• Yoga à l'extérieur

    Page créée fin mai 2020

    Yoga à l'extérieur 

    Ce Yoga n'a rien de différent sur le plan technique des autres yogas, mais donne la part belle à la marche, de la simple prise de conscience à la méditation en mouvement, ce qui n'est pas évident en salle ! Vivant, ce Yoga est tributaire de l'environnement, du temps qu'il fait, de la saison... et incite à composer des programmes adaptés, variés et... des plans B, en cas d'averse par exemple :-)

    Salut Sol descente débutants

    Des débutants s'essaient à la Salutation au Soleil en plein-air

    Les bienfaits du yoga sont réellement accrus quand il est pratiqué à l'extérieur. Les lieux où l'on peut s'y adonner sont sans fin et créent une connexion plus profonde avec la Terre.

    Afin de trouver l'endroit parfait pour une pratique, nous devons ouvrir la porte, un tapis de yoga sur l'épaule et mettre les pieds dehors. Le Yoga comme mode de vie accompli, nous permet de nous relier à la Terre et de pratiquer ainsi dans l'air frais, sur une surface organique.

    Pratiquer le yoga à l'extérieur a de nombreux avantages

    • relie directement à l'énergie de la Terre.
    • permet de se concentrer différemment sur l'équilibre avec de légères dénivellations d'un terrain naturel plus exigeant qu'un plancher plat.
    • permet en étant dans la nature de mettre en perspective nos problèmes personnels.
    • aide à emmagasiner la vitamine D, avec l'exposition au soleil, qui augmente le taux de sérotonine et la sensation de bonheur.
    • permet de respirer de façon beaucoup plus épanouissante, avec des séquences de respirations profondes, dans l'air circulant à son état le plus naturel.

    Trouver des lieux particulièrement sereins

    Le yoga peut être pratiqué à l'extérieur n'importe où dans le monde. Imaginez que vous exécutez une salutation au soleil sur une plage de sable fin, dans une forêt tranquille, au milieu des fleurs estivales à la montagne, sur un glacier ou même dans le jardin de votre arrière-cour.

    Peu importe l'endroit choisi, le terrain peut être adapté ou non à la pratique sans un tapis de yoga. Apportez avec vous un tapis de yoga et évaluez l'espace choisi pour savoir s’il est préférable d'en utiliser un ou non.

    Par exemple, si vous êtes sur un glacier, il est possible de trouver de grands rochers plats qui pourraient parfaitement bien être adaptés à de nombreuses poses sans tapis. Mais si, par contre vous êtes sur une plage de sable légèrement compact et humide un matelas de Yoga fera mieux l'affaire.

    Trouver la fluidité au fil des saisons

    La fluidité est un état d'être dans lequel l'homme fait l'expérience de se laisser couler ou simplement d'être dans son environnement. Il est possible ainsi de perdre toute notion du temps et de l'espace, en se permettant de puiser dans les énergies plus créatives. Quand vous vivez profondément une séance de yoga, cette fluidité est souvent expérimentée. En yoga, la fluidité dans le souffle est également une connexion directe à cet état.

    Entrer en état de fluidité avec la nature est une communion directe avec les fluctuations saisonnières de la Terre. Même si dans nos régions, les trois saisons plus chaudes sembleraient à prime abord plus invitantes pour pratiquer à l'extérieur sur un tapis de Yoga, il n'y a aucune raison de ne pas mettre une épaisseur supplémentaire pour sentir la chaleur dégagée par les mouvements du corps et respirer profondément en même temps que les flocons de neige fondent sur votre nez.

    Une magnifique routine

    En emmenant votre tapis de yoga en plein air beaucoup d'entre vous seraient probablement susceptibles de faire de leur séance de yoga extérieure une routine hebdomadaire. Certains souhaitent trouver un nouveau lieu chaque semaine tandis que d'autres préfèrent retourner à un endroit spécifique et particulier qui leur est cher. Que ce soit par la pratique sous un arbre spécifique ou par une randonnée sur une montagne différente chaque semaine, à la découverte de nouveaux sommets, le fait de relier les mondes sublimes de Mère Nature avec le yoga peut réellement améliorer votre mode de vie dans son ensemble.

    Sources

    Article [archive] de Gaelle Cosnuau - Voir aussi Le yoga à l'extérieur (pdf)

    Practice Yoga Outside, Take Your Yoga Practice to the Next Level, Naomi Judd (08 juin 2008)

     

    Des accessoires attendus... ou à découvrir

    Dame Nature peut se montrer facétieuse mais propose aussi généreusement son aide, comme autant d'accessoires qui peuvent se substituer à ceux que nous utilisons, à l'occasion, en salle.

    Par exemple, un arbre contre le tronc duquel s'adosser pour des variantes de la "Chaise" (Utkatâsana) ou y poser la main pour stabiliser un équilibre, des rebords de rochers ou de murets, de différentes hauteurs, pour poser la jambe et muscler les fessiers ou assouplir le bassin, une souche ou des pierres pour surélever une main (dans le Triangle Trikonâsana, par exemple) ou les pieds (dans la Charrue Halâsana par exemple) - mais pas à placer sous le crâne, tout de même ! - pour faciliter une posture...

    Ce ne sont que des exemples. Faites preuve d'inventivité, libre à vous de découvrir, d'improviser ;-)

    -----

    Voir

     

    Voir aussi

    Des Salutations

    Les "Salutations" gagnent à être pratiquées en plein-air. En voici quelque-unes, qui, selon leur nature, prendront place le matin, le soir, à la saison froide, au sortir de l'hiver, par beau temps... ou quand vous voudrez !

    -----

    Voir aussi ces pdf

    La marche

    Chez l’homme, la marche à pied est l’un des principaux modes de transport et fait partie des modes dits "fatigants", "doux" ou encore "actifs", avec la bicyclette, la trottinette ou le patinage à roulettes, par opposition aux modes de transport motorisés parfois dits "passifs". Mais c’est aussi une activité physique bienfaisante pour notre santé et notre corps.

    Pratiquée tous les jours, la marche est un sport comme un autre, faisant travailler l'ensemble des muscles du corps. À raison de 30 minutes quotidiennement, la marche est une activité sportive douce que tout le monde peut pratiquer sans aucun risque, sans même aller jusqu'à la marche sportive [archive] !

    La marche à pied est considérée par beaucoup comme un sport à part entière, il existe même des compétitions de marche rapide, c’est dire à quel point cette activité est prise au sérieux !

    Un sport à part entière

    Marcher est une activité physique que l’on exerce depuis notre plus jeune âge et demande peu d’efforts, mais se révèle être très bénéfique pour la santé.

    Qu'elle soit lente, active ou rapide, la marche à pied convient à tout type de personne voulant entretenir sa forme physique et mentale, tonifier son corps. Elle constitue une bonne alternative pour qui ne pratique pas de sport quotidien et/ou manque de temps.

    Sport sans aucune contrainte, la marche à pied peut être pratiquée n'importe où, en ville ou à la campagne, à n'importe quel moment de la journée, et à n'importe quelle saison de l'année, été comme hiver.

    Les bienfaits de la marche à pied

    • Il s'agit d'une activité qui préserve les articulations : sans à-coups, secousse, traumatisme quelconque pour les chevilles ou les genoux... De ce fait, elle est accessible à tous, les personnes en surpoids, sédentaires, les personnes âgées...
    • Aide à prévenir l'ostéoporose et soulage le mal de dos.
    • Active la circulation sanguine, réduisant ainsi le risque d'apparition de varices.
    • La marche est considérée comme un sport "cardio", améliorant le système cardio-vasculaire, le rythme cardiaque, et faisant baisser les risques de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral. Elle contribue à diminuer la tension artérielle (réduit les risques d’hypertension).
    • La marche à pied participe à la perte de poids, elle prévient du diabète et aide à lutter contre le cholestérol.
    • Le transit intestinal est activé, qui permet de purifier l'organisme.
    • Tonifie les muscles des jambes, tous les muscles du corps, étant sollicités en douceur.
    • Améliore bien sûr la fonction respiratoire et l'amplitude pulmonaire. Plus vous marchez, et plus vous marchez longtemps... c'est une question d'entraînement.
    • La marche procure également une détente psychologique. Aération de l'esprit, évacuation du stress et des tensions du quotidien, ses bienfaits sont multiples.

    -----

    Sources : Cosmopolitan [en cache] - Conso Globe [en cache] [archive]

    Mûla-bandha est la contraction-Racine, la principale de toutes les contractions.
    Il faut arriver à l'exécuter quasi au-to-ma-ti-que-ment ! Elle consiste à contracter fortement l'anus vers le haut - série d'une dizaine de "serrer-relâcher" - afin de combattre la tendance de l'énergie vitale à se soumettre à la pesanteur. De plus, elle contribue à tonifier cuisses et fesses, associée aux massages et à la marche !

    Lu dans Julien Tondriau, Joseph Devondel Guide Marabout du Yoga

    Voir aussi l'article de Christian Tikhomiroff : Les bienfaits du mûla bandha

    -----

    Voir

    Pratiquer la marche à pied

    D'une manière générale, que ce soit la marche, le bricolage, le jardinage ou faire des trajets à vélo peuvent suffire : pas besoin d’être un grand sportif pour garder la forme. Et comme le dit le proverbe, rien ne sert de courir, il faut partir à point !

    Selon une étude américaine menée sur plus de 6 000 adultes, de brèves séquences de sport durant moins de dix minutes mises bout-à-bout seraient équivalentes à des longues séances d’exercices de sport.

    Privilégiez la marche, autant que faire se peut, plutôt que la voiture ou autres transports, si vous devez vous rendre dans un lieu à proximité de chez vous (et cela vous fera faire des économies et limitera l’impact sur l’environnement !)

    Pour bénéficier des bienfaits de la marche

    • Pour accroître l'efficacité de la marche, l’activité doit être soutenue en doublant votre allure habituelle. Le corps travaille entre 60 à 70 % de sa puissance cardiaque et puise dans ses ressources pour trouver l’énergie nécessaire pour l’effort.
    • À raison de 30 à 45 minutes 5 jours par semaine, vous brûlez des calories, notamment en saison hivernale durant laquelle le froid active encore davantage les cellules mangeuses de graisse... et vous vous sentez mieux !
    • Munissez-vous d'une bonne paire de chaussures, confortables, idéalement avec des semelles adaptées à la forme de vos pieds, dans lesquelles vous vous sentirez plutôt à l'aise pour marcher de longues distances.
    • Également de bonnes chaussettes, anti-transpirantes par exemple.
    • En ce qui concerne les vêtements, le mot d'ordre est "à l'aise !". Optez pour des vêtements souples, légers, éventuellement faits pour supporter les intempéries et dans lesquels vous vous sentez bien.
    • Adoptez la bonne posture, tête droite, colonne vertébrale droite en gardant les épaules et les bras détendus. Essayer de ne pas pencher vers l'avant ou vers l'arrière. Marchez à votre rythme en respirant régulièrement, regardez droit devant vous.
    • Et n'oubliez pas votre bouteille d'eau !

    Marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable permet de renforcer tous les muscles de la voûte plantaire. En effet, ces muscles n’ayant plus l’habitude de fonctionner normalement à cause du port de chaussures, marcher pieds nus favorisera votre équilibre corporel.

    Sources : Cosmopolitan [en cache] - Conso Globe [en cache] [archive]

    Voir aussi La marche pieds nus (Robert Lasserre pdf)

    La marche égyptienne

    La marche égyptienne est un des exercices importants dans le Yoga égyptien.

    C’est à la fois un exercice dynamique, statique et d’équilibre qui réveille le corps dans les 3 axes et qui place au mieux le bassin...

    -----

    Voir

    Promenons-nous

    Profitez des belles journées automnales pour aller vous promener... en forêt, dans un parc, le long d'une allée arborée...

    Les postures de l'Arbre peuvent se pratiquer n'importe où, l'enracinement étant un symbole, incontournable quand on travaille l'équilibre physique !

    Couleurs, senteurs boisées : respirez !

    Car cette autre symbolique de l'Arbre est l'air pur qu'il apporte au monde.

    À Barcelone par exemple, on surnomme le Tibidabo, le pic qui surplombe la ville, "les poumons de Barcelone".

    Le Tibidabo est un parcours touristique populaire, avec ses espaces verts naturels aux fins récréatives.

    Barcelone : Tibidabo depuis le Parc Güell >

     

    Équilibre, équilibres

    Alors... un petit "Arbre" avec une bonne respiration, simple, mais profonde !

    Accessible à la plupart d'entre nous, sans vraiment de contre-indications (excepté peut-être les douleurs ou blessures à l'aine ou bas-ventre, mais là encore le bon sens a son mot à dire...), cet équilibre sur une jambe se décline dans toute une gamme, du débutant maladroit au confirmé affirmé...

    Lu dans Équilibre, équilibres

    Voir aussi

    Mûladhara, l'Ancre et la Racine

    Question d'équilibre

    -----

    Voir ces pdf

    Des coups de pieds « pour de faux »

    Donner des coups de pieds « pour de faux », sollicite, de façon ludique, les muscles des fesses mais aussi des jambes, et défoule après une journée chargée !

    Lu dans des marches et des pas

    Les mouvements croisés dynamiques

    Ces mouvements, qui relancent la circulation de l'énergie, sont indiqués en cas de pertes de mémoire et de difficultés de concentration (lecture, écoute) mais aussi en cas de fatigue s'accroissant anormalement au cours d'activité physique et/ou si vous vous réveillez fatigué. Debout, commencez la série en levant le genou gauche et en amenant le coude (ou la main) droit vers ce genou, puis inversement, et ainsi de suite. Pratiquez la série sans interruption ni saccades, comme une marche sur place rythmée, pendant 1 minute (soit 40 mouvements : 20  à gauche, 20 à droite, alternés). 5 séries de 40 mouvements dans la journée (la première au lever, la dernière avant le coucher)

    Lu dans des marches et des pas

    Voir aussi MUSCU debout

    -----

    Voir

     

    La respiration dans la marche

    Maîtrisée, la respiration complète est très simple et très efficace, et peut se pratiquer dans toutes les positions : couchée, assise, debout. Combinée à la marche, elle constitue un excellent exercice... du moment que le dos est bien droit.

    La marche afghane

    Pour mieux oxygéner le cerveau, détendre et "désenflammer" la tête en cas de maux, allez marcher dans un parc, sur la plage, etc., en adoptant le rythme 3 / 1 / 3 / 1.

    Soit 3 pas : inspirez - 1 pas : retenez - 3 pas : expirez, soufflez - 1 pas : retenez...

    Et ainsi de suite.

    -----

    Voir aussi

    La marche et la méditation

    « L’Occident a toujours cherché à avoir une pensée vive et agitée et a découvert que l’on pensait mieux en marchant, soit en allant et venant soit en tournant en rond. Pendant tout le Moyen-âge, on a construit ces machines à "méditation" que sont les cloîtres où l’on peut par tous les temps tourner en rond en réfléchissant autour d’un jardin (med-itare = marcher en tournant). Mais il s’agit toujours de penser.

    Alors que la méditation dont nous parlons dépasse cette pensée pour atteindre le non-mental, l’autre versant de l’esprit. Cette pensée sans pensée, cette non-pensée est justement ce qu’il y a de plus difficile à comprendre pour qui n’en a pas fait l’expérience. Seul Goethe en approche lorsqu’il écrit : ‘‘La pensée ne sert de rien pour penser’’. »

    Lu dans Pré... méditation

    Source http://europsy.org/marc-alain/meditation.html (qu'est-ce que méditer ?)

    « La marche, le jogging, le jardinage, la prière et bien d'autres activités peuvent devenir des formes de méditation. En fait, toute activité qui implique la répétition d'un son, d'une phrase ou d'un mouvement peut devenir méditation si elle est accompagnée d'un détachement passif des pensées envahissantes. »

    Pierre Bélisle - Vu dans La méditation est vacuité

    Même si vous courez partout, chez vous ou au travail, prenez conscience de chaque pas que vous réalisez. Rassurez-vous, vous n'êtes pas obligé de marcher bizarrement pour ça :-)

    Théo Duverger - Extrait du pdf Les "métaprogrammes" : découvrez qui vous êtes !

    -----

    Voir À propos des pèlerinages

    Réciter un mantra

    « Si vous aimez marcher ou jogger en pleine nature et avez la chance d'avoir un environnement inspirant (on pourrait le faire aussi en ville, mais admettons que cela prend plus d'efforts et constitue un autre défi !)... Réciter mentalement le mantra : "So Ham" (Je suis Cela, je suis la Vie) s'applique particulièrement bien à la contemplation lors de la marche.

    Essayez de rester absorbé par ce que vos sens perçoivent et unifié à chaque élément, comme un tout indivisible, unifié à la Création. Comme par exemple quand votre regard se tourne vers le sentier, ou une feuille en particulier, une fleur, affirmez : je suis cette fleur, ce caillou... j'y suis relié, inter-relié, unifié "Un dans l'Univers", etc. Et bientôt, vous ne marchez plus, vous ne courrez plus, vous volez !!! Sans crainte, (toujours dans votre corps) mais avec l'esprit élevé, léger (sans la contrainte du mental), totalement relié, unifié à la Création, l'Univers.

    Et ce sont tous ces précieux instants, que vous créez (cela n'a rien de magique, vous en êtes le maître) qui vous rapprochent de plus en plus de l'essence de la Méditation, de l'essence de vous-même... du divin. »

    Gaëlle Cosnuau - Vu dans Pré... méditation

    -----

    Voir Bijà et Mantra

    Méditation : documentations diverses

     

    Il existe plusieurs techniques pour accompagner le chemin vers soi

    Chine sentier à flanc de falaise à Huashan

    Chine : sentier à flanc de falaise à Huashan

    ... peut-être autant que de personnes qui se cherchent. L’important, c’est de trouver un moyen qui calme pensées, émotions et tensions physiques, pour ressentir la sérénité, l’harmonie.

    • La pratique d’un sport comme le vélo, la course à pied, la marche, etc., peuvent aider à être juste là avec ses sensations et sa respiration
    • La pratique de la sophrologie amène à vivre l’instant présent et à s’harmoniser avec notre être profond
    • La relaxation et la méditation aident également à écouter et entendre qui nous sommes, qui nous pouvons être ou devenir
    • La concentration sur la respiration, qu’elle soit abdominale, intercostale ou complète, aide à calmer le mental et ainsi à apaiser pour, de nouveau, entrer en contact avec soi.
    • La pratique d’une activité artistique ou musicale ramène également à soi.
    • Se promener dans la nature ressource et guide aussi vers le centre de soi.

    Théo Duverger - Extrait du pdf Les "métaprogrammes" : découvrez qui vous êtes !

    Routes entretenues FOREIGN2015

    Voir aussi

    Le pouvoir thérapeutique des Arbres

    Miracle !

     

    -----

    Documentation

    Activités Yantra

    Activités liens externes

    Les 4 éléments

    Série YOGAS de Yantra

     

     

     

    haut de page