• KNAP Gëorgia 1866-1946 (Massage, Hygiène alimentaire)

     

    Gëorgia Knap dans son laboratoire en 1927

     

    Marie Georges Henri Knap, né le 25 avril 1866 à Troyes (Champagne, Aube-10) où il est mort le 26 octobre 1946 (80 ans), est un guérisseur, partisan de la médecine naturelle, et inventeur français.

    Ayant vécu durant la seconde révolution industrielle, Gëorgia Knap a profité de l’essor de l’électricité et du moteur à explosion pour inventer sans cesse et dans toutes les disciplines. Surnommé « l’homme aux 80 métiers », il aurait été le premier à posséder une voiture dans la ville de Troyes.

    Malgré ses efforts dans ses projets, on ne retrouve pas toujours trace de Gëorgia Knap dans les dictionnaires ou les encyclopédies.
    Une rue de la ville de Troyes porte cependant son nom.

    Wikipédia. Voir aussi La Quête de Kiaz : Gëorgia Knap

    Aujourd’hui, Gëorgia Knap est surtout connu pour sa méthode de "rajeunissement" (la méthode des 18 points principaux de Knap, plus 15 groupes de points secondaires).


    Points de Knap du dos

     

    Points de Knap du bras

     

    Gëorgia Knap mit au point une méthode consistant à masser régulièrement certains points du corps tout en maintenant une hygiène alimentaire stricte (crudivorisme partiel).

    Voir une vidéo : les points de Knap (massage - 3e partie)

     

    Les "repas types" de l’inventeur sont visiblement copieux et empreints d’une grande diversité d’aliments.

    Un exemple d'une salade de Vitamines (Infosknap)

    Avant le repas de midi, à manger sans pain.
    Pour 2 personnes, il suffira de multiplier par le nombre de convives pour la composer quantitativement :

     

    • 2 laitues
    • 3 cuillers à soupe de carotte râpée
    • 2 cuillers de concombre
    • 1 blanc de feuille d’artichaut coupé finement
    • 1 petit morceau d’endive coupé finement
    • 2 cuillers à soupe de pommes de terre cuites à l’eau et coupées en morceaux
    • 3 tranches de betterave coupées en petits morceaux
    • 1 cuiller de choux-rouges
    • 1 radis rose coupé en petits morceaux
    • 1 pincée de cresson
    • 1 pincée de pissenlit
    • 1 pincée de mâche
    • 1 peu de persil et de cerfeuil.
    • 1 petit oignon cru haché finement
    • 1 olive dénoyautée hachée finement
    • 1 tranche de pomme du Canada ou Reinette, coupée en petits morceaux
    • 1 noisette hachée finement
    • 1 noix hachée finement
    • 1 petit morceau de melon coupé finement

     

    S’il reste de la veille quelques légumes cuits, des haricots blancs cuits, des petits pois, des haricots verts, des choux-fleurs, en mettre deux ou trois cuillers dans la salade.

    Assaisonner avec quatre à six cuillers d’huile d’Arachide ou d’Olive.

    Pas de pain. Pas de vinaigre, pas de citron. Pas de poivre. Saler à volonté.

     

    Le mélange proposé ci-dessus ne peut se faire au complet qu’en juillet, août et septembre, car certains de ces légumes, comme melon et radis, ne se trouvent qu’à certaines époques de l’année

    Il est toujours facile de composer en toutes saisons, une salade comprenant cinq ou six légumes, tels que : laitue, scarole, carotte râpée (indispensable).
    Les pommes de terre cuites à l’eau et macérées à l’huile, cresson, ciboule, persil, cerfeuil, noix hachée, même composée seulement de trois ou quatre éléments, doivent être présentées sur la table à tous les repas de midi.
    La diversité des légumes composant cette salade donne une telle saveur à l’ensemble, que les convives non prévenus ne peuvent se douter qu’elle ne contient pas de vinaigre !

    Remarque : pour avoir mangé de nombreuses fois cette salade, il faut la prévoir pour 4 et non pour 2.

     

    Être végétarien, ça s'apprend

    En réponse à une question souvent posée, Gëorgia Knap était-il végétarien ?
    Oui, il était végétarien, mais il s'y est mis progressivement, de plus à son époque les végétariens mangeaient du poisson (ce n'est plus le cas maintenant) : Gëorgia Knap mangeait donc du poisson.
    Ne changez pas brutalement votre façon de manger, tout cela doit se faire très progressivement (Gëorgia Knap a mis plusieurs années). Un végétarien n'a pas du jour au lendemain supprimé viande et poisson (et charcuterie).
    Supprimer la viande, le poisson, surtout en période de croissance, présente de très gros risques pour la santé à plus ou moins long terme.
    Il faut apprendre à équilibrer son alimentation et effectuer un changement doux et progressif.

    N'hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin ou d'un nutritionniste.

     

     

    Haut de page