• Info Arythmie cardiaque

    Page créée le 09 novembre 2018; revue en février 2019

    Arythmie cardiaque

    Info Arythmie cardiaque

    [https://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/quest-ce-que-larythmie-cardiaque-49898.html]

     

    L'arythmie cardiaque est une anomalie qui affecte la fréquence normale du cœur.

     

    Cause et symptômes

    Un cœur en bonne santé bat au rythme de 60 à 100 pulsations à la minute, de manière régulière (s’il est soumis à un effort physique ou en cas de dérèglement de la glande thyroïde, par exemple).

    À l’inverse, un cœur arythmique bat à moins de 60 pulsations ou plus de 100 pulsations à la minute, sans que cela soit justifié, et de façon irrégulière. Les pulsations du cœur sont contrôlées par des impulsions électriques. Il y a arythmie quand ces impulsions se produisent alors de façon aléatoire ou ne passent pas par les circuits électriques habituels. 

    L’arythmie est le trouble cardiaque le plus fréquent. Il en existe plusieurs types selon le lieu où elles prennent naissance et selon qu’elle accélère (tachycardie) ou ralentit (bradycardie) les battements du cœur. Sa durée reste variable d’un individu à l’autre.

    De nombreux types d’arythmie n’entraînent aucun problème de santé, mais peuvent causer plusieurs symptômes gênants comme des étourdissements, des essoufflements, des palpitations, des vertiges ou une douleur dans la poitrine

    D’autres types d’arythmies peuvent quant à eux se révéler dangereux et mener à un accident vasculaire cérébral, à une crise cardiaque voire à une mort subite dans le cas extrême. Ces types nécessitent impérativement une prise en charge médicale.

    L’arythmie cardiaque peut avoir lieu à cause d’un dysfonctionnement, d’une anomalie ou d’une maladie du cœur. Parmi celles-ci, on note une maladie coronarienne, une crise cardiaque antérieure, une hypertension, une valvulopathie ou certaines formes de cardiopathie congénitale ou de cardiomyopathie.

    D’autres maladies ou certaines substances peuvent aussi être à l’origine d’une arythmie cardiaque comme, par exemple, le diabète, le tabagisme, le stress, les maladies héréditaires (génétiques), certains troubles endocriniens, l’abus d’alcool et certaines drogues illicites, l’abus de caféine ou certains médicaments ou compléments alimentaires.

     

    Diagnostic et traitement 

    Seul un examen médical permet de déterminer s’il y a oui ou non présence d’une arythmie cardiaque. Généralement, il comprend une électrocardiographie, des examens électrophysiologiques, des observations via un moniteur Holter ou un moniteur d’évènement et/ou une épreuve d’effort

    Concernant le traitement, il en existe plusieurs selon le type d’arythmie cardiaque observé. D’ailleurs, certaines formes d’arythmies requièrent simplement une surveillance, alors que d’autres exigent des soins urgents. Pour soigner l’arythmie, des médicaments, des dispositifs implantables, mais aussi une ablation par radiofréquence peuvent être nécessaires.

    À côté de cela, certains changements d’habitudes de vie sont conseillés de suivre pour maîtriser, mais également réduire les symptômes de l’arythmie. On mentionne :

    • l’arrêt du tabac,
    • la diminution de la consommation d’alcool, de caféine et de médicaments contenant des stimulants,
    • la pratique d’une activité physique régulière,
    • la pratique d’une activité ayant pour but de réduire le stress,
    • ou la perte de poids (en cas d’embonpoint)

     

    ____________________

     

    Voir aussi

     

     

     

    haut de page