• Info Noix du Brésil

    Page en chantier

    Noix du Brésil

    Noyer d’Amazonie Bertholletia excelsa

    "Noix du Brésil", "noix d'Amazonie" ou "châtaigne du Brésil", est le nom donné aux graines contenues dans la coque du fruit d'un arbre, le Noyer du Brésil ou d'Amazonie * (Bertholletia excelsa) de la famille des Lecythidaceae. Cet arbre pousse dans les régions subtropicales d'Amérique (forêt amazonienne).

    Noix (noyer) du Brésil Bertholletia excelsa Planche

    * Le nom vulgaire (vulgarisation scientifique) en français est "noyer du Brésil". En effet, le Brésil a longtemps et largement dominé la production mondiale. Mais en raison du déboisement de l’Amazonie brésilienne, la production ne cessa de diminuer alors que celle de ses voisins, Bolivie et Pérou, augmentait - jusque vers les années 2003 où elle fut finalement dépassée. Les producteurs boliviens réclamèrent alors que la noix du Brésil soit appelée "noix d’Amazonie" afin de ne pas induire en erreur les acheteurs étrangers. (Wikipédia)

    -----

    Notes

    Katia AMRIOU "Le noyer du Brésil" [archive]
    Pour citer cette référence : http://hdl.handle.net/10068/850233

    Bastien Beaufort "Thèse : La fabrique des plantes globales. Une géographie de la mondialisation des végétaux du Nouveau Monde et particulièrement de l’Amazonie", Géographie. Université Sorbonne Paris Cité, 2017 [lire en ligne]

    Voir aussi Histoire de la gestion du noyer d’Amazonie (Wikipédia)

     

    L'arbre

    Le noyer du Brésil fait partie des arbres pouvant atteindre des âges considérables : jusqu'à un millénaire, dit-on.

    Noyer du Brésil dans une clairière (Castanheira_de_castanha_do_Brasil)

     

    Le noyer d'Amazonie est remarquable par sa taille (de 30 à 50 mètres de haut), et par sa forme caractéristique : grand tronc vigoureux, cylindrique, totalement dénudé, de 1 à 2 m de diamètre, sans contrefort, se terminant par une sorte de grande couronne émergente. Certains individus colossaux peuvent atteindre 60 m de haut et 16 m de circonférence. Son architecture est de type coloniaire.

    Ses feuilles simples, alternes, coriaces, mesurent 20−35 cm sur 10−15 cm et sont de formes oblongues et ovales, à marge ondulée1.

    En haut de cet arbre poussent des inflorescences composées, d’environ 20 cm (en Guyane1) et jusqu’à 45 cm dans l’État de Pará (au Brésil), en panicules, portant de petites fleurs d’un blanc jaunâtre. Seulement 0,28 à 0,40 % des fleurs produisent des fruits.

    La période principale de floraison se déroule d’août à novembre dans l’État de Pará, durant la saison sèche et la période fructification principale dure d’octobre à décembre.

    ------

    Note de Wikipédia

    1. Marc Gazel "Les Lécythidacées : flore forestière de Guyane"
    Silvolab Guyane, 1992, 1 vol. (80 f.) [lire en ligne]

     

    Le fruit

    La noix du Brésil est principalement produite dans trois grands pays d'Amérique du Sud (Brésil, Pérou et Bolivie). On l'appelle parfois "fève tonka", mais il ne faut pas confondre avec la véritable noix du Brésil.

    Le fruit est une pyxide (fruit sec déhiscent) subglobuleuse à péricarpe ligneux, déhiscente par un petit opercule de 8 mm1 de diamètre. À maturité, l’opercule est entrainé à l’intérieur du fruit mais ne dégage pas une ouverture suffisante pour permettre la libération des graines. Les fruits se présentent comme des coques marron et dures, qui pour la majorité des cas (95 %) font de 9 à 11,5 cm de diamètre, avec une paroi de 1,2 à 1,5 cm d’épaisseur et pèsent moins de 800 g (d’après l’étude statistique de Müller et al.2, 1995). Toutefois, la classe des fruits les plus gros (de plus 1 400 g, représentant 1,25 % du total) pèsent en moyenne 1 508 g.

    La coque est divisée intérieurement en 4 loges, qui renferment chacune plusieurs graines trigones aux arêtes vives, de 35 mm de long, de section triangulaire. Leur nombre au total varie de 18 et 23 selon la grosseur de la coque. Chaque graine est protégée par un tégument brun-noir, dur, ligneux et rugueux. Les cotylédons sont réduits à deux minuscules écailles.

    -----

    Notes de Wikipédia

    1. Op. cit. dans "L'arbre"

    2. [pt] Carlos Hans Müller, Francisco J.C. Figueirêdo, José de Carvalho, "Caracteristicas comparativas entre frutos e sementes de castanheira-do-Brazil", Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária – EMBRAPA, CPATU, Belém, vol. Doc.82,‎ 1995 [lire en ligne] [archive]

    L’amande est blanche, huileuse et un excellent comestible, sous sa forme entière, débarrassée de son enveloppe, principalement comme fruit sec.

    Comme la plupart des noix, elle contient une quantité appréciable de fibres, qui jouent un rôle très important en permettant la régularisation de la fonction gastro-intestinale, la diminution du taux de cholestérol et la gestion de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

    Le magnésium se trouve dans le chocolat, la banane, les céréales complètes, les légumineuses et les fruits oléagineux, en particulier les amandes et les noix du Brésil. 

     

    L'huile de noix du Brésil

    On extrait de la noix du Brésil une huile alimentaire et "huile sèche" pour la cosmétique.

    Cette huile est extraite par première pression à froid. Elle est une source incomparable d'omégas 3 et 6, composée à plus de 50% d'acide linoléique, mais aussi de vitamine E (grâce aux tocophérols). Elle contient des phytostérols, des squalènes et du sélénium, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires, émollientes et anti-oxydantes.

    Huile de noix du Brésil en cosmétique

    Très appréciée au Brésil, notamment pour le soin des cheveux, l'huile de noix du Brésil est une huile sèche, donc ultra-pénétrante. Elle nourrit la peau et les cheveux en profondeur sans pour autant les graisser.

    À la fois protectrice et apaisante, l'huile de noix du Brésil convient tout particulièrement aux peaux sèches ou irritées qu'elle protège de la déshydratation en apportant douceur et souplesse. Irritations et rougeurs disparaissent grâce à son action apaisante.

    Huile de noix du Brésil dans deux recettes

    L'huile de noix du Brésil s'utilise pure mais peut aussi être incorporée dans des recettes pour le corps ou des masques pour visage et cheveux.

    Masque bonne mine pour un teint éclatant

    • Mélangez 1 c. à s. d'huile de noix du Brésil avec 1 c. à s. de poudre d'urucum * (ou  roucou, riche en caroténoïdes)
    • Appliquez sur le visage et laissez agir 10 minutes, puis rincez à l'eau claire.

    -----

    * Voir aussi La boisson des dieux (Prenez un bon chocolat chaud)

    Masque capillaire pour nourrir les cheveux secs

    • Mélangez de façon homogène 2 c. à s. d'huile de noix du Brésil avec 2 c. à s. d'huile de yangu et un jaune d'œuf.
    • Appliquez sur les cheveux et laissez agir quelques minutes avant de faire un shampoing doux.

    -----

    Source : Doctissimo

    Voir Shampoings maison

    Voir aussi Choisir son huile de massage

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Source principale Wikipédia (Noix du Brésil)

     

     

     

    haut de page