• Cuisine : Produits de la mer pour un été en forme

     

    Des produits de la mer frais et légers pour un été en forme

    Cuisine : Produits de la mer pour un été en forme

    aliments 'pleine forme' de l'été

     

    L’anchois

    De juillet à novembre

    Ce petit poisson gras a les mêmes intérêts nutritionnels que ses congénères plus gros (saumon, thon), le risque de pollution en moins.

    Il est riche en oméga 3 "EPA" et "DHA" protecteurs des neurones et des yeux, et en vit. D, indispensable à la santé osseuse et au tonus musculaire.

    Il fournit de bonnes proportions de fer et de vitamine A, essentiels aux défenses immunitaires.

    Acheté sur un marché, il doit être entouré de suffisamment de glace pour rester bien frais. Ne tardez pas à le placer au réfrigérateur. Il se garde vidé 48heures au maximum.

    • Bien frais (plutôt qu’en boîte), l'anchois peut être consommé cru le jour même, mariné dans de l’huile d’olive et du citron, relevé d’ail et de coriandre.
    • Grillé ou poêlé, il s’accommode d’une sauce à l’escabèche : tomate, huile d’olive, vinaigre, ail, laurier et persil.

     

    La salicorne

    De mai à juillet

    Cuisine : Produits de la mer pour un été en forme

    Cette plante maritime est parfaite pour retrouver rapidement la forme en cas d’anémie (manque de fer) : 100g (une petite assiette) représentent 5fois l’apport conseillé en fer.

    Ses fibres, dites solubles, aident à réduire le mauvais cholestérol (LDL) et le taux de sucre sanguin après les repas, un point fort en cas de diabète.

    La composition de la salicorne est proche de celle des algues. Elle se récolte sur le littoral atlantique. Aussi appelée passe-pierre ou haricot de mer, elle se trouve sur les étals de certains poissonniers.

    • Blanchissez-la 2 ou 3minutes avant de la cuisiner, pour la dessaler.
    • Elle se cuit à la poêle avec de l’ail et du persil,
    • ou peut venir égayer une salade, une omelette...

     

    Voir La salicorne : un légume minceur (Femme Actuelle)

     

    La sardine

    De juin à septembre

    La sardine regorge d’oméga 3 “EPA” et “DHA”, dont elle fournit 4 à 6 fois l’apport conseillé par portion de 100g (4 à 6 sardines). Ces graisses essentielles boostent la mémoire et la concentration, protègent de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)* ainsi que des glaucomes.

    C’est aussi une championne de la vitamine D, préventive de l’ostéoporose.

    À l’achat, la sardine doit être brillante, de texture ferme et d’odeur iodée (mais pas ammoniaquée). Elle se conserve vidée 24 à 48 heures dans la partie la plus froide du réfrigérateur (moins de 3°C).

    • La faire mariner avant de la griller limite la formation de composés toxiques liée à un dessèchement excessif.

     

    * Voir aussi Œil : les nutriments (Astaxanthine)

     

    Les moules

    De juin à février

    Les moules boostent l’énergie en rechargeant les réserves en fer, en vitamines B9 et B12, des nutriments essentiels pour prévenir l’anémie.

    Elles sont riches en iode, essentiel à la glande thyroïde, en sélénium antioxydant et fournissent de bonnes protéines. Le tout pour seulement 70kcal les 100g (un demi-litre).

    Leurs coquilles doivent être intactes et bien fermées. Conservez-les au maximum 48heures dans la partie la plus froide du réfrigérateur, hors sac plastique.

    • Cuisinez-les à la marinière (avec de l’ail, de l’échalote, du vin blanc, dont l’alcool s’évapore à la cuisson, et du persil) plutôt qu’à la crème fraîche, pour préserver leur légèreté !

     

     

    Source [https://www.notretemps.com/sante/sante-20-aliments-ete-pleine-forme,i174178]

    Voir aussi [http://yantra.eklablog.com/les-petites-fraicheurs-de-l-ete-2-l-alimentation-a147155490]

     

     

     

    haut de page