• Yeux : ça les regarde !

         

    Saphir, maman de mon avatar
    et mémère qui louche

     

    Mon œil !

    Grâce aux yeux, nous pouvons voir le monde extérieur, en couleur -représentation du sentiment- et en relief -représentation de la structure- du fait de la présence des deux yeux.

    L'œil droit, qui représente la structure de l'individu -YIN- donne la vision « horizontale »
    et l'œil gauche, qui représente la personnalité de l'individu, donne la vision « verticale »

    Ils sont associés à l'énergie du Principe du Bois et représentent de ce fait le niveau de perception le plus en relation avec les sentiments et « l'être »

     Voyez aussi : Yeux aux petits soins et Yeux : exercices choisis

    Enregistrer

    Enregistrer

     

    Manifestations oculaires * °

    * Une "précision particulière" de Michel Odoul (in : Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi)
    ° Pratiques de Santé HS n°4 (16 / 06 / 2007)

    Passons en revue les problèmes de vue les plus courants, liés à des défauts de l’œil ou à une maladie et rattachés à des émotions et des états d'âme.

     

    I - Vision

     

    Astigmatisme

    Se caractérise par le fait de ne pas voir les objets exactement comme ils « sont » mais « déformés ». Cela symbolise notre difficulté à voir les chosesou nous-mêmestelles qu’elles sont dans notre vie *.

    Classique chez les personnes dont les façons d’agir et les pensées sont en désaccord avec celles de son entourage °.

    « Je refuse de voir le passé »

    C’est le cas lorsqu’on a été confronté à de la rage, à des peurs pendant sa jeunesse, par exemple face à des parents abusifs °.

    « Mon corps me dit de prendre le temps qu’il faut pour apprécier les choses… » °

     

    Test astigmatisme

     

    Cataracte

    Voir aussi le pdf de Nutrilife Blog : cataracte, levons le voile

    Assombrissement voire disparition totale de la vue, elle exprime notre peur du présent ou de l’avenir, qui nous paraissent sombres *.

    C’est un écran qu’on met entre soi et la réalité qui est considérée comme potentiellement dangereuse °.

     

    DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge °

    Voir aussi DMLA de Passeport-santé.net et de Santé-nature-innovation

    Affection qui touche la macula –lutea [1], partie la plus sensible de la rétine, mais aussi la plus importante, puisqu’elle transmet à elle seule environ 90% de l’information au cerveau.

    [1] Voir la page Œil : les nutriments

     

    Quand la macula est détruite, la vision centrale est affectée et la personne perd sa capacité de lire, écrire, conduire, mais conserve (à moins d’autre affection associée) une vision périphérique satisfaisante qui lui permet de se déplacer et de rester autonome.

    La DMLA surviendrait souvent quand on a été témoin d’un accident grave.

    Une DMLA commence habituellement par une déformation des images – métamorphopsies.

    « Je déforme ma vision de la réalité car celle-ci est trop effrayante et douloureuse »

    Les patients présentant des anomalies maculaires (DMLA, œdème maculaire cystoïde [1], pathologies diverses…) voient ce type d'images :

    [1] œdème maculaire cystoïde : affection rétinienne assez fréquente qui entraîne une baisse de la vision. En fonction de son étiologie, on assistera à une disparition de cet œdème ou, au contraire, à une persistance des lésions.

     

    Glaucome °

    Destruction progressive du nerf optique due -dans la grande majorité des cas- à l’élévation de la pression de l’humeur aqueuse [1] qui ne se vide plus :

    « Toutes ces larmes que je n’ai pas versées tout au long de ma vie sont restées bloquées là ».

    Du fait de l’augmentation de pression, il y a un effet loupe, d’où :

    « Il y a quelque chose ou quelqu’un dont je voudrais me rapprocher le plus rapidement possible… »

    Cette affection, souvent indolore, conduit à une baisse progressive de la vision, voire à la cécité.

    [1] Humeur aqueuse : liquide transparent à faible viscosité, dépourvu d’éléments figurés du sang, continuellement filtré et renouvelé qui, avec le corps vitré, maintient la pression intra-oculaire et la forme du globe oculaire (en le remplissant) et lui donne son tonus.
    L’humeur aqueuse est composée essentiellement d’eau, mais aussi de vitamine C, de glucose, d’acide lactique et de protéines, de Na (sodium) et de Cl (chlore) en majorité et elle est pauvre en protéines et en acides aminés.
    Elle se renouvelle constamment toutes les 2-3 heures. Son rôle est surtout nourricier (endothélium cornéen et iris), réparateur, régulateur de la pression intra-oculaire, ainsi que du maintien de la forme de l’œil.
    La pression normale de l’œil pour des sujets de moins de 40 ans est de 13-19 mm.
    Chez les sujets de plus de 40 ans, elle est de 16-23 mm
    .
    Le défaut de réabsorption de l’humeur aqueuse va entraîner une hyper-pression intra-oculaire pouvant endommager définitivement les filets nerveux et les cellules sensorielles, on parle alors de glaucome pouvant conduire à la cécité irréversible. Voir la page Œil : troubles et maladies (à venir) et Petit lexique à l’œil.

     

    Hypermétropie

    Voir strabisme

    « J’ai peur de me remettre en question, de regarder en moi…
    Mes yeux sont une vigie qui regarde au loin pour ignorer ce qui est autour de moi
     » °

     

    Myopie

    Difficulté à voir de loin, elle représente la peur inconsciente de l’avenir qui nous semble trouble, c’est-à-dire mal défini ; ce qui est flou *.

    C’est aussi la peur de quelqu’un :

    « La vue de ce quelqu’un me rend nerveux, donc il faut que je voie bien près de moi pour pouvoir me défendre et faire face » °

    De nombreuses myopies apparaissent à l’adolescence, période de la vie où l’enfant étalonne ses repères affectifs face au monde extérieur, en dehors de la structure familiale *.

    Test vision de loin

     

    Presbytie

    Voir strabisme

    Difficulté à voir les objets proches, elle représente notre crainte de voir ce qui est présent ou dans un très proche avenir *.

    « J’ai peur du présent parce qu’il y a dans ma vie quelque chose que je refuse de voir » °

    Touchant principalement les personnes âgées, la presbytie est étonnamment similaire à la mémoire qui suit le même processus chez ces personnes, qui se souviennent de moins en moins des choses récentes et, au contraire, de plus en plus clairement des choses lointaines *

    Elle est à associer notamment à l'approche de la mort qui représente une échéance que l'on peut ne pas avoir « envie de voir » *.

    Voir la page Accommodation

     

    Strabisme

    Avec la participation du Dr Chantal Guéniot (a collaboré aux contenus du site Doctissimo.fr - auteur de...)
    Voir hypermétropie

     

    Il traduit un défaut de convergence des axes visuels. Ces loucheries rendent impossible l'obtention d'une image unique d'un objet.
    Ce défaut peut être convergent ou divergent. Dernier cas, mais moins fréquent : l'œil est dévié vers le haut ou le bas (strabisme vertical).

    Pour compenser ce handicap, le cerveau neutralise l'image fournie par l'un des yeux, en l'ignorant : c'est l'amblyopie.
    On perd la vision des deux yeux et donc la vue en trois dimensions ; on s'habitue à vivre avec un strabisme et certains trouvent des petites astuces pour compenser l'anomalie.

    Le strabisme convergent est le plus fréquent (90%) ; il est secondaire à l'hypermétropie, très fréquente chez l'enfant.

    L'hypermétropie (voir) est spontanément corrigée par l'accommodation cristallinienne (phénomène physiologique qui n'est normalement mis enjeu que dans la vision de près) ; ceci entraîne en permanence une convergence qui va devenir à la longue, en l'absence de traitement, définitive.

    Il existe aussi une cause bien spéciale de strabisme chez l'adulte : la paralysie des muscles oculaires ; il est alors possible, dans certains cas, d'utiliser la toxine botulique [1]

    Il faut savoir éliminer une cause organique devant un strabisme d'apparition brutale.
    Quel que soit le traitement et sa réussite [2], une surveillance régulière reste nécessaire, car le strabisme peut se reproduire progressivement à tout moment. La fatigue visuelle [3], la presbytie (voir) ou l'abandon du traitement favorisent cette récidive. Sous réserve d'un traitement précoce et adapté, le strabisme n'entraînera le plus souvent aucun préjudice esthétique ou fonctionnel.

    [1] C'est sous la forme d'une substance très diluée et purifiée que la toxine botulique est utilisée depuis les années '1970' en France par les ophtalmologistes et les neurologues - souvent efficace dans le traitement des maladies neurologiques comportant une trop grande activité musculaire - et dans le domaine de l'esthétique - en cosmétique, par exemple pour réduire les rides faciales ou la transpiration excessive.
    [2] L'orthoptie permet de rééduquer les yeux et de retrouver une vision efficace : l'orthoptiste rééduque la vision en faisant travailler l’œil malade, il corrige le trouble de la vision grâce à des prismes qui dévient la lumière.
    [3] Voir Yeux aux petits soins : Fatigue des yeux

     

    II - Expression

    Clins d'yeux

    Les Gestes prédictifs, Joseph Messinger
    Voir aussi Petit lexique à l’œil (Clignements)

    En principe, l’œillade peut se décrire comme une fermeture directionnelle d'un œil à la fois

     

    Fermer un œil l'espace d'un instant suggère en effet que le secret n'est destiné qu'à la personne sur laquelle on se focalise. L'autre œil est gardé ouvert pour le reste du monde qui est exclu de ce geste intime et éphémère.
    Mais c'est aussi un clin d’œil délibéré qui indique donc une connivence supposée entre l'émetteur et le receveur...
    Un clin d’œil suffit souvent à désamorcer une attitude agressive.
    Il précède ou remplace le sourire partagé entre deux inconnus qui se croisent...

    Pour créer un climat de confiance, il suffit d'un clin d’œil !

    - Clin d’œil gauche
    C'est l’œillade de la connivence par excellence.
    Beaucoup plus paternaliste ou complice que séductrice, elle signifie en principe :

    « Nous sommes du même bord »

    - Clin d’œil droit
    L’œil droit se referme, le gauche reste ouvert. Vos émotions - œil gauche - priment sur votre raison - œil droit fermé.
    C'est le clin d’œil juvénile, très séducteur à défaut d'être séduisant ! Il signifie :

    « Tu me plais ! »

    C'est souvent un compliment sans engagement, une simple caresse positive adressée à l'ego du destinataire .

    Quand j'étais petite, je ne savais pas fermer l’œil gauche : mes clins d'yeux étaient unilatéraux ! Je me suis exercée, tout d'abord en maintenant la paupière gauche close à l'aide d'un doigt. La fermeture de ce seul œil "tenant" de mieux en mieux au fil des entraînements, j'ai délaissé peu à peu le doigt de soutien. Ainsi, quelques autres coups d’œil plus tard, l’œil gauche se fermait aussi bien que le droit, sans que je sois obligée de grimacer. Mes clins d'yeux étaient devenus bilatéraux ! ;-) (-;

    - Cligner des deux yeux
    Le double clin d’œil paternaliste par excellence.
    Une marque d'encouragement :

    « Allez, vas-y ! »

    Plus complice, le clignement appuyé des deux yeux se pratique beaucoup à l'attention des tout-petits qui vous le renvoient pour vous signifier qu'ils ont compris le message .

    Cligner des deux yeux régulièrement est recommandé pour reposer la vue, lorsque nous exécutons une tâche qui demande une attention fixe de près (couture, broderie, écriture...) ou travaillons devant un écran, d'ordinateur ou autre.
    Pour ce faire, nous fermons très fort les yeux pendant quelques secondes et "clignons" ainsi plusieurs fois de suite.
    Cela produit un massage des globes oculaires et amène un larmoiement salutaire !

    Voir Yeux aux petits soins : MASSAGES
    Voir aussi Petit lexique à l’œil (Clignements et Larmes)

     

     

    Pourquoi clignons-nous des yeux 30 000 fois par jour ?   

     

     

    Pupille

    Les Gestes prédictifs, Joseph Messinger

    Il existe une taille moyenne des pupilles chez chacun de nous 

    - Si vous vous nourrissez de vos pensées parasites, si vous appréhendez les événements, vos pupilles auront tendance à demeurer rétractées (en "tête d'épingle" : myosis) 

    - Si le climat mental est plutôt "zen", vos pupilles seront légèrement dilatées, en permanence (mydriase) 

    Les personnes qui souffrent de leurs pensées parasites pourraient conserver un miroir sur elles, tout en produisant le plus de pensées "positives" possible.
    Un petit coup d’œil de temps en temps au miroir leur permettrait de mesurer l'impact du travail de "re-programmation mentale" ou "éradication des pensées parasites (thérapie cognitive comportementale)

    Voir Sankalpa, pour bien commencer l'année (2013)

     

     

    Regard

    Les Gestes prédictifs, Joseph Messinger 

    La fuite du regard

    Baisser les yeux est parfois utilisé comme signe de modestie.
    Ce comportement ressemble à celui des subordonnés qui n'osent pas regarder leurs supérieurs (mais ils regardent plutôt latéralement que vers le bas)
    Le jeune fille "rougissante" ne lance pas de coups d’œil à gauche et à droite, elle contemple le sol : il y a dans ce geste une ébauche de révérence ou de tête inclinée en signe de soumission...

    Souvenez-vous que le regard qui fuit est un signe d'indisponibilité !
    C'est aussi un tic qui permet de faire passer un gros mensonge...

     

    - La fuite vers la gauche est, a priori, une fugue vers le passé ou une recherche dans les références classées dans la mémoire immédiate.
    Un message qui exprime aussi un malaise ponctuel ; le locuteur cherche une porte de sortie pour échapper à un face-à-face qui perturbe sa confiance en soi ou détériore son image publique.

    - La fuite vers la droite. Une fuite en avant, une échappée vers un avenir redouté plus qu'espéré.

    Les yeux s'échappent par la gauche ou par la droite - parfois des deux côtés en cas de stress majeur (en alternance, évidemment !)
    Nous n'avons pas de latéralité privilégiée, dans la mesure où tout dépend du contexte de l'entretien.
    Si votre interlocuteur entame un ballet des yeux fugueurs, prenez congé de toute affaires cessantes : sa disponibilité s'en est allée...
    En prolongeant l'entretien, vous commettriez une erreur essentielle qu'il risque de ne jamais vous pardonner (il vous cataloguera comme un intrus ad vitam aeternum)

     

    Mieux maîtriser son regard

    Comment mieux décrypter le langage non-verbal - Pour réussir et séduire (2007), Mickael Curtis

    Ce n'est pas si facile de maîtriser le contact oculaire direct. Et il n'y a pas que le malaise ou la gêne que suscite le regard d'autrui !

    Si vous avez tendance à passer d'un œil à l'autre ou à cligner des yeux, cela pourrait s'expliquer par des causes musculaires. Quand vous n'avez pas l'habitude de concentrer votre regard sur un point fixe, il est normal que vos muscles oculaires forcent un peu [1]

    Par ailleurs, vous n'êtes peut-être pas non plus accoutumé à vous concentrer mentalement de la sorte. Chez bien des gens, le mental se laisse facilement distraire par les divers stimuli de l'environnement. Le rythme trépident de la vie moderne nous a habitués à faire du "zapping mental" en permanence [2]

    [1] Voir les fiches Drishti, Tratak, Horloge des yeux et autres mouvements, l'article Yeux : exercices choisis
    [2] Voir l'article Pré... méditation.
    Lâcher-prise, "zapper", oui mais pas n'importe comment ! Voir Lâcher-prise et créativité et le "Lâcher-prise" de Maryse.
    Peut-être est-ce aussi une question de... Patience... À méditer ! ;-)

    Bref, pour mieux maîtrisez votre regard, il va s'agir de conditionner la musculature des yeux et / ou d'améliorer votre pouvoir de concentration.

     

    Avec un miroir

    • Regardez-vous dans un miroir comme si vous fixiez des yeux une autre personne.
      Ne vous jugez pas - ni en bien ni en mal. Oubliez toute préoccupation esthétique.
    • Concentrez-vous sur le point médian entre les 2 yeux - le Troisième-Œil - ou sur un œil en particulier. "Plongez" dans cet œil, dans le trou noir qui est au centre de la pupille.
      Faites le vide mental. Oubliez complètement le reste. Observez minutieusement - comme si vous travailliez avec un microscope - tous les détails de la pupille.
      Pour tenir l'exercice plus longtemps, asseyez-vous et pratiquez avec un petit miroir.
      • En vous exerçant régulièrement, vous aurez peut-être la surprise de voir apparaître d'autres visages de vous-même.
        C'est aussi une bonne façon de mieux vous connaître.
      • Vous pourriez aussi faire cet exercice avec un proche.
        Une excellente façon de faire plus ample connaissance !

     

    Avec une photo

    Même exercice que ci-dessus,

    • avec une photo en gros plan, où la personne semble vous regarder face à face.
      • Il est également très intéressant de pratiquer cette méthode pour essayer de deviner le caractère de cette personne.

     

    Avec n'importe quel point fixe

    • Peu importe où vous êtes - salle d'attente, arrêt d'autobus... - amusez-vous de temps en temps à vous concentrer mentalement sur un point fixe : bouton de porte, centre d'une horloge, etc.
      En plus de vous aider à faire le vide, cela vous relaxera.
      • Très bon pour la santé, mieux vaut faire ce petit exercice que ruminer des problèmes ad nauseam...

     

    Ce genre d'exercices de concentration vous profitera à un autre niveau.
    En apprenant à faire le vide, vous vous libérez de la tyrannie de votre blablabla intérieur.
    Plus précisément, l'hémisphère gauche du cerveau - principal centre de la pensée analytique - ralentit son activité pour laisser l'hémisphère droit - principal centre de l'intuition, des émotions et des sensations - travailler à plein régime. Généralement, c'est plutôt le contraire.
    Ainsi, votre 6e sens peut se développer de plus en plus et mieux faire son boulot.
    Quand vient le temps de deviner ce qui se passe dans la tête des autres, votre 6e sens est bien plus utile que l'intelligence analytique !

     

    la suite : L’œil spirituel

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Swadisthana, le Bonheur sacréManipura, le Feu solaire »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :