• L'énergie de l'Aura

     

    L'aura et l'énergie

    L'énergie de l'Aura

    Dessin pris du Site Habitudes Zen
    Étendre l’enveloppe...

     

    Des enveloppes et de l'aura

    Comment une simple "enveloppe" peut-elle posséder une énergie aussi puissante ? D'ailleurs comment peut-elle être "chargée" d'énergie tout court... Qui plus est, cette enveloppe paraît se multiplier comme les pelures d'un oignon autour de sa chair.

    Ce qui est sûr, c'est que les chakra ont à voir dans cette énergie, puisque vous savez qu'ils en sont des relais. En fait, ils sont intimement liés à l'enveloppe, dite "aura", et ses couches. Et ces couches sont ce que l'on pourrait appeler des "corps".

    Pour (essayer de) comprendre le fonctionnement fort déroutant de ce système, nous devons malheureusement nous replonger dans nos manuels. Désolée, mais un petit rafraîchissement, voire un apprentissage, est nécessaire. Car il y a des zones sombres et des contradictions que nous allons essayer de "lisser".

     

    Les littératures ésotérique et New-age regorgent de traités sur l'énergie avec un grand É. C'est très en vogue. C'est ce qui explique, en partie, les divergences rencontrées dans certaines explications.

    Pour ma part, je suis de ceux qui pensent qu'il y a toujours du vrai dans ces affirmations et me garde bien de les critiquer ou les condamner, si elles restent cohérentes et dénuées de lyrisme délirant.

    Dans un premier temps, je propose quelques points de vue sur l'énergie de l'aura ainsi que l'historique, à travers des extraits d'auteurs et des consultations de sites dont je vous laisse les liens.

    Voir Bonjour, l'Aura !

    Dans une seconde partie, je ferai place à quelques exercices peu ordinaires ! Notez que le "voyage astral" fera l'objet d'un article.

    Voir Travailler avec l'Aura

     

    Chakra

     Voir la page Ces cordes, cordons, qui nous relient

    L'énergie de l'Aura

    Cliquez sur le triskèle tricolore ci-contre pour lire le pdf, Hara : le niveau harique - Intention et tâche de vie.
     

    mon "Petit Bonhomme Énergies"

     

    Dans son ouvrage (Guérir par la Lumière), Barbara Ann Brennan indique le Dan Tian supérieur (qu'elle nomme "Point d'Individuation") juste au-dessus de la tête, à fleur de crâne, tel que je l'ai placé sur mon "Petit Bonhomme Énergies", alors que chez les Chinois il est situé au niveau du 3e Œil tel que nous le connaissons.

    Les 3 Dan Tian
    (Génération YANG SHENG)


     

    Le champ de cinabre

    Cinabre... ce mot sonne comme s'il était venu des fins fonds de vieilles légendes mystérieuses.

    Cinabre photo blogdexiaolong.com

     

    Dans le taoïsme, et la médecine traditionnelle chinoise, on parle de trois « champs de cinabre » (Jean-Claude Sapin, La gymnastique énergétique chinoise, Éd. Guy Saint-Jean, 1987) qui sont des centres énergétiques, lieux de transformations alchimiques (Zhao Bichen, Traité d'alchimie et de physiologie taoïste, Éd. Deux océans, 1979, 1999, préface de Catherine Despeux *)

    Le champ de cinabre inférieur, appelé aussi dantian, se situe environ trois doigts sous le nombril (Qu'est-ce que le hara ?). Le médian est situé au niveau du plexus et le supérieur est localisé dans la tête entre les deux sourcils (Champ de cinabre)

    Wikipédia

    Bibliographie de Catherine Despeux

    Autres liens : Hara, la force vient du ventreVishuddha, la porte de l'esprit
    Swadisthana, le Bonheur sacré - Chakra du nombril

     

    Le chakra intitulé « le Point transpersonnel dans l'Univers »

    extraits (texte et illustrations) du livre de Marianne Uhl, Les 21 Chakras

    L'énergie de l'Aura

    Un seuil où aucune progression sur le plan vibratoire n'est plus possible tout simplement parce que tous les chakras sont en union parfaite.

    Par le Point transpersonnel dans l'Univers vous entrez dans l'omnipotence - compréhension - et l'amour de la création - sensation.

    Capter et percevoir que vous pouvez être partout en même temps dans l'ici et maintenant.


    Vous apportez la lumière en toute origine de votre ÊTRE.

    Plus rien ne peut être égaré. Grâce au moteur énergétique de vos chakras, tout peut se manifester après avoir été converti en lumière.

    Car toute vibration dans le Point transpersonnel dans l'Univers est vibration lumineuse, et la lumière est à l'origine de tout ÊTRE de la création.

    La Création dit :

    Il sera lumière et la lumière fut...

     

     

    Deux trois questions sur l'aura

    L'énergie de l'Aura

     Olivier Magnan - nov.-déc. 2014 

    Les 7 couches

    Les 3 premières

    • La 1e couche est le champ éthérique. Imaginez une représentation exacte de votre corps, mais sous la forme d'énergie : c'est votre champ éthérique. Il est à environ une dizaine de centimètres de votre corps et il est une copie conforme de votre corps physique.
    • La 2e couche est le champ protecteur. C'est comme une coquille d'œuf qui protège le champ éthérique.
    • La 3e couche et le champ émotionnel et mental. C'est dans ce champ aurique que l'on retrouve vos émotions, vos idées, vos pensées, vos images mentales et vos souvenirs.

     

    La 4e couche est le "champ morphique" ou d'habitudes 

    Votre Triple Réchauffeur, cette partie de votre système énergétique dont la fonction est d'assurer votre survie, contrôle le champ d'habitudes ou ce qu'on appelle le champ morphique (ou morphogénétique) *

    * Si vous voulez approfondir le "champ" :
    Résonances morphogénétiques
    Champs morphogénétiques : La mémoire de l’univers
    100 singes dans le champ morphique

     

    Trajet du Triple Réchauffeur
    (Diététique chinoise et tuina)

    Avez-vous déjà essayé de changer une mauvaise habitude sans être capable de le faire ?
    Par exemple, essayer de mieux manger, de faire plus d'exercices, d'arrêter de fumer et... échouer.

    Une des raisons pour lesquelles c'est si difficile, est que votre Triple Réchauffeur, pour assurer votre survie, maintient cette mauvaise habitude. Toutes vos habitudes sont codées dans cette quatrième couche de l'aura.

    Donc, lorsque vous réussissez à faire un changement dans votre vie, c'est qu'il y a eu un changement dans votre quatrième couche aurique.

     

    La 5e couche de l'aura est le champ céleste 

    C'est là où les forces spirituelles vous guident. C'est comme si vous aviez des antennes qui vous permettent de connecter à la sagesse, à l'amour et au bonheur absolu. Que vous soyez enligné ou non, le champ céleste est toujours disponible pour vous guider. Il peut être composé de plusieurs couleurs, mais ces couleurs sont souvent mélangées avec une couleur argentée ou dorée.

     

    La 6e couche est le tissage celtique

    C'est un système énergétique qui inter-relie tous vos autres systèmes énergétiques ensemble.
    Il est
    relié par le signe de "l'infini" : 

    Wallis John (1616-1703)
    de Sir Godfrey Kneller

      Le symbole de l'infini (sa signification) créé par John Wallis en 1655 se réfère à des choses sans aucune limite.
    L'infini a pour symbole parce qu'il a été imaginé comme une variante spéciale du serpent Ouroboros (son symbolisme) - un symbole antique représentant un serpent ou un dragon qui se mord la queue.
    Habituellement le signe de l'infini ∞ est utilisé en mathématiques ou en physique pour exprimer que certaines choses n'ont pas de limite, comme par exemple l'ensemble des nombres naturels
    (f-symbols)

    Ouroborus dragon
    fsymbols.com

     

    La 7e couche est votre couleur de vie

    Cette couleur fixe est le thème de votre vie, des leçons que vous apprendrez au courant de cette vie.

     

    "Est-ce que tout le monde peut ressentir et voir l'aura ?"

    Normalement, tout le monde peut ressentir et voir l'aura. Ce qui empêche les gens de ressentir l'aura est qu'ils ne savent même pas qu'elle existe et manquent de vocabulaire pour décrire les différents systèmes énergétiques.

    Pour couronner le tout, il manque une méthode spécifique et concrète pour pouvoir ressentir l'aura. Le Reiki, par exemple, est un bon moyen d'introduction aux énergies ; cependant, ce n'est pas parce que quelqu'un applique ses méthodes qu'il pourra nécessairement voir consciemment les différents systèmes énergétiques (aura, méridiens, chakras...)

    Si vous n'avez pas de mots pour nommer ce qu'est l'aura, il très difficile pour votre conscience de la percevoir.

     

    "À quoi sert rééquilibrer l'aura ?"

    "L'aura" - cette coquille qui entoure le corps physique et le protège des énergies toxiques ou négatives - est un sujet très populaire, une bonne introduction aux énergies ; en quelques instants, vous pouvez rapidement ressentir l'aura ou la rééquilibrer...
    Et lorsque votre aura est rééquilibrée et forte, vous ressentez instantanément une sensation de bien-être, plus spécifiquement, une sensation de confiance en vous.

    Vous avez sûrement déjà rencontré des gens qui ne prennent pas leur place, ce type de personnes qui rasent les murs, qui ont souvent un teint un peu blême et manquent de confiance en elles.

    Au contraire, vous avez déjà rencontré le genre de personnes qui ont "une présence" ; le simple fait qu'elles arrivent quelque part, tout le monde les regarde, comme si elles dégageaient un magnétisme presque "animal".

    Ces deux exemples représentent la différence entre une aura déséquilibrée et une forte.

    Lorsque vous avez confiance en vous, votre aura est pleine, forte et prend de l'expansion ;
    au contraire, lorsque vous êtes déprimé ou vous avez peur, votre aura se colle sur vous pour vous protéger
    .

     

     

    Corps physique et subtils

    L'énergie de l'Aura

    L'énergie de l'Aura

     

    Le corps astral : pas si simple !

    Intro 

    selon Wikipédia

    Voir aussi Où l'on discute des problèmes liés au Yoga (note [1])

     

    Le corps astral est le nom donné dans le cadre de l'occultisme à l'un des sept corps dont les êtres humains sont constitués, superposé notamment au corps physique et au corps éthérique (ci-dessous + voir Septénaire). Son nom vient de ce qu'il se compose de forces et de substances empruntées au plan astral. Il dispose d'organes suprasensibles nommés différemment selon les traditions ésotériques, comme les fleurs de lotus ou chakras. Parmi les êtres vivant sur Terre, seuls les humains et les animaux en possèdent un. Uniquement perceptible grâce à la vision clairvoyante ou troisième œil, il entoure les êtres vivants et est animé d'une sorte d'aura parcourue de courants colorés et lumineux qui reflète leur état psychique.

    Synonymes selon Pierre A. Riffard (Nouveau dictionnaire de l'ésotérisme, Payot, 2008) :

    kâma-rupa (« forme de désir », en sanskrit), première composante du linga-sharîra (« corps-signe »),
    « corps de désir » (chez les hindouistes et les théosophistes),
    « âme sensitive » (chez Aristote),
    « corps émotionnel », evestrum (chez Paracelse *),
    « corps-âme » (soul body chez Crookall),
    « force neurique » (dans le magnétisme animal)

    * Voir aussi la page de Yantra : Théorie des signatures

     

    La suite

    selon l'article des Sceptiques du Québec (© 2015 Les Sceptiques du Québec, inc.)

    Origine et évolution (1529-1912)

    sceptiques.qc.ca

      L'utilisation du terme corps astral semble remonter à l'alchimiste suisse Paracelse (1493-1541), qui percevait l'homme comme étant constitué de trois corps, deux âmes et quatre esprits. Il nommait un de ces corps corps astral, quoique irrégulièrement, et conférait entre autres à celui-ci la propriété de se détacher du corps physique durant le sommeil pour s'élever et entrer en communication avec d'autres corps astraux.

    Le terme et le concept ont été repris par des occultistes du 19e siècle comme Éliphas Lévi qui en parle entre autres dans son Histoire de la Magie avec une exposition claire et précise de ses procédés, de ses rites et de ses mystères, en 1861. 

    L'énergie de l'Aura

    Parmi ces occultistes on retrouve également madame Blavatsky, elle même lectrice d'Éliphas Lévi, fondatrice de la Société Théosophique (1875). Elle est probablement responsable de la popularité qu'a prise la notion de corps astral au cours du siècle suivant et qui perdure jusqu'à nos jours.

    Dans son récit Isis Unveiled (1877) elle résume et reprend des théories de Paracelse, selon lesquelles l'homme possède une âme, un corps physique et un corps astral. Une des propriétés de ce corps est de vitaliser le corps physique.

    Dans The Secret Doctrine (1888), madame Blavatsky fait entrer en matière des concepts provenant de l'hindouisme par le bouddhisme tibétain et auxquels elle réfère sous le nom de bouddhisme ésotérique [sic]. Elle les utilise pour échafauder une théorie des sept niveaux de constitution de l'homme, qu'elle associe également à des concepts empruntés à la kabbale. Elle regroupe ces sept niveaux (a-g) en quatre mondes (1-4) :

    1. a. Corps physique (Rupa)
    2. bc. Vie / Corps astral (Prana / linga s(h)arira)
    3. de. Âme animal / Mental (Kama rupa / manas)
    4. fg. Âme / esprit (Buddhi / atma)

    Les termes entre parenthèses étant ceux du bouddhisme ésotérique. Elle identifie donc le corps astral au linga s(h)arira et le met au même niveau que la vie, de façon conséquente avec la propriété vitalisante donnée au corps astral dans Isis Unveiled.

    En 1910, l'occultiste autrichien Rudolf Steiner, qui était alors théosophe, mentionne ces sept niveaux dans un ouvrage intitulé Theosophie. Il les ré-organise en en dégageant les quatre corps suivant :

    1. Corps physique
    2. Corps éthérique / vital
    3. Corps de l'âme sensible / astral
    4. Corps de l'esprit / ego

    Pour des raisons nébuleuses, Steiner diverge de l'inteprétation de madame Blavatsky en identifiant le corps astral au kama rupa, plutôt qu'au linga s(h)arira, qu'il relègue désormais au rang de corps vital. Le corps astral de madame Blavatsky perd donc ses fonctions vitales et devient surtout le siège des passions. Steiner emmènera cette conception dans l'anthroposophie, un mouvement qu'il fondera deux ans plus tard. Les mouvements dits rosicruciens qui découlent (directement ou non) de la théosophie steinerienne, comme l'Association Rosicrucienne Max Heindel et le Lectorium Rosicrucianum, ont conservé cette conception des quatre corps qu'ils ont légèrement modifiée en remplaçant le dernier corps par un corps mental / de l'intellect.

    En 1912, le théosophe Charles Webster Leadbetter (A Textbook of Theosophy) s'en tient à une conception plus fidèle à celle de madame Blavatsky où le corps astral revient en deuxième place :

    1. Corps physique
    2. Corps astral
    3. Corps mental
    4. Corps causal

    mais il conserve dans son texte l'aspect émotionnel que Steiner a conféré au corps astral. Le corps physique se trouve également complété d'un corps éthérique vital.

    Propriétés du corps astral

    Il se dégage des éléments communs de toutes ces conceptions du corps astral, mais comme c'est souvent le cas en occultisme, la notion peut vouloir dire un peu n'importe quoi et son contraire, surtout une fois adoptée par des disciples qui n'ont pas le souci de cohérence des concepts intellectuels. Il faudrait se garder de penser que le fait que l'on retrouve des éléments communs chez divers auteurs soit un gage de véracité du concept : on vient de voir que le concept provient d'une origine commune et relativement récente.

    L'élément principal de divergence associé au corps astral est son rôle de vitalisation, qu'on retrouve chez madame Blavatsky mais pas chez les autres. Également, la plupart de ces occultistes semblent considérer le corps astral comme le siège des passions et émotions, alors que madame Blavatsky reléguait ce rôle à l'âme animale. Il se pourrait que cette divergence entre madame Blavatsky et les autres fusse causée par un passage de The Secret Doctrine où madame Blavatsky avance que notre planète terre est dans un état kamarupique, qu'elle décrit comme étant le corps astral des désirs de l'ahamkara (égoïsme).

    Quoi qu'il en soit, la plupart s'entendent pour dire que quand l'homme meurt, il perd son corps physique et emmène avec lui ses corps subtils (qu'ils soient éthériques, astral, mental, causal, etc) dans l'au-delà ou le monde invisible / supérieur, etc. Il se défait ensuite de ses corps, un à un. Pour ceux qui conçoivent l'existence d'un corps éthérique indépendant du corps physique, ce n'est qu'une question de temps avant que celui-ci se désagrège. L'homme vivra ensuite dans son corps astral jusqu'à ce qu'il se soit expurgé des pensées terrestres, désirs et passions. Le monde astral est donc une sorte de purgatoire, et le séjour y sera d'autant plus long qu'on aura cultivé, dans cette vie, des désirs ou passions plus ou moins sains. Évidemment, des exercices et modes de vie recommandés par les gourous (qu'ils soient théosophes, anthroposophes ou rosicruciens), visent à se préparer en vue de ce séjour... Les animaux sont aussi affublés d'un corps astral selon la plupart de ces occultistes.

    Durant le sommeil, le corps astral d'un homme vivant se détache et va vivre temporairement dans le monde astral. Cette conception remonte à Paracelse et semble bien enracinée. Dans ce monde astral, il peut communiquer avec d'autres corps astraux, soit de vivants endormis, soit de personnes décédées qui ne se sont pas encore défaits de leurs leur. Max Heindel va même jusqu'à nous mettre en garde contre l'exécution de criminels dangereux, car une fois leur corps astral libéré dans le monde astral, ils peuvent assaillir des esprits faibles et les faire commettre des crimes ignobles, voire, perpétrer leur vengeance.

    C.W. Leadbetter et Rudolf Steiner spéculent également sur l'apparence du corps astral, qui malheureusement n'est pas visible par tout le monde. En effet, ce corps astral serait comme une aura, une sorte de nuage ovoïde lumineux tourbillonnant, dont les vibrations déterminent les couleurs qui changent selon la nature des passions et désirs. Il serait possible de reconnaître, une fois dans le monde astral, le corps astral d'une personne qu'on a connue vivante. Toutefois la plupart des auteurs mentionnent qu'un corps astral ne peut voir les corps physique, ce qui contredit certaines expériences de voyage astral fréquemment relatées et faisant intervenir le corps astral, où la personne voit son corps physique inanimé.

    Rudolf Steiner avance même que le corps astral possède l'équivalent des organes du corps physique; ce sont les chakras. C.W. Leadbetter, lui, croit plutôt que le corps astral ne possède pas l'équivalent de nos sens physiques et communique plutôt en échangeant des molécules avec le reste du monde astral.

    En dehors de la théosophie

    Aleister Crowley utilisait également le terme corps astral, tout en prenant ses distances, dans ses écrits et rituels.

    De par sa capacité à voyager librement durant le sommeil, on retrouve le corps astral dans les théories de projection astrale et de voyages astraux.

    Il va sans dire qu'il n'y aucune preuve scientifique de l'existence d'un tel corps, et que de l'invoquer dans un mécanisme quelconque revient à renoncer à comprendre vraiment ce qui peut se passer.

    Cet article fut rédigé pour rendre compte des conclusions données
    dans l'article Astral Body du Skeptic's Dictionary (en anglais) de Robert Todd Carroll.

     

    Un mot sur le corps éthérique

    Comme de nombreux termes ou expressions apparentés au paranormal, la définition du corps éthérique peut être différente d'un courant de pensée à un autre.
    Le concept de corps éthérique, s'inscrit dans la croyance à l'existence d'un environnement vibratoire interactif entre le vivant et différents niveaux d'intelligence, a priori hors de l'espace/temps humain, environnement uniquement accessible par des perceptions extra-sensorielles.

    En occultisme et en ésotérisme, le corps éthérique ou corps vital, serait, l'un des corps subtils des êtres vivants (voir Septénaire), après le corps physique et avant le corps astral (voir ci-dessus à Le corps astral : pas si simple !), selon certains auteurs.
    Malgré la consonance du terme, l'éthérique ne désignerait pas une quelconque substance ténue, mais ce qui donnerait à toute substance sa forme.

    La notion de corps éthérique n'est pas scientifiquement reconnue. Avant le XVIIIe siècle, le Vitalisme postule le principe d'une force vitale.

    Synonymes selon Pierre A. Riffard (Nouveau dictionnaire de l'ésotérisme) :

    âkâsha (éther, en sanskrit),
    jîva (principe vital, dans l'hindouisme),
    prânamaya-kosha (enveloppe faite de souffle vital, dans le Vedânta),
    « principe vital », « soi fait de souffle » (dans l'hindouisme) ;
    « âme nutritive » (et chez Théophraste) ou « âme végétative » chez Aristote ;
    « corps animique », « corps de sensibilité » chez Rudolf Steiner ;
    « corps vital » chez Max Heindel ;
    « véhicule de vitalité » (vehicle of vitality chez Crookall) ;
    « corps énergétique », « double éthérique », « double fluidique », « double vital », « force vitale »...

    ... à suivre, l'historique sur Wikipédia

     

    Voir aussi Corps subtils, Aura et Chakras

    et Chakras et Corps subtils

     

     

    La suite de l'énergie de l'Aura : place aux exercices ! >>>

     

     

    « ComprenetteVisualisation créative »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :