• Yeux : Tachistoscope

    Page révisée en août 2018

    Tachistoscope suivi de 
    jouets optiques (phénakistiscope, zootrope, praxinoscope, thaumatrope, folioscope...)

     

    Qu'est-ce qu'un Tachistoscope ?

      Un tachistoscope est une machine conçue pour clignoter une série d'images très rapidement, parfois de sorte qu'elles apparaissent sur un écran à seulement 1/100e de seconde, pour créer une empreinte subliminale [1] dans l'esprit.
    C'est une boîte présentant des stimuli visuels durant un temps et à un niveau d’illumination déterminé (Stephen K. Reed, Cognition, théories et applications, 3e édition, Ed de Boeck, Bruxelles, Belgique, 2011).

    Cet appareil, conçu pour permettre de mesurer le champ visuel pendant un temps très court, est également utilisé pour vérifier l'exactitude de la perception et pour l'étude de son apprentissage.

    Il est particulièrement utilisé pour mesurer l'impact de messages publicitaires ou d'éléments d'emballage de produits, ou pour l'entraînement à la lecture rapide.

    Le premier tachistoscope a été initialement décrit par le physiologiste allemand A.W. Volkmann  en 1859 (Benschop 1998, p. 23).
    Le Dr Samuel Renshaw (1892-1981), un psychologue américain de l'Ohio, l'utilisa durant la Seconde Guerre mondiale dans la formation des pilotes de chasse pour les aider à identifier les silhouettes des avions comme amis ou ennemis * ou pour former des soldats de la marine à reconnaître rapidement les aéronefs et les navires en approche de manière à éviter les incidents de tirs amis et les retards dans le ciblage des navires ennemis **
     

    * Edward C. Godnig "The Tachistoscope: Its History and Uses" Journal of Behavioral Optometry 2003 [en]
    **
    http://univers-sciences.blogspot.fr 13/04/2014

    [1] Un message "subliminal" est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être "perçu au-dessous du niveau de conscience". On peut distinguer deux types de messages subliminaux :
    - Le message subliminal de type formel (un ou plusieurs mots avec un sens)
    - L'image subliminale a proprement dite (un dessin, une photo, un schéma)
    L'impact éventuel de ces deux types de messages subliminaux peuvent être très différents et ne se mesurent pas de la même façon.  Des techniques subliminales ont été utilisées dans la publicité ou la propagande. Le but et l'efficacité de ces techniques sont sujets à débat.
    Images subliminales
    Dans la publicité. L'image subliminale est une image indécelable à l’œil nu mais que le cerveau traiterait malgré tout. La législation interdit ce type d'images dans la publicité. Anecdote rapportée en 1957 par James Vicary, alors responsable marketing dans l'État du New Jersey (États-Unis) : ce dernier affirmait que, grâce à l'insertion d'images subliminales telles que "Buvez du Coca-Cola" ou "Mangez du pop-corn", les ventes avaient augmenté de 18 % pour le Coca-Cola et de 50 % pour le pop-corn.
    Cependant Vicary a avoué avoir inventé ces données. Depuis, ces résultats n'ont jamais été répliqués. Il a été prouvé de manière expérimentale que la présentation subliminale de messages publicitaires n'aurait des impacts que dans des conditions très limitées (Johan C. Karremansa, Wolfgang Stroebeb et Jasper Clausb, "Beyond Vicary’s fantasies: The impact of subliminal priming and brand choice", Journal of Experimental Social Psychology, novembre 2006 (en))
    Télévision. Ce principe a également servi de trame à un épisode de la série télévisée Columbo (Épisode 21 Subconscient (Double Exposure) 1973), où le principe de l'image subliminale, servant au meurtre, est démontré par le lieutenant Columbo...
    (voir Wikipédia pour la suite) Voir aussi : Les images subliminales (ophtasurf.free.fr)
    Audio
    Le message subliminal peut être sonore, à peine audible, ou compréhensible seulement en accélérant ou ralentissant la vitesse de défilement de la bande.
    Un cas plus litigieux encore est celui des messages à l'envers. En effet il n'est pas prouvé que le cerveau puisse décrypter un message à l'envers, notamment en raison des consonnes : par exemple lorsque l'on prononce la syllabe "té", on a une expulsion brusque de l'air provoquant un effet de percussion ; à l'envers, on a au contraire un effet d'aspiration.
    Par ailleurs, la difficulté qu'ont certaines personnes à comprendre le verlan ferait douter de l'efficacité d'un tel procédé. En conséquence, il n'est absolument pas évident qu'un message à l'envers ait un pouvoir subliminal.
    Certains sons comme les battements binauraux ont été suspectés d'agir de façon inhabituelle de la psyché de leurs auditeurs et peuvent donc être considérés comme proches des messages subliminaux.
    (Wikipédia) Voir aussi : Ondes cérébrales binaurales

    Un système

    Alors que la machine était initialement basée sur la technologie de la caméra qui employait un projecteur ou un équipement de photographie de transparence avec une vitesse d'obturation très rapide, le processus a été automatisé dans un logiciel d'ordinateur. Les logiciels peuvent clignoter des images sur écran et sont précisément chronométrés et conçus pour améliorer la capacité de reconnaître certaines formes automatiquement. Ces systèmes sont souvent appelés Self-Help Subliminals, et le logiciel peut être personnalisé pour afficher quelque images ou des messages de texte que le téléspectateur souhaite.

    Ce système est connu comme celui de la reconnaissance Renshaw (RRS) ou la formation de reconnaissance de Flash (FRT), et le concept a été appliqué à des domaines du marketing subliminal, la formation mentale de pointe et la recherche psychologique depuis sa création.

    (univers-sciences.blogspot.fr)

    Quelques liens

     

    Apparentés, les jouets optiques

    1832 : 179 ans avant le tout premier GIF animé
    ... Joseph Plateau donnait déjà vie aux images

    Cliquez sur le mot "phénakistiscope" pour voir le jouet optique de Joseph Plateau en action !


    Zootrope

    Le zootrope est un jouet optique inventé simultanément en 1834 (Bordwell, David et Kristin Thompson, Film History: An Introduction, 3rd edition New York: McGraw-Hill, 2010) par William George Horner et l'autrichien Stampfer. Se fondant sur la persistance rétinienne le zootrope permet de donner l'illusion de mouvement.
    Un tambour percé de dix à douze fentes sur sa moitié supérieure abrite à l'intérieur une bande de dessins décomposant un mouvement cyclique. Le tambour est fixé sur un axe dans sa base inférieure, ce qui permet de le faire tourner. On perçoit les mouvements des séquences animées en boucle en regardant l'intérieur du tambour à travers les fentes pendant la rotation.
    On peut voir à la Cinémathèque française 1 zootrope de démonstration décomposant le mouvement du vol d'un oiseau en volume. Il y en a également 2 à la Cinémathèque royale de Belgique et 1 autre à la cité des sciences et de l'industrie de Paris.

    Chronologiquement, le zootrope se situe entre le phénakistiscope de Joseph Plateau (1832) avec son disque percé de fentes et tournant devant un miroir, et le praxinoscope d'Émile Reynaud (1876), avec son système de miroirs à l'intérieur du tambour permettant la perception plus nette d'un mouvement sans obturation.

    Praxinoscope contemporain, grand modèle, exposé en 2010, lors de la Fête de l'Animation de Lille, avec des bandes amovibles.

    Cliquez sur l'image pour un gros plan... >

     

    (Wikipédia)

     

    D'autres...

    Cliquer sur l'image pour actionner ce thaumatrope, car il est assez
    pénible à supporter !

     

    Le thaumatrope est un jouet optique qui exploite lui aussi le phénomène de la persistance rétinienne.

    D'autres jouets optiques utilisant la persistance rétinienne ont été inventés au  XIXe siècle, qui ont précédé et accompagné l'invention du cinéma : le phénakistiscope, le zootrope, le praxinoscope... ou encore le folioscope (ou feuilletoscope, flip book en anglais, Daumenkino en allemand) où un dessin est fait sur chaque page d'un livret que l'on effeuille reproduisant un mouvement continu (on peut aisément en créer un en dessinant une séquence animée sur chacune des feuilles d'un cahier)

     

    Cliquez sur Les jouets optiques pour une petite récapitulation ;-)
    De la part de : Animage.org



    Folioscope photographique
    Travail personnel enregistré dans
    Technische Sammlungen der Stadt Dresden [de]

     

     

     

     

    Haut de page