• ☯ Idées guérisseuses 1

     

    Des mots qui guérissent ?

    « "Nous devenons malades parce que nous gardons nos secrets" (Jung)

    "La névrose est basée sur le maintien du secret" (Freud)

    "Si tu exprimes ce qui est en toi, ce que tu exprimes te sauvera ; si tu n'exprimes pas ce qui est en toi, ce que tu n'exprimes pas te détruira" (Évangile de saint Thomas)

    ☯ Idées guérisseuses 1

    "Une connaissance limitée qui agit vaut mieux qu'un grand savoir paresseux" (Khalil Gibran)

    "Si un homme se contente d'entendre le véritable enseignement sans le mettre en pratique, il échouera dans sa recherche de l'illumination" (Bouddha)

    Me nourrir de ces vérités c'est très bien, mais ce n'est pas suffisant.

    Tant que ce savoir ne donne pas naissance au savoir-faire dans une action concrète, rien ne change. Savoir, c'est un peu comme manger, c'est agréable ('tête bien pleine") mais si cette nourriture n'est pas digérée et assimilée '"par le cœur") je mourrai tout de même de faim (prisonnier du silence, inhibé par la peur...).

    Le savoir-faire, c'est la digestion, l'assimilation et l'élimination de ce qui n'est plus utile. Mais comment une collection de mots pourrait-elle devenir une œuvre utile à la conscience agissante - le "savoir-être" - au lieu de rester au creux de mon cerveau ? Le pouvoir des mots est très limité quand que la conscience qui guérit, parce qu'elle agit, se trouve bien au-delà du discours mental.

    Un mot n'est qu'un mot, comme un doigt n'est qu'un doigt ; même s'il pointe la Lune, il ne la touche pas. Un mot ne fait que pointer une direction sans pointer la vérité.

    "Quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt" (Confucius) *

    "Celui qui ne peut s'enivrer d'une simple marche pour vivre là où il doit vivre, l'alpinisme et les substances hallucinogènes n’étant que le doigt qui montre la Lune, prend le doigt pour la Lune" (Marcher, Méditer, M. Jourdan, Dr J. Vigne, p. 23) *

    Il appartient au Cœur qui le saisit d'aller au-delà en explorant suffisamment la direction proposée pour découvrir si ce chemin lui convient, si OUI, d'avancer plus loin, si NON, de l'abandonner tout simplement, mais de toute façon plus conscient du pas à accomplir. »

     

    Franchir les Étapes de la Conscience, Benoît Rancourt (extrait pp 10-11)

    * ... sauf pour ces citations

     

    ----------

    Source

    Voir

    Idées guérisseuses 2 PDF

     

     

     

    haut de page