• Info Vitamine B

    Page créée le 08 février 2018

    Les vitamines B

    Info Vitamine B

    Il n’existe pas d’indications propres à l’association des vitamines du complexe B en tant que telle. Chacune des vitamines B possède ses propres indications thérapeutiques et peut être utilisée indépendamment des autres. Il existe toutefois une exception pour les vitamines B6, B9 et B12 qui contribuent aux mêmes effets.

    À l’exception de la vitamine B3 qui est produite en petite quantité par l’organisme et de la vitamine B12 qui est emmagasinée dans certains organes, les autres vitamines du complexe B, hydrosolubles, doivent être fournies par l’alimentation de façon régulière, car elles ne sont pas mises en réserve et les excédents alimentaires sont éliminés dans l’urine.

    Passeport-santé

    Vitamines

     

    Principales fonctions

     

    Sources

    B1 thiamine, benfothiamine

     

    Métabolisme des glucides (synthèse des graisses à partir des sucres), production d’énergie (transformation du glucose, principale source d'énergie du cerveau), absorption de l’oxygène par les cellules, excite les mouvements favorables de l’intestin, fonctionnement et équilibre du système nerveux

    la « vitamine antibéribérique »

    synergie avec groupe B (B2 B3 B9), magnésium

     

    levure de bière, levure alimentaire (torula), légumes secs (pois secs, lentilles, etc.), noix, graines et grains entiers, riz complet

    astuce pour réduire le temps de cuisson du riz complet : faites-le tremper au préalable et évitez de saler l’eau de cuisson

    voir Œil : les nutriments

    B1 a besoin de manganèse pour être assimilée

    B2 riboflavine ou lactoflavine

     

    Production d’énergie, métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, vision, santé de la peau et des muqueuses, activation des vitamines B6 et B9

    synergie avec groupe B (B1 B6)

    le phosphore potentialise l'action de B2

     

    abats (foie de veau, rein, cœur), noix, légumes verts, levure alimentaire, levure de bière, germes de blé, riz sauvage, champignons

    voir Œil : les nutriments

    la lactoflavine en tant que colorant alimentaire jaune (E10x), nom de code E101, est ajoutée aux beurre, pâtisseries, confiseries, fromages, biscuits...

    La règlementation sur les additifs alimentaires est particulièrement stricte, en tout cas dans les pays occidentaux. La France a adopté la politique de liste suivante : les produits utilisés comme  additifs alimentaires doivent expliciter clairement leurs propriétés et leur usage. Malheureusement, les intérêts financiers (un peu partout dans le monde) passent souvent avant l'intérêt du consommateur.

    Les familles d'additifs alimentaires, devenus inévitables pour la préparation alimentaire moderne, sont codées de telle façon que leur désignation comporte la lettre E en majuscule (= Europe) suivie d'un groupe de 3 chiffres commençant à 100. Les additifs alimentaires ont initialement été classés en 4 grands types : les colorants, les conservateurs, les antioxydants et les agents de texture.

    voir Ingrédients à éviter  

    B3 ou PP niacine

     

    Synthèse des hormones sexuelles, métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, production des globules rouges

    la « vitamine anti-pellagre »
    (appelée vitamine "PP" pour pellagra preventive)

     

    levures, son, arachides avec enveloppe, riz sauvage, produits à base de blé entier, amandes, orge, légumes secs

    voir Œil : les nutriments

    le tryptophane servant à la synthèse de B3 (+ synergie avec B1 B2 B6) par l’organisme peut être trouvé dans des aliments riches en acides aminés essentiels : viandes, volailles, poissons, lait

    le phosphore participe au métabolisme de B3

    voir Diète sportive

    Un grain d’orge encore paré de sa chasuble d’or fauve est ce que l’on appelle l’orge brute. Une fois dévêtue, elle porte le nom d’orge mondée, et d’orge perlée quand on lui fait subir le même traitement qu’au riz, c’est-à-dire un blanchissage. Il s’agit-là d’un grain sans son, présentant les mêmes inconvénients que le riz blanc. Si on laisse l’orge germer, le grain s’orne de petites radicelles – les tourillons. En plaçant ce grain germé au four, on stoppe la germination, et le germe prend alors le nom de malt d’orge. Le résidu du brassage de l’orge se nomme la drêche et la semence entière réduite en farine grossière et séchée au four le gruau ([Books of] Dante)

    Les Amérindiens dont le régime traditionnel est basé sur le maïs ne souffrent pas de pellagre car leur méthode de préparation du maïs - la nixtamalisation - rend assimilable la vitamine B3 qu'il contient et rend plus digestes les protéines de cette céréale. Carpenter démontra, en 1951 [1], que la biodisponibilité de la niacine contenue dans le maïs pouvait être obtenue par une cuisson dans un milieu très alcalin (pH 11) [2]

    Fabrication

    • Recouvrez 1 kg de maïs d'eau dans une casserole et faites chauffer.
    • Dans l'eau frémissante ajoutez ½ litre d'eau mélangée à 1 c. à s. d'hydroxyde de calcium [3] ou de cendre de bois (pure et saine)
    • Mélangez le tout, laissez bouillir 5 minutes puis laissez macérer le tout une nuit.
    • Le lendemain égouttez et rincez les grains sous l'eau en les frottant rapidement entre vos doigts pour retirer le péricarpe des grains (qu'on appelle à ce moment du processus : nixtamal ou hominy)
    • Broyez ensuite les grains dans un moulin (type moulin à café)
    • La pâte obtenue est la masa [4]. Elle est prête à utiliser pour la fabrication des tortillas, tamales, etc.

    ____________________

    [1] Laguna J, Carpenter KJ, Raw versus processed corn in niacin-deficient diets
    dans J. Nutr. 1951 Sep ; 45(1) : 21-8 [http://jn.nutrition.org/content/45/1/21.long]
    [
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14880960]

    [2] Wikipédia

    [3] L'hydroxyde de calcium est un corps chimique minéral de formule brute Ca(OH)2. Cet alcali antique était appelé autrefois, et est encore appelé, "chaux éteinte", cette poudre corrosive et hygroscopique étant préparée à partir de la chaux vive (produite autrefois par le four à chaux du chaufournier).
    C'est également un minéral naturel rare nommé "portlandite" par les minéralogistes car il s'agit d'un simple produit d'hydrolyse du ciment Portland.
    L'hydroxyde de calcium est l'additif alimentaire E526 utilisé comme régulateur alimentaire de pH et affermissant/stabilisant dans de nombreux produits.
    Lire en ligne le PDF : Parlement européen et Conseil de l'Europe
    "
    La Directive 95/2/CE concernant les additifs alimentaires autres que les colorants et les édulcorants"
    Journal officiel de l'Union européenne no L 61,‎ 20 février 1995, p. 1-56 [archive]

    [4] What is Nixtamalization? [YouTube]

    [https://www.youtube.com/watch?v=TIs3gjOPevw]

    Voir aussi : Nixtamalization - How to make Masa and Hominy from Dried Corn | Flavor Lab - YouTube [https://www.youtube.com/watch?v=bu4JB5E1e6I]

    B4 adénine

     

    Participe à la protection de la formule sanguine en globules blancs, stimule certains globules blancs, métabolisme des glucides et lipides, indispensable en complément après chimie, radiothérapie ou antibiothérapie

    synergie avec groupe B (B3 B8, effets anti-alcoolique, anti-pellagre), fer, cuivre...

     

    céréales (germées, complètes), tous aliments riches en vitamines B, supplémentation : germe de blé, levures (associées au fer)

    voir pdf Vitamines B

    B5 acide pantothénique

     

    Synthèse d’hormones et de neurotransmetteurs, transmission nerveuse, production des globules rouges, division des cellules, production d’énergie, métabolisme

    synergie avec vitamine A (régénération peau et tissus), groupe B (B6 B8 B9 B12), vitamine C (stress, infections)

     

    levure de bière, levure alimentaire, foie de veau, champignons, soja, arachides, pacanes (noix de pécan), noix de cajou, flocons d’avoine, farine de seigle, sarrasin, graines de tournesol, lentilles, poivron rouge, avocat

    B5 est synthétisée en partie par une fraction du calcium présent dans le corps

    voir pdf Vitamines B

    B6 pyridoxine ou adermine

     

    Synthèse des protéines, d’hormones et de neurotransmetteurs, production des globules rouges et transport de l’oxygène, fonctionnement du système immunitaire, synthèse de l’ADN, régulation de la glycémie, indispensable pour l'assimilation du magnésium et la synthèse de la vitamine B3 - à partir du tryptophane

    synergie avec B2 B5, vitamine F (AGE γ-linolénique, voir B11), vitamine I (inositol, voir B7, syndrome prémenstruel), phosphore, calcium, zinc

     

    levure de bière et alimentaire (torula), graines de tournesol, germes de blé, noix, lentilles, soja, haricots de Lima, sarrasin (farine), bananes, avocat

    voir Œil : les nutriments

    voir pdf Vitamines B

    B7 méso-inositol

    très proches, la vit. I (inositol) est souvent regroupée avec la vit. J (choline) sous le nom de vit. B7

    les vitamines I et J sont des constituants de la lécithine

     

    B7 participe à la formation des globules rouges, réduit le taux de cholestérol sanguin et protège contre l'athérosclérose, propriétés antitoxiques, participe au fonctionnement normal du muscle strié

    vitamine I : mobilise les graisses et en évite l'accumulation dans le foie (ainsi protégé contre la dégénérescence graisseuse), abaisse le taux de cholestérol, tonique nerveux des neurones

    synergie avec groupe B dont B6 (voir) et vitamine J, vitamine F (voir B11)

    vitamine J : fonctionnement du système nerveux, protection du foie et des vaisseaux, empêche dépôts de cholestérol et fixation des graisses par le foie (comme vit. I), permet l'élimination des substances toxiques

    synergie avec groupe B dont vitamine I, vitamine F (voir B11)

     

    B7 est présente dans toutes les protéines végétales/animales, céréales (germées, complètes), tubercules, épinards, soja, lait, mélasse

    synergie avec cuivre et fer

    vitamine I : sésame, soja, graines et céréales (germées, complètes), épinards, pamplemousse, raisin, sucre de canne complet, jaune d’œuf

    vitamine J : sésame, soja, blé et graines germés, jaune d’œuf, betterave, légumes verts, citron

    voir pdf Vitamines B

    La lécithine naturelle est présente dans toutes les cellules vivantes et est un constituant important des cellules nerveuses et cérébrales.

    La lécithine commerciale (E322) provient principalement de l'huile de soja, qui peut être génétiquement modifiée. D'autres sources sont le jaune d'œuf, et les graines de légumineuses, notamment les arachides et le maïs, qui peuvent également être transgéniques (additifs-alimentaires.net)

    voir Ingrédients à éviter

    B8 biotine ou vitamine H

     

    Métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, division des cellules

    synergie avec vitamine A (problèmes de peau), groupe B (B2 B3 B5 B6), sélénium

     

    levure alimentaire (torula), produits à base de grains entiers (pain), noix, jaune d’œuf, sardines, chou-fleur, foie, banane, champignons...

    voir Shampoings maison

    voir Vitamine B8 la biotine

    B9 acide folique

     

    Division des cellules, synthèse des ADN-ARN, métabolisme des protéines, régulation du taux d’homocystéine sanguinavec B6 et B12 -, fonctionnement du système nerveux et immunitaire, cicatrisation des blessures

    B9 est indispensable avec B12 (voir)

    synergie avec groupe B dont B5 (voir, retarder blanchiment des cheveux), fer et cuivre (oligo-éléments, trouble de la formule sanguine)

    voir Cheveux, couleur... ou pas

     

    légumes verts (en particulier les foncés : épinards, brocoli, asperges) quinoa (kaniwa) fruits (orange) riz, levure de bière, foie de bœuf, haricots, soja

    B10 acide para-amino-benzoïque
    (PABA)

     

    Favorise la production de mélanine par la peau : protège des effets nocifs du soleil, élévation du taux de O2 dans l'hémoglobine : oxygénation des cellules, agit sur les centres respiratoires, action favorable contre spasmes (digestifs, urinaires), dans la croissance, maintient la couleur naturelle des cheveux

    synergie avec l'ensemble des vitamines B, la présence de B10 est indispensable à leur activité

     

    noisettes, graines de céréales (germées, complètes), foie de poisson, arachide, mélasse et sucre de canne complet, petit-lait (lactosérum), œufs

    voir pdf Vitamines B

    B11 carnitine
    (dérivé des acides aminés de base)

     

    Intervient dans le métabolisme des AGE (acides gras essentiels, vitamine F, voir B6), active la combustion des graisses (produit et accroît l'énergie), action protectrice cardio-vasculaire, stimule les sécrétions gastriques/pancréatiques (pour l'appétit et prise de poids)

     

    synthétisée au niveau des foie/reins, transportée par le sang (vers muscles principalement), dans les aliments : viande rouge, produits laitiers, jaune d’œuf, céréales germées, huîtres

    voir pdf Vitamines B

    B12 [cyano]cobalamine

    le cobalt est l'un des constituants de B12

     

    Fonctionnement du système nerveux, synthèse des protéines, des ADN-ARN, production des globules rouges et transport d’oxygène, métabolisme du fer, synthèse de S-adénosylméthionine (SAMe) avec B6 et B9

    B12 a besoin de l'ensemble du groupe B dont B9 (voir, régénération formule sanguine), fer et cuivre (synergie avec B9 B12, régénération globules rouges), B1 et B6 (propriétés neurologiques)

    attention dans le traitement de l'acné par voie interne : à dose massive, B12 entraîne une acné certes atténuée mais extrêmement coriace qu'il faudra traiter sans fin aux antibiotiques...

     

    la vitamine B12 se trouve essentiellement dans les aliments d’origine animale : viandes, abats, œufs, fromages, poissons, fruits de mer

    les végétaliens doivent compenser leur carence alimentaire en vitamine B12 par des suppléments

    voir pdf Vitamines B

    B15 acide pangamique

     

    Favorise l'oxygénation des cellules, élimine l'acide lactique (prévient et combat la fatigue), indiquée dans les troubles du métabolisme des lipides

    synergie avec vit. A, groupe B, vit. E

     

    riz et céréales complètes "bio", céréales germées (germes de blé), levure alimentaire

    voir pdf Vitamines B

    B17 amygdaline, "laetrile" 

     

    L’amygdaline est un composé chimique naturel célèbre pour être promu comme un remède contre le cancer, souvent référencé comme vitamine B17

     

    Pour en savoir +

    voir Vitamine B17

     

    Sources principales et pour en savoir plus :

    Les vitamines B (Passeport-santé.net)

    Vitamines B (pdf)

     

     

    Voir

    Douleurs, arthrose et remèdes naturels

    Bouillon de miso

     

     

     

    haut de page