• Info Revues sportives début XXe siècle

    Page créée le 20 octobre 2021 

    Revues sportives début XXe siècle

    Une plongée en images, en revues et en "petite histoire" dans ce début du XXe siècle où beaucoup de choses ont commencé et se sont développées... pour le meilleur et pour le pire.

     

    La Vie au grand air

    1904-1905 ''La Vie au grand air''

    La Vie au grand air est un magazine illustré sportif français lancé le 1er avril 1898 sous la direction de Pierre Lafitte, à un rythme d'abord bimensuel puis hebdomadaire. Sa parution est interrompue le 2 août 1914, elle reprend le 15 juin 1916 en devenant trimestrielle, et cesse définitivement le 15 avril 1922.

    Comme le souligne Thierry Gervais, historien spécialiste de la presse illustrée, La Vie au grand air est — avec La Vie illustrée de Félix Juven — le prototype du magazine, ce type de périodique dans lequel "les illustrations sont beaucoup plus nombreuses que dans les journaux illustrés" et sont au service de "maquettes complexes", avec des mises en page qui "visent à produire simultanément du sens et du spectacle"1.

    L'analyse du graphisme, de la direction artistique des couvertures et des pages intérieures entreprise par Gervais démontre une utilisation des gros plans, de l'imbrication et du photomontage dès 1904 : "La modernité des doubles pages de La Vie au grand air procède directement du choix de la photographie comme mode illustratif, mais également d’un contexte visuel dans lequel les formes cinématographiques ont pris place"2.

    ----------

    Notes de Wikipédia

    1. Thierry Gervais Les premiers magazines illustrés, de la gravure à la photographie (1898-1914) in Dominique Kalifa et al. (s/dir.) La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle, Nouveau Monde, 2012, p. 453-463.

    2. T. Gervais (Études photographiques, 2007) § Références cinématographiques.

    1904 07 07 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 07 juillet 1904 

    Fernand Gonder (1883-1969) dit "le Casse-cou", est un athlète français, né le 12 juin 1883 à Bordeaux, mort le 10 mars 1969 à Rochefort (Charente-Maritime) à l'âge de 85 ans. Il est inhumé au cimetière de Tonnay-Charente. Gonder est le premier spécialiste du saut à la perche en bambou, remplaçant dès lors la lourde perche en frêne.

    Ses parents firent entrer Fernand au petit séminaire à l'âge de 10 ans (qu'il quittera 10 ans plus tard pour effectuer son service militaire) où il s'initia à la pelote basque, au saut en hauteur, et au saut en longueur avec une perche. "On prenait de l'élan, on piquait la perche au bord d'un ruisseau et, en tirant sur nos bras, suspendus à notre mât, nous passions sur l'autre rive" commente Fernand Gonder. (Wikipédia)

    Un voyage à Paris consacre la réputation de Gonder : à la Croix-Catelan, au cours des Critériums du RCF (Racing Club de France), au second essai, il passe 3,69 m. Et explose le record de France, 3,25 m de Puységur (André Puisségur) du RCF, et le record du monde détenu par l’Américain Raymond-G. Clapp, avec 3,65 m (1). "Une chaude ovation salue cet exploit sportif et le séminariste sportif fut porté en triomphe, ce 26 juin 1904" peut-on lire sous la plume de Fred Liévin dans Paris Soir Sports, plusieurs années après l’exploit.

    Le sauteur à la perche bordelais a été sacré à Athènes en 1906. Mais ces Jeux olympiques intercalaires ont été rayés des tablettes olympiques en 1949. (sudouest.fr)

    1906 06 18 prince royal de Grèce inaugure les Jeux olympiques intercalaires

    Le 18 juin 1906, le prince royal de Grèce inaugure les Jeux olympiques intercalaires baptisés "Jeux de la décennie". Photo Archives municipales de Bordeaux.

    Le 22 juin 1909, à Colombes, dans la banlieue parisienne, Fernand Gonder participe aux championnats de France de saut à la perche.

    1904 07 14 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 14 juillet 1904 

    1905 03 13 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 13 mars 1905 

    Frank Louis Kramer (1880-1958) est un coureur cycliste américain. Né le 15 septembre 1880 à Evansville (États-Unis) il meurt à 78 ans des suites d'une attaque cardiaque le 08 octobre 1958 à East Orange (New Jersey, États-Unis). Il repose au cimetière de Rosedale à Orange. Kramer a remporté 646 victoires dont 77 en tant qu'amateur. Kramer a remporté 16 championnats nationaux consécutifs de 1901 à 1916 (déterminé par un système de points attribués à chaque course). Il a été intronisé au Temple de la renommée du cyclisme américain en 1988. (Wikipédia)

    1905 03 30 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 30 mars 1905

     

    1920-0921 ''La Vie au grand air''

    1920 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 1920 

    1921 ''La Vie au grand air''

    ''La Vie au grand air'' 1921

     

    Du Vélo à L'Auto en passant par L'Auto-Vélo

    1900-1944 17 août ''L'Auto-Vélo'' - ''L'Auto''

    L'Auto-Vélo puis L'Auto, principal quotidien sportif, est accessible gratuitement via Gallica (BnF) : de 1900 à 1944, soit 45 années et 16415 numéros.

    Un journaliste passionné de sport, Pierre Giffard, à l'origine des principales courses sur route, fonde en 1892 un quotidien consacré à son sport favori, Le Vélo. Imprimé sur papier vert, il atteint rapidement le tirage de 80 000 exemplaires.

     

    Ci-contre un numéro du quotidien Le Vélo
    14 mars 1893

     

    1893 03 14 ''Le Vélo'' 1 numéro du quotidien

    "Le Vélo : journal quotidien de vélocipédie" (titre complet)

    Date de création : 1892 - Fin de publication : 1904

    1re année, n° 1 (1er déc. 1892) - 13e année, n° 4372 (20 nov. 1904)

    Documentation : Numéros de 1893 - de 1894

    Directeur de publication : Paul Rousseau (1868-1941) Voir aussi sur Wikipédia

    Autres formes du titre :

    "Le Vélo"
    "Le Vélo : journal de l'automobile, du cyclisme et de tous les sports"
    "Le Vélo : journal quotidien de la vélocipédie, de l'automobile et de tous les sports"

    Titre repris en 1933 par "Le Vélo : l'hebdomadaire de la route et de la piste"

    [...] Conduits par le comte Jules-Albert de Dion, plusieurs fabricants de cycles et d'accessoires, qui ne partagent pas les opinons politiques de Giffard, se détournent de lui et financent un journal concurrent, L'Auto-Vélo. Henri Desgrange en prend la direction. C'est un ex-clerc de notaire reconverti dans le sport. Champion cycliste et directeur du Vélodrome de Paris, c'est aussi un chroniqueur sportif célèbre.

    1900 10 16 mardi ''L'Auto-Vélo''

    Le premier numéro de ''L'Auto-Vélo'', mardi 16 octobre 1900

    L'Auto-Vélo sort le 16 octobre 1900, pendant la grande Exposition universelle * de Paris. Pour se distinguer de son concurrent, il est imprimé sur papier jaune... [mais] il doit renoncer à son titre par décision de justice et ne plus s'appeler que L'Auto. [...]

    * [archive version abrégée]

    En quête de nouvelles idées, Henri Desgrange se voit proposer par l'un de ses jeunes rédacteurs, Géo Lefèvre, l'idée, non plus d'une simple course sur route mais d'une course à étapes : le Tour de France.

    1903 07 01-19 Le premier Tour de France cycliste

    L'annonce officielle en est faite par L'Auto le 1er juillet 1903.

    1903 07 01 ''L'Auto'' Tour de France à la Une

    D'après Hérodote [archive plus ancienne mais plus développée]

    Vu dans 1919-2019 : le maillot jaune a 100 ans

    Voir Tour de France : la longue route pour devenir ville-étape (La Croix 15/09/2020)

     

    ----------

    Documentation

    Voir aussi

    À propos d'Arts Martiaux et de Muscu

    Activités physiques (listes)

    Arts martiaux & Sport de combat

    Corde à sauter et "entraînement fractionné" (Le saut à la corde)

    Falun Gong, mouvement spirituel inspiré du Qi-gong

    Football

    Girya, ou Kettlebell (Muscu et Yoga avec les moyens du bord)

    Gladiateurs (Rome antique)

    Gladiateurs : Les types et combats

    Gymkhana

    Gymnastique militaire française

    Hébert, Georges (1875-1957) promoteur d’une méthode d’éducation physique naturelle, l’hébertisme (Vu dans PiYo)

    Jeux olympiques (Arts martiaux & Sport de combat)

    Joseph Pilates (1880-1967)

    Le bouclier de Brennus

    Le Feu et l'Art de la Forge

    Le salut olympique

    Ninja et Shinobi (Japon)

    Rugby

    Samouraï (Japon)

    Saut en hauteur

    Signification de 5 noms d'arts martiaux

    Vikings

    Wolin (festival des Vikings)

    Liens externes

    Arts martiaux historiques européens (Wikipédia)

    Casques/armures qui ont marqué l’Histoire (DGS)

    L'athlète complet d'autrefois (YouTube 21/06/2021) Ce que faisaient les pratiquants de "culture physique athlétique" avant que le "bodybuilding" ne s'impose, dès les années 1950, comme la seule pratique de musculation à visée esthétique, la référence.

    L'olympisme inattendu (site de Pierre Lagrue)

    Pourquoi a-t-on commencé à s'entraîner ? (YouTube 12/10/2021) L'Histoire nous le dira. À partir de la seconde moitié du XXe siècle, une véritable culture sportive, qui repose sur un système d’institutions, de règles et d’habitus, se met en place. Un système de relation se développe également entre les pratiques sportives et la consommation, le sport est au cœur des industries culturelles et du divertissement des masses.

    Sport et dopage à travers les âges (La Dépêche 04/08/2016)

     

     

     

    haut de page