• 2-Sirop d'érable

    Page créée en mars 2019

    Le sirop d'érable

    Le succulent sirop issu de la sève de l'érable est une des spécialités des Canadiens. Bourré d'anti-oxydants, tonique, le sirop d'érable possède également d'efficaces propriétés thérapeutiques contre le diabète et le cancer. Excellent sur les pancakes du matin, en dessert ou en sucré-salé avec une viande.

    Sirop d'érable

    Joseph-François Lafitau (1681-1746) : "Fabrication du sirop d'érable par les Amérindiens en Nouvelle-France" (publié en 1724) ["Customs of the American Indians compared with the customs of primitive times" 105] 

    « Elles [les Amérindiennes] font des incisions transversales avec la hache sur le tronc de ces arbres, d'où il coule en abondance une eau, qu'elles reçoivent dans de grands vaisseaux d'écorce ; elles font ensuite bouillir cette eau sur le feu qui en consume tout le phlegme, et qui épaissit le reste en consistance de sirop ou même de pain de sure [sucre] »

    Jean-François LAFITAU, Jésuite, 1724

    La « Maison amérindienne » propose chaque printemps depuis maintenant 19 ans, une manifestation du temps des sucres qui célèbre cette tradition ancestrale de l’érable et qui met en avant cet héritage.

    2-Sirop d'érable

    Si vous passez par là...

    Vivez une expérience GASTRONOMIQUE à saveur amérindienne, observez le processus de fabrication du sirop d’érable autour du rond de feu et découvrez l’ORIGINE de la découverte de l’EAU D'ÉRABLE à travers une animation muséale où contes et légendes se mélangent pour vous faire apprécier le savoir-faire des Premières Nations.

    Renseignement et réservation : 450 464-2500.

    Transmis par Mario Lefebvre, mars 2019 - Les peuples autochtones en images

    Voir aussi Le bon sirop d'érable

     

    Le sirop d’érable, mieux que le sucre !

    Doux et naturel, le sirop d’érable provient de la concentration, par évaporation, de l’eau de certaines variétés d’érables que l’on recueille avant la montée de la sève, durant la « saison des sucres », entre mars et mi-avril.

    Il est classé en cinq catégories, indicatrices de sa qualité, se référant à sa couleur qui peut varier selon l’époque de la récolte.

    Les sirops de classe ambrée ou foncée – C ou D – ont été extraits plus tard en saison. Plus riches en sucre, ils deviennent foncés et acquièrent un goût de caramel qui masque leur véritable saveur.

    Les sirops de classe extra-claire, claire ou médium – AA, A ou B – de début de saison, légèrement sucrés et plus aromatiques, sont les meilleurs.

    Véritable « institution » nationale au Canada, le sirop d’érable aurait des effets bénéfiques sur la santé, notamment sur le diabète.

    Le sirop d’érable est l’un des agents sucrants les moins caloriques. Il affiche un index glycémique moins élevé que les autres produits sucrés, à raison de 56 contre 70 pour le sucre blanc et 110 pour le sirop de glucose.

    Pour un diabétique, la consommation de sirop d'érable est acceptable en remplacement d'une partie de la ration glucidique et en tenant compte des calories ingérées (matières grasses associées aux produits sucrés).

    Des recherches, réalisées au sein de l’Inaf *, ont révélé la présence dans ces composants d’acide abscissique, un acide reconnu pour stimuler le relâchement de l'insuline par les cellules et pour accroître la sensibilité des cellules adipeuses à cette substance, ce qui serait bénéfique pour le syndrome métabolique et le diabète.

    * Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels. Canada.

    Un agent sucrant vitaminé

    Composé à 68 % de glucides, le sirop d’érable est un aliment énergétique qui fournit des minéraux – manganèse, calcium, potassium, fer, zinc, magnésium – et des vitamines du complexe B.

    Il contient également des composés polyphénoliques (acides phénoliques et flavonoïdes), aux propriétés antioxydantes.

    D’autres substances ont été identifiées (acides aminés, minéraux) dont la présence varie selon l’époque de récolte.

    Le sirop d'érable peut s’employer en remplacement du sucre.

    En cuisine, 225 g (1 tasse) de sucre en poudre équivalent à 375 ml (1,5 tasse) de sirop d'érable pur à 100 %.

    Il suffit alors de diminuer la quantité de liquide demandé de 75 ml.

     

    2-Sirop d'érable

    mai 2013

     

    Gros lot ! thé de cèdre à la menthe sauvage avec sirop d'érable

    2-Sirop d'érable  

    Ce cèdre (Thuja occidentalis) * est un arbre sacré et est utilisé comme médicament. Son thé a été utilisé pour traiter les fièvres et les plaintes rhumatismales, atténuer les effets des rhumes de poitrine et de la grippe.

    La menthe (Mentha...) sauvage aide à la digestion, au stress, aux problèmes d'estomac, améliore la prise de conscience mentale et aide avec les nausées.

    Toute la cuisine sent la forêt !

    Meeguich Biron
    (Les peuples autochtones en images)

    Voir Les 'cèdres' Cedrus-Juniperus-Thuja

    À propos de 'Cèdres'

     
    ____________________

    Documentations diverses

    Cuisine amérindienne

    Cuisine - Amérique du Nord

    Cuisine - Amérique précolombienne

    Cuisine - Maïs

    Baies diverses - pdf

    Arbres - pdf

    Divers - page

    Divers - pdf

     

     

     

    haut de page