• Yoganimal

    Postures et autres activités aux noms d'animaux

    Yoganimal

    la puissance des Chevaux Criollo - photo Chris Schmid

  • Animaux spirituels et célestes

    bandeau du Portail "Créatures légendaires - Bestiaires"

    Pour comprendre le Yoga, il faut connaître quelques traits des mythologies de l’Inde, dit-on...

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Beaucoup d’âsanas [1] font référence à la vie animale

    Postures d'Animaux

    Tigre du Bengale Panthera-tigris
    symbole animal national de l'Inde

     

    Observation faite, les rishis [2] ont compris comment les animaux se comportaient pour vivre en harmonie avec leur environnement et leur propre corps. Ils ont compris par expérience, les bénéfices d’une posture particulière, et comment les sécrétions hormonales pouvaient être contrôlées et stimulées par rapport à cela.

    Par exemple, en imitant le Lapin ou le Lièvre, en Shashankâsana, on peut influencer le flot d’adrénaline responsable du mécanisme de lutte.
    En prenant des postures d’animaux, les rishis ont découvert qu’ils pouvaient d’eux- même se maintenir en bonne forme, tout en faisant face aux défis de la nature [3]

    De nombreux âsanas sont des dérivés de mouvements naturels et de positions d’animaux

    Ils portent des noms tels que “la Biche”, “le Lièvre”, “le Chat”, “le Tigre”, etc. Ces postures s’inspirent de la façon dont les êtres vivants prennent soin d’eux-mêmes dans la nature.
    Les animaux utilisent instinctivement ces mouvements et ces positions du fait des bénéfices naturels qu’ils procurent. Ces effets sont obtenus grâce à la pratique des Âsanas.

    Par exemple : Shashankâsana -le Lièvre- pour la relaxation, Marjari -le Chat- pour l’étirement du corps et de la colonne vertébrale, Bhujangâsana -le Cobra- pour se dégager de l’agressivité et des émotions... [4]

    ____________________________________________________________________

    [1] Âsana : mode de station assise. Position. D'une manière générale, ce terme désigne la posture yogique, notamment celle propice à la méditation (buste droit, tête haute, jambes croisées). Ce qui la caractérise est une double attitude d'aisance et de fermeté, en plus de sa stabilité. En sanskrit, c'est un mot neutre, qui signifiait à l'origine "demeure terrestre des dieux" ; ce mot est construit sur la racine âs- qui signifie : être, habiter, exister, s'asseoir, assiette (équitation) ou plus simplement siège ou assise. En français, on peut le rencontrer au masculin (comme un "neutre") aussi bien au féminin (en parallèle avec "posture")
    [2] Les rishis sont les anciens sages de la culture indienne, qui ont transmis les savoirs du yoga, les Védas
    [3] Publié par caroyogito
    [4] www.yogaindailylife.org

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Biche Ô ma Biche !

     

    « Comment poursuivre ce chemin vers l’être, et quel est le mot sanskrit pour dire le chemin, la voie ?

    Il existe un nom très imagé mârgaqui vient de la racine MRIG mrigade la même famille désigne la gazellel’antilope.

    Or dans une forêt, ce gracieux animal folâtre, va sentir les choses, vient goûter des fruits et des baies… Ainsi mârga n’est pas un chemin tout tracé, c’est un chemin qui se fraie d’instant en instant, au fur et à mesure que l’on avance. » [1]

    antilope - cliché Wolf-Ademeit

    [1] Yoga et Créativité : conférence Colette Poggi, samedi 15/03/2008, Orléans (extrait)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Le Chien

    ... et sa famille nous dressent !

    Le Chien et les siensZodiaque chinois

     

    Dans le monde du Yoga, le proche parent du Chien n’est pas le Loup, mais le Dauphin ! Et, dans cette famille des étirements ‘semi-inversés’, nous voulons aussi le Lièvre, le Fœtus sur la tête ou, le cousin, le Chameau.

    Cette parentèle, dédiée à la préparation à la ‘Perche’, est avant tout constituée de postures à part entière, dont nous retrouvons certaines dans d’autres séries.

    Le Chien "tête en bas" intervient aussi dans la préparation à la Salutation au Soleil par un bon étirement du dos et un renforcement du haut du corps.

    Bons préparatifs !

    Et il y a d'autres "Chiens" à découvrir : à chaque jour son "Chien" et quelques variantes...

    Enregistrer

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Le Chat

    ... est facétieux !

    Le Chat dans tous ses états
    porcelaine de Anya et Slava

     

    Il existe de nombreux exercices et postures nous le rappelant, comme autant d’avatars qui le transforment tour à tour en Table, en Chien, en Tigre ou encore en Enfant, dans des enchaînements pour étirer et assouplir la colonne vertébrale ou pour permettre d’en tester l’équilibre.

    En sanskrit, plusieurs noms désignent le chat, les plus courants sont bidâla et mârjâra. C’est ce dernier qui est le plus souvent retenu pour la posture du Chat.

    Malgré le flou qui règne parfois dans le nom des postures, le symbolisme reste intéressant : mârjâra-kishora est le chatonMârjâra-kishora-nyaya est une doctrine philosophique dans laquelle le croyant s’abandonne à Dieu comme le chaton transporté dans la gueule de sa mère.
    En s’imaginant chaton ainsi transporté, le pratiquant peut laisser tout le haut de corps se relâcher complètement à l’expir.

    ‘Chat’ ! Amusez-vous bien !

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Ces postures aux noms d'oiseaux

    S’il est un monde qui me touche, c’est bien celui des Oiseaux

    Les Oiseaux par monts et par vaux

    Oiseaux par Pal Hermansen, photo primée par wildlife photographer, 2013 Londres

    Pour sûr, les Mammifères –surtout ceux qu’on dit "supérieurs" (pour diverses raisons) : Singes, Chats, Chevaux, Chiens, Éléphants, Fauves, Loups, Ours, Rats, Dauphins...– nous sont plus proches physiquement et plus troublants par leurs comportements qui, souvent, ressemblent tellement aux nôtres et nous mettent si mal à l’aise, comme l’image d’un miroir nous renvoyant à notre animalité ; certains d’entre nous s’en vexent, d’autres en tirent profit, bref, ils ne nous laissent pas indifférents !

    Il est vrai que les Oiseaux ont une morphologie et des attributs qui nous éloignent d’eux. Ils ont des ailes, des plumes, des becs... et les Poules n’ont pas de dents ! Ils pondent des œufs et les couvent...
    Pourtant, ils ne nous sont pas si étrangers par leurs comportements ; ils sont même très proches parfois, autant qu’un Mammifère de nos familiers.

    Bien plus intelligents que certains ne le préjugent, ils ont fait preuve, eux-aussi, d’une grande capacité d’adaptation au fil de l’évolution.

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Les Jumeaux Ashvins

    Les Chevaux du Yogi

     

    "Les deux Cavaliers" (aśvin : propriétaire ou dresseur de chevaux, cavalier), ces Jumeaux divins d'une grande beauté, fils de Saranya (déesse des nuages et épouse de Vivasvat, une forme de Sûrya, le dieu solaire) ont pour épouse commune Usha, l'Aurore.

    Ils montent des chevaux, symbolisant le Crépuscule et l'Aube, la transition de l'obscurité à la lumière, qu'ils inaugurent en faisant irruption sur leur chariot d'or (cf. Castor et Pollux, et le char d'Apollon).

    Également appelés Nasatyas, ils sont les patrons de la médecine (médecins des dieux et dieux de la médecine ayurvédique), symbolisant la transition de la maladie à la santé (et inversement), de l'agriculture (activités agricoles), mais aussi du mariage ; divinités bienveillantes et secourables, ils sont les protecteurs des chevaux et du bétail ; le miel est l'un de leurs attributs, ils sont la dualité adoucie par le sens de l'union et de la coopération. Ils sont également régents du sens de l'odorat.

    Sous la forme féminine d'une nymphe, Ashvini, ils correspondent à une constellation dans la tête du Bélier et à la première des 28 maisons lunaires.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Petites mais dures à cuire !

    Bestioles

    Scarabée et Grenouille au Costa Rica - Photo de Nicolas Reusens
    Sélectionnée aux Sony World Photography Awards 2014

     

    Si les petites bêtes n'ont jamais mangé les grosses (encore que...) ne méjugez pas la taille insignifiante de certaines...

    ... En effet, la plupart des postures au nom de ces petites bêtes sont terriblement hardies...

    Nous retrouverons également deux plus grosses bêtes à sang froid : Tortue et Grenouille, qui, pour innocentes qu'elles puissent paraître, ne sont pas forcément les plus accommodantes, si vous voyez ce que je veux dire.

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Animaux fantastiques

     le fantastique à l'ancienne

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • L'animal rotatif

     

    Les postures du Crocodile (Makarâsana, de Makara, monstre marin *), ou torsions de l’abdomen (Jara-parivartanâsana), sont des séries de rotations -ou torsions- vertébrales alternatives effectuées au sol, sur le dos parfois sur le ventre.

     

    * Le makara (sanskrit : मकर) est un animal aquatique du bestiaire mythologique de l'Inde. Il s'agit d'une créature ayant à la fois une petite trompe l'apparentant à l'éléphant de mer, la denture du crocodile et une queue de poisson (Wikipédia)

    À tout âge, nous nous plaignons de douleurs dorsales, à différents niveaux de la colonne vertébrale.
    Chez l’adulte il s'agit, le plus souvent, des suites d'attitudes prolongées incorrectes, d'effets d'une mode passagère (talons), de déformations professionnelles, de loisirs (moto), de tracas ou de monotonie (hé oui !).
    Chez l’enfant, ce peut être la conséquence d'un effort violent au jeu, le résultat temporaire de la croissance, la suite d'une chute oubliée, l'approche des examens.
    Les yogis comparent la colonne vertébrale au mont Meru, montagne mythique indienne qui, d'après eux, est le centre du monde. Elle est pour nous la base de notre vie d'Humain, le point de départ de notre vitalité et de notre évolution. Ostéopathes et chiropracteurs ont redécouvert son importance et pensent même que toute affection a son origine dans un problème vertébral.
    Sans aller jusque-là, elle doit néanmoins être mobilisée pour plusieurs raisons :

    • elle contient la moelle épinière
    • elle est parcourue et bordée par des méridiens d'acupuncture
    • elle est longée par d'autres courants d'énergie très importants pour notre évolution spirituelle

    Le yoga sollicite physiquement la colonne vertébrale par des torsions, flexions avant et arrière, mouvements latéraux... et la combinaison de ceux-ci d'où des effets -en apparence antagonistes- de détente et de stimulation, que l'on retrouve à la base de toute séance de yoga.

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique