• 2-Aigremoine eupatoire Agrimonia eupatoria

    Page créée le 15 décembre 2021

    Aigremoine eupatoire

    Agrimonia eupatoria

    L'Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) est une espèce de plantes herbacées vivaces, nitrophiles, rhizomateuses, de la famille des Rosacées, commune dans toute l'Europe. Herbe de Saint-Guillaume, Herbe de la mère, Eupatoire des Anciens, Thé des bois, Thé du Nord... sont quelques-uns de ses autres noms vernaculaires.

    Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) planche

    La plante pousse essentiellement sur les lieux non entretenus, ce qui expliquerait son nom grec agriôs “sauvage” et mônôs “solitaire”, la "Solitaire Sauvage".

    D’autres sources indiquent que la plante emprunte son nom de genre Agrimonia en référence à la plante Argémoné* utilisée autrefois en Grèce antique pour guérir les taies de l'œil. Ou bien serait-ce le nom de l’espèce Eupatoria qui fait référence au roi de Pont, Mithridate VI Eupator (vers 132-63 avant J.-C.) réputé pour sa connaissance en phytothérapie ?

    L'aire de répartition de l'Aigremoine eupatoire est eurasiatique : la plante pousse principalement en Europe, d'où elle est originaire, et en Asie. Peu exigeante, elle se cultive très facilement au jardin.

    Une espèce proche. L’aigremoine odorante - Agrimonia odorata - est moins répandue mais possède les mêmes vertus médicinales. Attention toutefois à la cueillette, elle est protégée en Aquitaine.

    -----

    * L'argémone (Papaver argemone L.) est un genre de plantes à fleurs, variété de pavot épineux de la famille des Papaveraceae, provenant du continent américain et Hawaï (environ 32 espèces), et d'Asie équatoriale.

    Elle se caractérise par des fleurs rouges, communément appelées "coquelicots", et ses latex, graines et huiles sont utilisés à des fins médicinales ou pharmaceutiques.

     

    Argémone (Papaver argemone L.) fleur rouge

     

    Description de l'Aigremoine eupatoire

    L’aigremoine eupatoire est une plante pubescente et légèrement aromatique. D'une hauteur générale d'environ 80 cm, elle peut atteindre le mètre de haut.

    Sa tige simple se dresse en bordure de chemin. Velue, rougeâtre, non ramifiée, elle était utilisée pour ses propriétés tinctoriales (teinture jaune d'assez bonne qualité).

    La tige porte une rosette basale de feuilles jumelées, vertes sur la face externe et gris argenté sur la face interne, composées de 3-6 paires de folioles principales entre lesquelles s'intercalent des paires de folioles plus petites.

    Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) feuilles

    La plante se pare en été (de juin à septembre) de belles petites fleurs jaunes d'or à 5 pétales.

    Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) fleurs

    Ces fleurs jaunes sont assemblées en grappes terminales pouvant s'élever jusqu'à un mètre du sol1. Le type d'inflorescence est un épi simple.

    Les fruits sont des akènes, marqués de sillons.

    Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) fruits

    Ils ont la particularité de porter à leur sommet une couronne de poils crochus qui se raidissent à maturité, et se détachent facilement, ce qui leur permet, tout comme les teignes de la bardane, de s’accrocher aux vêtements des êtres humains ainsi qu’aux poils des animaux de passage, assurant de cette façon un mode de transport original (de dissémination) nommé zoochorie2.

    -----

    Notes de Wikipédia

    1. Dr Thomas Schauer et Claus Caspari, Guide Delachaux des plantes par la couleur, Delachaux et Niestlé, 2009 réimpression 2010, (ISBN 978-2-603-01669-5) p. 134-135.

    2. Voir aussi "mode de dissémination épizoochore".

     

    Propriétés de l'Aigremoine eupatoire

    On cueille l'aigremoine pendant tout l'été pour l'usage journalier ; pour la conserver elle n’est récoltée qu'en automne. Elle perd de sa saveur et presque entièrement son odeur par la dessiccation.

    Sa forte teneur en tanins qui la rendent astringente lui a longtemps permis de lutter contre les crachements de sang, ainsi que contre les hémorroïdes, les jambes lourdes dues à l'insuffisance veineuse.

    L'aigremoine peut aussi soulager les inflammations de la peau et des muqueuses.

    L’aigremoine possède de nombreux principes actifs

    Les principaux sont :

    • 4 à 10 % de tanins condensés, ce qui la rend fort astringente ;
    • des principes amers, responsables de l’action digestive ;
    • des flavonoïdes ("vitamine P") dont la lutéoline, anti-oxydant responsable de la couleur jaune des fleurs ;
    • de la silice, reminéralisant naturel du corps ;
    • des gommes et des traces d’huiles essentielles ;
    • de la vitamine K.

     

    Utilisations médicinales de l'Aigremoine eupatoire

    On utilise de l'aigremoine la partie aérienne, c’est-à-dire la tige, les feuilles et les fleurs. La plante est récoltée juste avant qu’elle soit en pleine floraison, de juin à fin août. Les racines n’ont pas d’intérêt médicinal. 

    L'aigremoine s'utilise de différentes manières

    • En décoction fraîche ou sèche : 3 poignées par litre. Faire bouillir 3 minutes, filtrer et laisser quelques minutes refroidir avant l'usage. La plante peut être utilisée en gargarisme et en compresse pour tous les usages externes ci-dessous.
    • Les feuilles fraîches s’utilisent en application directe comme cataplasme, pour traiter les migraines et soigner les petites plaies.
    • En tisane sèche, l'aigremoine possède une petite odeur d’abricot. Préparée avec une décoction à raison d’1 c. à s. par tasse, en laissant bouillir l’eau et les plantes pendant 3-5 minutes puis en laissant infuser pendant 10 minutes. Pour l’effet thérapeutique, consommer 3 tasses de 250 ml d’eau dans la journée.
    • En teinture, consommer 20 gouttes 2 fois par jour, en dehors des repas.

    Les usage externe et application cutanée

    L’aigremoine possède des vertus cicatrisante et désinfectante, utilisées pour traiter les contusions et les petites plaies par son action hémostatique (qui arrête le saignement) des humains comme celles des animaux.

    Elle est aussi appliquée sur la peau pour extraire échardes et épines en médecine populaire.

    L’aigremoine a également des propriétés anti-inflammatoire et antitussives : tonique des muqueuses de la bouche et de la gorge, on peut l’employer en gargarisme dans le cas de toux sèches, de maux de gorge ou de début d’angine, également pour traiter les aphtes et les stomatites. 

    Son effet modérateur dans les processus inflammatoires calme aussi les entorses, les ulcères variqueux et les migraines.

    L'usage interne

    Une des premières de l'aigremoine vertus reconnue en usage interne est son action dépurative : elle permet d’évacuer les calculs biliaires par stimulation de la vésicule biliaire et favorise la sécrétion de la bile. On dit alors qu’elle est respectivement cholagogue et cholérétique. Pour ces mêmes raisons, l’aigremoine est une bonne alliée en cas de lenteur à la digestion.

    L’aigremoine est aussi utilisée pour l’évacuation des calculs rénaux en tant que plante diurétique, stimulant efficacement les reins dans leur travail de filtration et permettant l’évacuation des toxines en augmentant le volume des urines.

    Fortement astringente, elle resserre les muqueuses intestinales, ce qui en fait une plante conseillée en cas de diarrhées ou autres dysenteries. On lui attribue également une action antispasmodique, hypoglycémiante et hypotensive.

     

    Précautions avec l'Aigremoine eupatoire

    L’aigremoine est fortement déconseillée aux personnes sujettes à la constipation. Par mesure de précaution, les personnes sous traitement pour la tension ou sous anticoagulants demanderont l’avis médical avant de la consommer.

    La plante est assez douce et peut être utilisée pour les enfants. On veillera à diminuer les dosages pour la voie interne selon les indications d’un professionnel de la santé, médecin ou phytothérapeute.

     

    Usages culinaires de l'Aigremoine eupatoire

    Toutes les parties tendres de l'aigremoine eupatoire, y compris la fleur sont comestibles, et parfois utilisées comme herbe aromatique en cuisine. Elles sont mangées crues (en salade) ou cuites (cuisinées comme des légumes)*.

    Feuilles et fleurs récoltées en début de floraison*, en infusion, donnent un thé au goût légèrement citronné.

    -----

    Note de Wikipédia

    * "Agrimonia eupatoria - Aigremoine" sur genialvegetal.net

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Sources

    Books of] Dante [archive]

    Passeport Santé

    Wikipédia

    Voir

    Aigremoine (Doctissimo)

    Extrait du « Traité Pratique et Raisonné des Plantes Médicinales Indigènes »
    de F.-J. CAZIN, 1868
    par Althéa-Provence [archive]

    Langage des fleurs

    Plante symbolisant la gratitude, on offre l'aigremoine à une personne en reconnaissance de ses services. Elle exprime aussi la confiance et la jovialité*.

    -----

    * Note de Wikipédia : Jat, Le petit livre du langage des fleurs, édité chez Jeu d'Aujourd'hui, 1996

     

    Voir aussi

    Les Achillées Achillea

    Les Filipendules Filipendula

     

    Ci-contre
    Achillée sternutatoire (Achillea ptarmica)
    et Aigremoine (Agrimonia eupatoria) à droite
    (photo Naturatopia)

    Achillée sternutatoire et Aigremoine Naturatopia

    Plus général

    Wikipédia Glossaire

     

     

     

    haut de page