• 2-Monarde

    Page créée le 31 octobre 2021

    Monarde

    Monarda (didyma)

    Le genre Monarda comprend une quinzaine d'espèces d'herbacées annuelles et vivaces, rhizomateuses, formant une touffe, poussant toutes dans les forêts, prairies et fourrés secs d'Amérique du Nord dont la plante est originaire. Elle appartient à la famille des Lamiacées (Labiées) comme la menthe.

    Monarde écarlate (Monarda didyma)

    Le nom botanique de la plante est dédié à Nicolás Monardès, médecin et botaniste espagnol du XVIe siècle (v.1493 à Séville-1588), auteur d'un traité sur les plantes d'Amérique 1.

    La monarde, plante aromatique dont feuilles et fleurs comestibles parfument infusions et desserts, était employée comme thé par les Amérindiens. Comme cette vivace buissonnante est originaire de l'est de l'Amérique du Nord nous avons aussi les noms de "thé de Pennsylvanie" 2 ou "d'Oswego" 3. Nous trouvons encore monarde "écarlate" ou "pourpre"...

    ----------

    Notes

    1. Historia medicinal de las cosas que se traen de nuestras Indias Occidentales (Histoire médicinale des choses qui sont apportées de nos Indes occidentales) est le titre standard d'un ouvrage de Monardès, publié à Séville en 3 parties sous des titres différents, faisant l'objet de plusieurs éditions successives progressivement augmentées, en 1565, 1569 et 1574 (édition complète) + une réimpression inchangée de l'édition de 1574 en 1580.

    Cet ouvrage se propose d'étudier et d'expérimenter les produits et les médicaments du Nouveau Monde pour explorer leurs propriétés pharmacologiques. Il est traduit en latin par Charles de L'Écluse (Clusius).

    Nicolás Monardès profite de sa position de commerçant et de ses connaissances de médecin pour réaliser un traité où il présente les plantes inconnues qui arrivent du Nouveau Monde. Il a ainsi participé à la diffusion de l'ananas, de la cacahuète, du maïs, de la coca, et offre la première illustration du tabac.

    2. Originaire de l'est de l'Amérique du Nord, la Gaulthérie couchée est dite aussi "thé du Canada"...

    3. Chouayen (qui n’est pas une altération de Chouan) fut donné à une partie du faubourg Saint-Louis, en l’honneur du fort Oswego ou Chouaguen (source française), pris par les Français aux Anglais (août 1756)

    Voir

    Compléments de doc (Gaulthérie « essence de Wintergreen »)

    La guerre de siège en Nouvelle-France pendant la guerre de Sept Ans (PDF)

     

    D'une manière générale, les monardes ont des tiges, plus ou moins carrées, simples ou légèrement ramifiées, portent des feuilles aromatiques (10-15 cm de long) opposées, lancéolées, ovoïdes, dentées, parfois entières. Elles sont vert moyen à foncé ou vert-pourpre, parfois velues dessous, avec des nervures saillantes.

     

    Monarda didyma

    Pouvant atteindre 1 m de haut, elle possède des tiges ramifiées, fermes, vert foncé, couvertes de poils (le nœud entre tige et feuille est mauve),

    Les feuilles caduques sont ovales, vert moyen mat, poilues dessous, veinées de mauve et leur senteur évoquant celle du Bergamotier d'Italie Citrus bergamia.

    Juin-octobre, les tiges florales portent des fleurs de 2-5 cm de long, blanchâtres, roses, lilas, rouge vif (écarlates), purpurines ou violacées, très nombreuses, groupées en deux faux verticilles terminaux très serrés, accompagnées de bractées souvent colorées (teintées de rouge). Ces fleurs tubulaires (pétales en forme de griffes renflées) qui attirent les abeilles, ont 2 lèvres : 1 supérieure en forme de casque, dressée et 1 inférieure découpée en 3 lobes, plus étalée.

    Elles exhalent leur plus puissant parfum quand la plante est encore jeune et c'est en juillet-septembre, en pleine floraison, qu'on doit les cueillir et conserver pour, entre autres, de ravissants bouquets.

     

    Utilisations de Monarda didyma

    Les feuilles

    Séchées et finement broyées, les feuilles donnent une excellente infusion utile en cas de troubles digestifs mineurs, et l'ajout de quelques-unes peut en outre...

    parfumer un thé des Indes ou de Chine, le rendant proche du Earl Grey, sa saveur évoquant celle de la bergamote (c'est sous ce nom de "Bergamote" que Monarda didyma reste connue dans les pays anglo-saxons).

    D'ailleurs, on extrait des feuilles une huile essentielle utilisée en parfumerie

    Prudence avec l'huile essentielle de Monarde pour les natures allergiques en usage externe

    Les feuilles fraîches sont utilisées en cuisine, finement ciselées dans une salade de fruits.

    Les fleurs

    Les fleurs fraîches sont aussi utilisées en cuisine et, avec les feuilles, dans des pots-pourris pleins d'arômes...

    Séchées, les fleurs de Monarda didyma ne perdent pas leur éclat et rehaussent de ce fait les compositions florales.

     

    Autres Monardes

    La plupart des Monardes cultivées proviennent d'hybridations avec Monarda didyma.

    Ces plantes exhalent, dans toutes leurs parties, une odeur aromatique forte et pénétrante rappelant celle de la Mélisse, et attirent une multitude d'insectes volants.

    On emploie feuilles et sommités fleuries en infusion théiforme assez agréable. Diverses espèces de Monardes sont vantées, surtout en Amérique, comme toniques et fébrifuges, sous le nom de Horsemint *.

    ----------

    * Note

    Toute plante du genre Monarda peut être connue sous le nom de Horsemint, mais aussi :

    Agastache urticifolia, de la famille de la menthe, du Grand Bassin dans l'ouest des États-Unis.
    Voir Le blog de Kokopelli. Voir aussi le PDF de Yantra Agastache.

    Mentha longifolia ou Mentha sylvestris, une menthe sauvage (en Angleterre).
    Voir aussi le PDF de Yantra Menthes. À ne pas confondre avec la menthe aquatique.

    Pour le thème "Menthe", voir la liste [Books of] Dante plus bas.

     

    Monarda fistulosa, Monarde fistuleuse, vivace buissonnante répandue au Canada, de 1,2 m de haut, tiges ramifiées de section plus arrondie que chez Monarda didyma, feuilles de 4-10 cm de long, ovales, poilues, vert moyen mat, fleurs rouge écarlate, pourpre "lilacé" ou rose pâle, bractées teintées de pourpre.

    Monarda punctata, Monarde ponctuée, est une vivace de 90 cm de hauteur, aux tiges ramifiées, pubescentes, feuilles ovales de 2-10 cm de long, velues, vert moyen, fleurs roses ponctuées de jaune et de pourpre. Elle se prescrit en infusion dans goutte, rhumatisme, choléra * infantile.

    ----------

    * Note

    Le choléra est une maladie épidémique contagieuse produite par (1.) le vibrion cholérique ou bacille virgule : diarrhées surtout d'eau, vomissements abondants, soif intense, amaigrissement rapide, crampes douloureuses des membres, abattement accompagné d'une baisse de température... (2.) Choléra nostras, choléra morbus, diarrhée saisonnière due au colibacille.

    Traitements : antibiotiques et surtout réhydratation annulent quasiment la mortalité (1.). Les voyageurs peuvent se prémunir en ne consommant pas d'eau ni d'aliments douteux et avec des anti-infectieux. Les épidémies sont évitées par le vaccin et. surtout, l'hygiène collective (1.) (2.)

    Voir aussi Les monardes (Monarda sp.) [Books of] Dante

     

    Cultiver et conserver la Monarde

    Cultiver

    Cette plante au feuillage caduc est facile à cultiver. Elle apprécie les sols riches en matière organique, légers et drainés.

    Installez-la de préférence au soleil pour une floraison abondante. Arrosez régulièrement car elle se développera moins bien dans des sols trop secs.

    Il est possible de la cultiver en montagne, elle résiste aux grands froids. La plante disparaît en hiver et repart de la souche au printemps.

    Rustica

    Voir aussi Fiche de culture et d'entretien de la Monarde (Monarda) Rustica

    Conserver

    La monarde fraîche se conserve une semaine au réfrigérateur si vous trempez le bouquet dans un verre d’eau.

    Pour sécher la monarde, prélevez quelques tiges et suspendez les bouquets la tête en bas dans une pièce assez chaude et ombragée, par exemple un grenier. Une fois la monarde séchée, récupérez les feuilles et stockez-les dans une boîte hermétique : elles se conservent une année.

    En savoir plus avec Rustica

     

     

     

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    .¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.¸✽¸.•♥♥•.

    Documentation

    Source Rustica [archive sans vidéo]

     

    Voir

    Cueillir les plantes sauvages

    Herbiers

    Jardiner avec la Lune

    Petite faune (PDF)

    Phytothérapie & Herboristerie

    Toutes ces plantes à manger !

     

    "Menthe" chez [Books of] Dante

    Comment avoir de la menthe chez soi toute l’année

    L’huile essentielle de menthe des champs (Mentha arvensis)

    L’huile essentielle de menthe verte (Mentha spicata)

    La menthe bergamote (Mentha citrata)

    Le pouliot, la reine des menthes

    Les menthes

    Un must have en aromathérapie : la menthe poivrée

    Voir aussi plus haut

     

    Autres liens externes : fleurs et bouquets

    Bouquet de fleurs : 5 astuces pour le faire durer plus longtemps (Oh-my-mag)

    Comment faire durer vos fleurs (Rustica)

    Mariage : 25 inspirations de bouquets (Oh-my-mag)

     

     

     

    haut de page