• Info Syndrome du canal carpien

    Page créée début février 2018

    Anatomie de la main

    http://ekladata.com/mfHbEyxNzMWiSe9ZAKNsm4mae1w.jpg

    Voir aussi

    Info Douleurs articulaires… et collagène

    Chakra des Mains

     

    Le syndrome du canal carpien

    Le syndrome du canal carpien se produit lors de la contraction du ligament annulaire - due à la compression du nerf médian.

    Cette contracture peut se traduire par : troubles moteurs de la main, fourmillements... et par une gêne de la nuque - le nerf médian, une branche du plexus cervico-brachial, prend naissance dans la nuque et commande la mobilité des bras, avant-bras et main.

    Gras souligné : illustration ICI

    Cet exercice de yoga peut venir en aide, sauf contre-indication médicale.

    • Joignez les mains au niveau du cœur, sans appuyer les mains contre la poitrine.
    • Appuyez-les fortement la poitrine et l'une contre l'autre.
    • Descendez ensuite les avant-bras au maximum sans décoller les mains.
    • Faites ceci quotidiennement.

    0-1 Pawan Mukta

    Voir plus bas

    Voir aussi

    Anjali-mudrâ

    Pawan Mukta

    • De plus, massez plusieurs fois par jour la première rangée des os du carpe.

    Ceux-ci sont bien perçus, en particulier l'os crochu et l'os pisciforme, à la base du poignet.

    Voir

    Se masser

    Baume du Tigre

     

    Pour les poignets et les mains

    Les exercices suivants, des étirements du poignet, peuvent venir en aide en cas de syndrome du canal carpien, sauf contre-indication médicale.

    Faisant partie des mesures préventives face au syndrome du canal carpien, ils permettent la poursuite de sports (golf en particulier) bien au-delà de 50 ans.

    Voici un premier mouvement débutant mais efficace pour réveiller des muscles que vous n'avez pas l’habitude de travailler.

    0-1 Pawan Mukta

    • Vous êtes assis sur une chaise ou debout, jambes légèrement écartées pour un appui stable, ou encore en Tailleur sur le sol, épaules basses, omoplates « glissées » vers les fessiers.
    • Joignez les mains devant la poitrine (niveau du cœur), en appliquant une pression assez marquée avec les paumes, doigts dressés vers le haut mais relâchés, coudes relevés et avant-bras parallèles au sol (Photo 1).
    • Les mains ne doivent pas toucher le buste (toutefois il est possible d'y poser doucement les pouces)
    • Inspirez à fond.
    • En soufflant doucement, pressez 5 secondes les mains l’une contre l’autre, sans à-coups et en gardant les épaules basses et la nuque droite.
    • Faites ceci 10 fois au maximum.

    Vous devez ressentir une contraction au niveau de la poitrine (les pectoraux, situés directement sous la poitrine) mais pas de douleur aux poignets.

    • Relâchez.
    • Recommencez 5 fois de suite (ou 3 séries de 15 / jour)

    Variantes

    1. Entraînez-vous d’abord avec les paumes proches du thorax, puis éloignez celles-ci de plus en plus.
    2. Appuyez fortement les mains contre la poitrine puis abaissez les avant-bras (voir plus haut)

    Variantes plus difficiles

    1. Variante en rotation : Paumes proches du thorax ou éloignées, exercez une rotation vers le bas de façon à pointer les bouts des doigts vers le sol, d'abord vers l'extérieur, puis vers l'intérieur (encore plus difficile) aussi loin que vous pouvez.
    2. Variante dans le dos : Joignez les mains paume contre paume derrière le dos à la hauteur des épaules et toujours au niveau du cœur (Photo 2). Mêmes exigences que pour les premiers exercices, sauf que le contact avec le milieu du dos est cette fois-ci nécessaire.

    Voir La Prière secrète

     

    Voir aussi

    Douleurs, arthrose et remèdes naturels

    Hasta-mudrâ

     

     

     

    haut de page