• Info Piqûres et morsures d’insectes

    Début juin 2020, une lectrice de Yantra, m'a demandé comment apaiser les piqûres diverses dues aux insectes du jardin et comment fabriquer une lotion ou onguent anti-insectes. Son compagnon y étant très réceptif, ses piqûres sont souvent très rouges, dures et s'étendent ou se transforment en boutons. J'espère pouvoir répondre à sa requête avec cette nouvelle page, bien de saison.

    Les piqûres ou les morsures d’insectes

    En été, toute l'année, mais en été surtout, les insectes et autre piqueurs / mordeurs rôdent, à l'intérieur comme à l'extérieur. Dans Chassez ces petites bêtes ! sont recueillies diverses recettes pour éloigner ces indésirables.

    • Pour éloigner tous ces insectes qui perturbent vos moments de plein air, déposez dans les arbres des coupes emplies de sirop de sucre.
    • Si vous prenez votre repas dehors, bannissez tout ce qui est sucré de la table : miel, confitures, gâteaux...
    • Avant de boire, observez le fond du verre pour dépister l'insecte malvenu qui y barboterait.
    • De même, si vous voulez sentir l'odeur d'une fleur : assurez-vous, avant d'approcher votre nez, qu'il n'y ait pas un locataire indésirable dans les pétales...

    Vu dans Été Santé

    Mais « en cas de malheur », il faut être capable d'agir vite. Cependant, pour agir vite, il faut d'une part avoir lu l'article cité ci-dessus et s'être familiarisé avec quelques plantes (ou autres produits naturels) et/ou avoir déjà sous la main des mélanges selon les recettes rassemblées tout au long de cette page.

    Quelle mouche t'a piqué ?

    Il n'est pas évident de savoir quelle bestiole nous a piqués, car les piqûres paraissent se ressembler... Il y a celles qui rougissent, celles qui grattent, celles qui font des petits boutons... Est-ce que ce sont des fourmis rouges, des puces de lit, une tique (1), des punaises, une araignée, un moustique... ? Le site Comment-économiser a publié un guide visuel bien utile pour reconnaître facilement les piqûres/morsures d'insectes et utiliser le bon remède.

    Differents types de piqûres-morsures d'insectes

    (1) Voir plus bas "Le cas tique"

    De plus, chacun d'entre nous est différent et, surtout, réagit différemment en cas de piqûre.

    Voir l'encadré plus bas Des "peaux à moustiques" ?

    Il faut parfois tâtonner avant de trouver le remède qui convient le mieux... et ne pas hésiter à consulter un médecin en cas de doute et/ou de traitement déjà en cours.

    • Si vous êtes piqué malgré vos précautions, prenez les feuilles de 3 arbres d'espèces différentes, liez-les en boule et frottez la piqûre.
    • Vous pouvez aussi utiliser un oignon frais coupé en 2, une gousse d'ail, le vinaigre (voir plus bas)...

    Attention !

    En cas de piqûre, vérifiez si un vaccin contre le tétanos a été pratiqué. Dans le cas d'une piqûre d'abeille, il faut avant tout traitement extraire le dard (avec une pince à épiler)

    Une piqûre d'abeille ou de guêpe peut être très grave chez les sujets allergiques. Si vous êtes allergique aux piqûres de certains insectes ou si la piqûre est mal placée, dans la bouche par exemple, consultez le médecin en URGENCE.

    D'après Avec juste de l'eau ! - Été Santé - HE Lavandes (pdf)

    Présentation du petit herbier « calme-pique »

    Des plantes faciles à trouver dans la nature ou chez l'épicier...

    1. Ail

     

    Lail, connu pour ses propriétés antiseptique, antibiotique et ses nombreux bienfaits sur la santé, est aussi efficace pour soulager n'importe quelles piqûres d'insectes, dont celle de guêpe, si douloureuse :

    • coupez une gousse d'ail en 2 et frottez-la côté chair doucement sur la piqûre.
    • Le jus dail cru peut être aussi utilisé pour arrêter immédiatement les démangeaisons cutanées dues à des éruptions ou à des piqûres d’insectes.

    2. Grande bardane

     

    Les feuilles de bardane sont utilisées en traitement d'appoint, en usage externe, pour soigner les prurits, crevasses, gerçures, et les piqûres d'insectes.

     

    < Grande bardane

    3. Joubarbe (Naturatopia)  

    La joubarbe des toits, tout comme le Millepertuis (voir des recettes plus bas), Herbes de la Saint-Jean toutes deux, peut être utilisée contre les piqûres d'insectes.

    < Joubarbe (Naturatopia)

     

    Millepertuis

     

    Le Millepertuis, Herbe de la Saint-Jean par excellence, peut être utilisé contre les piqûres d'insectes. Il est l'ingrédient majeur de L’huile « rouge ». Voir plus bas "Millepertuis : L’huile « rouge »" (recette)

    Il entre aussi dans la composition du Baume du Commandeur, antiseptique cicatrisant qui permet, lorsqu'une plaie n'est pas en mesure d'être recousue, de recoller entre elles les 2 parties, ou pour apaiser la douleur due à une quelconque contusion. Il est disponible en pharmacie. Voir aussi Millepertuis (pdf)

    4. Ortie jeunes pousses à couper

     

    Les orties sont des plantes médicinales, dont les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées en infusion et en cuisine, et les racines séchées en décoction.

    Voir Ortie et purins de plantes (pdf)

    Voir des recettes plus bas

    < Ortie, jeunes pousses à couper

    5. Persils

     

    Les feuilles du persil, résolutives (qui calme les inflammations) et stimulantes, sont utilisées fraîches et pilées en cataplasmes contre entre autres les piqûres d'insectes.

    • Piqûres de moustique. Frottez-les avec du persil frais et laissez la peau à l'air libre pendant au moins 45 min. L'effet est immédiat et stoppe la sensation désagréable.

    6. Plantain

     

    Le plantain, la "plante du randonneur" par excellence, est "un secours contre les morsures et les piqûres" et autres désagréments de la marche.

    • Appliquez directement là où ça démange quelques feuilles de plantain broyées.

    Source pour les recettes : Comment-économiser

    D'autres végétaux

    Aloe vera. Appliquez du gel d'aloe vera sur la piqûre pour diminuer la démangeaison. Ou, mieux, si vous en avez sous la main, cassez une feuille d'aloe vera et appliquez sur la zone.

    Arnica. La teinture d’Arnica, réputée contre les contusions, aide également à soulager les piqûres d'insectes.

    Remèdes conseillés en revue

    Avoine. Faites une petite pâte avec de l'avoine et de l'eau puis appliquez sur la piqûre. L'avoine est connue pour ses propriétés anti-démangeaisons. Laissez sécher, puis rincez.

    La peau de banane. Frottez-en l'intérieur directement sur la piqûre pour calmer la démangeaison rapidement.

    Basilic. Écrasez quelques feuilles fraîches et appliquez directement sur la piqûre. Le basilic est aussi un bon remède naturel pour calmer la douleur et les symptômes.

    Voir Basilic (Ocimum basilicum) : Épices 1. ("Pesto et Pistou" p.25)

    Cerfeuil. Froissez quelques feuilles et appliquez-les sur la peau pour calmer les picotements.

    10. Le sachet de thé Si vous aimez boire du thé, ce remède devrait vous plaire. Après avoir bu votre thé (sans vous gratter !), placez le sachet de thé froid à l'endroit où le moustique vous a piqué. Laissez-le agir pendant 5 min pour arrêter les démangeaisons. 11. Le citron Découpez une rondelle de citron et appliquez-la directement sur la piqûre. Laissez agir quelques minutes pour que l'irritation disparaisse. 12. Le vernis à ongles Votre copine a du vernis à ongle transparent dans son sac ? Piquez-lui pour en appliquer directement sur la piqûre. Laissez sécher et retirez. Si ça gratte toujours, recommencez. 13. De l'antiseptique Dès que vous vous êtes fait piquer, pulvérisez de l'antiseptique sur la piqûre pour diminuer les picotements. Cela va calmer tout de suite l'envie de se gratter.

    Découvrez l'astuce ici : https://www.comment-economiser.fr/remedes-pour-apaiser-piqures-moustiques.html

    Citron. Découpez une rondelle et appliquez-la directement sur la piqûre. Laissez agir quelques minutes pour que l'irritation disparaisse.

    Voir aussi Antibiotiques naturels

    L'huile de coco peut lutter contre les démangeaisons et piqûres d'insectes, appliquée sur les zones concernées.

    Le miel de lavande peut s'utiliser sur les piqûres. Récolté de fin juin à début août, à mesure de la floraison de la lavande, ce miel est vendu toute l’année. Riche en flavonoïdes aux vertus anti-inflammatoires et en acide formique antiseptique, il soulage les piqûres d’insectes et facilite la cicatrisation des petites plaies infectées, appliqué directement sur les lésions.

    À propos de lavande

    • Pour calmer les piqûres de ces trouble-fête que sont guêpes ou abeilles, après avoir extrait l'aiguillon (abeille), appliquez des fleurs de Lavande froissées (propriétés antivenimeuses), puis frottez doucement. Il est possible aussi de calmer la douleur avec de l'Ail pilé, des rondelles d'Oignon ou des feuilles de Plantain (voir ces plantes)
    • "Eau de Lavande" : 60 g fleurs fraîches + 1 litre alcool à 32°, macérer 1 mois, filtrer. Attention ! Souvent photosensibilisante, évitez d'en faire usage avant de vous exposer au soleil.

    Voir plus bas "Des huiles essentielles"

    HE Lavandes (pdf)

    Une rondelle d'oignon fraîchement coupée, à frotter sur la partie attaquée est aussi efficace que l'ail.

    Voir plus haut "Présentation du petit herbier « calme-pique »"

    Une pomme de terre crue coupée en 2. Frottez le côté ouvert sur la piqûre. La chair de la pomme de terre assèche la piqûre et calme l'irritation.

    Voir plus bas "Parenthèse avec..."

    Un sachet de thé refroidi à placer à l'endroit où le moustique a piqué. Laissez-le agir pendant 5 minutes pour arrêter les démangeaisons.

    Source principale : Comment-économiser

    Des huiles essentielles

    • Mélangez de l'huile essentielle d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia) et de l'huile essentielle de lavande (Lavandula). Appliquez le mélange sur la piqûre pour apaiser les démangeaisons. À noter : si vous n'avez qu'une seule des deux huiles, vous pouvez n'en utiliser qu'une, ça marche aussi.

    Comment-économiser

    • Mettez 3 gouttes d'huile essentielle de lavande dans 1 c. à s. d'huile végétale. Appliquez ce mélange sur la piqûre en massant.

    Voir plus haut "À propos de lavande" (Le miel de lavande)

    D'autres produits utiles contre les piqûres

    Alcool

    • Tamponnez du gin (1) pur ou une liqueur (2) alcoolique claire sur la piqûre. L'alcool va refroidir instantanément la peau et soulager les démangeaisons.
    • Mettez un peu de parfum directement sur la piqûre. Ça va piquer un peu au début mais s'estompe après quelques minutes. Par contre, sachant que le parfum attire aussi les moustiques, mieux vaut l'éviter si vous êtes toujours dans une zone à moustiques.

    (1) Voir aussi Eau-de-vie

    (2) Voir aussi Élixir

    Aspirine. Humidifiez un cachet et frottez-le sur la zone qui gratte. N'utilisez pas cette méthode si vous êtes allergique à l'aspirine !

    Les comprimés d'aspirine sont aussi utilisés contre les "problèmes" des peaux acnéiques, pour assécher les boutons et petites plaies cutanées. D'action désinfectante, la lotion suivante peut aussi servir d'après-rasage. Mélangez :

    • 4 comprimés d'aspirine effervescente à la vitamine C
    • 120 g d'alcool de menthe
    • 80 g d'eau de rose

    Vu dans Antipelliculaires

    Les Aspirines peuvent se garder longtemps dans votre petite pharmacie, mais à surveiller car en vieillissant elles prennent une odeur du vinaigre.

    Vu dans Crise cardiaque !

    Baumes

    • Le Baume du Tigre (blanc) soulage et apaise les démangeaisons, appliqué directement sur la piqûre.
    • Appliquez du Vicks Vaporub directement sur une piqûre de moustique. Frottez doucement pour calmer l'irritation et rincez après quelques minutes.

    Comment-économiser

    Le bicarbonate est utile en cas de piqûres d'insectes et soulage les démangeaisons.

    Dès les premières chaleurs, les moustiques sont de retour ! Voici un excellent remède pour calmer et éliminer la douleur et les démangeaisons des piqûres... il suffit d'appliquer un mélange de ¾ de bicarbonate pour ¼ d'eau sur le bouton...

    Comment-économiser

    Voir plus bas

    "Des remèdes "universels"" (I. Une lotion anti-démangeaison)

    "Parenthèse avec..."

    L'eau d'hamamélis peut entrer dans une composition avec le bicarbonate de soude pour soulager des piqûres d'insectes.

    • Faites une pâte assez épaisse avec le bicarbonate et de l'eau d'hamamélis.
    • Appliquez sur les piqûres afin de calmer les démangeaisons et douleur, et diminuer les gonflements.

    Vu dans Chassez ces petites bêtes !

    Hamamélis (fleurs)

     

    À propos d'hamamélis. Ses feuilles ont le pouvoir d'apaiser la plupart des inflammations de la peau.

    • Appliquez un cataplasme de feuilles d'Hamamélis sur la zone qui a été piquée par un moustique.

    Comment-économiser

    De la boue ! Si vous êtes dehors et que vous n'avez rien sous la main, appliquez de la boue sur la piqûre. Utilisez un bandage pour garder la boue sur la zone concernée.

    Le dentifrice classique, non aromatisé de préférence. Appliquez-le sur la zone qui démange et frottez. Laissez un peu de dentifrice sur la piqûre toute la nuit. Rincez le matin. Ce remède est efficace car le dentifrice assèche la piqûre. Mais attention, n'utilisez pas un dentifrice en gel car ça ne marche pas.

    L'eau

    • L'eau salée. Si vous êtes à la plage, courez prendre un bain d'eau salée ! Sinon, appliquez sur la zone les mains préalablement trempées dans une bassine d'eau salée ou un chiffon imbibé d'eau salée.
    • L'eau chaude. Laissez couler de l'eau bien chaude (mais pas brûlante !) sur un gant de toilette à appliquer sur la piqûre. Ce remède soulage les démangeaisons pendant plusieurs heures.
    • De la glace sur les piqûres de guêpes, abeilles... Mettez quelques glaçons dans un sac et mettez le sac directement sur la piqûre. Laissez agir pendant au moins 20 minutes. Si vous avez un pack à glace, c'est encore plus simple. Sinon vous pouvez aussi utiliser une éponge à mettre dans le congélateur.

    Attention ! pas en contact direct sur la peau : utilisez une vessie ou un tissu.

    Vu dans Avec juste de l'eau !

    • Une araignée, ça mord ! Le remède rapide pour calmer la douleur est de mettre un glaçon sur la morsure : enroulez un glaçon dans un linge. Appliquez le glaçon enroulé sur la morsure d'araignée. Continuez tant que la morsure n'est pas anesthésiée. Ce remède calme le méfait de l'araignée en seulement quelques minutes :-)

    À noter : si vous n'avez pas de glaçons sous la main, trempez la zone mordue dans l'eau fraîche d'une rivière ou d'un lac, ou sous l'eau froide du robinet, c'est selon où vous vous trouvez. Pensez à désinfecter la morsure dès que possible. Par exemple avec de l'eau et du savon ou un spray antiseptique.

    Source principale : Comment-économiser

    Homéopathie. Ça gonfle : Apis mellifica. Une piqûre d’insecte, une entorse bénigne…
    Tous les œdèmes inflammatoires améliorés par une application froide doivent vous orienter vers Apis mellifica (venin d'abeille).

    Voir aussi Nos astuces pour soigner les piqûres de l'été (Notre Temps)

    Savon doux, sec ou mouillé, à frotter sur la piqûre pour calmer la démangeaison.

    Le baume du tigre soulage et apaise les démangeaisons

    Découvrez l'astuce ici : https://www.comment-economiser.fr/24-nouvelles-utilisations-du-baume-du-tigre.html

    Le vinaigre blanc ou de cidre apaise rapidement les piqûres d'insectes et est "antibiotique". En cas de coup de soleil il est l'un de nos meilleurs alliés.

    Vu dans Les petites fraîcheurs de l'été

    Voir aussi Antibiotiques naturels

    Et plus bas "Des remèdes "universels"" :

    I. Une lotion anti-démangeaison - II. Contre les piqûres...

    Source principale : Comment-économiser

    Confections maison

    Si vous aimez les compositions maison et avez l'âme laborantine.

    Voir aussi Remèdes anciens - Choisir son huile de massage

    Le Contre-coups de l'Abbé Perdrigeon

    Ce gel aux vertus anti-œdème, anti-inflammatoire et antioxydante fait aujourd’hui encore figure de grand classique de la pharmacie familiale, pour soigner les bleus, les contusions et les piqûres d’insecte.

    • Faites fondre l’huile à l’arnica, l’huile de macadamia, le beurre de karité et la cire d’abeille dans une casserole à feu doux.
    • Hors du feu, ajoutez les huiles essentielles.
    • Transférez le mélange dans un pot stérilisé.
    • Laissez refroidir avant utilisation.
    • À conserver au frais

    Remèdes anciens

    (1) Voir aussi Info Produits de la ruche

    Millepertuis : L’huile « rouge »

    L’huile rouge de millepertuis est couramment utilisée en externe contre les piqûres, contusions et brûlures.

    Voir plus haut "Présentation du petit herbier « calme-pique »"

    Millepertuis, cent usages

    Elle s’achète en magasin bio, mais il est possible de la produire soi-même : 

    • Récoltez un grand bol de fleurs jaunes de millepertuis lors d'une journée ensoleillée autour de la Saint-Jean, le 24 juin – solstice d’été. C’est la date à laquelle il fleurit, ce qui lui vaut son petit nom : « Herbe de la Saint-Jean ». 
    • Sans attendre, empilez délicatement les fleurs de millepertuis dans un bocal stérile en verre transparent et équipé d’un bouchon bien hermétique. 
    • Confectionnez un mélange d’huiles de tournesol, de jojoba (20 %) et de noisette (20 %)
    • Remplissez le bocal avec ce mélange d’huiles jusqu’à couvrir les fleurs.
    • Fermez le bocal, puis déposez-le au soleil (ou près d’une source de chaleur) pendant 3 semaines.
    • Secouez régulièrement pendant ce processus de macération. 
    • Vous verrez que l’huile prendra une couleur rouge-brun. 
    • C’est le moment de la filtrer à travers un linge propre.
    • Essorez les fleurs retenues dans le linge pour récupérer toute la lie.
    • Conservez l’huile « rouge » de millepertuis obtenue dans une bouteille en verre sombre.

     Vu dans Millepertuis, cent usages

    Voir aussi Millepertuis (pdf)

    L'ortie

    L‘ortie Urtica dioica, grande ortie ou ortie commune, peut se faire plante médicinale, dont les feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées en infusion et en cuisine. Les racines sont utilisées séchées en décoction. La petite ortie Urtica urens, ortie brûlante ou ortie grièche, est elle aussi utilisée comme plante médicinale avec les mêmes propriétés.

    Voir plus haut "Présentation du petit herbier « calme-pique »"

    Usage externe de l'ortie dans les problèmes de peau

    • Massez le visage avec une infusion de feuilles d’ortie tiédie ou refroidie à l’aide d’un gant de toilette pour soigner l’acné et l’excès de séborrhée.
    • L’infusion d’ortie peut être passée sur les ulcères à l’aide d’un gant. 
    • L’ortie soulage les piqûres d’insecte et l’urticaire.

    Cataplasme d’ortie en application locale

    Préparez un cataplasme d’ortie pour tous les soins de la peau et des cheveux, piqûres et rhumatismes. Le cataplasme consiste à créer une pâte qui contient les propriétés médicinales de l’ortie. Traditionnellement, le cataplasme se prépare à base de farine de lin :

    • délayez à froid de la farine de lin dans de l’eau. Ajoutez de la poudre d’ortie de préférence, sinon des feuilles d’ortie finement hachées. Faites cuire à feu doux et remuer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.
    • Une autre méthode de préparation de cataplasme si vous n'avez pas de farine : broyez bien et hachez l’ortie à chaud ou à froid, et appliquez localement sur la zone de la peau à traiter.

    Conseil de préparation de l’ortie fraîche : pour éviter de vous piquer, récoltez l’ortie sous la pluie ou après. Lorsqu’elles sont mouillés, le pouvoir des orties urticant est diminué. Vous pouvez aussi rouler les jeunes feuilles sur elles mêmes : en emprisonnant la partie supérieure du limbe, vous pouvez écraser les feuilles entre les doigts.

    Pour en savoir plus sur l'ortie : Superaliments

    Voir aussi Réussir son premier cataplasme (PureSanté)

    Le Vinaigre des 4 voleurs

    Plusieurs recettes de vinaigre médicinal existent encore aujourd’hui, pour adoucir l’eau du bain, faire briller les cheveux, calmer les démangeaisons et les piqûres de moustique, traiter la sécheresse de la peau et diminuer l’acné. Variante maison avec des plantes sèches :

    • 20 g de romarin (Rosmarinus officinalis) (1)
    • 20 g de lavande vraie (Lavandula vera) ou lavandin (1)
    • 20 g de sauge (sclarée Salvia sclarea) (1)
    • 20 g d’absinthe (Artemisia absinthium)  
    • 20 g de rue (Ruta graveolens)
    • 20 g de thym (Thymus) (1)
    • 20 g de menthe (Mentha)
    • 3 g de muscade en poudre (2)
    • 30 clous de girofle ou 3 g de poudre de girofle (2)
    • 3 g de cannelle en poudre (pdf) (2)
    • 3 gousses d’ail (Allium sativum) (1)
    • 5 g de camphre (3)
    • 1 litre de vinaigre de cidre
    • Mélangez tous les ingrédients dans un récipient, couvrez-le et laissez macérer à température ambiante 10 à 15 jours.
    • Filtrez et versez dans une bouteille.
    • Versez une c. à s. dans l’eau du bain
    • ou utilisez une c. à c. en friction sur les cheveux, la peau, etc.
    • Conservez au frais et à l’abri de la lumière

    (1) Voir Épices 1. (cuisine et recettes)

    (2) Muscade, Girofle, Cannelle : Épices 1. ("L'histoire des épices" p.6 - p.7)

    Voir aussi, pour la curiosité : Épices 2. (poivres et piments)

    (3) Voir aussi Ravensare - Ravintsara - bois de Hô

    Voir d'autres recettes : Recettes de vinaigre des 4 voleurs

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Des remèdes "universels"

    I. Une lotion anti-démangeaison de "grand-mère", mélange de vinaigre blanc et de bicarbonate, efficace pour soigner n'importe quelle piqûre, de taon, moustique, araignée, puce, guêpe, abeille voire de frelon (aussi, les démangeaisons des piqûres de méduse, anémone de mer, poisson venimeux... même si c’est plus rare, il est bon de le savoir avant de partir à la mer). Cette une solution est bien utile pour faire disparaître douleurs et démangeaisons chez les enfants. Elle évite qu'ils ne se grattent et se fassent des croûtes.

    1. Versez un verre de vinaigre blanc dans un verre. 2. Ajoutez-y deux c. à s. de bicarbonate de soude. 3. Trempez un tissu propre dans ce mélange. 4. Tamponnez là où vous avez été piqué.

    Le mieux est d'appliquer cette lotion dès que vous êtes piqué. Si vous ne l'avez pas sous la main, ce traitement fonctionne néanmoins si vous l'utilisez quelques heures après la piqûre. Le mieux est de mettre le remède dans une petite bouteille bien fermée à glisser dans le sac de plage.

    À noter : une simple piqûre peut déclencher une allergie. Si plusieurs bestioles vous attaquent la quantité de venin injectée peut être dangereuse pour votre santé. Dans ce cas, vous pourriez aussi utiliser ce remède pour vous soulager en attendant de vous rendre rapidement chez un médecin.

    II. Contre les piqûres de punaise, fourmi, moustique, guêpe, araignée, aoûtat, puces de lit, méduses, anémones de mer et même d'orties (et éviter le grattage toute la nuit) : du vinaigre blanc ou de cidre (et de l'eau).

    1. Imbibez un coton ou un chiffon propre de vinaigre. 2. Appliquez-le directement sur la zone piquée. 3. Frottez doucement. 4. Les démangeaisons disparaîtront progressivement, mais au besoin renouvelez l'opération.

    Plus vous interviendrez rapidement, plus cette action sera efficace. Vous pouvez diluer le vinaigre avec de l'eau, notamment pour l'appliquer sur la peau d'un jeune enfant.

    Vu dans Comment-économiser

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Le cas tique

    Les tiques sont de plus en plus nombreuses à piquer chaque année. Après une promenade dans la nature, nous risquons de nous retrouver avec une tique sur la peau. Le problème est qu'elles transmettent plus de 10 maladies dangereuses, y compris aux enfants et aux animaux. Chaque année, les études scientifiques constatent une augmentation des cas de la maladie de Lyme. Malheureusement, à cause de certaines "astuces" que l’on voit circuler sur les réseaux sociaux, ces chiffres risquent d'augmenter encore plus.

    "Les tiques sont porteuses de toutes sortes de maladies" (comme la maladie de Lyme et l’encéphalomyélite de Powassan) explique la Dr Connally, experte en endomologie pour la prévention de la Maladie de Lyme. Et l'on retrouve toutes ces maladies dans la salive de la tique. Ainsi, la dernière chose à faire si une tique s’attache à votre peau, c’est de l’irriter. "Si la tique est irritée, elle produira encore plus de salive, ce qui augmente le danger qu’elle vous transmette une maladie". "La maladie de Lyme peut aussi être transmise par les taons, insectes volants à mi-chemin d’apparence entre le bourdon et la mouche, se voyant souvent sur les chevaux, vaches, bouses (mais pas que)" remarque l'internaute Marie-Christ "heureusement, ils n’entrent pas dans les maisons".

    Utiliser une pince à épiler à bout fin est la seule et unique façon d'enlever une tique accrochée à la peau sans aucun danger. Oubliez tous ces trucs que l'on peut voir sur Internet comme étouffer la tique avec du vernis à ongles ou de l'huile essentielle, ou la brûler avec une allumette... Ces "remèdes" augmentent les risques d'attraper une maladie dangereuse..

    • Attrapez la tique au plus près de la peau à l’aide de la pince à épiler. tirer la tique avec la pince à épiler.
    • Tournez la pince dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et tirez délicatement la tique vers le haut, sans faire de mouvement brusque et en maintenant bien la même pression. Attention, il ne faut jamais comprimer l'abdomen du parasite, au risque de le forcer à dégurgiter les microbes dans le sang de la victime. Tirer la tique vers le haut pour l'enlever.
    • Une fois la tique enlevée, désinfectez soigneusement la piqûre, ainsi que vos mains, avec de l’alcool ou avec un antiseptique cutané.
    • Vous savez maintenant comment retirer une tique sans prendre de risques pour votre santé :-)

    Note importante : si vous observez une éruption cutanée, des boutons, de la fièvre ou des symptômes grippaux, consultez un médecin immédiatement ! En effet, un dépistage et un traitement rapides aident à réduire le risque de complications graves par la suite.

    Source et suite => Comment-économiser

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    D'autres astuces « calme-pique »... surprenantes

    Selon Comment-économiser

    Antiseptique. Dès que vous vous êtes fait piquer, pulvérisez de l'antiseptique sur la piqûre pour diminuer les picotements. Cela va calmer tout de suite l'envie de vous gratter.

    Déodorant. Pulvérisez un peu de déodorant là où un moustique vous a piqué et frottez. Utilisez un déodorant sans parfum.

    Ongle. Appuyez votre ongle sur le milieu de la piqûre dans un sens puis dans l'autre, de façon à dessiner un "X" sur la piqûre. Ce remède élimine la démangeaison pendant quelques minutes. Recommencez en attendant d'utiliser un remède qui dure plus longtemps.

    Sèche-cheveux. Utilisez un sèche-cheveux pour souffler de l'air chaud directement sur la piqûre. C'est une très bonne astuce pour stopper les démangeaisons pendant des heures.

    Vernis à ongles. Appliquez directement du vernis à ongle transparent sur la piqûre. Laissez sécher et retirez. Si ça gratte toujours, recommencez.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

     

    Des "peaux à moustiques" ?

    Contrairement à ce qu'on entend souvent, il n'existe pas de "peau à moustiques"... qui serait le fruit d'un fort taux de sucre dans le sang (la fameuse "peau sucrée") ou due au groupe sanguin. En réalité il y a d'autres raisons plus subtiles...

    Quand les antennes du moustique entrent en action. Elles servent de "nez" à ce culicidé pour détecter alentour la présence d’un dégagement de CO2 (dioxyde de carbone) important. Les antennes sont composées de neurones olfactifs dont les récepteurs captent les molécules dans l’air. Lorsque le récepteur trouve "son" CO2 (en l’occurrence celui que vous expulsez), il envoie au cerveau un "signal" qui déclenche son déplacement vers la source...

    Le dioxyde de carbone ouvre le bal

    Vous l'aurez compris, il y a, cachée derrière l’attirance des moustiques, une histoire de chimie. Quand il fait chaud, la température corporelle augmente tout comme la sudation. Plus la peau est chaude, plus du CO2 se dégage… qui attire le moustique comme l'expliquent les entomologistes de l'Entente Interdépartementale de démoustication Méditerranée (EID), un service public créé en 1958 dont la mission est de contrôler la population des espèces nuisibles de moustiques qui proliférant dans les zones humides du littoral. Les études scientifiques ont établi que les moustiques pouvaient repérer le CO2 produit par une personne à une distance d'environ 50 mètres, et qu'ils avaient tendance à jeter leur dévolu sur les individus qui en produisaient le plus.

    L'odeur corporelle entre scène

    Deuxième temps, une histoire d'odeur. Pourquoi un moustique, arrivé là où il a repéré un rejet important de CO2, va se fixer de préférence sur telle ou telle personne ? Il semblerait que ce soit une question d'odeur corporelle. En effet, si les moustiques n'ont pas une excellente vue, ils ont en revanche un odorat très développé (bien plus que le nôtre).

    En fait, l’insecte est attiré par la transpiration. Lors d'un effort – surtout lorsque il fait chaud – la sudation augmente. La sueur dégage des composés chimiques très appréciés des insectes : les acides gras volatils, l’acide lactique et du CO2. Les moustiques sont également particulièrement sensibles à l'odeur (indétectable pour un être humain) des bactéries qui se trouvent à la surface de la peau (plus la chaleur corporelle augmente, plus l'activité bactérienne est intense qui va produire des odeurs attirant les moustiques).

    La production de ces molécules varie selon les individus, ce qui explique que certaines peaux attirent plus que d'autres les moustiques : les personnes en surpoids et/ou fiévreuses, les femmes enceintes ou les personnes qui ont bu de l'alcool (des scientifiques américains ont démontré que les moustiques étaient sensibles à l'odeur déclenchée par la consommation de bière) sont souvent des cibles de choix.

    Le rôle de la génétique

    Ainsi, parler de "peaux à moustiques" serait erroné, mais il faut savoir que la génétique a son importance qui peut prédisposer certaines personnes à attirer les moustiques. Ceci pour la simple et bonne raison qu'en réalité, notre odeur corporelle résulte en partie de notre patrimoine génétique, qui va être responsable des sécrétions et des odeurs de notre peau. Et la "victime" n'y peut rien, mais risque de jouer son rôle d'aimant à moustiques pendant encore de longues années...

    Sources

    Fourchette & Bikini

    Notre Temps

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Parenthèses avec...

    ... la pomme de terre, le conseil d'Edgar Cayce en cas d'inflammation des yeux : cataplasmes d'épluchures de pomme de terre crue "bio", avant de se coucher, à même la peau, sur paupières fermées. Excellent pour le globe oculaire tout entier, améliorant la circulation lymphatique dans l’œil : les tissus oculaires sont aussi nettoyés et "ravigotés" !

    Vu dans Yeux aux petits soins

    Voir plus haut Une pomme de terre... ("D'autres végétaux")

    ... le bicarbonate, un truc de "grand-mère" efficace pour nettoyer les mains sales, noires et tachées, sans eau ni savon. Il consiste à utiliser du bicarbonate et de l'herbe.

    Le bicarbonate est une poudre fine et abrasive qui décolle la saleté, absorbe les graisses et élimine les odeurs. L'herbe froissée dégage de l'humidité qui permet de frotter les mains plus facilement. Finies les mains noires et pleines de traces de cambouis après avoir changé une roue ou quand votre vélo a déraillé :-) Ça marche aussi pour le nettoyage des mains après une séance de jardinage.

    • Arrachez une poignée d'herbe et faites-en une boule.
    • Saupoudrez les mains de bicarbonate de soude.
    • Frottez les mains avec la boule d'herbe et le bicarbonate.

    À noter : si vous n'avez pas de bicarbonate, remplacez-le par une pincée de sable fin. Attention, ça décape ! En fait, mieux vaut laisser dans la voiture une bouteille d'eau potable (à renouveler régulièrement), un sachet hermétiquement fermé de bicarbonate de soude et un chiffon propre. (Voir Survivalisme)

    Comment-économiser

    Voir plus haut Le bicarbonate ("D'autres produits utiles contre les piqûres")

     

     

     

    haut de page