibres, qui permettent d’éviter constipations, qui améliorent le transit intestinal et fortifient l’estomac. L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : les fibres sont mieux tolérées si le céleri est finement râpé ou cuit.
    • Chou-fleur. À l’honneur lui aussi en février, riche en vitamine C, le chou-fleur renfermerait aussi des composés bio-actifs agissant contre certains types de cancer ou encore le déclin cognitif (« vertus santé du potiron »). L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : pour tirer le maximum de bénéfices du chou-fleur, mangez-le cru ou légèrement cuit (croquant)
    • Courge. Dernier mois pour profiter pleinement des courges ! Pour rappel, il en existe deux sortes : les courges d’hiver – citrouille, potimarron, etc. – et la courge d’été – la courgette –. Quoi qu’il en soit, elles sont toutes sources de pro-vitamine A, ou bêta-carotène, qui agit dans le métabolisme du fer, la santé de la peau et des muqueuses, le système immunitaire ou encore la croissance.
    • Échalote. Autre légume de saison, très utile en cuisine, l'échalote est riche en différentes substances anti-oxydantes et serait notamment dotée d’effets protecteurs particuliers vis-à-vis certains types de cancers (notamment ceux de l’estomac et de l’intestin)
    • Endive. L’endive, appelée chicon par nos amis belges, débarque ! Sa particularité, outre sa légère amertume, est qu’elle est riche en acide folique (vitamine B9) qui participe dans la constitution des globules rouges, de l’ADN et des cellules musculaires et osseuses.
    • Épinard. L’épinard arrive dans nos assiettes de février en nous fournissant une quantité exceptionnelle de vitamines et minéraux. Remède contre l’anémie et la chlorose, il est recommandé chaque fois qu’une perte sanguine nécessite un remontant (règles, crachements de sang, etc). L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : l’épinard est souvent consommé cuit (avec de la crème ou de la ricotta), mais ses pousses sont également délicieuses crues, notamment en accompagnement sous forme de salade.
    • Fèves. Avec leur quantité de protéines végétales supérieure à la moyenne des légumes, les fèves fraîches sont nutritives, c’est pourquoi elles sont recommandées dans de nombreuses recettes végétariennes et végétaliennes. L’astuce du Docteur BonneBouffe : les fleurs de la fève sont utilisées en infusion ou en décoction pour calmer les douleurs des coliques néphrétiques, les inflammations de la prostate et les affections des reins.
    • Mâche pour son β-carotène, anti-oxydant. Avec seulement 12 calories pour 60 g (attention toutefois à l’ajout de matières grasses, comme une vinaigrette !), la mâche est un légume à feuilles tendres très peu calorique. Elle constitue une source très importante de β-carotène, un antioxydant qui, une fois dans l’organisme, se transforme en vitamine A.
    • Oignon. Qu’il soit rouge, jaune ou blanc, l’oignon se cuisine dans le monde entier. Il est un aliment incontournable de votre panier de saison, car il contient notamment de la rutine, un composé chimique qui permettrait, d’après l’étude récente publiée dans le Journal of Clinical Investigation, d’empêcher les caillots de sang dangereux de se former.
    • Poireau. Il fait partie de la même famille que l’oignon et l’ail. Bon pour la santé, ses composés sulfurés et ses antioxydants ont un effet protecteur contre certains cancers. Ce légume d’hiver incontournable de nos potagers, s’emploie cuit pour agrémenter ou accompagner des plats comme les potages ou encore le pot-au-feu. L’astuce de DocteurBonneBouffe.com : ajoutez les poireaux dans vos soupes ou vos purées de légumes. Que ce soit en guise de prévention ou en phase de crise, ils sont de très bons remèdes naturels en cas de constipation.
    • Pomme de terre. Elle possède de nombreux éléments essentiels à notre santé. Cuite au four, elle conserve alors sa richesse en vitamine C, ce qui en fait un des aliments clés à privilégier pendant l’hiver. Contrairement à une idée très répandue, la pomme de terre ne fait pas nécessairement grossir : en effet, elle trouve très bien sa place dans un régime amaigrissant. À condition bien sûr de suivre les quelques conseils, dans cet article.
    • Potiron. Le potiron présente d’intéressants bienfaits pour notre santé, qu’il s’agisse de sa chair ou de ses graines. Son principal atout est sa riche en pro-vitamine A, reconnue pour ses propriétés anti-oxydantes majeures.
    • Radis noir. Le radis noir est une espèce ancienne généralement présente sur les étalages de février, dont on ignore l’origine exacte, mais qui offre d’intéressants bienfaits et vertus sur la santé. Source d'acide folique (vitamine B9), il contribue notamment au bon fonctionnement du métabolisme, à réduire la fatigue et à la régulation du système immunitaire. Il apaiserait également les troubles digestifs (ballonnements, constipation, etc.) et favoriserait la digestion.
    • Topinambour. Il fait partie des légumes dits « oubliés » à ne pas oublier pour autant dans notre liste des fruits et légumes de saison ! Non content de contenir des vitamines et des minéraux, le topinambour est riche en inuline, qui aide à lutter contre la constipation, aide à réguler la flore intestinale et pourrait même prévenir de certains cancers comme celui du côlon ou du sein.

    CHAMPIGNONS

    • Champignons pour leurs fibres. Certains d'entre eux, comme le champignon blanc, contiennent de la vitamine D difficile à trouver dans l’alimentation et qui, avec le calcium, favorisent la bonne santé des os et des dents.
    • Pied-de-mouton. C’est l’un des champignons les plus populaires. Il possède des aiguillons qui sont caractéristiques de ce champignon et qui permettent de le distinguer facilement. Le pied est épais, ferme et blanc. Il se conserve environ 8 à 10 jours dans le réfrigérateur. Mais le mieux est quand même de le consommer frais.

    FROMAGE

    • Vacherin Mont d’Or. En tant que fromage de fête, il agrémentait les repas de Louis XV. Réalisé à l’origine avec les restes de fabrication de gruyère ou de comté, la tradition s’est depuis perpétuée et il est devenu un fromage d’exception. S’il existe aussi en Savoie (vacherin des Bauges et vacherin d’Abondance), le plus connu reste le Mont d’Or. Avec sa pâte molle et sa croûte lavée, le vacherin est conçu à partir de lait cru, provenant uniquement de vaches montbéliardes ou de race Simmental française (www.fromages.com)

    POISSONS

    • Cabillaud pour ses protéines.
    • Hareng. Ce poisson de mer fournit l’oméga-3 en abondance. Il est très abondant et parmi les plus pêchés dans le monde. Il est riche en vitamines du complexe B, en vitamines A et D, en sélénium et en phosphore. Frais, son goût est similaire à celui de la sardine.

    VIANDE

    • Bœuf. Il est une excellente source de protéines de grande qualité. Pour cet hiver, pensez à cette viande rouge pour les ragoûts et les plats mijotés. Si l’on en mange modérément et si l’on choisit des pièces maigres, il devient un aliment très nutritif avec plus de 12 vitamines et minéraux essentiels, dont fer, zinc et vitamines B.

    Retour au sommaire

     

    Février, mois crêpier

    La crêpe dans tous ses états

    « Descendante directe des premiers pains fabriqués par l’humanité avec de l’eau, de la farine et quelquefois du sel, la crêpe se décline en une infinité de recettes variant en fonction de ses composants directs – avant tout la farine bien sûr – ou des ingrédients utilisés pour la recouvrir ou la farcir.
    On peut faire des crêpes avec du froment, de l’épeautre, du sarrasin ou du maïs, avec du lait de vache ou végétal, de l’eau ou de la bière, du sel ou du sucre, etc. »...

    Crêpes végan...

    Simplissimes !

    Accueil

    Et si vous êtes décidément maladroit, voici...

    Faire des crêpes avec une simple bouteille en plastique !

    La Chandeleur annonce d'autres fêtes mélangeant liturgie chrétienne et tradition populaire comme Mardi Gras, le Carnaval et le Carême, qui ont lieu - ou commencent - de manière générale, courant février (en fonction de la date de Pâques). Les origines de la Chandeleur demeurent discutées. Dans l'Empire Romain, il était d'usage, mi-février, de fêter les Lupercales. Cette période, riche en célébrations débridées (à l'image des Saturnales de la mi-décembre, qui auraient engendré Noël), se célébrait au Lupercal, une grotte située au pied du mont Palatin (Mons Palatinum en latin, Monte Palatino en italien, une des sept collines de Rome), en l'honneur de Faunus, divinité des troupeaux et de la fécondité. Or, le mois de février marquait, dans une société fondée sur l'agriculture, une période importante : celle des premières semailles. (L'Internaute)

    Voir : Chandeleur et ses crêpesCrêpes simplissimes

    Lien externe : Crêpes à l’huile essentielle d’orange douce

    Voir aussi Un exercice énergétique très apaisant (02 février, bonne Chandeleur !)

    Retour au sommaire

     

    Amour

    En ce mois de février, période dédiée aux "amoureux", à l'amitié, à l'amour, bref à toute cette famille...

    Le parfum de l'amour

    (blog.nutrilifeshop.com, Adeline, 27 décembre 2013)

    Pourquoi certaines personnes semblent-elles irrésistibles aux yeux du sexe opposé ? N’est-ce qu’une question de charme qui rend les jolies femmes intelligentes et les moins belles attirantes, un pouvoir inconscient inné, une flagrance insaisissable ?

    Il semblerait que les égyptiens furent les premiers à découvrir que la transpiration humaine contenait des substances aphrodisiaques. Naguère, ces substances étaient extraites à partir de la sudation des esclaves soigneusement sélectionnés à ce but. Elles étaient ensuite versées dans des jarres afin d’être mélangées à diverses cires pour constituer des baumes d’amour et de plaisir.

    - See more at: http://blog.nutrilifeshop.com/le-parfum-de-lamour/#sthash.2y88tzJ9.dpuf

    Pourquoi certaines personnes semblent-elles irrésistibles aux yeux du sexe opposé ? N’est-ce qu’une question de charme qui rend les jolies femmes intelligentes et les moins belles attirantes, un pouvoir inconscient inné, une fragrance * insaisissable ?
    Il semblerait que les Égyptiens furent les premiers à découvrir que la transpiration humaine contenait des substances aphrodisiaques. Naguère, ces substances étaient extraites à partir de la sudation des esclaves soigneusement sélectionnés à ce but. Elles étaient ensuite versées dans des jarres afin d’être mélangées à diverses cires pour constituer des baumes d’amour et de plaisir. Aujourd’hui... >>> suite

    * À ne pas confondre : flagrance = évidence ; fragrance = odeur (Irina, 30 décembre 2013)

    Pourquoi la rose rouge est-elle le symbole de l’amour ?

    (Météocity.com, 07 février 2015)


    © Maksim Shebeko - Fotolia.com - Météocity

    Une fleur qui traverse le temps
    La rose puise son histoire dans celle de la mythologie grecque. Née d’une nymphe réincarnée en rose, elle bénéficie de toute la beauté d’Aphrodite. C’est pourquoi cette fleur est souvent liée à la déesse de la beauté… et de l’amour ! Et oui, aujourd’hui encore on offre des roses en témoignage de ses sentiments amoureux.  Et cela fait toujours plaisir…

    Couleur rouge passion

    Le rouge est une couleur chaude qui a de nombreuses significations : triomphe, danger, haine, luxe… Mais elle est surtout connue pour représenter l’amour, la passion, la sensualité… Alliée au rouge, la rose devient alors le symbole de l’amour : fort, de par sa couleur vive, et fragile à la fois.

    >>> suite

    Retour au sommaire

     

    Festivals dans le monde en février

    [http://www.linternaute.com/actualite/societe/1424256-les-100-photos-de-l-annee-2017/]

    HIVER

    HIVER

    Retour au sommaire

     

    Préoccupations hivernales

    Voir aussi HIVER soins d'hiver

    Les 6 commandements de l'entretien d'un pull

    Avec les premiers froids, il est temps de sortir les chandails de laine rangés au fond de l'armoire. Qu'ils soient en laine, en cachemire ou angora, ces vêtements d'hiver s'avèrent délicats à entretenir... (Ooreka)

    Rendre sa taille normale à un pull !

    • Faites tremper le pull dans l'eau froide avec de la glycérine (une c. à c. / litre) pendant 3 heures.
    • Lavez-le à l'eau froide.
    • Étendez-le sur un fil. Au repassage, tirez délicatement dessus pour l'agrandir.

    [https://www.radins.com/conseils/nettoyage/entretien/vetements-chaussures/rendre-sa-taille-normale-a-un-pull-retreci_9580.html]

    Sauver un pull rétréci au lavage - Lave linge (Ooreka)

    Une astuce simple et efficace pour essorer vos pulls en laine

    Avec le retour de l'hiver, vous avez ressorti les pulls et gilets en laine ou en cachemire de l'armoire et avant de les porter de nouveau, vous devez passer par l'étape du lavage à la main, mais aussi et surtout du séchage.

    • Pour ne pas abîmer ces vêtements en les essorant à la main, utilisez une essoreuse à salade [en prévoir une grosse, dans ce cas !] qui remplira ce rôle à merveille ;-)
    • Une fois l'action effectuée, faites sécher votre pull à plat. Celui-ci n'aura pas bougé.

    [http://www.radins.com/conseils//essorer-un-pull-laine-sans-abimer_9562.html]

    Comment éliminer les bouloches sur mon pull 

    - Femme Actuelle

     

    7 teintes pour cet hiver

    Le plaid, le thé, le chocolat chaud et la bouillotte n'ont pas toujours raison du froid de l'hiver. Le chauffage allumé, il faudra attendre le printemps pour un petit rayon de soleil tiède ! Et si les couleurs pouvaient, elles aussi, vous réchauffer ?... (Ooreka)

     

    Avoir moins froid !

    « "Ah glagla ! ", si comme moi tu n'aimes pas les chambres surchauffées, pour avoir moins froid l'hiver au lit, je mets tout simplement une couverture entre le matelas et le drap housse. Chaleur et confort garantis dans le dos et sensation de drap froid oubliée »

    Somerle, 08 décembre 2011 (Radins.com)

    « Il y a un remède à l'ancienne qui fonctionne bien pour lutter contre le froid : c'est un breuvage à base de champagne.
    Pour le préparer, il faut verser le contenu d'un verre de champagne dans une casserole, rajouter deux morceaux de sucre et faire chauffer jusqu'à ce que le liquide frissonne. Ensuite on attend qu'il refroidisse et on boit, généralement avant d'aller se coucher. Le breuvage vous réchauffe et stoppe les débuts de grippe.
    En cause, l'action chimique des composants du champagne mélangés avec le sucre, neutralisent les toxines.
    Tant qu'à se débarrasser du rhume, on peut aussi le faire avec classe, n'est-ce pas ? À consommer avec modération, bien sûr... »

    Pascal D, 11 décembre 2014

    Voir Soins d'hiver 

     

    Cuisine « chaude »

     

     

    Marcher sur la glace sans tomber

     

    Mon auto givrée !

    http://ekladata.com/jCVAvGhJoqFSdHsvuD-8oEW62BI/Neige-humour-sur-voitures.jpg

    La neige de l'hiver peut être amusante et permettre à l'imagination de moderniser les bonshommes de neige... Mais dès les températures en baisse, un problème refait systématiquement surface : un beau matin, vous retrouvez votre voiture les vitres givrées. Voyez ICI des solutions simples !

     

    Voyez aussi d'autres conseils : Protéger sa voiture avant l’hiver

     

     

     

    Haut de page