• La visualisation ? C'est...

     

    • l'art de l'imagination qui mène vers des destinations encore inconnues à l'esprit ;

    • l'art de réveiller en soi les multiples possibilités qu'offre l'âme ;

    • l'art d'apprendre à se (re)connaître, à prendre conscience de sa propre valeur.

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Commencez toujours par une auto-détente, en mettant votre pensée dans chaque partie du corps, l'une après l'autre, contractant et décontractant les muscles (voir la méthode Jacobson à Relaxations Une petite relaxation-détente initiale - Phase de Jacobson)

    - Débutez par les pieds et remontez jusqu'au sommet du crâne *.

    - Forcez un peu sur les endroits "stratégiques", comme ces "roues d'énergies" que sont les chakra.

     

    * Notez qu'en Sophrologie, on procède inversement, compte tenu que la relaxation se pratique le plus souvent debout : symboliquement, on envoie les scories, toxines et autres mauvaises "vibrations", à la Terre, qui saura les purifier.

    En Yoga, la relaxation se pratique le plus souvent allongé, en "Shavâsana" : le "sens" de la relaxation pourrait dans ce cas paraître indifférent, mais, comme nous l'avons déjà vu, il est préférable de commencer par les pieds puis le Premier Chakra (la Racine) pour "remonter", de chakra en chakra, vers la Couronne (et au-delà de la tête...)

     

    Le but est vous ouvrir aux perceptions différentes que vous procure votre IMAGINATION

    Cette dernière est bien souvent le reflet de ce qui se passe au plus profond de vous-même, les souvenirs de vos "anciennes vies" ou de "l'Au-delà"...

    Utilisez-la au maximum. N'ayez pas peur d'être un enfant !
    Soyez imaginatif dans votre vie de tous les jours.
    Vous vous rapprocherez ainsi de votre âme, puisque c'est le but de cette existence !

    Thérapies Universelles (Collection "Dieu vous parle") Cathy Muller (pp 26-27)

     

     

    La visualisation des chakra dans les postures

    d'après Christian Tikhomiroff (Natha-Yoga)
    - Illustrations : à G les 7 chakra [+ couleurs habituellement attribuées], en bas Soma et Ajna-chakra

    La posture est chronologiquement le premier élément du Hatha-Yoga, c'est par elle que commence la pratique. Sans pour autant être l'élément le plus important, elle est tout de même celle qui structure le corps. C'est d'abord grâce à l'âsana que l'on va apprendre à le tenir droit, à l'assouplir pour le rendre disponible à la circulation des énergies dans les Nâdi et les Chakra.

    Comme l'indique avec justesse Robert Dumel * dans un article,

    « ... dans la vision tantrique chaque posture est Mudrâ, chaque posture place le corps dans une configuration singulière, un diagramme particulier.
    Chaque posture est donc un Yantra, une structuration formelle douée d'une vibration spécifique qui entre nécessairement en résonance avec une vibration de même ordre dans l'Univers... »,

     

    le rôle de la posture est principalement en relation avec l'énergie. Elle sert à la canaliser. C'est une centrale qui met l'énergie en puissance. Pour ce faire, il y a une méthode.
    Cette méthode passe par le souffle et la visualisation des chakra, les roues où circule et tourne l'énergie.

    * Formé notamment par Christian Tikhomiroff, Robert Dumel enseigne le yoga depuis 1975. Le yoga proposé associe tous les outils du Hatha-yoga de la tradition tantrique des natha yogi : les souffles et les énergies, les positions du corps (asana), de l'esprit (pratyahara, dharana, dhyana), les états de conscience.

    --------------------------------------------

    Dans toutes les postures, tous les Chakra sont stimulés, mais dans chacune, il y en a toujours un ou deux qui sont concernés plus que les autres. Ainsi, par exemple...
      dans la Charrue *, c'est principalement le Chakra de la Gorge et celui du ventre (du Nombril, Plexus solaire) qui entrent en vibration ;
      dans la posture de la Montagne Parvatâsana (Parvata = Montagne), celui du Cœur ;
      dans le Cobra *, celui du pubis (Chakra sacré) ;
      dans la Pince, le Chakra-Racine, de la base de la colonne vertébrale.

    Dire cela n'implique pas qu'il ne se passe rien dans les autres chakra, mais c'est moins intense.

    * Remarque : en ce qui concerne ces 2 postures, j'ai noté quelques différences avec mon tableau récapitulatif à la fin de l'article Bonjour, Chakra !. Ainsi,

    pour la Charrue pas de "Plexus solaire" (Manipura) mais 3e Œil (Ajna), "Sacré" (Swadisthana) et "Racine" (Muladhara), en plus de la "Gorge" (Vishuddha) ;

    pour le Cobra, pas de "Sacré" (Swadisthana), mais "Gorge" (Vishuddha) et "Cœur" (Anahata)

    Encore une fois, nous constatons quelques divergences dans ce qui est rapporté sur les chakra, et, comme le dit d'ailleurs C. Tikhomiroff : "Par commodité, dans une posture donnée, on choisira le chakra qui réagit le plus fortement, mais on pourrait tout aussi bien faire avec un autre".
    Encore une fois, ceci s'adresse à notre sensibilité propre, à notre propre expérience...

     

    Naturellement, on stimulera [en principe ↑] dans la posture le ou les chakra concerné(s). Pour cela,

    il suffit d'associer respiration et visualisation, concentration et prânayâma

    La méthode du Hatha-yoga n'indique pas de se focaliser sur le corps physique, les muscles, les tendons, les ligaments, voire les organes internes. Elle préconise exclusivement de fixer la pensée et les souffles dans 1 ou 2 centres d'énergie, ou de stimuler des liens entre les uns et les autres.

     

    - Dans le chakra choisi, on installera la pensée en créant mentalement son image à partir d'1, de 2, de 3 éléments -jusqu'à 7 ou 8- pris dans les représentations classiques.

    - On peut également se concentrer sur les qualités ou les organes et les perceptions sensorielles qui sont en relation avec ce chakra.

    - En même temps, on installera un souffle adéquat, principalement axé sur les rétentions à poumons pleins ou à poumons vides...

    - et on utilisera mentalement des mantras.
    Ceux-ci peuvent être directement liés à l'énergie désirée ou être les Bijà [voir Bijà et Mantra] des centres eux-mêmes.

    Ils peuvent servir à rythmer le souffle ou, dans certains cas, être énoncés en continu.

     

    PS : pour vous faire une petite idée de ces "roues à rayons", cliquez sur le texte ci-dessus... ;-)

     

    La stimulation des chakra dans les postures crée
    une réaction en chaîne dans la structure énergétique, mentale et dans le corps

     

    - Les bienfaits qu'en retire ce dernier sont nombreux : souplesse, régénération des organes internes, stimulation des fonctions vitales -digestion, élimination...-, action sur les dysfonctionnements organiques et sur les maladies en général.

    - L'effet sur le mental et sur les comportements est également utile car la modification des énergies, leur libre circulation, tend à faire éclore les meilleures qualités personnelles.

    - Enfin, l'énergie elle-même, purifiée, stimulée, est plus disponible, plus active, donnant résistance et force intérieure.

     

    Autant de qualités qu'une simple concentration sur l'appareil ostéo-articulaire avec un souffle relâché ne peut développer.

    Si le Yoga est une médecine personnelle efficace, s'il est une culture de l'énergie pertinente, c'est grâce à l'utilisation conjointe des souffles et des visualisations des chakra dans les postures. Cette façon de faire n'est pas difficile et, en plus, elle est agréable.

     

     

    Les exercices !

    Pour commencer, voici une méditation colorée et "animée" qui me vient d'un cours que j'ai suivi avec l'une de mes amies prof de Yoga. J'ai reproduit le tableau selon les souvenirs que j'en avais. Il n'est pas complet, mais je pense que trop d'informations auraient dénaturé cet exercice de visualisation : "l'imagination" trop dirigée bride la créativité propre à chacun... J'ai juste mentionné, à gauche du tableau, quelques mots clés comme autant de balises pour orienter la méditation mais sans développer ; je me suis surtout appliquée à reproduire les formes colorées avec des indications pour les différentes respirations utilisées, ce qui m'apparaît être le plus important.
    En fait, le premier travail que m'a donné cet exercice a été celui de défier ma mémoire !
    Bref, si le cœur vous en dit, testez vous-même ! (je vous conseille de lire plusieurs fois les indications pour vous imprégner de la façon de faire les respirations...)

    Nous avons vu comment recharger l'énergie manquante * à tel endroit du corps...
    Nous pouvons aussi pratiquer les "méditations" ci-dessous...

    * Voyez Amis Chakra présentez-vous ! (La "colorothérapie") 

    --------------------------------------------

    Commencez par le Premier Chakra.
    Concentrez-vous sur la partie du corps où il se situe.
    Imaginez sa couleur sur cette partie du corps, devant, derrière.
    Formez la couleur en un disque de 15 cm de diamètre.
    Si vous arrivez à visualiser en 3D, transformez le disque en entonnoir, en insérant son extrémité dans votre corps jusqu'à ce que le petit bout touche l"épine dorsale.
    Faites le disque (ou l'entonnoir) sur le corps dans le sens des aiguilles d'une montre.

    Cela s'entend ici comme si vous étiez à l'extérieur de votre corps, regardant une horloge à chaque chakra, de face et de dos.
    Pour déterminer cette direction, vous pouvez recourber les doigts de la main D et pointer le pouce D dans le chakra : les doigts recourbés indiquent dans quel sens tourne le chakra.
    Servez-vous toujours de la mains D, pour la face comme pour le dos du corps
    . 

    Voyez aussi Une façon simple de ré-équilibrer le Chakra-Racine

    --------------------------------------------

    Tirez la couleur du disque (ou entonnoir) à l'intérieur de votre corps en inspirant.
    Lorsque vous expirez, la couleur continue de pénétrer.
    Imaginez-la s'écoulant dans les organes de cet endroit du corps.

    Passez au chakra suivant...

    Répétez la procédure plusieurs fois par chakra.

    "Faites" bien tous les chakra, dans l'ordre.
    Au fur et à mesure que vous remontez, insistez sur les endroits du corps qui ne sont pas en bonne santé.

    Généralités

    • Mantra d'introduction à répéter 7 fois de suite :

    « Mon [chakra] (prononcer son nom) s'éveille et s'ouvre comme une fleur.
    Je sens ses vibrations et je deviens de plus en plus sensible à leur perception.
    Je me prépare à profiter au maximum de leurs effets et de leurs divines influences »

    • Moduler ensuite la note [correspondant au chakra]

    Pour la trouver, se servir éventuellement d'un diapason.

    Il est possible de chanter sur cette note de musique son nom (do, ré, mi...), le son spécifique au chakra (Bijà LAM, VAM, RAM...) ou la syllabe sacrée OM.

    • Sentir la note [du chakra] venir sur les lèvres,

    tout en visualisant le chakra et en s'imprégnant de sa couleur.

    Commencer à présent la respiration à travers le chakra.
    Penser que ce centre est un nez qui inspire et expire l'air.

    • Inspirer à travers lui quelques minutes.

    Ainsi il sera stimulé et (les) l'organe(s) au(x)quel(s) il correspond fortifié(s).

    Voyez aussi la fiche : OM !

     

     

    Eh bien, voilà encore quelques petits "travaux" à accomplir sur le chemin de la Lumière !

    Et il y a encore de la route à faire... D'ailleurs, elle ne s'arrête jamais...

     

    Bonne visite parmi les Chakra !

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Crocodile et les TorsionsBonjour, l'Aura ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Odelune
    Mercredi 18 Mai 2016 à 14:47

    Merci pour toutes ces informations précieuses qui donnent l'élan de pratiquer!

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 15:21

        Merci à toi, Odelune, pour ces propos encourageants biggrin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :