• Info Soins de la voix

    Page révisée en septembre 2019

    La voix cassée

    Info soins de la voix

    Fumer, travailler dans un environnement pollué, passer des heures dans les bouchons, vivre dans une ville peuplée ou confiné dans son appartement : tous ces facteurs encrassent vos poumons et il y a de quoi suffoquer. Si de petites astuces permettent de nettoyer ses poumons, la meilleure attaque passe par des changements d'habitudes. La déclaration de guerre au tabac, à la sédentarité et à la malbouffe est un préalable nécessaire pour que vous respiriez à pleins poumons (Ooreka) https://toux.ooreka.fr/fiche/voir/667039/nettoyer-ses-poumons

    Appelée également « laryngite », une extinction de voix se traduit par une inflammation du larynx (partie de la gorge où se situent les cordes vocales). Le larynx n’est donc plus en mesure de faire vibrer les cordes vocales d’où l’apparition d’une extinction de la voix.

    L’inflammation du larynx peut avoir de multiples origines comme une infection, une inflammation consécutive des cordes vocales, une exposition à des produits irritants (tabac, alcool…), un excès de vocalises / cris ou un reflux gastro-œsophagien. 

    Dans tous les cas

    une extinction de voix est bénigne et disparaît sous 2 à 3 jours après sa survenue ;

    le repos vocal reste le meilleur remède : il est donc conseillé d’éviter de parler le plus possible et / ou de parler le moins fort possible pour retrouver sa voix.

    Les redes

    En plus du repos vocal, plusieurs astuces existent afin de soulager sa gorge et retrouver petit à petit sa voix : 

    • boire beaucoup d'eau froide ou chaude (mais jamais glacée ou bouillante)
    • boire des infusions d’eucalyptus, de thym ou de camomille [2]
    • sucer des pastilles pour la gorge
    • humidifier l’air ambiant et fuir les atmosphères enfumées ou surchauffées
    • consommer des aliments liquides ou mous et éviter les aliments trop acides, très sucrés ou trop salés
    • mastiquer des chewing-gums

    Info Glaires Mucus Sécrétions

    Si l’extinction de voix est causée par des produits irritants, seule leur suppression est en mesure de soulager l’inflammation.

    Si l’extinction de voix est causée par une infection du larynx (qui cause elle-même son inflammation), l’origine est virale (un virus est responsable de cette infection).

    Il n’existe donc pas d'antibiotiques mais des traitements tels que Ibuprofène, pastilles pour la gorge, granules homéopathiques [1] (ex. Belladona 9 CH et Mercurius Solubilis 9 CH plusieurs fois / jour en cas de maux de gorge) ou sprays antiseptiques, collutoires à base d’érysimum, etc., pour soigner l’infection, soulager les symptômes et mettre fin à l’extinction de voix.

    __________

    [1] Homéopathie : Ça Marche ou Pas ? (Comment-économiser)

    [2] À noter

    • L'eucalyptus soulage les douleurs et désencombre le nez et les bronches.

    Lors de rhumes et angines, afin de désencombrer les bronches et le nez, mettez quelques gouttes d'HE d'eucalyptus dans les infusions et les inhalations.

    Attention, pas à de jeunes enfants ! Vous pouvez, en revanche, en mettre quelques gouttes dans un diffuseur. Pour un usage externe, adulte ou enfant à partir de 10 ans, il faut la diluer.

    L'Eucalyptus et la Sauge pour soulager l’inflammation de la gorge (Passeport-santé)

    Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas de visiter la fiche HE Les eucalyptus

    • Le thym est anti-inflammatoire et désinfectant...

    Info Soins de la voix

    Thymus vulgaris

    ... mais n'oubliez pas de visiter la fiche HE Les thyms

    • La camomille est notre alliée santé de l'hiver.

    En plus de soulager les petites angines, elle aide à digérer et à passer une bonne nuit. D'ailleurs, camomille, verveine ou fleur d’oranger sont excellentes pour se relaxer avant de se mettre au lit. Comme une boisson chaude avant d'aller au lit est une excellente chose, et en de cas troubles du sommeil, prenez chaque soir une tisane de camomille allemande (Matricaria recutita) à raison d'1 c. à s. de fleurs séchées sur lesquelles vous versez 200 ml d'eau frémissante. Laissez infuser 5-10 minutes. Et voilà :-) Buvez cette tisane 20-30 minutes avant de vous coucher. En cas de troubles digestifs, buvez 1 tasse plusieurs fois par jour.

    Attention, le nombre de capitules de camomille romaine (Chamaemelum nobile) par tasse d’eau dépend de l’usage que l’on souhaite en faire : 4-5 têtes pour une infusion apéritive, 10-12 pour une boisson fébrifuge. Vomitive à forte dose !

    Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas de visiter la fiche HE Les camomilles ! 

     

    Traiter les inflammations

    Grâce à son mucilage, le plantain est utilisé en interne pour traiter les inflammations (irritations, brûlures) des voies respiratoires et des muqueuses de la bouche (gingivites...) et du pharynx (pharyngite) + bronchites chroniques, laryngite...

    Une tisane antitussive

    Liste des ingrédients

    • 30 g de thym
    • 25 g de racine de guimauve
    • 15 g de plantain (Plantago lanceolata)
    • 10 g de fenouil
    • 10 g de lichen d'Islande 
    • 10 g de réglisse

    Angine, aphonie, enrouement, laryngite...

    La bonne fame n'aime pas les gros maux

    Valériane 
    Valeriana officinalis 

     

    Quelques plantes utiles :

    Fleurs pectorales [1] Plantes adoucissantes.

    Cassis (angine), Coquelicot,
    Guimauve (toux quinteuse), Réglisse [2], Tussilage...

    • Inhalations aromatiques et calmantes
    • Affections de la gorge : gargarismes par exemple avec Hysope.
    • Aphonie nerveuse : antispasmodiques -
      révulsifs (et résolutifs) locaux : Valériane (calmante...)...

    [1] Ce très ancien mélange est réputé à juste titre pour lutter contre les affections ORL et respiratoires comme les trachéites-bronchites ou les toux grasses...

    • Bouillon blanc
    • Coquelicot
    • Mauve
    • Guimauve
    • Violette
    • Pied-de-chat
    • Tussilage
    • Mélangez en parties égales.
    • Mettez 30-50 g de mélange / litre d’eau bouillante.
    • Laisser infuser 10 minutes.
    • Buvez chaude et sucrée au miel à raison de 4 à 6 / par jour.

     

    [2] La célèbre abbesse bénédictine allemande et médecin du XIIe siècle, sainte Hildegarde (appelée la Sainte Guérisseuse) usait de la Réglisse pour s’éclaircir la voix et se libérer les bronches (d'une bonne efficacité en gargarismes)

    Le bois de Réglisse peut s'ajouter comme édulcorant aux infusions pectorales. En grec, glukurrhidza, version originale du nom de cette plante, signifie « Racine Sucrée » !

    _____

    Vu dans La bonne fame n'aime pas les gros maux

     

    Angine Aphonie – Enrouement – Laryngite 

    Quelques plantes utiles

    La bonne fame n'aime pas les gros maux

    Valériane 
    Valeriana officinalis 

     

    Fleurs pectorales [1]. Plantes adoucissantes.

    Cassis, Coquelicot,
    Guimauve, Réglisse [2], Tussilage...

     

    • Inhalations aromatiques et calmantes. 
    • Affections de la gorge : gargarismes par exemple avec Hysope.
    • Aphonie nerveuse : antispasmodiques.
      révulsifs (et résolutifs) locaux : Valériane...
     

    [1] Fleurs Pectorales

    La bonne fame n'aime pas les gros maux

    Bouillon blanc
    Verbascum thapsus

     

    Tisane Pectorale aux 4 fleurs 

    1. Bouillon blanc
    2. Coquelicot
    3. Mauve
    4. Tussilage
    • Mélangez en parties égales.

     

     Info Soins de la voix

    Mauve
    Malva sylvestris

    Tisane Pectorale aux 7 fleurs

    Ce très ancien mélange est réputé à juste titre pour lutter contre les affections ORL et respiratoires comme les trachéites-bronchites ou les toux grasses...

    1. Bouillon blanc
    2. Coquelicot
    3. Mauve
    4. Guimauve
    5. Violette
    6. Pied-de-chat
    7. Tussilage
    • Mélangez en parties égales.
    • Mettez 30-50 g de mélange / litre d’eau bouillante.
    • Laissez infuser 10 minutes.
    • Buvez chaude et sucrée au miel à raison de 4 à 6 / par jour.

    __________

    Vu dans Glaires Mucus Sécrétions

    Bronchite – RhumesToux et glaire poumon / gorge – Trachéite

    [2] Racine de réglisse

    La bonne fame n'aime pas les gros maux

    Glycyrrhiza glabra

     

    Le bâton de réglisse "cet élixir qui donne la beauté" (a dit Bouddha) a des propriétés béchiques : racines et rhizomes séchés en infusion, décoction ou macération, en cas de trachéite, toux,  rhumes, grippe, bronchite, angine, etc. Peuvent être combinés avec des herbes comme le Piment de Cayenne ou le Gingembre pour intensifier l’effet.

    La célèbre abbesse bénédictine allemande et médecin du XIIe siècle, sainte Hildegarde * (appelée la sainte Guérisseuse) usait de la réglisse, béchique (angine, aphonie, enrouement, laryngite, etc.), pour s’éclaircir la voix et se libérer les bronches (racines et rhizomes séchés en infusion, décoction ou macération, très efficace en gargarismes)

    __________

    * Voir aussi Hildegarde de Bingen

    Parmi les favoris des herboristes pour enlever le mucus collé aux parois des poumons, de la gorge, et de l’arrière-gorge, le thé de racine de réglisse est réputé pour soulager la congestion en aidant à fluidifier et à décoller le mucus dans les voies respiratoires afin qu’il puisse être expulsé du corps. Il peut même lutter contre les virus qui conduisent à une surproduction de mucus en premier lieu.

    « La glycyrrhiza, l’ingrédient actif dans la racine de réglisse peut effectivement calmer les gorges endolories, de même que les troubles digestifs. La réglisse aide à diminuer le taux de cortisol, une hormone de stress que l’on associe aux maux de gorge. » (*)

    Mais n'en abusez pas : hypertensif si abus ou utilisation prolongée, à éviter si vous avez de la tension. N'en prenez pas après 18 h sous peine d’insomnie. 

    Attention ! Si la réglisse aide à guérir les maux de gorge, ne courez pas pour autant en acheter au supermarché ! « La réglisse qu’on vend sous forme de bonbon est produite avec de l’huile d’anis, pas de la vraie réglisse » (*)

    __________

    (*) Jacob Teitelbaum, spécialiste de médecine interne

    Vu dans La vérité sur 12 remèdes de grand-mère (msn.com)

    Le bois de réglisse peut s'ajouter comme édulcorant aux infusions pectorales (bronchite, toux grasse productive, trachéite... voir plus haut). En grec, glukurrhidza, version originale du nom de cette plante, signifie « racine sucrée » !

    Utilisez une tisane à la réglisse et buvez-en une tasse deux fois par jour.

     

    Recette des pastilles pour la gorge

    • Mélangez toutes les herbes en poudre.
    • Ajoutez le miel, jusqu'à obtenir une masse visqueuse.
    • Ajoutez les huiles essentielles et mélangez bien.
    • Étalez la pâte sur une plaque de marbre ou autre surface non-adhésive, saupoudrée de fécule de maïs. Aplatissez-la au rouleau à pâtisserie, à une épaisseur d'environ 1 cm.
    • Coupez la pâte en petits carrés de même taille, roulez-les en boules et aplatissez pour former des pastilles.
    • Laissez les pastilles sécher dans un endroit bien aéré, pendant 12 heures.

    _____

    (comment-economiser.fr) Vu dans soins d'hiver

    Voir aussi

    Maux de gorge  Angine – Aphonie – Laryngite 

    Capillothérapie de Salmanoff

    • Compresse froide autour du cou.
    • Séance : 20 minutes.
    • Soulagement immédiat garanti.

    _____

    Vu dans Avec juste de l'eau !

    La voix

    Deux plantes bonnes pour les bronches en hiver peuvent être utilisées, en tisane ou en sirop, par les chanteurs et comédiens pour éclaircir leur voix : la Bourrache et la Capillaire de Montpellier.

    _____

    (Les soins de la voix - Éclaircir la voix)

     

    Angine – Aphonie – Laryngite – Maux de gorge

    Capillothérapie de Salmanoff

    • Compresse froide autour du cou.
    • Séance : 20 minutes.
    • Soulagement immédiat garanti.

    __________

    Vu dans Avec juste de l'eau !

     

    La voix éclaircie

    Deux plantes bonnes pour les bronches en hiver peuvent être utilisées, en tisane ou en sirop, par les chanteurs et comédiens pour éclaircir leur voix : la Bourrache et la Capillaire de Montpellier.

    1. Bourrache

    Info Soins de la voix   La bourrache (Borago officinalis) est utilisée (plante entière mais surtout les sommités fleuries) toutes les fois où il est utile de provoquer la sueur et de stimuler les fonctions des reins (diurétique), en cas de rhumatismes, refroidissement, rhume, bronchitebéchique (guérit la toux)

    Son originalité réside dans le fait que ses propriétés évoluent avec le temps. Ainsi, la jeune plantule riche en mucilages est émolliente (relâche et détend les tissus en cas d'inflammation) et cicatrisante. Avec la maturation des fruits, la plante se concentre en sels de potassium et peut jouer son rôle dépuratif. 

    Attention : les tiges feuillées de la bourrache renferment une petite quantité d’alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques dont l’utilisation prolongée est déconseillée (par contre l’huile de bourrache ne contient pas de pyrrolizidines)

    Toilette bronchique

    Une infusion qui dégage les bronches.

    • 20-40 g fleurs mondées / litre d'eau. Ne laissez pas infuser trop longtemps.

    Une décoction en usage interne

    • 40-60 g feuilles et jeunes tiges / litre d'eau.

    2. Capillaire de Montpellier

    Info Soins de la voix   La capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris), ou « cheveux de Vénus », citée dans la liste des plantes utilisées en phytothérapie pour les problèmes de voies respiratoires, entre dans la composition du « sirop de capillaire », autrefois utilisé pour ses vertus pectorales (pour la poitrine) mais aussi pour réaliser des boissons (« bavaroises ») à base d'infusion de thé ou de café ou de chocolat, additionnée de lait et de sirop de capillaire.

    Vous prendrez ce dernier en cas de toux, bronchite, catarrhe des voies respiratoires… dès lors que vous avez une affection de poitrine, chronique ou récente... à raison de plusieurs cuillerées à café par jour.
    À savoir : la capillaire du Canada (Adiantum pedatum) a exactement les mêmes effets.

     

    Sirop de capillaire

    • 2 grosses poignées de capillaire
    • 7 dl eau
    • 400 g sucre
    • Rincez les feuilles de capillaire et les mettez-les dans une casserole large.
    • Ajoutez l'eau, qui doit juste recouvrir les feuilles et portez à ébullition.
    • Laissez cuire 15 minutes, puis coupez le feu et laissez infuser environ une heure.
    • Retirez les feuilles, passez et ajoutez le sucre.
    • Faites cuire 15 minutes pour réduire à 5 décilitres.
    • Laissez refroidir un peu, mettez dans une bouteille en verre.
    • Conservez au réfrigérateur et consommez en quelques semaines.

    _____

    Source : Sirop de capillaire (www.tf79.ch)

    Vu dans Chants & Sons et Apnée

    Voir une autre recette sur Rustica

    Voir aussi le pdf de Yantra Sirop de Capillaire

     

    ____________________

    Sources

    Voir des documents divers de Yantra

     

    Le miel thérapeute

    Voir des liens externes

     

     

     

    haut de page