• Yeux aux petits soins (3)

    ... page précédente (2) (Des soins - produits spécifiques)

     

    Fatigue des yeux

    Voyez aussi première page à Soin des yeux et de la vue (Massages)
    l'exercice : Replacer les paupières


    Voyez aussi l'article Yeux : exercices choisis (Le palming : un peu d'obscurité)

     

    - Fermez les yeux quelques instants.
    - Jointes au-dessus de la tête, magnétisez bien vos mains en les frottant vigoureusement l'une contre l'autre jusqu'à ce que vous sentiez une grande chaleur.
    - Puis placez-lez "en coque" devant les yeux, sans appuyer -paupières closes ensuite yeux ouverts- pour qu'ils absorbent la chaleur ; sentez l'absorption de cette chaleur, qui détend les muscles oculaires.
    - En respirant rythmiquement mais sans précipitation, inclinez doucement la tête de D à G.
    - Sentez le Qi ou Chi (chinois), Ki (japonais) ou encore Prâna (indien), pénétrer vos yeux.

    Reprenez à volonté, au moins 3 fois.

    Dans l'idéal, si vous pratiquez le matin, placez-vous face à l'est et le soir, face à l'ouest.
    Pour les Indiens, chaque partie du corps est placée sous l'influence d'un élément de l'univers et...

    les yeux dépendent du soleil 

    Clara Truchot Hatha Yoga, Science de Santé physique et mentale (Le Courrier du Livre)

     

    Halte à la tension oculaire

    C'est le mal actuel des "accros" à l'ordinateur, mais n'oublions pas que la tension des yeux peut être due à l'air pollué qui nous environne.
    Les problèmes résultant de la tension oculaire concernent aussi bien les adultes que les enfants.

    Ainsi, vous pouvez pratiquer ensemble, en famille, les quelques mouvements et conseils qu'une femme médecin spécialiste des yeux, Swami Mataji, à enseignés [à Clara Truchot] il y a de nombreuses années et qui sont vraiment d'actualités. S'y ajoutent quelques mouvements de Do-in.

    Respirations : voir Shitalî à Respirations d'été et Ujjayi

     

    En plus de ces pratiques, vous pouvez vous "rincer l’œil" ou l'humecter (voyez la page (2))

     

    D'autres conseils pour éviter la fatigue oculaire

    La lecture, les travaux manuels pratiqués de manière intensive, le travail sur écran... sont souvent responsables d'une sensation de fatigue oculaire. Il est donc...

    important de se ménager des pauses et, régulièrement, d'enchaîner
    quelques exercices de tonification des muscles oculaires, puis de relaxation

     

     

    • Tonification des muscles
      - Tenez un crayon à 20 cm des yeux et fixez-le un instant,
    - puis regardez au loin
    - et revenez au crayon
    - À répéter 5 à 10 fois
    • Variante en 3 points

    - Fixez le crayon ou votre pouce tendu (à environ 20 cm de vous)
    - puis le bout du nez (ou un point très proche de vous)
    - puis un point le plus loin possible.
    - Variez les distances : pouce-au loin, nez-au loin, nez-pouce, etc., au gré de vos envies.
    - Faites ceci pendant 5 minutes environ.

     

    D'autres exercices : voir aussi la page : Horloge des yeux et autres mouvements

    et l'article : Yeux : exercices choisis

     

    Après chacun des exercices et mouvements oculaires, il convient de réconforter les yeux

    Le palming est une pratique importante et indispensable - dont une version ci-dessus : Bain d'énergie, et un "Palming express" à Printemps, Yoga et nettoyage - développé dans le deuxième volet : Yeux : exercices choisis.

    Voir

    Palming

    Paupière et tremblements

     

    Les accidents de l’œil

     

    Le truc du truc dans l'œil

    L'astuce d'autrefois qui marche encore aujourd'hui pour enlever une poussière de l'œil *

    Voici un remède instantané pour débarrasser l’œil d'un corps étranger (sable, poussière, brindille)

    0-remèdes 'grand-mère' brouillon  

    Pour éviter tout danger, mettez une goutte d'huile de ricin ou d'olive dans le coin de l'œil.

    Ceci a pour effet d'attirer le corps étranger vers le coin l'œil, d'où il pourra être facilement retiré.

    Dans l'illustration ci-contre, vous pouvez voir qu'on utilise la pointe d'un pinceau comme compte-gouttes.

    Votre vision sera brouillée quelques minutes, mais si vous suivez ce traitement dès que vous avez un corps étranger, vous ne vous frotterez pas l'œil et éviterez une éventuelle inflammation ou infection.

    Et oui ! c'est en se frottant les yeux que les enfants (et les adultes !) aggravent la situation.

    Si le corps étranger est une poussière de plâtre ou de la chaux, rincez l'œil avec de l'eau légèrement vinaigrée. Plus grave, voir plus bas

    Vu dans Ces astuces de grand-mère...

    * Quand nous cherchons une astuce, nous ne pensons pas forcément au début des années 1900. Pourtant nous avons beaucoup à apprendre de la Belle Époque, cette période qui s'étend de la fin du 19e siècle à 1914. Des astuces toujours aussi efficaces, à plus de 100 ans !

    Pour la p'tite histoire, autrefois, les fabricants de cigarettes inséraient des cartons dans les paquets pour les rigidifier et éviter que les cigarettes se cassent. Souvent illustrés avec des publicités ou des célébrités du moment, les gens avaient pris pour habitude de les collectionner.

    La marque britannique de cigarettes Gallaher, le plus grand fabricant de cigarettes de l'époque, eut une idée brillante : transformer les cartons de cigarettes en carte d'astuces, qu'il appela How To (Comment faire en français). Étonnant pour un vendeur de produits peu sains !!! Mais bon, à l'époque, la cigarette n'était pas mal vue et avait même une aura de "bien-être"...

    L'intégralité de ces cartes d'astuces, qui connurent un grand succès, fait partie de la collection George Arents, à la New York Public Library (une des plus importantes bibliothèques au monde)

     

    L'œil au « beurre noir »

    L'accident oculaire le plus bénin, une contusion banale, un « bleu ». S'il prend cet aspect si particulier, c'est tout simplement parce que la trame des paupières est tellement lâche que l'épanchement de sang peut atteindre une certaine importance avant l'arrêt de l'hémorragie.

    Le fait que l'œil lui-même apparaisse comme indemne au milieu d'une région contusionnée indique combien l'arcade sourcilière le protège des coups !

    Lorsque l'épanchement est assez marqué au niveau de la paupière supérieure, il peut fermer partiellement ou complètement l'œil pendant quelques jours.

    – Immédiatement après le choc, pansements froids (la traditionnelle escalope !) appliqués sur l'œil pour arrêter l'hémorragie et diminuer la quantité de sang épanchée.

    Après quelques heures, pansements chauds pour accélérer la résorption du sang -ce qui fera disparaître d'autant plus vite l'ecchymose (voir page (2) le masque empli de gel spécial à : Astuces pour tous, concernant les cernes)

     

     

    Blessures et brûlures

    • Blessures par projectiles

    En compensation de la grande fragilité du tissu de la cornée, existe le réflexe d'occlusion des paupières qui déclenche la « fermeture de l'œil » dès qu'un corps étranger s'en approche.

    Mais parfois ce n'est pas suffisant et des projections de corps étrangers dans l'œil peuvent atteindre la conjonctive (rupture de capillaires sanguins, petite hémorragie souvent spectaculaire mais sans gravité) ou la cornée (éraflures, plaies, blessures profondes...)

    • Brûlures par projection
      Conjonctive et cornée peuvent être brûlées par :
      • projection d'un liquide trop chaud
      • projection d'un liquide caustique

    – Procédez à un lavage oculaire (suivez éventuellement les recommandations portées sur le flacon du produit) : la valeur d'un verre rempli d'eau fraîche délicatement versée sur l'œil aux paupières entrouvertes.

     

    • Brûlures par exposition

    Fixer directement le soleil trop longtemps (observation d'éclipses...), s'exposer à une source lumineuse très intense sans précaution (soudures...), séjourner dans un milieu riche en radiations lumineuses sans protection appropriée (glaciers de haute altitude...) peuvent occasionner des BRÛLURES de la RÉTINE qui peuvent être très graves !

    De la simple lésion guérissable à la cécité irrémédiable...

    Il peut se produire au niveau de la rétine un phénomène analogue à celui qui fait flamber une feuille de papier sur laquelle on concentre les rayons solaires à l'aide d'une loupe : la macula (voir Petit lexique à l’œil) risque d'être complètement brûlée et remplacée par une cicatrice aveugle...

     

    Les blessures et atteintes oculaires font partie des accidents du travail les plus fréquents

    ο Les personnes les plus exposées

    • Décollement de la rétine
      • C'est à la suite d'un décollement de la rétine que certains boxeurs deviennent aveugles.
     

    Les boxeurs - surtout professionnels - devraient se rendre
    chez leur ophtalmologue après
    chacun de leurs combats

    • Projectiles, projections 
      • Métiers du bâtiment : maçons, menuisiers, charpentiers, tailleurs de pierres (poussières de ciment, copeaux de bois, éclats de pierres...)...
      • Métallurgie (limailles de fer...)
      • Industrie chimique (projections caustiques)...
     

    – Si une grosse usine est située près de chez vous, vous pouvez, le cas échéant, alerter son service de secours qui pourra vraisemblablement vous diriger vers le centre de traitement approprié le plus proche.

    • Brûlure de la rétine 
      •  Galilée, célèbre astronome et mathématicien en fut victime.
    Il est nécessaire de regarder les phénomènes astronomiques -les éclipses tout particulièrement- à travers des verres colorés ou fumés suffisamment opaques.  

     
    •  Les soudeurs et les explorateurs polaires doivent bien évidemment faire preuve de prudence :

    – équipement protecteur adapté et lunettes de soleil aux verres efficaces...

     
    •  Les alpinistes sont surtout victimes de conjonctivites.

     

    L'oxygène et la lumière

    À la fois bienfaisants et dangereux, l'oxygène – O– et la lumière sont à la base de toute vie végétale et animale. Sans ces 2 éléments, l'homme n'existerait pas.

     

    • Chacune des cellules de notre corps a besoin de O2 pour transformer les aliments ingérés en énergie nécessaire à chaque fonction et processus physiologique.

    Toutefois, O2 est également chimiquement réactif et potentiellement dangereux. Dans l'organisme, au cours de réactions biochimiques parfaitement normales, O2 peut devenir instable et dégrader des molécules voisines. Ces minuscules particules de O2 instables sont appelées des radicaux libres. Ces derniers, par le biais de lésions cellulaires, peuvent provoquer inflammations, problèmes artériels, cancer, vieillissement prématuré...

    Ces ravages causés par les radicaux libres sont appelés oxydation.

     

    • La lumière est essentielle à notre vision. Elle peut toutefois également causer des lésions oculaires.

    La lumière du soleil elle-même, malgré tous ses bienfaits, peut agresser par la production de radicaux libres dans nos yeux, à moins d'une protection adéquate.

    Rester devant un écran -ordinateur, TV...- a des effets néfastes similaires.

     

    • La pollution est une autre source du problème.
    • Les aliments frits ou "brûlés", en particulier, les matières grasses hydrogénées et l'alcool, compromettent notre protection anti-oxydante.

     

    Tous les tissus de l'organisme sont vulnérables à l'oxydation.

    En ce qui concerne nos yeux, les micro-agressions des radicaux libres, en s'accumulant, peuvent causer des troubles de la vue, en particulier avec l'âge.

    La cataracte et la DMLA (voir la page "troubles et maladies") sont toutes 2 liées aux effets destructeurs des radicaux libres.

    L'oxydation contribue également à la presbytie et au besoin de porter des verres correcteurs vers la cinquantaine (voir la page "troubles et maladies")

    Les produits chimiques, naturels ou non, capables de neutraliser les radicaux libres, sont appelés des anti-oxydants. Fort heureusement, notre corps fabrique ses propres anti-oxydants pour capturer les radicaux libres.

    L'organisme peut aussi compter sur l'apport d'anti-oxydants naturels. Certains sont des nutriments essentiels bien connus comme les vitamines A C et E. D'autres, bien qu'ils ne soient pas considérés comme "essentiels", sont de très puissants antiradicalaires (voir la page "les nutriments")

     

    L'équilibre entre la prise d'anti-oxydants et notre exposition aux radicaux libres peut faire toute le différence entre une vie longue en bonne santé et une vie plus courte avec un état de santé détérioré...


     

    pour revoir la première page

     

    Voilà pour cette fois

    À "la revoyure" !