• Info Grippe

    Page créée fin décembre 2018 

    Grippe... rhumes, virus et Cie

    Cette page offre des pistes et des liens pour vous protéger et soigner au mieux une infection hivernale. Mais rappelez-vous qu'en cas de doute, il ne faut pas hésiter à faire appel à un médecin.

    Accueil

    Apprenez à bien la différencier d'un simple refroidissement pour cesser d'appeler tout et n'importe quoi ''grippe''

    Un virus, c’est une coque de protéine avec à l’intérieur un tout petit peu de matériel génétique (Vogot [archive])

    La grippe saisonnière et le rhume ne sont pas causés par les mêmes virus.

    La grippe, infection respiratoire aiguë très contagieuse, est provoquée par des virus de la famille influenzae. Ils circulent surtout en automne et au printemps.

    S’agissant du rhume, les infections sont essentiellement liées aux rhinovirus présents toute l’année. (sante.lefigaro.fr)

    Attention, pour un diagnostic exact, nécessaire notamment pour les groupes à risques, seul un médecin est capable de clarifier s'il s'agit d'une grippe ou d'un refroidissement.

    ____________________

    Source Vogot : Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous ! Newsletter#127 1er décembre 2018 

    Vu dans

    Glaires Mucus Sécrétions

    Toux grasse / sèche

    Aussi dans

    Lexique Botanique-Phyto-Condiments

    Petit lexique de la bonne fame

    Ravintsara (pdf)

     

    À propos de la "grippe"

    La grippe est une maladie virale due au virus influenzae dont l'apparition s'échelonne généralement de novembre à mars. Fièvre élevée, frissons, courbatures, maux de tête et de gorge, toux, nez bouché... apparaissent brutalement, durent entre 3 et 5 jours et laissent une fatigue jusqu'à deux semaines après (Ooreka)

    Cependant, chez les personnes âgées, celles atteintes d’une maladie chronique et les enfants, les complications sont fréquentes et peuvent être très graves, jusqu'au décès :

    consultez votre médecin dès le début des symptômes s'il s'agit d'une personne fragile ou au moindre doute de complication (Ooreka)

    Les symptômes typiques de la grippe

    Les premiers symptômes de la grippe apparaissent brutalement, généralement en 3-4 heures, et vous clouent au lit :

    • fièvre élevée (au dessus de 39°C et souvent proche de 40°C) qui survient rapidement et brusquement,
    • associée à des frissons dus à son augmentation rapide,
    • des maux de tête importants,
    • une fatigue extrême.
    • des crampes, courbatures (membres), douleurs articulaires, musculaires, voire abdominales,
    • maux de gorge, toux sèche, brûlures des bronches,
    • rhume, nez bouché, nausées...

    ____________________

    Voir Guimauve

    Soignez la grippe

    L’évolution de la grippe dure entre 3 et 5 jours, le plus souvent favorable, ne laisse pas de séquelles mais laisse souvent une petite fatigue jusqu'à deux semaines après.

    Important : pour les personnes âgées, enfants et personnes atteintes d’une pathologie chronique, consultez votre médecin dès le début des symptômes ; les complications dans ces das sont fréquentes et peuvent être très graves.

    Si vous êtes frappé par la grippe

    • Reposez-vous, restez au lit le plus souvent possible.
    • Buvez régulièrement de l’eau pour lutter contre la déshydratation due à la fièvre.
    • Prenez les médicaments prescrits par votre médecin pour lutter contre la fièvre et les crampes musculaires : aspirine ou paracétamol, sirop antitussif *
    • Les antiviraux ne sont que très rarement utilisés *
    • La grippe étant due à un virus il n'est pas nécessaire de prendre des antibiotiques tant qu'il n'y a pas de complications (pneumonie, bronchite) *

    * Mais il est fortement recommandé de prendre vos précautions pour ne pas être malade !

    ____________________

    Voir plus bas : Prévenir la grippe, dans le tableau

    Que faire en cas de fièvre ?  

    La fièvre, qui est fortement présente en cas de grippe dont elle constitue un symptôme majeur, est souvent dure à supporter. Si on ne « soigne » pas une fièvre, la conduite à tenir relève du soulagement > suivre Ooreka

    ____________________

    Voir Pour faire baisser la fièvre - Avec juste de l'eau !

    Voir aussi Cancer et fièvre

    Prendre sa température

    Qui dit fièvre, dit prendre sa température, pour évaluer l'importance de la fièvre, voire sa présence si elle est suspectée, et déterminer la conduite à suivre. Encore faut-il savoir le faire correctement... > suivre Ooreka

    Que faire en cas de convulsions fébriles ?

    Les convulsions fébriles sont très impressionnantes et affolent bon nombre de parents qui craignent pour la vie de leur enfant. En fait, elles sont sans danger, mais il y a des risques de complications qui peuvent être graves. Tandis que dans tous les cas la recommandation n°1 est de garder son calme, il est utile de savoir quoi faire en cas de convulsions fébriles afin d’être prêt et de bien réagir > suivre Ooreka

    ____________________

    Source : Grippe : guide pratique (Ooreka)

    Voir aussi Prévenir et soigner la grippe naturellement (Ooreka)

     

    Les rhumes

    Le rhume est viral, il n’y a pas de traitement, si ce n’est le temps. Un rhume évolue environ sur 7 ou 8 jours, et il faut attendre que ça passe, inutile de se ruer chez le médecin. Repos et patience (Vogot [archive])

    Le rhume de cerveau

    Le rhume, aussi appelé rhinite, est une infection virale qui entraîne une toux et un écoulement nasal. La plus connue est la rhinite aiguë (coryza), communément appelée le rhume de cerveau. Le rhume entraîne aussi des courbatures, de la fatigue ; le nez devient obstrué. Il est très répandu et contagieux. Puisqu'un germe ou un virus affecte mon corps, cela indique une défaillance de mon système immunitaire (Vogot [archive])

    Les rhinopharyngites

    Ces affections virales atteignent à la fois le nez, la gorge, le larynx, touchant surtout l’enfant mais aussi l’adulte. Ce sont des pathologies bénignes, d'évolution spontanément favorable en 7 à 10 jours.

    Dans ce domaine, l’homéopathie est une des meilleures thérapies... > suivre Vogot [archive]

    En phytothérapie, le nettoyage du nez avec une lotion de sureau facilite la guérison

    • Faites infuser 50 g de fleurs de sureau dans un litre d’eau.
    • Faites couler le liquide, une fois refroidi, doucement dans la narine la moins atteinte (employez une canule ou mieux, un bock à injection).
    • Répéter l’opération matin et soir jusqu’à la guérison.

    ____________________

    Voir plus bas : Sureau, dans le tableau

    Voir aussi Neti

    Une infusion chaude d’Erysimum peut aussi être utile

    • 6 g de d'Erysimum, plante fraîche de préférence, pour une tasse d’eau bouillante.
    • Laissez infuser 20 minutes)
    • N’hésitez pas à sucrer au miel !

    Pratiquez des inhalations d’eucalyptus

    • Huile essentielle d'eucalyptus ou 1 dé à coudre de gomme pulvérisée pour un litre d’eau bouillante, 4 fois par jour.
    • L’utilisation d’un appareil à inhalations est encore plus efficace car il assèche les muqueuses déjà gorgées d’eau ce qui rend l’action des huiles essentielles plus efficace.

    ____________________

    Inhalation de vapeur d'eau (jpg)

    Inhalation d'eau salée (jpg)

    ____________________

    Source Vogot : Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous ! Newsletter#127 1er décembre 2018

     

    Sinus et sinusite

    Un sinus est une poche ou une cavité dans un organe ou un tissu, ou une cavité anormale ayant pour origine une destruction tissulaire. Habituellement, les « sinus » désignent les sinus para-nasaux qui sont des cavités aériennes dans les os crâniens, près des fosses nasales et reliées à elles (Vogot [archive])

    ____________________

    Source Vogot : Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous ! Newsletter#127 1er décembre 2018

    Voir Astuces naturelles contre la sinusite et plus bas : Échinacée, dans le tableau

    Voir aussi

    Conseils en cas de sinusite (pdf)

    Le « son des sinus » (jpg)

     

    Défenses immunitaires

    La santé est appréhendée aujourd’hui comme un rapport de force : le plus fort (le médicament) détruit son ennemi (bactéries, virus, etc.) parce qu’il a des armes plus puissantes. Mais ce raisonnement guerrier nie les fondements mêmes de la vie. L’immunité est bien plus une question d’adaptation, voire de cohabitation, que de lutte... 

    > suivre Défenses immunitaires : et si le virus était un ami ? (Vogot) [archive]

    ____________________

    Voir aussi Adaptogène

    Voir un lien externe : Renforcer le système immunitaire (Passeport Santé)

    Préparez-vous à la saison du froid et de la grippe avec le Yoga !

     

    Quand la saison du froid et de la grippe approchent le yoga peut offrir plusieurs fantastiques moyens pour stimuler votre système immunitaire !

    Le yoga peut contribuer de façon très efficace à augmenter vos défenses contre le rhume, la grippe et la maladie en général en stimulant les organes et les glandes du système immunitaire. Ils comprennent le thymus, la rate, le système lymphatique et le système digestif...

    > suivre Le Yoga pour renforcer le système immunitaire

    ____________________

    Voir Glaires Mucus Sécrétions

     

    La voix

    Info Glaires Mucus Sécrétions

     

     

    Rhumes... Grippe immunisez !

    Tableau succinct de quelques ingrédients utiles contre les "maux d'hiver"

    Acérola

    La vitamine C 'naturelle' contenue dans l'acérola permet d’aider l’organisme à mieux combattre la grippe. L’acérola en est une excellente source naturelle ! (Mes-bienfaits)

    Ail

    Propriétés antimicrobiennes et antivirales : la consommation régulière d’ail contribue à prévenir les infections et les affections virales, en particulier le rhume et la grippe.

    La recette de la soupe à l’ail contre les virus

    Pour quatre personnes

    • 26 gousses d’ail non épluchées et 26 gousses épluchées
    • 2 c. à s. d’huile d’olive
    • deux grosses noix de beurre
    • une demi-cuillère à café de piment de Cayenne en poudre
    • 70 grammes de gingembre frais
    • thym frais
    • 300 grammes d’oignons
    • 100 mL de lait de coco
    • 1 litre de bouillon de légumes
    • 4 quartiers de citron
    • Préchauffez le four à 175°.
    • Placez les 26 gousses d’ail non épluchées dans un petit plat en verre.
    • Ajoutez les 2 c. à s. d’huile d’olive, saupoudrez de fleur de sel et mélangez pour bien enrober.
    • Couvrez le plat de cuisson hermétiquement avec du papier sulfurisé, et faites cuire jusqu’à ce que l’ail soit doré et tendre, environ 45 minutes.
    • Laissez refroidir.
    • Pressez l’ail entre les doigts pour libérer les gousses et les mettre dans un petit bol.
    • Faites fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen-vif.
    • Ajoutez les oignons, le thym, le gingembre, le poivre de Cayenne en poudre et laissez cuire jusqu’à ce que les oignons soient translucides, environ 6 minutes.
    • Ajoutez l’ail rôti et 26 gousses d’ail cru et laissez cuire 3 minutes.
    • Ajoutez le bouillon de légumes, couvrez et laissez mijoter jusqu’à ce que l’ail soit tendre, environ 20 minutes.
    • Mixez la soupe jusqu’à consistance lisse.
    • Remettez la soupe dans la casserole, ajoutez le lait de coco et faites mijoter.
    • Assaisonnez avec du sel de mer et poivre pour le goût.
    • Pressez le jus de 1 quartier de citron dans chaque bol et servez.

    Peut être préparé un jour à l’avance : couvrez et réfrigérez ; réchauffez à feu moyen, en remuant de temps en temps.

    Vu dans Santé Nature Innovation

    ____________________

    Voir aussi

    Soupe au gingembre et à l'ail

    Utiliser les vertus de l’ail (Ooreka)

    Bouillon de poule

    Bains

    En cas de symptômes grippaux, la toute première chose à faire sont des bains hyperthermiques, à prendre si possible 3 fois par jour.

    • Ainsi, entrez dans un bain à température ambiante (37°)
    • et ajoutez progressivement de l'eau très chaude, jusqu'à ce que vous transpiriez du front.
    • Restez-y entre 5 et 10 minutes (pas plus!)

    Ces bains vont vous permettre de forcer la transpiration et ainsi d'accélérer l'élimination du virus qui se fait normalement par la fièvre : en sortant, vous ressentirez une agréable sensation de purification et la fièvre sera tombée pour quelque temps.

    Conseils : vous pouvez également ajouter à votre bain 15 gouttes d'une huile essentielle (eucalyptus radiata, ravintsara, niaouli, plus bas)

    Ces bains sont déconseillés aux personnes présentant des maladies cardio-vasculaires et aux enfants. (Radins)

    Camomille

    Contre les courbatures, rien de mieux qu'un massage afin de vous décontracter ! Voici une huile de massage faite maison, bonne aussi en frictions pour soulager les douleurs articulaires : 

    • Prenez de l'huile d'olive (500 ml)
    • dans laquelle vous laissez macérer 50 g de fleurs de camomille quelques heures.
    • Puis mettez au bain-marie pendant 2h en remuant de temps en temps.
    • Filtrez en pressant les têtes de camomille.
    • À noter : vous pouvez trouver des fleurs de camomille en parapharmacie ou en magasins bio à moins de 4 €.
    • Une fois le mélange tiédi, demandez à une âme charitable de vous faire un massage avec cette huile, en insistant sur les crampes, les articulations et les contractures. (Radins)

    ____________________

    Voir

    Camomille matricaire (les camomilles)

    Courbatures

    Se masser

     

    Chlorure de magnésium

    Remède méconnu, le chlorure de magnésium est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Il possède de nombreuses vertus et peut être utilisé en prévention, en cas de fatigue ou dans un début de grippe...

    • antiseptique (en protégeant et en activant les leucocytes comme dans le cas de la poliomyélite) et immunostimulant ;
    • antiviral, anti-inflammatoire et légèrement antalgique ;
    • antidépresseur, antispasmodique ;
    • laxatif, décongestionnant prostatique ;
    • cicatrisant, régénérant cutané (Soignez les blessures et lésions) ;
    • calmant, relaxant, euphorisant, tonifiant, aphrodisiaque ; etc.
    • Le chlorure de magnésium s'achète en pharmacie ou en boutique diététique en sachets de 20 g.
    • Diluez un sachet (20 g) dans 1 litre d'eau peu minéralisée (Mont Roucous, Volvic...)
    • Prenez à raison d'1 verre (125 ml en moyenne) jusqu'à 8 fois par jour (pour arriver à un litre), tout dépend des effets que vous souhaitez obtenir.

    Cette simplicité permet de préparer rapidement le mélange en cas d'urgence : il suffit d'avoir toujours à portée de main un sachet de chlorure de magnésium pour parer à toute éventualité (un peu comme avec du Rescue).

    Le chlorure de magnésium peut être utilisé au même dosage que les adultes dès l'âge de 5 ans. Pour les plus petits, vous pouvez donner :

    • 20 ml toutes les deux heures à l'âge de 2 ans ;
    • 80 ml toutes les six heures à 3 ans ;
    • 100 ml toutes les six heures à 4 ans.
    • Pour les nourrissons, il est possible de le donner à la petite cuillère.

    Le principal inconvénient du chlorure de magnésium est que son goût est très désagréable. Pour le consommer, il est conseillé de l’avaler d’un coup plutôt que par petites gorgées (on finit par s’y faire peu à peu !). À noter qu'une fois dilué, il doit être conservé au réfrigérateur dans une bouteille fermée, ce qui le rend, au passage, moins amer et moins âcre.

    Aucun effet secondaire n'est à déplorer avec le chlorure de magnésium qui n'est nullement toxique. Il peut néanmoins provoquer une diarrhée (liquéfaction des selles). N'arrêtez pas la prise pour autant, l'effet laxatif étant le plus souvent le signe du début de la guérison (attention toutefois à la déshydratation).

    De fait, il est recommandé de faire des pauses entre chaque cure d’eau magnésienne et de réduire ou espacer les prises en cas de diarrhée et de consulter un médecin s’il n’y a pas d’amélioration.

    En outre, le chlorure de magnésium est déconseillé aux personnes souffrant d'insuffisance rénale (calculs rénaux), en cas d'hypertension artérielle grave et/ou régime sans sel, aux hémophiles, en cas d'anémie, sous corticothérapie... Demandez par précaution l'avis de votre médecin.

    Enfin, si vous consommez trop souvent du chlorure de magnésium, votre corps risque de s'y habituer et son action sera moins efficace lorsque vous en prendrez. Avec le sel de nigari, ce phénomène d'accoutumance n'existe pas. Vous pouvez donc sans problème consommer du sel de nigari quotidiennement.

    Le sel de nigari contient énormément de chlorure de magnésium et peut être utilisé quotidiennement en remplacement du sel de table (dans toutes sortes de plats) pour ceux qui souhaitent faire des cures de chlorure de magnésium au long cours. On le trouve en boutique bio sous forme de sel, en paillettes.

    > suivre Ooreka

    ____________________

    Voir aussi Le Nigari et le chlorure de magnésium (C fait maison)

    Échinacée

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    L'Échinacée ou Rudbeckia pourpre (Echinacea purpurea) est une plante d'environ 1 m de hauteur avec une fleur jaune, rose et quelque fois blanche. Le centre de la fleur est recouvert de pointes piquantes. Grande classique de la phytothérapie pour les états infectieux (antivirale) et l'immunité (excellent immunostimulant), c'est LA plante anti-grippe. Quelques usages :

    • En interne, infusez 10 minutes 1 g de racine fragmentée (½ c. à c.) ou de parties aériennes séchées dans 1 tasse d'eau bouillante (150 ml). Buvez 1 à 6 tasses par jour, en dehors des heures de repas, pendant une semaine maximum. (Radins)
    • Jus frais ou stabilisé (parties aériennes d’Échinacée), prenez de 2-3 ml, trois fois par jour.
    • En externe, appliquez chaque jour sur les surfaces atteintes une préparation semi-solide (crème ou onguent) renfermant 15 % de jus des parties aériennes d’Échinacée.

    > suivre Vogot

    Prix indicatif : environ 6 €. (Radins)

    ____________________

    Voir Astuces naturelles contre la sinusite et plus haut : Sinusite

    Ginseng

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !      

    Le ginseng (Panax ginseng) est une substance adaptogène, c.-à-d. qui améliore la capacité de l'organisme à s'adapter aux différents stress qu'il peut rencontrer. Renforçant le système immunitaire, le ginseng est aussi stimulant sexuel, tonique général, stimulant nerveux et musculaire.

    La tradition veut qu'il convienne mieux aux personnes de 40 ans et plus, pour lesquelles il est le plus efficace.

    • La posologie est de 500 mg à 2g de ginseng par jour.
    • À prendre de préférence le matin, en cure de trois mois.

    Préférez le Ginseng de la province de Jilin (république populaire de Chine) car il contient davantage de ginsénosides.

    Vu dans Vogot

    Homéopathie et grippe

    « ... je suis une fervente utilisatrice de l'homéopathie : pas d'effets secondaires et efficacité maximum [...] J'ai 70 ans bientôt, jamais vaccinée contre la grippe. Si j'ai un refroidissement je prends Allium cepa composé et ça passe. »

    Irmengard (17 janvier 2019)

    Huiles essentielles contre le froid 

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    Pendant les périodes de refroidissement, notre organisme est plus fragile et moins combatif face aux agressions extérieures. Ayez le déclic huiles essentielles et utilisez-les pour prévenir des refroidissements et vous faire du bien !

    Important : vérifiez toujours les contres indications d'usage pour les HE (fiches, livres, notes...)
    Faites les tests d'allergies (Sophie Mastrantuono)

    Quelques idées :

    Huiles essentielles en tisane

    Avant les changements de saison, prenez les devants et préparez-vous un petit stimulant pour renforcer vos défenses immunitaires.

    • L’huile essentielle de cannelle combat les états grippaux, le rhume et chasse la fatigue. Pendant environ trois semaines, prenez chaque matin une tisane à base de thym ou romarin, ajoutez-y une cuillère de miel et une goutte d’huile essentielle de cannelle. Vous serez reboosté et passerez au travers des virus ambiants.
    • La tisane d’eucalyptus globulus - aussi appelé arbre à la fièvre, est très efficace pour dégager les bronches. Faites-vous une infusion de feuilles de thym auxquelles vous ajoutez une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus globulus et une cuillère de miel.
    • La tisane de pin sylvestre, est quant à elle reconnue pour libérer les voies respiratoires. Faites-vous infuser des feuilles de bouillon blanc, ajoutez une c. à c. de miel et quelques gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre. Cette tisane est stimulante et fortifie pour combattre les microbes ambiants.

    Huiles essentielles en inhalation

    • Préparez votre inhalation en mélangeant quelques gouttes d’huiles essentielles - cannelle, eucalyptus globulus ou radiata, pin sylvestre…- dans un bol d’eau bouillante. Penchez la tête au-dessus du bol et recouvrez vous la tête à l’aide d’une serviette. Respirez les vapeurs pendant une dizaine de minutes.

    Voir inhalations

    Grog aux huiles essentielles

    • Pour prévenir de la grippe, faites-vous un grog le soir, avant de vous coucher. Dans un bol, mélangez de l’eau bouillante avec une goutte d’huile essentielle de clou de girofle, deux gouttes d’huile essentielle de cannelle et ajoutez-y une c. à s, de miel et un demi citron.
    • De la même façon, préparez-vous un grog sur cette même base avec de l’huile essentielle de pin sylvestre. Les vapeurs sont très efficaces pour libérer les bronches.
    • Un grog avec de l’huile essentielle de térébenthine dégage les voies respiratoires.

    > suivre Vogot

    Usage externe, en frictions

    Maux de gorge et toux sèche, pour calmer ces douleurs, des huiles essentielles d'eucalyptus radiata, de ravintsara et de niaouli (facultatif).

    • L’eucalyptus radié est un antiseptique et anti-inflammatoire des voies respiratoires. Son huile essentielle soulage les maux de gorge efficacement. (Mes-bienfaits)
    • L’huile essentielle de ravintsara est un antiviral exceptionnel, il aide à remonter les défenses immunitaires. C’est également un anti-catarrhal, un expectorant, il dégage les voies respiratoires. (Mes-bienfaits)
    • Mélangez les huiles essentielles à parts égales.
    • Diluez-les à 50% dans une huile végétale - pour adultes et enfants à partir de 6 ans, déconseillées aux moins de 6 ans et femmes enceintes.
    • et diluez 2 gouttes du mélange dans un peu d'huile végétale.
    • Appliquez cette lotion, en massage sur le thorax et le haut du dos, en friction sur les poignets et la voûte plantaire, durant 30 secondes.
    • 4 fois/jour, pendant 3 jours. (Radins)

    À noter

    pour Sophie, l'incontournable est l'HE de ravintsara, très bien tolérée par la peau.

    Mes-bienfaits précise que vous pouvez aussi utiliser ces HE en inhalation ou en diffusion.

    Voie cutanée pendant les périodes d'épidémies (du lundi au vendredi par exemple)

    • Adultes : matin et soir appliquer 3 gouttes d'HE pure de ravintsara à l'intérieur des poignets
    • Enfants (de 3 à 12 ans) : le matin mettre 1 à 2 gouttes d'HE pure de ravintsara ou de saro (Cinnamosma  fragrans) sous la plante des pieds.
    •  Vitamines B6, B12, et C. (Sophie Mastrantuono)

    Voici pour l'usage externe

    ... pour l'usage interne, voir la tisane de thym (plus bas)

    Prix indicatif : environ 4 €/flacon d'huile essentielle. (Radins)

    Voir

    Ravintsara

    Melaleuca

    > "Prévenir, traiter et soigne avec les huiles essentielles" voir aussi mycosmetik.fr

    Lait d'or

    L’ingrédient principal de cette recette est le curcuma. Il contient de la curcumine, le polyphénol identifié comme composant actif principal, qui présente plus de 150 propriétés thérapeutiques, notamment antioxydantes, anti-inflammatoires et des propriétés anticancéreuses (Vogot)

    Voir Recette du lait d’or anti-inflammatoire

    Oignon

    L’oignon et la grippe

    Au XVIe siècle, bien avant la découverte des microbes, on croyait que les oignons pouvaient absorber « l’air toxique » associé à certaines maladies comme la peste bubonique pour éviter les contagions. La vérité, c’est que la seule manière de diminuer les symptômes du rhume et de la grippe avec un oignon est de l’ajouter à de la soupe au poulet.

    « Les boissons chaudes et la soupe ont des effets bénéfiques parce qu’ils libèrent les voies nasales », dit le naturopathe Michael T. Murray.

    « Plusieurs études ont révélé les bénéfices de la soupe au poulet ; la dernière s’est même intéressé à une protéine spécifique, la carnosine, contenue dans cette soupe et qui protège le système immunitaire. » (www.msn.com)

    Vu dans Bouillon de poule

    Pépins de pamplemousse 

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    Attention, choisissez toujours un extrait de pépins de pamplemousse bio et garanti sans chlorure de benzéthonium et autres conservateurs chimiques ! Vous pouvez l'utiliser de manière ponctuelle en cas d'infection ou en cure pour renforcer le système immunitaire. Et pour ceux que le goût amer des gouttes rebuterait, l'extrait de pépins de pamplemousse existe aussi en compléments alimentaires "sans goût", en gélules ou en comprimés (Vogot)

    ____________________

    Voir

    Extrait de pépins de pamplemousse (blog Nutrilife)

    Extrait de pépins de pamplemousse : indications... (bref récapitulatif, pdf)

    Voir aussi Le Pamplemousse

    Prévenir la grippe

    La prévention comprend deux volets importants :

    1. adapter son hygiène de vie afin de ne pas être infecté par le virus,
    2. si cela est insuffisant, limiter la transmission.

    Hygiène de vie

    La grippe étant une infection virale, il convient de limiter au mieux les contacts avec des personnes malades. C’est pourquoi il est recommandé de se laver les mains à l’eau et au savon plusieurs fois par jour ; surtout avant de manger, après être allé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun, etc. Si possible, pensez aussi à désinfecter des objets utilisés par une personne malade (couverts, brosse à dents, etc.). Pour que le lavage des mains soit efficace, il est nécessaire de frotter la paume et l’extérieur des mains, sans oublier les ongles et le bout des doigts, puis la zone entre les doigts et les poignets. Une fois lavées, séchez-les avec un essuie-main à usage unique ou à l’air libre. Si vous n’avez pas accès à l’eau et au savon, utilisez une solution hydro-alcoolique.

    Éviter la transmission

    S’il est trop tard et que vous êtes déjà infecté par le virus de la grippe, inutile de le transmettre à votre entourage ! Limitez les contacts avec d’autres personnes et en particulier celles à risque (nourrissons, malades chroniques, personnes âgées, femmes enceintes).

    Pensez également à toujours vous couvrir la bouche et le nez à chaque fois que vous toussez ou éternuez. Mouchez-vous aussi dans des mouchoirs en papier à usage unique, que vous jetterez dans une poubelle recouverte d’un couvercle. De même, ne crachez que dans un mouchoir en papier à usage unique.

    Voir plus haut : Si vous êtes frappé par la grippe

    ____________________

    Vu dans Grippe : guide pratique (Ooreka)

    Produits de la ruche

    La propolis est une sorte de résine végétale utilisée par les abeilles comme mortier et anti-infectieux.

    La gelée royale est secrétée par l'abeille ouvrière, une nourriture exclusive pour la reine de la colonie. C'est un produit mi acide mi sucré, blanchâtre, jaune nacré (réputé actif sur les bactéries genre Proteus et Escherichia coli).

    La gelée royale est composée d'Eau+++, glucides, un peu de lipides, acides aminés, vitamines dont la B5, oligo-éléments et l’acétylcholine, pour une action anti-infectieuse. (Sophie Mastrantuono)

    ____________________

    Voir la page du même nom

    Reine des prés

    Les fleurs de reine-des-prés contiennent des salicosides (des dérivés salicylés, comme l'écorce de saule) qui se transforment dans l'organisme en acide salicylique, un principe actif comparable à l'aspirine : cette plante est anti-inflammatoire et soulage les symptômes de la grippe.

    • Chauffez une tasse d'eau comme pour faire un thé
    • et versez-y une c. à c. de reine-des-près.
    • Laissez infuser 10 minutes et filtrez.
    • Buvez 2-4 tasses/jour de cette potion *magique* jusqu'à ce que la fièvre baisse, en alternance ou non avec l'aspirine mais jamais en association (pour éviter le surdosage)

    Il est important de savoir que cette fleur est contre-indiquée aux personnes souffrant d'allergie ou d'intolérance à l'aspirine. 

    Il est également possible de prendre la reine des prés

    • en teinture mère, 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour (contre-indiquée en cas d’allergie à l’aspirine ou de traitement anti-coagulant)
    • en gélules, pour plus de facilité.

    Prix indicatif

    Environ 4 € pour la tisane dans les magasins bio, mais vous pouvez la faire pousser dans votre jardin, le cas échéant.

    Où en acheter sur le Net

    Tisane Reine des Près Bio

    Gélules Reine des Près Bio

    Sources (Radins) (Mes-bienfaits)

    Reprise

    Lorsqu’on attrape la grippe, on use de tous les remèdes pour en guérir au plus vite. Or on n’y pense moins ou pas du tout, surtout une fois guéri, mais notre maison est infectée de microbes. Voici les astuces de Conso-globe pour désinfecter la maison.

    Quelques huiles essentielles à placer dans un diffuseur pour purifier l’air intérieur contre les germes qui peuvent encore traîner dans l’air :

    • ravintsara : antivirale, anti-infectieuse et antibactérienne
    • citron : bactéricide et antivirale, idéale pour assainir l’air et dire au-revoir aux microbes
    • tea tree : antiseptique puissant
    • cannelle de Chine : antivirale, antibactérienne, antiseptique et anti-infectieuse et antiparasitaire
    • eucalyptus (radiata ou globulus) : antibactérienne, antivirale et antimicrobienne
    • niaouli : antiseptique, antibactérienne, antivirale et antifongique
    • thym : anti-infectieuse (antiseptique, antifongique, antivirale)
    • romarin cinéole : anti-infectieuse (bactéricide, antifongique, antivirale)
    • pin : anti-infectieuse et antiseptique
    • menthe : anti-bactérienne, anti-virale
    • girofle : anti-infectieuse (antifongique, antivirale, antibactérienne)

    N’hésitez pas à les diffuser pendant l’hiver pour renforcer votre système immunitaire et éviter la prise de médicaments !

    Mais attention aux huiles essentielles pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 7 ans.

    Il est bien évident qu’après une affection pulmonaire, une atteinte à la gorge, il faut reprendre en douceur les exercices respiratoires (et les autres !) et les doser graduellement (pas trop de difficultés au début) au fur et à mesure que l’on reprend des forces.

    Vu dans Petit lexique de la bonne fame

    Saule

    L'écorce de saule soulage les maux de tête car elle contient des salicosides (comme la reine des prés) et agit comme un anti-inflammatoire.

    • Placez 2 à 3g d'écorce de saule dans une tasse d'eau.
    • Portez le tout à frémissement
    • puis laisser infuser 15 minutes et filtrez.
    • Buvez 3 tasses/jour, avant le repas, en alternance ou non avec l'aspirine mais jamais en association (pour éviter le surdosage)

    Le saule est contre-indiqué en cas d'allergie à l'aspirine, mais également en cas d'asthme ou d'ulcère gastro-duodénal.  

    Prix indicatif : environ 3 € dans les magasins bio. (Radins)

    Shiitaké

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    Ce champignon qui vient d'Asie est un véritable allié des défenses immunitaires (Vogot)

    Soins maison pendant l'affection

    (... bronchite, mais aussi plus généralement)

    - Prendre du repos.

    - Bien s’hydrater.
    Boire au moins 8 tasses / jour d’eau et de boissons chaudes, comme du thé et des bouillons.

    - Pour aider à liquéfier le mucus et favoriser son expulsion des bronches, maintenir un taux d’humidité de 30 % à 50 % à l’intérieur, en ventilant bien les pièces -au besoin, utiliser un humidificateur à vapeur froide ou tiède.
    Prendre des bains chauds est aussi bénéfique.

    - Tout au long de la maladie, éviter autant que possible l’exposition à la fumée, à l’air froid et aux polluants atmosphériques.

    Vu dans Petit lexique de la bonne fame

     

    Sureau 

    Arbuste ou arbrisseau qui pousse dans les bosquets et les terrains incultes, en Europe, en Amérique du Nord et dans la plupart des régions tempérées. Bien qu'il en existe plusieurs espèces, seuls le sureau noir et le sureau blanc ont fait partie d'une véritable tradition médicinale (Vogot)

    Les baies de sureau noir ont été utilisées pendant des siècles pour traiter la grippe, les rhumes et les sinusites, la toux, et pour augmenter le système immunitaire. Les recherches cliniques récentes publiées confirment le rôle des baies de sureau noir dans le soulagement des symptômes grippaux, quelle que soit la forme de grippe (Sambucol-Paris)

    Le sureau est un décongestionnant nasal efficace. En effet, une étude menée en 1995 pendant une épidémie de grippe B, a démontré que 93 % des malades prenant des baies de sureau noir avaient eu une amélioration significative des symptômes et une guérison complète en 2 à 3 jours, contre 6 jours pour ceux sous placebo. (Radins)

    Les fleurs, quant à elles, sont fébrifuges (+ font transpirer) et diurétiques.

    Pour lutter contre les rhumes et inflammation des voies respiratoires

    Fleurs

    • Infusion. Infusez de 3 g à 5 g de fleurs séchées dans 1 tasse (150 ml) d'eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Buvez 3-6 tasses par jour, pendant 7 jours maximum.

     

    Prix indicatif : environ 4 €.

    ____________________ 

    Voir [http://yantra.eklablog.com/cuisine-fleurs-de-sureau-noir-p1037928]

    Baies

    • Extrait ou sirop. Suivez les indications du fabricant, car la concentration des extraits ou sirops peut varier d'un produit à l'autre (Vogot)

    Si vous fabriquez votre sirop

    Un « rob », semblable à un sirop très épais, est une façon très ancienne d’utiliser les baies de Sureau, en cas d'affection des voies respiratoires : rhume, bronchite, toux, amygdalite... Il est fabriqué...

    • en cuisant à feu doux 2,25 kg de baies mûres écrasées
    • avec 450 g de pain de sucre
    • jusqu’à ce que le mélange réduise et obtienne la consistance du miel.
    • Prenez 15-30 ml (1 à 2 c. à s.) dilués dans un grand verre d’eau chaude, la nuit.

    Le rob est particulièrement utile parce qu’il peut être mis en bouteille et gardé pendant l’hiver.

    Parenthèse gourmande

    Le Sureau, c'est aussi - et surtout ! - très bon en cuisine... Vous pouvez réaliser des coulis, des confitures ou des gelées, seules ou associées à la Mûre ou à la Prune, des sorbets...

    Attention, les baies crues consommées avant maturité et/ou en grosse quantité, légèrement nocives, peuvent provoquer une forte purge (coliques, diarrhée sanglante) et/ou des nausées/vomissements. La cuisson du fruit - ou de son jus - supprime la sambucine (alcaloïde toxique) qui disparaît à 70° et rend le fruit parfaitement propre à la consommation et à la transformation (gelées, sirops...)

    Sirop de Sureau 

    • 1 kg de baies à réchauffer dans une casserole jusqu'à ce qu'elles mollissent.
    • Pressez-les pour en extraire le jus.
    • Ajoutez au jus 800g de sucre roux ou 600g de miel
    • Mettez à feu doux 20 minutes.
    • Mettez en bouteilles.
    • À boire dans de l'eau, ou à consommer sur des tartines grillées, une gaufre, dans une crêpe ou du fromage blanc...

    Ce sirop se conserve un an.

    Vu dans mon pdf Sorbier et Sureau

    ____________________

    Documentation : voir Sambucol-Paris

    Voir aussi

    Sirops maison pour calmer la toux - maux de gorge

    Cuisine et sirops de santé

    Fleurs de Sureau noir, voir : [http://yantra.eklablog.com/cuisine-fleurs-de-sureau-noir-p1037928]

    Thé anti-grippal 

    À titre préventif et non curatif !!! (Vogot)

    Thym

    Maux de gorge et toux sèche sont des symptômes fréquents de la grippe.

    Pour calmer ces douleurs, rien de tel qu'une infusion de thym, remarquable désinfectant respiratoire et sudorifique.

    • Faites bouillir à petit feu 5 minutes et laissez infuser 10 minutes.
    • Ajoutez une cuillère à café (généreuse) de miel.
    • Buvez à volonté (du moins 3 à 4 tasses par jour)

    Alternez avec une tisane de gingembre cru et de citron pour encore plus d’effets.

    Voici pour l'usage interne ; pour l'usage externe, voir le trio HE eucalyptus radiata, ravintsara et niaouli, plus haut.

    Sources (Radins) (Mes-bienfaits)

    Tilleul

    Voir [http://yantra.eklablog.com/tilleul-p1400714]

    Mon pdf Tilleul

    Uña de gato

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    Anti-inflammatoire et anti-infectieuse surpuissante, la uña de gato (griffe du chat en français et cat's claw en anglais) était, il y a longtemps, l'un des remèdes majeurs des indiens amazoniens (Vogot)

     

    Vinaigre des 4 voleurs

    Rhumes, infections ORL, grippe... Immunisez-vous !

    Le vinaigre des 4 voleurs s'obtient par une macération de plantes dans du vinaigre. Il s'agit d'une vieille recette de macérât vinaigré aux intéressantes propriétés pour la santé.

    Les recettes actuelles proposent une macération d'ail et diverses plantes aromatiques dans du vinaigre (généralement du vinaigre de cidre) pendant une quinzaine de jours avant filtrage et mise en bouteille. Conservez-le au frais à l'abri de la lumière.

    • Calamus ........................................................ 5 g
    • Cannelle ........................................................ 5 g
    • Girofle ........................................................... 5 g
    • Ail ................................................................ 10 g
    • Grande absinthe ........................................... 40 g
    • Petite absinthe .............................................. 40 g
    • Lavande ........................................................ 40 g
    • Menthe .......................................................... 40 g
    • Romarin ........................................................ 40 g
    • Rue ................................................................ 40 g
    • Sauge ............................................................. 40 g
    • Thym ............................................................. 40 g
    • Camphre ........................................................ 10 g
    • Acide acétique cristallisé ............................... 40 g
    • Faites macérer les plantes dans deux litres et demi de vinaigre blanc pendant 10 jours.
    • Filtrez le tout.
    • Ajoutez le camphre dissout dans l'acide acétique.

    Conservez dans une bouteille en verre teintée à l'abri de la chaleur et de la lumière.

    Vu dans Vogot

     

    ____________________

    Documentation

    Les dangers du vaccin contre la grippe ne sont pas ceux que l’on croit [archive] (Atoute.org)

    Info Grippe

    Voir

    généralités

    • [http://gigeoju.eklablog.com/2017-automedication-attention-p1320476]
    • [http://yantra.eklablog.com/automne-en-cures-a118725836]
    • [http://yantra.eklablog.com/1-antibiotiques-naturels-p1164404]
    • [http://yantra.eklablog.com/hiver-soins-d-hiver-p1113872]
    • [http://yantra.eklablog.com/hiver-activites-et-postures-p1043270]
    • [http://yantra.eklablog.com/petit-lexique-de-la-bonne-fame-a107030160]

    produits spécifiques

    • [http://yantra.eklablog.com/f-he-ravensare-ravintsara-bois-de-ho-p1397654]
    • [http://yantra.eklablog.com/f-he-melaleuca-p1051364]

     

     

     

    haut de page