• Info Jambes lourdes

    Page créée fin juillet 2021

    Jambes lourdes

    Alors que les artères distribuent un sang gorgé d'oxygène dans tout l'organisme, les veines sont chargées de le ramener en sens inverse. Elles doivent compter sur un petit clapet – qui fonctionne plus ou moins bien – et sur les muscles du mollet, pas toujours assez sollicités, pour bien jouer le rôle de pompe.

    Jambes gonflées

    Œdème (rétention d’eau) aux pieds et aux chevilles, lourdeur dans les mollets, sensation de chaleur dans le bas des jambes sont les signes d'une mauvaise circulation sanguine.

    La chaleur de l'été n'arrange rien *, par ses effets vasodilatateurs qui nuisent à la tonicité des veines, Les troubles veineux peuvent s'accentuer, provoquant cette fameuse sensation de jambes lourdes, gonflées à cause d'une mauvaise circulation du sang et qui peuvent se révéler encombrantes – voire très douloureuses – au quotidien. En fin de journée et la nuit, c'est pire.

    La sensation de jambes lourdes, également appelée insuffisance veineuse, est provoquée par une mauvaise circulation dans les vaisseaux des jambes. Plusieurs facteurs sont en cause :

    • la température (chaleur)
    • le surpoids
    • les hormones (grossesse, ménopause)
    • l'inactivité et la station debout
    • le facteur héréditaire.
    • Les femmes enceintes sont plus sujettes aux sensations de jambes lourdes, surtout quand il fait chaud.

    En effet, la rétention d'eau est accentuée pendant la grossesse : les hormones freinent les échanges veineux et lymphatiques et favorisent le stockage excessif d'eau dans les tissus. Au troisième trimestre, le phénomène a tendance à s'aggraver : l'utérus exerce une pression supplémentaire sur la veine cave chargée de ramener le sang des organes au cœur, freinant davantage la circulation. (Top Santé)

    Voir Préparez votre accouchement 

    Heureusement, il existe des astuces simples à adopter au quotidien pour stimuler la circulation sanguine, réduire le phénomène de jambes lourdes... et retrouver des jambes légères.

    * ... tout comme le confinement prolongé du printemps [dès 2020] ayant pu favoriser une prise de poids et une sédentarité préjudiciable.

    Voir Yoga confinement et la suite

    Premiers gestes anti-jambes lourdes de bon matin

    Choisissez des vêtements et chaussettes qui n'entravent pas la circulation et ne laissent pas de marques. Portez des talons de 2 à 3 cm qui accentuent l'effet de pompe quand vous marchez.

    Un bain de pieds pour stimuler le retour veineux des jambes

    Cette préparation peut aider les personnes exerçant des métiers où elles sont constamment en position debout ou assise et dont la circulation sanguine de retour s’effectue mal. Elle convient également aux femmes en ­période de préménopause. Vous trouverez des feuilles de vigne rouge en ­herboristerie et en pharmacie.

    • Mettez 3 grosses poignées de feuilles concassées dans 2 litres d’eau froide.
    • Portez à ébullition et laissez bouillir de 1 ou 2 minutes.
    • Éteignez le feu, couvrez et ­laissez infuser une trentaine de minutes.
    • Versez ensuite la préparation dans une bassine en la passant à travers une grande passoire.
    • Ajoutez suffisamment d’eau froide pour obtenir un liquide qui soit à la température du corps.
    • Prenez votre bain de pieds dans cette décoction de vigne ­pendant une ­quinzaine de minutes.
    • 1 ou 2 bains de pieds par ­semaine pour un soulagement rapide et agréable.

    Rustica

    Voir aussi Bain de pieds (Rustica)

    Alléger ses jambes lourdes lors des repas

    L’alimentation joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement de notre système sanguin.

    Augmentez votre consommation de magnésium (noix, grains entiers, chocolat noir et légumes verts à feuilles, également disponible en supplément). L’apport en vitamine B6, qui réduit la rétention d’eau, est à augmenter chez les femmes atteintes du syndrome prémenstruel (bananes, pommes de terre, noix et viande)

    Pour améliorer la circulation du sang, rien de tel que les protéines (œufs, poisson des mers froides, fruits de mer, viande), essentielles au fonctionnement du système veineux (éviter la rétention d’eau), les aliments à forte teneur en anti-oxydants (protègent les parois des veines), vitamine E et vitamine P, avec effet drainant (préférez ceux qui ne contiennent pas trop de fibres). Brocolis, artichaut, concombre, agrumes, poivrons, avocats, melon, groseilles, ananas, agrumes... Profiter de l'été pour faire le plein.

    Assaisonnez la salade avec de l'huile d'olive, de pépins de raisin ou de noix (se conserve au réfrigérateur), riches en vitamine E connue pour ralentir le vieillissement des parois veineuses. Pour les vitamines E et P, dégustez des amandes, des noix et des fruits rouges.

    Voir

    Livret de cueillette des baies et petits fruits (pdf)

    Recettes avec des fruits

    L’excès de sel est très mauvais pour la circulation sanguine. Pour faciliter l’élimination des liquides superflus, limitez sa consommation. Évitez les eaux trop salées, mais aussi les olives, la charcuterie, les fromages à pâte dure.

    Et puis débarrassez-vous au maximum de vos habitudes nocives : cigarette, café... qui augmentent l'effet jambes lourdes. À noter, sucre (glucides raffinés), alcool, crudités ou manque d’eau participent à la rétention d’eau mais de manière indirecte.

    Derniers conseils "veino-protecteurs". Pour limiter le surpoids, visez un indice de masse corporelle normal (IMC entre 18,5 et 25), grâce à une alimentation équilibrée. Marchez au moins un quart d'heure après le repas.

    De l'eau

    Buvez suffisamment d’eau, au moins 1,5 litre par jour. Et plus encore par temps très chaud. Et si vous souffrez de jambes lourdes, vous devez encore davantage prendre ce "conseil veino-protecteur" à la lettre. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela n’aggrave pas la rétention d’eau.

    L’eau stimule naturellement le retour veineux, permet de mieux éliminer, ainsi de fluidifier la circulation sanguine. Dans un premier temps, le fait d’augmenter votre consommation d’eau peut vous faire légèrement gonfler. Pas d’inquiétude : votre corps a besoin de quelques jours pour s’habituer.

    N’hésitez pas à boire quelques tisanes de vigne rouge ou du thé vert, plein d'anti-oxydants et à l'effet drainant. Ces infusions ont de nombreux bénéfices, notamment celui d’apaiser les jambes gonflées.

    Une recette de tisane anti-jambes lourdes de Rustica

    Fragon contre les jambes lourdes

    • Faites bouillir pendant 2 minutes une poignée de rhizomes coupés en morceaux dans 1 l d’eau.
    • Ajoutez quelques graines de fenouil et laisser infuser pendant 10 minutes, puis filtrez soigneusement.
    • Buvez 1 tasse matin, midi et soir, en cures de 3 semaines.
    • Vous pouvez la sucrer avec du miel

    Voir

    Canicule et hydratation

    Quelques rafraîchissements

    Thés & Tisanes

    Tisanes et eaux aromatiques

    Sédentarité, attention !

    La sédentarité et l’inactivité physique aggravent la mauvaise circulation du sang.  

    La sédentarité favorise le développement de plusieurs problèmes de santé, des risques cardiovasculaires (hypertension artérielle, taux élevé de cholestérol, etc.), diabète, obésité.... Elle peut également engendrer d'autres désagréments comme jambes lourdes, fatigue chronique, constipation...

    Lu dans « Muscu » sur une chaise

    Veillez à vos attitudes. Assis, ne croisez pas les jambes et utilisez un repose-pieds. Évitez de rester assis pendant des heures mais également et autant que possible de rester debout immobile.

    Voir Posture corrigée - Exercice de neuro-posture (Basculer le bassin)

    Levez-vous fréquemment (toutes les demi-heures) pour effectuer quelques pas. Le cas échéant, prenez les escaliers pour "réactiver la pompe" (plante du pied, mollet).

    Pour calmer les jambes lourdes, placez, si possible, un cold pack dans le freezer du réfrigérateur (il suffira de le glisser sous le creux du genou en cas de jambes lourdes). À noter, il en existe des instantanés à usage unique.

    Une astuce, en position assise, est de glisser une balle de tennis sous le pied et de la faire rouler pour réactiver la circulation sanguine. Respirez amplement plusieurs fois de suite car, lors de l'inspiration, la pression sur le thorax diminue et le sang est aspiré vers le cœur.

    En fin de journée, pratiquez des inversions : le dos au sol, levez les jambes contre un mur et restez ainsi pendant quelques minutes puis/ou effectuez une série de flexions/rotations/extensions de la cheville pour faciliter le drainage.

    Voir Chandelles et des Piliers

    Dormez les jambes légèrement surélevées, en plaçant une cale de 10 cm sous les pieds arrière du lit. Idéal pour favoriser le retour veineux la nuit.

    Bouger plus encore

    En tant que "conseil veino-protecteur" pour réduire l’œdème, il est essentiel de marcher d'un bon pas pour relancer la pompe veineuse et favoriser le drainage, au moins une demi-heure tous les jours. En voyage, multipliez les pauses.

    Jambes lourdes Marche dans l'eau

    Profitez de séjours à la mer pour marcher dans l’eau : cette pratique a de nombreux bienfaits, dont celle d’être formidable pour lutter contre les jambes gonflées.

    Voir

    Marche active

    La marche (Yoga à l'extérieur)

     

    Éviter les fortes chaleurs

    Les fortes chaleurs ne sont pas bonnes pour la circulation du sang, notamment en cas de jambes lourdes et gonflées. Au frais, les varicosités sont plus discrètes, les varices * sont moins inconfortables.

    * Voir

    Traiter naturellement les varices (Ooreka)

    10 remèdes pour faire disparaître les varices (Comment-économiser)

    Huile à la sauge contre les varices de Rustica

    Préparation : 20 minutes

    • 2 verres d'huile d'olive
    • 2 poignées de feuilles de sauge officinale
    • Dans un bocal préalablement stérilisé 15 min dans une marmite d’eau bouillante, mettez les feuilles de sauge et versez assez d’huile d’olive pour que toutes les feuilles soient couvertes.
    • Laissez macérer pendant 15 jours.
    • Appliquez sur les varices douloureuses, une fois par jour.

     

    Un danger pour les veines. Bleutées, gonflées, parfois dilatées au point de former une varice quand le sang stagne, les veines sont d'autant plus visibles qu'il fait chaud. Les varices réagissent mal à la hausse des températures. Elles ont tendance à s'aggraver, à évoluer vers un ulcère, ou être à l'origine d'une hémorragie quand on les écorche.

    Moralité, mieux vaut éviter les bains de soleil prolongés et les douches brûlantes, qui ont tendance à agir négativement sur la circulation sanguine.

    Auto-massage pour lutter contre les jambes lourdes

    Technique commune aux massages des jambes

    Massez les jambes (en l'air si possible) en effectuant des mouvements circulaires du bas de la jambe vers le haut : commencez par les orteils, les pieds, remontez vers les cuisses, jusqu'aux hanches.

    Exemples de préparations

    • 5 ou 6 gouttes d’huiles essentielleslavandin ou citronnelle - dans 20 cl d’huile végétale.
    • Pour réduire l’œdème, une crème à base de vigne rouge, marron d'Inde et menthol.

    Voir Réaliser un auto-massage (Ooreka) pdf

    Le geste anti-jambes lourdes du matin. Sous la douche, appliquez un jet d'eau froide en remontant des chevilles vers les cuisses.

    L'après-midi et l'astuce pour améliorer la circulation veineuse. Massez les jambes, avec une crème ou un gel au menthol pour une sensation de fraîcheur immédiate. Certains peuvent être appliqués sur les collants (Rap Phyto Gel).

    Jambes lourdes : voir une vidéo

    Le soir, les soins jambes légères pour bien dormir

    • Appliquez un jet d'eau froide en remontant des chevilles vers les cuisses ou, mieux, alternez eau froide et eau chaude 2 ou 3 fois de suite, en terminant toujours par l'eau froide.

    Attention cependant : certaines personnes ne supportent pas la "douche écossaise" (alternance chaud/froid). Vous ne devez pas avoir de palpitations, ni de difficultés respiratoires. Au besoin, demandez conseil auprès de personnes avisées (médecin, entraîneur, etc.). Il se peut que cela vous soit contre-indiqué.

    • Massez avec un mélange d'huiles essentielles aux propriétés anti-inflammatoires qui accélère la circulation veineuse : 2 ml de cèdre de l'Atlas, 2 ml de patchouli, 7 ml de cyprès, 2 ml de lentisque pistachier et 25 ml d'huile végétale de calophylle (à faire préparer en pharmacie).
    • Vous pouvez aussi opter pour une crème jambe lourde à "effet glaçon", qui soulage très rapidement.

    Voir Choisir son huile de massage

     

    Bains de glaçons et douches très froides

    Les bains de glaçons et douches très froides favorisent le retour veineux, stimulent la circulation du sang et réduisent l’œdème.

    Attention cependant : certaines personnes ne supportent pas l'eau glacée. Vous ne devez pas avoir de palpitations, ni de difficultés respiratoires. Au besoin, demandez conseil auprès de personnes avisées (médecin, entraîneur, etc.). Il se peut que cela vous soit contre-indiqué.

    En fin de journée, surtout après avoir longtemps piétiné et quand il fait chaud, les tissus semblent congestionnés. C'est le résultat d'un phénomène de rétention d'eau, amplifié par la vasodilatation des veines.

    Pratiqué fréquemment, ce drainage naturel, en créant une vasoconstriction des vaisseaux grâce au froid, ralentit l’apparition de varices et, en cas de douleurs, fait le plus grand bien !

    Si vous n’êtes pas encore prêt à vous immerger dans un bain de glaçons, passez un jet d’eau très froide sur les jambes à la fin de votre douche ou prenez un bain de pieds froid.

    Vertus du froid (p.6) et bains glacés (p.7) Voir Accidents et remèdes pdf

    Jambes lourdes eau (très) froide

    Voir aussi

    Douleurs : point chaud/froid

    Jouer avec de l’eau… froide (Avec juste de l'eau)

    Yoga du froid,Toumo

     

    Contrer la rétention d’eau

    Été rime avec chaleur... Chez certaines personnes, la chaleur est révélatrice de rétention d’eau et de douleurs au niveau des pieds, chevilles, jambes, mains ou du visage.

    La rétention d’eau se manifeste par un gonflement du corps, qui peut survenir à plusieurs endroits en fonction de la cause :

    • Une inflammation, à la suite d’une entorse par exemple. Elle disparaîtra assez vite avec le soin de la cause.
    • Un déséquilibre alimentaire : les causes sont variées, allant de l’abondance de sel à l’intolérance au lactose ou au gluten. La rétention d’eau se fait alors souvent dans les jambes ou les bras.
    • Un déséquilibre hormonal : cela va d’une pilule mal dosée à la ménopause, en passant par un traitement hormonal (œstrogènes par exemple. Vous pouvez potentiellement gonfler de partout. Vous aurez le même genre d’effets secondaires en cas de problème du système lymphatique.
    • Une mauvaise circulation sanguine peut aussi provoquer de la rétention d’eau, particulièrement au niveau des pieds ou des chevilles.
    • La prise de certains médicaments (contre l’hypertension notamment) et il faudra dans ce cas le signaler à votre médecin.

    Jambes lourdes et rétention d'eau

    Avant de prendre des mesures, il convient donc de connaître la cause de cette rétention d’eau. Voici néanmoins quelques conseils généraux contre ces tracas du quotidien.

    Ajustez votre alimentation. Voir plus haut "Alléger ses jambes lourdes lors des repas"

    Rappelons qu'il ne faut pas vous priver d’eau. Voir plus haut "De l"eau"

    Vérifiez les intolérances alimentaires. La rétention d’eau peut provenir d’une intolérance au gluten ou au lactose (tendance à gonfler au niveau des mains ou des paupières). Or du gluten, il y en a un peu partout (blé, le seigle, l’orge…). Le lactose se trouve principalement dans les produits laitiers. Pour être sûr, passez-vous de ces éléments pendant une dizaine de jours et votez si ce changement d’alimentation a une incidence sur la rétention d’eau.

    Adoptez une bonne hygiène de vie. La rétention d’eau est souvent due à une insuffisance veineuse.

    Faites attention à votre poids (voir plus haut "Alléger ses jambes lourdes lors des repas") et pratiquez une activité physique régulière. Vous activerez ainsi votre pompe musculaire et donc votre circulation veineuse (voir plus haut "Sédentarité, attention !").

    Évitez les vêtements serrés qui, en empêchant la bonne circulation du sang, favorisent la rétention d’eau (voir plus haut "Premiers gestes anti-jambes lourdes de bon matin")

    Quelques remèdes naturels

    • Huile essentielle de Patchouli (Conseils phyto-aromatiques) Un petit trésor pour les jambes lourdes et la rétention d'eau, sans oublier le parfum suave de nos années hippies !
    • Jus "détox" contre rétention d'eau (Femme Actuelle) Un jus idéal pour faire un grand ménage dans l'organisme !
    • Pissenlit et eau de coco (Thérapeutes magazine) Le pissenlit est plein de nutriments (vitamines A et C, fer et potassium...) et peut agir comme un diurétique naturel pour réduire la rétention d’eau.  L’eau de coco est riche en potassium (électrolyte qui aide à éliminer le sodium de l’organisme) et peut aider à réduire la rétention d’eau et à lutter contre les ballonnements.

    Voir Eau du corps

    Soulager les crampes

    Soudain, un muscle de la jambe semble pris dans un étau pendant quelques minutes, parfois plus. Pas de doute, c'est une crampe !

    Elle peut être liée à une insuffisance veineuse. Dans ce cas, elle résulte d'une anomalie des échanges hydriques et d'un mauvais drainage du sang, pauvre en oxygène, qui favorisent la contraction des muscles.

    La crampe peut se manifester à tout moment, en particulier la nuit quand la jambe est au repos.

    • Si elle est localisée dans le mollet, il faut tirer le pied en position pointe fléchie, en tendant la jambe au maximum pour soulager rapidement.
    • Si elle est logée dans la cuisse, il faut au contraire fléchir la jambe en tirant sur le pied à l'arrière, afin d'étirer le muscle le plus possible.
    • La marche dynamique dans la journée, idéalement dans l'eau fraîche en piscine ou à la mer, a un effet préventif (Voir plus haut "Bouger plus encore")
    • En cas de récidive, faites une cure de médicaments veinotoniques en comprimés (Daflon 500 par exemple) ou en gélules (Cyclo 3 Fort, vigne rouge...)

    Voir aussi Crampes - Point de côté

    Faire appel à des "aides" si besoin

    Les veinotoniques (Daflon 500, Cyclo 3 Fort) sont efficaces en prévention (voir ci-dessus)

    Les bas ou collants de contention sont un moyen efficace pour lutter contre les jambes gonflées, car ils appuient sur certains points clés et activent ainsi la circulation du sang. Ainsi, au quotidien et surtout en voyage, porter des chaussettes de compression contribue à réduire l’œdème.

    En cas de douleurs trop prononcées, le drainage lymphatique est aussi très efficace. Il a le double avantage d’apaiser immédiatement la sensation des jambes gonflées et d’améliorer significativement la circulation sanguine. Utile aussi en cas de rétention d'eau (voir plus haut)

    En cas de rétention d'eau, les produits drainants peuvent aider le corps à se défaire de son excès en eau en la redirigeant vers le sang, qui la conduit ensuite aux reins avant qu’elle soit éliminée par l’urine. Légers et naturels, les produits "draineurs" offrent de bons résultats et sont sans danger. Parmi eux, hamamélis, vigne rouge ou fragon, disponibles sous forme de compléments alimentaires en pharmacie. Les "aquarétiques" sont des associations de plantes ou de produits chimiques aux effets diurétiques légers, en pharmacie sans ordonnance. Les produits diurétiques sont efficaces mais pas sans danger. Ce sont des médicaments, à ne pas prendre sans avis médical et avec une ordonnance en pharmacie.

    Les diurétiques peuvent causer d’importants dommages aux reins et faire disparaître le potassium dont le corps a pourtant besoin. Les diurétiques sont réservés à des patients dont la maladie – cardiaque * rénale ou hépatique – provoque de la rétention d’eau. (Conso-globe)

    * Voir Crise cardiaque !

    Traiter les veines. Beaucoup de progrès ont été faits avec l'apparition de traitements thermiques (laser et radiofréquence) qui permettent de traiter les varices sans anesthésie générale en ambulatoire, avec une reprise du travail immédiate.

     

     

    ----------

    Sources

    Conso-globe [archive sans vidéo]

    Fourchette et Bikini

    Notre Temps

    Nutrilife-shop

    Rustica

    Thérapeutes magazine [archive]

    Top Santé [archive sans diaporama]

     

     

     

    haut de page