• Info Intoxination et intoxication

    Page mise à jour fin mars 2019

    Intoxication, intoxication

    Quelle différence entre intoxination et intoxication ?

    VOGOT - Newsletter #110 du jeu. 15 mars 2018 - Printemps, saison détox

    Le mot du naturopathe

    Info Intoxination et intoxication

    À L'Isle-en-Dodon (31) le 20 juillet 2014

    L'encrassement de notre organisme par des substances indésirables résulte soit d'une accumulation de toxines (intoxination), soit de la pénétration de substances toxiques, de poisons (intoxication).


    Les toxines sont des déchets et des résidus issus de métabolismes. La présence de petites quantités de toxines dans nos tissus est parfaitement normale, car par son fonctionnement même, l'organisme produit des déchets. Journellement, le corps doit éliminer des débris de cellules usées, des cadavres de globules rouges, des minéraux usés... La grande partie des toxines, cependant, provient de la dégradation des substances alimentaires par le corps. Les protéines par exemple, une fois dégradées donnent de l'urée, de l'acide urique ; la combustion du glucose produit de l'acide lactique et du gaz carbonique, les graisses mal transformées : des acides cétoniques.

    Ces différentes toxines sont parfaitement bien supportées par l'organisme tant que leur présence ne dépasse pas un certain seul. Mais, une fois ce seuil de tolérance dépassé, ces substances représentent un véritable danger pour le corps. Elles agissent comme du poison sur les tissus et les organes et, par leur présence en excès, gênent le fonctionnement normal du corps : elles "grippent" ou "encrassent" les rouages du "moteur organique".

    La source principale des toxines étant les aliments, on voit toute l'importance qu'il y a à se détoxiner. En effet, les aliments mal transformés ont tendance à fermenter ou pétrifier. Les substances qui naissent de ces fermentations et putréfactions, comme l'acide pyruvique, les scatols, indols, phénols, ptomaïnes... sont des poisons violents.

    Voir

    Naturopathie

    SANTÉ bonnes pratiques

    Cure détox pour le printemps, mode d'emploi

    Détox

    Contrairement à l'intoxination, dans le cas de l'intoxication, les substances qui ont pénétré dans le corps ne devraient absolument pas s'y trouver. Ce sont des substances totalement étrangères au fonctionnement normal du corps, qui lui sont nocives et que l'on qualifie pour cette raison de toxique ou de poison.

    Une intoxication ne devrait être qu'un événement accidentel et rare. Malheureusement, de nos jours, nous nous intoxiquons quotidiennement avec des substances toxiques avec lesquelles nous polluons notre environnement et nos aliments.

    L'empoisonnement que subissent les cultures et les élevages par la pollution de l'air, de l'eau et des sols fait perdre aux aliments cette pureté qu'ils possédaient jadis. Les poisons qu'ils contiennent pénètrent en nous lorsque nous les consommons. Ils contribueront ainsi à élever le taux de déchets dans nos tissus et à nous rendre malades. Cela d'autant plus que ces substances, par nature, sont... toxiques.

    Document lien externe

    Intoxications alimentaires : les nids à bactéries dans nos cuisines (Femme Actuelle) [archive]

     

    Les 14 signes de toxines dans votre corps

    Prend-soin-de-moi 26 mars 2019 [archive]

    Les signes de toxines qui nécessitent une désintoxication

    Nous sommes entourés par les toxines, l’air que nous respirons est contaminé, les pesticides et les hormones dans nos aliments. D’autres poisons peuvent provenir de produits de soins personnels, à travers les émotions négatives et l’anxiété, le tabac, l’alcool et les médicaments.
    Ces poisons peuvent être un grand danger pour notre corps s’ils sont ignorés. Il est très important de nettoyer notre corps de temps en temps. Il existe quelques signes qui nous indiquent que nous devrions éliminer ces toxines de notre organisme.

    Remarques : Bien entendu, 1 ou 2 "symptômes" suffisent pour détecter une "intoxination", point n'est besoin de les posséder tous ! À l'inverse, avoir de l'insomnie et/ou mal à la tête, par exemple, ne signifie pas forcément que vous êtes plein de toxines ! Ces signes cliniques, comme la fièvre aussi, sont très fréquents dans nombre de problèmes et ne sont pas des "symptômes" stricto sensu, mais plutôt des indices. Ceci dit, une petite cure "détox" ne fera pas de mal, à condition que vous mettiez tout en œuvre pour détecter le mal dont vous êtes atteint afin de le soigner au mieux.
    Dans le doute, demandez conseil à votre médecin.

    1-L’insomnie
    L’insomnie peut indiquer que nous avons des toxines dans les tissus ce qui peut bloquer la circulation. Ces toxines peuvent réduire la quantité de mélatonine libérée et provoquer un effet domino quand il s’agit d’obtenir un sommeil réparateur et naturel.

    2-Les problèmes sexuels
    Il est drôle de savoir que la plupart des ordonnances et les produits vendus par rapport à des problèmes sexuels pourraient être résolus avec un programme de désintoxication ! Vos organes sexuels sont comme tout autre organe dans le corps et leur bon fonctionnement peut être compromis quand il y a trop de toxines.

    3-Le manque d’énergie
    Un sentiment de fatigue permanente est un indicateur de surcharge de toxines. Les boissons énergisantes et les boissons caféines ne font qu’aggraver le problème à long terme. Ces boissons mettent plus de charge sur le foie, aggravant encore le problème et diminuant l’énergie.
    Un nettoyage du côlon en conjonction avec un programme de désintoxication peut vous aider à éliminer les déchets pour se sentir plus léger.

    4-Douleur inexpliquée / rigidité
    Lorsque vous avez des toxines dans le corps, vous êtes plus susceptible de souffrir de l’inflammation, car la plupart des aliments et des boissons qui causent la toxicité causent également une inflammation.

    Voir

    Douleurs : le point sur chaud/froid

    Douleurs musculaires

    Douleurs : le conseil bouddhiste (Yoga Mondo)

    5-Les maux de tête et les toxines
    Les maux de tête peuvent être le résultat de toxines qui irritent le système nerveux central. Avant d’essayer un autre analgésique ou si vous ne voulez pas avoir ces maux de tête pour le reste de votre vie, essayez un programme de désintoxication pour voir si le problème n’est pas causé par des toxines. Mais sachez que les maux de tête peuvent empirer au cours du processus de désintoxication, mais quand il est terminé, ils devraient disparaître ou au moins être réduits.

    6-Les problèmes de la peau
    L’inflammation de la peau, la rosacée et les démangeaisons de la peau sont des symptômes de l’accumulation de substances toxiques et notre corps essaie de les éliminer naturellement. Un traitement topique ne va pas aider si la cause du problème de peau est une toxicité excessive dans le corps.
    Dans ces cas, la désintoxication est souvent accompagnée avec des éruptions cutanées et d’autres
    problèmes de la peau, surtout si de nombreuses toxines sont libérées. Ces effets se dissiperont au moment où le processus est terminé et ne devraient pas être confondu avec une aggravation du problème.

    7-Le surpoids – Augmentation de la graisse du ventre
    Si vous n’avez pas un poids idéal, même après plusieurs tentatives de régimes, il se pourrait que vous avez une accumulation de toxines dans votre corps.
    Changer votre mode de vie en introduisant des aliments sains ne fonctionne pas aussi bien que vous le pensez si vous avez des déchets qui empêchent l’absorption des vitamines et des minéraux.
    Les toxines perturbent la capacité du corps à contrôler la glycémie et à métaboliser le cholestérol.

    8-Brouillard du cerveau / manque de concentration
    Il y a des boissons énergétiques et des médicaments pour améliorer la concentration. Mais peut-être parce qu’il y a un besoin énorme pour faire une désintoxication en raison de toutes les toxines dont nous sommes exposés sur une base quotidienne.

    9-La déprime
    Votre humeur peut être influencée avec un bon ou un mauvais repas - manger des aliments de mauvaise qualité, voire toxiques pour le corps sur de longues périodes, peut vous mettre dans un état dépressif.
    Le problème est que lorsque vous essayez de faire des changements en améliorant votre alimentation et inclure plus d’aliments qui donnent la vie, les toxines bloquent les éléments nutritifs qui devraient trouver leur chemin à votre cerveau.

    Voir Plante adaptogène

    10-La constipation
    La constipation chronique est un signe que quelque chose ne va pas dans votre système digestif. Si vous avez essayé d’augmenter votre apport en fibres sans avoir de bonnes résultats, il se pourrait que votre corps est chargé de toxines. L’indigestion fréquente est aussi un signe commun.

    11-Langue chargée – blanche ou jaune
    L’accumulation de toxines dans le sang peut conduire à des changements dans la langue.

    12-La congestion des sinus
    L’inhalation de toxines dans l’air peut causer une congestion des sinus.

    13-Les problèmes de la vésicule biliaire
    La bile peut devenir extrêmement concentré et épaisse en raison de l’accumulation de toxines dans le foie. La vésicule biliaire peut également être bouchée.

    14-Une surchauffe
    En raison des niveaux élevés de toxines dans le corps le foie peut souffrir de surmenage et donc produit plus de chaleur, ce qui laisse tout l’organisme en surchauffe.

    À voir aussi

    Automne en cures

    Cure « détox »... Avec juste de l'eau !

    Cure "détox" de printemps

    Printemps/Automne intox / détox

    Printemps respire

     

    Protocole printanier de détoxication

    Info Intoxination et intoxication

    conseilsphytoaroma.com

    Le printemps s’annonce : des fleurs parsèment le sol, des bourgeons fleurissent, les oiseaux chantent, le pissenlit fait surgir ses inflorescences couleur soleil… La nature renaît et nous, nous nous sentons raplapla au sortir des journées ternes et froides de l’hiver.

    « Lorsque l’humeur viciée est abondante, elle entraîne et jette dans un état maladif tout ce qu’il y avait de sain. Toute la substance du corps est attaquée et désorganisée… » Hippocrate

    Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, le printemps est l’intersaison qui offre le meilleur moment pour détoxifier en profondeur l’organisme.

    Détoxifier ??? C’est éliminer les acides, les toxines, les impuretés nocives stockées durant des mois dans les organes et les tissus et permettre de rééquilibrer les énergies internes.

    Le principe de la détoxication inclut nécessairement le drainage et l’élimination avec comme mission principale d’inactiver les molécules toxiques du foie et les excréter dans l’urine.

    Il ne faut pas oublier qu’avant de s’accumuler dans les tissus, les déchets épaississent et intoxiquent le sang. Ils sont en général éliminés par le biais des émonctoires [peau, foie, reins, intestins, poumons] >>> lisez la suite  !

    Les huiles essentielles sont très puissantes car très concentrées, il faut donc les utiliser pour une durée limitée dans le temps (Laurence)

    Voir

    Kriya

    Nettoyage de l'intestin

    Pawan Mukta

    Shakti Bandha

     

    L'eau détox spécial vitamine C

    Eau détox spécial vitamine C [archive sans la vidéo]

    Les « eaux aromatiques du jardin », rien de plus naturel puisque leur recette se compose uniquement d’eau, de fruits et d’herbes fraîches. Un simple mélange diablement efficace ! En macérant, les fruits libèrent leurs vitamines qui participent au bien-être de l’organisme. En hiver, comme aux prémices du printemps où vos énergies sont au plus bas, misez sur les fruits riches en vitamine C (kiwi, orange, citron, goyave, mangue…) pour enrichir ces boissons.

    Voir Dépression

    Testez la recette

    Info Intoxination et intoxication

    extraite de Eaux détox & infusions, Géraldine Olivo, édition Larousse

    • Ingrédients :
      • 1 orange
      • 2 kiwis
      • 30 g de persil (frisé ou plat pour plus de goût)
    • Pour 1 litre d’eau de source :
      • Épluchez les kiwis et coupez-les en morceaux.
      • Enlevez au couteau toute l’écorce de l’orange comme pour réaliser des suprêmes et coupez la chair en rondelles.
      • Placez tous les ingrédients dans un bocal.
      • Laissez macérer au frais 12 heures avant de déguster.

    Variante : Jus de persil - orange

    • Ingrédients : 
      • 6 oranges
      • 50 g de persil
    • Méthode 1
      • Extrayez le jus des oranges à l'aide d'un presse-agrume.
      • Lavez le persil et mixez-le avec le jus d'orange pendant 1 minute (pleine puissance)
      • Filtrez (pas forcément, selon les goûts). Dégustez !
    • Méthode 2 "express"
      • Mixez le persil avec 50 cl de jus d'orange du commerce.
      • Filtrez (selon votre goût) et dégustez.

    Bon à savoir

    L’apport quotidien recommandé en vitamine C est d’environ 250 mg par jour chez l’adulte (non fumeur) selon nombre d’experts aujourd’hui : une étude a montré qu’une cure de 250 mg à 1 g par jour pendant trois à huit semaines réduisait le risque de contracter un rhume. En hiver, ou aux changements de saison (automne, printemps), vous avez tout intérêt à  l’inviter à sa table. Outre les fruits, de nombreux légumes en apportent aussi, en particulier la grande famille des choux.

     

     

     

    haut de page