• Cuisine : recettes végétariennes 2

    Page en construction

    Recettes végétariennes 2

    Cuisine : recettes végétariennes

     

    Voir (liens externes)

    Végan : comment manger équilibré [archive]

    Galettes végan et gourmandes (Vegan Pratique)

     

    Voir aussi

    Carnée vs végétarienne

    Pré- Pro- biotiques

    ALIMENTATION

    Au menu

    Abricot

    Bounty maison

    Châtaignes !

    Compotes

    Crème de poire pleine de surprise

    Crêpes de courgettes soufflées

    Flocons d'avoine

    Noisette fraîche

    Pain au lupin

    Pain perdu

    Pancakes

    Steaks de lentilles

    X

    X

    X

    X

    X

    [http://yantra.eklablog.com/cuisine-recettes-vegetariennes-1-p1278838]

    X

    X

    X

    X

    X

     

    Abricot

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    De juin à août, l'abricot est un as du bêta-carotène ! Ce pigment antioxydant retarde le vieillissement cellulaire et protègerait du cancer de l’œsophage.

    L’abricot contient de la pectine, une fibre qui réduit le taux sanguin de mauvais cholestérol (LDL). Modérément sucré, 7,2 %, il n’apporte que 45 kcal pour 100g (2 abricots).

    Une fois cueilli, l'abricot ne mûrit plus. À l’achat, il doit avoir une texture souple (ni trop molle, ni trop ferme) et être parfumé. Il perd vite de sa saveur au cours de la conservation, qui ne doit pas durer plus de 2 à 3 jours.

    • Facile à manger, l'abricot est parfait pour les pique-niques ou en balades.
    • En compote, coulis, tarte ou confiture, relevé de vanille, de romarin ou d’amandes effilées, la cuisson n’altère quasiment pas ses qualités, le bêta-carotène étant stable à la chaleur

     

    À lire : Vrai/faux : que savez-vous sur l'abricot (Notre-tems)

    Voir aussi Les petites fraîcheurs de l'été 

    retour au menu

     

    Bounty maison

    0-brouillon Cuisine Recettes & Collections diverses

    « Les Bounty, quel délice ! Ce goût de coco enrobé de chocolat, qui peut lui résister ? » (Comment-économiser)

    Ingrédients

    • 100 g de lait concentré sucré
    • 100 g de chocolat noir (ou au lait)
    • 70 g de noix de coco râpée
    • 1 c.à s. d'huile neutre (colza, tournesol, maïs)

    Préparation

    • Mélangez la noix de coco avec le lait concentré sucré.
    • Mettez ce mélange au réfrigérateur pendant 2 h.
    • Formez ensuite des barres à partir de ce mélange durci, de 2 cm x 7 cm et 1 cm d'épaisseur. Pour cela,
      • soit vous découpez à la main,
      • soit vous avez déjà fait refroidir le mélange dans un moule en silicone en forme de barres.
    • Mettez au congélateur pendant ½ h.
    • Faites fondre le chocolat au bain-marie.
    • Dès que le chocolat est bien lisse et totalement fondu, retirez-le du feu.
    • Ajoutez l'huile neutre en remuant bien.
    • Trempez les barres une par une dans le chocolat fondu avant qu'il ne refroidisse.
    • Laissez égoutter sur une grille puis remettez au réfrigérateur le temps que le chocolat durcisse.

    retour au menu

     

    Châtaignes !

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    « Pour remplacer les laitages pas de soja s'il vous plaît ! Plusieurs études ont démontré que c'est un perturbateur endocrinien (influence les hormones) et quand on sait que le soja vient en grande partie du Brésil qui le traite au glyphosate c'est bof bof ! » (Semper Rose)

    Les laits végétaux sont nombreux... Lait d'amande, d'avoine, d'orge... de châtaigne. Cette dernière remplace aisément les bananes pour texturer une pâte à tartiner, un gâteau.

    Elle contient 

    • des glucides, des lipides, des protéines, des fibres
    • des vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12)
    • des vitamines CD et E
    • du fer, magnésium, phosphore, potassium, cuivre, iode, manganèse, sélénium et zinc.

    Recette la plus simple

    • 1 demi-boîte de purée de châtaignes
    • 1 litre ou plus d'eau
    • Brassez le tout à pleine puissance dans un blender.
    • Se conserve 4/5 jours réfrigéré.

    Petit-déjeuner ou dessert ?

    « Pour faire un bon petit-déjeuner ou pour un dessert copieux voici une recette très simple sans laitage, sans gluten, sans sucre blanc. C'est bon... » (Semper Rose) :

    • prenez un peu de purée de châtaigne (voir) tiédie,
    • mélangez avec des fruits de saison (en hiver, il est possible d'utiliser des fruits surgelés)
    • et de la purée de dattes *.

    Optionnel. Vous pouvez agrémenter le tout de graines ou oléagineux.

    * "je propose une recette, mais chacun, chacune peut se l'approprier" (Semper Rose) :

    • la purée de dattes bio a l'avantage d'avoir des qualités gustatives et la datte est riche en vitamines (intéressant surtout en hiver !) ;

    une idée vue dans Palmiers :

    • mélangez des flocons d’avoine, des raisins secs, des dattes tranchées avec les noix de votre choix (amandes effilées, cajou, noisette, etc.) et de la poudre de coco ;
    • servez ce mélange sec au petit déjeuner, en lui ajoutant un peu d’eau et des morceaux de fruits frais ;
    • pour ceux, aux dents très sensibles, qui ont choisi d'arrêter le sucre blanc - mais qui aiment le goût sucré ! - la stévia, ou le xylitol bio sont acceptables ;
    • pour les autres, pourquoi pas le miel ou le sirop d'érable ?

     

    Voir :

    Biscuits d’automne

    Délices de châtaigne (Florence Laporte)

    Le châtaignier Castanea sativa ([Books of] Dante)

    Le livret des cueillettes (pdf)

    Le pouvoir thérapeutique des Arbres

    Lexique Botanique-Phyto-Condiments

    Ses plantes préférées (Hildegarde) 

    retour au menu

     

    Compotes

    grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Si la plus connue et consommée reste la compote de pommes, ses cousines à la banane (toute l'année), à la mirabelle ou aux fraises (à la belle saison) ou encore aux fruits mélangés, ne sont pas en reste. Pour le goûter, en dessert ou même pour accompagner des mets salés en apéritif (à l'instar du chutney), la compote s'adapte à toutes nos envies.

    Voir Épices : Cuisine et recettes (chutney p.14)

    Réussir sa compote de pommes

    • Sélectionnez vos fruits, lavez-les, épluchez-les et retirez le cœur et les pépins.
    • Coupez-les en quatre ou en huit.
    • Dans une casserole, ajoutez les pommes, un peu de sucre (de la cannelle) et un fond d’eau.
    • Couvrez et faites cuire une vingtaine de minutes, en remuant de temps en temps.

    Astuces

    Pour donner une texture lisse à la compote, passez-la au moulin à légumes.

    Si vous employez un mixer, commencez par mettre de côté l'eau, puis ajoutez-la jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.

    Sinon écrasez à la fourchette pour garder des morceaux. Vous pourrez alors en garnir le fond d'une tarte aux pommes pour un dessert fondant à souhaits.

    Des recettes variées aux quatre saisons

    1. Quand vient la fin de l’été, faites-vous plaisir avec les fruits de saison et la fameuse compote pomme-mirabelle.

    Tentez aussi la compote à la prune, à la mûre, ou à la figue.

    2. Durant l’automne, tournez-vous vers des recettes épicées, avec pomme et/ou poire assorties à de la cannelle, du gingembre, de l’anis.

    3. En hiver, c’est le temps de compotes d’agrumes, avec de l’orange ou du citron.

    Préparez aussi des compotes aux oignons pour accompagner les fêtes de fin d’année...

    4. Pour le retour du printemps puis de l’été, profitez de beaux fruits juteux, avec les fraises, les framboises puis les autres fruits rouges (groseilles, cassis...)

    C’est aussi l’occasion de préparer une compote à la rhubarbe ou aux “fruits jaunes” (pêche, abricot…)

    Voir

    1. Fin d'été : Ronces Mûriers (Mûre, fruit de la Ronce - Framboise - Mûre, fruit du Mûrier)

    2. Automne : Fruits d'été, j'en fais de la compote ! (Cuisine AZ)

    3. Hiver : Oranges Mandarine Pamplemousse

    4. Retour du printemps... Baies et petits fruits :

    Baies rouges noires 4. (Fraises - Potentilles)

    Baies rouges noires 3. (Groseilles - Cassis + Rue, rutine)

    Recettes avec des petits fruits rouges

    Général :

    Le livret des cueillettes

    Périodes de collecte (tableau récapitulatif)

    Préparez des compotées de légumes

    • ... pour les déguster en accompagnement ou à tartiner à l’apéritif
    • Compote de poivrons, poireaux, endives, et même oignons (voir plus haut)...

    Conservation de la compote

    Une fois refroidie, rangez la compote au réfrigérateur.

    Pour une meilleure conservation placez-la dans un contenant hermétique en verre. Ainsi, elle se conserve 4 - 5 jours.

    Si vous voulez la garder plus longtemps, stérilisez le contenant au préalable, comme pour les confitures. Elle se conserve alors plusieurs mois, jusqu’à ouverture.

    retour au menu

     

    Crème de poire pleine de surprises (Végan)

    0-brouillon Cuisine Recettes & Collections diverses

    Une recette originale des "Gourmandes Astucieuses" 

    « Comment faire une crème de fruit sans crème ? En utilisant des noisettes et un petit ingrédient en plus... » 

    Ingrédients

    • 3 poires
    • 80 g de chocolat noir à 85 % de cacao bio
    • 30 g de sucre de fleur de coco bio (à défaut du sucre complet)
    • 50 g de noisettes décortiquées
    • ½ c. à c. d'agar-agar bio

    Préparation

    • Lavez les poires et détaillez-les grossièrement en cubes ; gardez la peau, qui va cuire et sera tendre.
    • Faites cuire à feu doux dans une casserole, pendant une quinzaine de minutes.
    • Pendant ce temps, torréfiez les noisettes dans une autre casserole, pendant 5 minutes. Laissez refroidir.
    • Puis préparez un caramel : dans une troisième casserole, mettez le sucre et 1 filet d'eau. Laissez cuire jusqu'à la formation du caramel.
      • Remarque : le caramel prendra une couleur comme s'il était brûlé ! C'est juste l'utilisation du sucre complet...
    • Répartissez le caramel dans 2 plats à gratin.
    • Une fois les noisettes refroidies, mixez-les dans un moulin à café électrique, pour qu'elles forment une sorte de crème, mais conservez-en une bonne dizaine pour la fin.
    • Ajoutez les noisettes mixées aux poires qui doivent être prêtes. Fouettez l'ensemble et écrasez les poires, pendant 5 minutes.
    • Ajoutez l'agar-agar. Continuez de fouetter, pendant 2 minutes, pour que l'agar-agar fasse son effet et durcissent les poires aux noisettes... Voici la crème !
    • Répartissez ce mélange dans les 2 plats, laissez refroidir et entreposez au réfrigérateur, pendant au moins 1 heure. La crème doit être bien froide.
    • Passé ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie.
    • Versez-le sur les crèmes, qu'il les les recouvre totalement.
    • Laissez refroidir pour que la couche de chocolat forme une croûte craquante.
    • Une fois bien froide, broyez le reste des noisettes dans un petit mortier.
    • Déposez-les sur les crèmes : elles apporteront du croquant à l'ensemble.

    « J'ai cassé la croûte de chocolat avec la pointe d'un couteau. Un peu trop épais pour la casser à la cuillère... Elle est bien craquante... Le caramel ressort... et la crème de poire est bien crémeuse ! Une vraie réussite, à part la croûte de chocolat un peu trop épaisse... ;-) »

    Astuce pour une solution de remplacement : vous pouvez utiliser un autre fruit comme des pommes ou des coings.

    Voir Les coings au four

    retour au menu

     

    Crêpes de courgettes soufflées

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    "Moyen" en calories. Avec œufs et fromage.

    La courgette fait partie des "légumes du soleil". Importée depuis le Mexique au XIXe siècle, elle a vite trouvé sa place, crue ou cuite, dans la cuisine méditerranéenne et méridionale.

    De mai à septembre, très faible en calories (20kcal / 100g cuit), la courgette est riche en vitamines B9 et C, en fibres, en potassium et en magnésium.
    De plus, elle est très digeste, pour petits et grands.

    Attention, gorgée d'eau, la courgette peut vite détremper vos cakes et tartes ; ne la laissez surtout pas dans un récipient d'eau... (vu dans ÉTÉ)

    Avec leur texture parfaite, craquantes à l’extérieur mais fondantes à l’intérieur, ces crêpes soufflées aux courgettes pourraient bien devenir une recette incontournable des déjeuners sur le pouce ! (Femme-actuelle)

    Ingrédients pour 4 personnes

    • 2 petites courgettes
    • 1 oignon
    • 1 gousse d'ail
    • 3 œufs
    • 3 c. à s. de farine
    • 4 branches de persil
    • 150 g de gruyère (ou de comté) râpé ou non
    • Huile d'olive
    • Sel, poivre

    Préparation

    • Râpez les courgettes (avec une râpe manuelle utilisez le trou de gros diamètre, le petit risquerait de faire de la purée) et placez-les dans un grand saladier.
    • Râpez également le fromage s'il ne l'est pas.
    • Pelez et coupez en petits dés l'oignon et l'ail.
    • Éliminez les branches du persil pour ne conserver que les feuilles, que vous ciselez.
    • Ajoutez l'ensemble aux courgettes râpées. Salez, poivrez.
    • Ajoutez un œuf entier à la préparation, versez la farine et mélangez bien le tout.
    • Séparez les blancs des jaunes des 2 œufs restants.
      • Ajoutez les jaunes à la préparation.
      • Faites monter les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel) avant de les incorporer à la préparation.
    • Mélangez délicatement pour ne pas “casser” les blancs, ce qui ferait "retomber" la préparation.
    • Faites chauffer une poêle avec un peu d'huile d'olive. Lorsqu'elle est très chaude, versez la valeur d'une louche (ou d'une grosse c. à s.) de préparation, en lui donnant une forme ronde, comme une galette.
      • Selon la taille de votre poêle, vous pouvez ainsi former 1 ou plusieurs galettes.
    • Laissez cuire 5 minutes d’un côté, puis retournez (avec une spatule) pour encore 5 minutes de cuisson.
    • Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

    Astuce

    Réservez les galettes cuites entre deux assiettes creuses pendant que vous cuisez les suivantes, afin de les garder au chaud.

    Voir :

    Crêpes simplissimes

    Crêpes sucrées et salées (vegan-pratique.fr)

    retour au menu

     

    Flocons d'avoine

    Les "céréales" pour petit-déjeuner ne sont pas inoffensives comme leurs couleurs joyeuses et joyeuses et les jouets à l’intérieur de la boîte pourraient le suggérer...

    En fait, ils contiennent du sucre, des colorants artificiels, des agents de conservation, des produits à base d’OGM... et ils sont souvent dépouillés des éléments nutritifs qu’ils avaient avant leur transformation. Essayez plutôt...

    • des flocons d’avoine avec des fruits frais ou séchés.

    C’est délicieux et c’est bon pour vous !

    Voir Ingrédients à éviter

    retour au menu

     

    Noisette fraîche

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    L'écureuil d'Edwin et son seau de noisettes

    Disponible de septembre à octobre, parmi ses atouts nutritionnels, la noisette aide à réguler la tension artérielle grâce à ses minéraux, potassium, calcium et magnésium.

    Riche en fibres et en protéines, elle procure une excellente satiété. Elle est constituée pour moitié de graisses insaturées, qui font baisser le mauvais cholestérol (LDL).

    L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) recommande de consommer une poignée quotidienne de fruits à coque (alterner avec l’amande, la noix ou la pistache).

    Commercialisée dans son enveloppe verte, pour juger de sa fraîcheur, la noisette ne doit faire aucun bruit lorsqu’elle est secouée. Elle se conserve plusieurs semaines à température ambiante en l’absence d’humidité.

    • Grossièrement concassée, la noisette agrémente potages, salades, compotes, fromages blancs et salades de fruits.
    • Elle remplace avantageusement la chapelure pour cuisiner une escalope ou un poisson pané.

     

    Voir Les petites fraîcheurs de l'été

    retour au menu

     

    Pain au lupin/sans gluten

    0-brouillon Cuisine Recettes & Collections diverses

    « Le lupin est riche en protéines, à hauteur de 39%. Il contient aussi des minéraux, des vitamines, A, B et C et des acides aminés. Il a un fort pouvoir rassasiant.

    Le pain au lupin a la consistance d'un pain allemand, un peu moelleux à l'intérieur. J'ai mis un petit récipient d'eau dans le four pour la cuisson. Il peut être consommé avec des pâtés et autres préparations, salées de préférence.

    Ingrédients

    • 8 c. à s. de maïzena
    • 4 c. à s. de farine de châtaigne
    • 1 c. à c. de gomme de guar
    • 1 pot (320 g) de graines de lupin écossées

    Remarque : il est difficile de trouver de la farine de lupin, c'est pour cette raison que j'ai choisi cette option.

    • De la levure de boulanger

    Remarque : si vous prenez de la levure sèche, la dissoudre dans de l'eau tiède.

    Préparation

    • Les graines de lupin étant salées, rincez-les bien plusieurs fois et n'ajoutez pas de sel dans la préparation.
    • Une fois écossées et réduites en poudre, ajoutez les autres farines.
    • Mélangez bien et pétrissez.
    • Déposez la pâte dans un moule ou sur une plaque de cuisson.

    Astuce : pour la pousse de la pâte, placez le récipient couvert sur un radiateur.

    retour au menu

    Pain sans gluten : voir Céréales

     

    Pain perdu

    Au goûter ou en dessert, difficile de résister au pain perdu ! Qui peut être consommé selon vos préférences : avec une pâte à tartiner, de la confiture, du sirop...

    Le pain perdu n'est pas typiquement français, il se mange un peu partout dans le Monde. Au Canada, le pain perdu est appelé "pain doré", tandis que nos voisins anglais le surnomment "French toast". En Espagne, il est nommé "torrija" et est particulièrement apprécié !

    À l’origine, le pain perdu est une recette économique puisqu’elle permet d’utiliser du pain rassis (voire de la brioche), donc d’éviter de jeter. Le pain est coupé en tranches, puis "poché" dans un mélange de lait et d’œufs battus avant d’être cuit au four ou à la poêle, dans du beurre.

    Quelques astuces pour un pain perdu toujours réussi

    • Ne laissez pas tremper les tranches de pain dans le mélange de lait et d’œufs trop longtemps. Il s’agit juste de les imbiber légèrement, sinon votre pain va trop gonfler à la cuisson !
    • Utilisez du beurre clarifié pour faire cuire les tranches de pain ou de brioche, il permet une cuisson uniforme et ne brûle pas.

    Le beurre clarifié est un beurre fondu duquel on a ôté écume et dépôt blanchâtre. C’est un beurre sans impureté. Faites fondre le beurre à feu doux et retirez le petit-lait qui se forme à la surface avec une écumoire. À conserver au frais pendant trois semaines.

    Ces petits réglages effectués, lancez-vous maintenant dans la préparation de pain perdu grâce à la recette de Christophe Michalak en vidéo sur Femme Actuelle.

    Découvrez aussi les recettes de pain perdu de Femme Actuelle, ce basique si bien apprécié !

     

    Voir Pain d'épices

    retour au menu


    Pancakes

    Cette recette de pancakes convient autant aux végétariens qu'aux végétaliens. C'est le plein de protéines au petit-déjeuner qui peut-être adapté au déjeuner (repas du midi).

    Les flocons d'avoine sont riches en fibres qui vont vous permettre d'être rapidement à satiété et de vous apporter de l'énergie sur du long terme. Ainsi vous n'aurez pas de petit creux en milieu de matinée ! Ces fibres permettent également de stimuler le transit intestinal et de lutter contre les ballonnements.

    Ingrédients pour 15 à 20 pancakes environ

    • 130 g de flocons d'avoine
    • 3 œufs ; végétaliens, remplacez par 20 g (ou 6 c. à c.) de graines de Chia.
    • 1 c. à s. d'huile végétale ; si vous utilisez des graines de Chia, évitez d'ajouter de l'huile, elles sont naturellement riches en lipides.
    • 50 cl d'eau ou de l'eau végétalisée d'avoine ou d'amande ; voir aussi châtaignes !

    Ustensiles

    • Un saladier
    • Une crêpière, une (mini) poêle ou un appareil "spécial pancakes"
    • Une louche
    • Une spatule en bois
    • Une maryse

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    • Incorporez tous les ingrédients, dans l'ordre indiqué ci-dessus. Mélangez bien !
    • Attendez que les flocons d'avoines aient bien assimilé tous les liquides.
    • L'appareil doit se situer entre la pâte à pain et la pâte à gâteau, ni trop compacte, ni trop liquide.
    • Suivant le résultat désiré, vous pouvez soit :
      • Ajouter de l'eau
      • Ajouter des flocons d'avoine
    • Pendant ce temps, mettez votre poêle ou crêpière à chauffer (sans ajout de gras si possible)
    • Selon le format de la poêle, réalisez 3 pancakes de 8 à 10 cm de diamètre, avec le dos de la louche.
    • Retirez du feu et dégustez avec l'accompagnement de votre choix.

    Bon, appétit !

    Au petit-déjeuner au lieu de garnir les pancakes d'une pâte à tartiner du commerce riche en sucre, gras, huile de palme, préférez un filet de sirop d'érable, des fruits frais ou un coulis de fruits.

    Au déjeuner en version salée, ils peuvent aisément remplacer le pain.

    Façon mini sandwich avec de la salade, des tomates pour un repas équilibré.

    Contenant des protéines, il est conseillé de ne pas en manger le soir, en toute logique.

    retour au menu

     

    Steaks de lentilles

    Cuisine : recettes végétariennes 2

    « Très bien aussi avec des pois chiches * » (Semper Rose)

    Pour 2 steaks végétaux

    • 1 boîte de lentilles (ou pois chiches)
    • 1 oignon
    • 1 tête d'ail
    • Quelques feuilles de blettes
    • Purée d'amandes
    • 1 c. à s. de farine de petit épeautre (ou maïzena pour les intolérants au gluten)
    • 1 c. à s. de flocons d'avoine pour paner.
    • 1 branche de thym
    • Huile d'olive
    • Sel, poivre

    Préparation

    • Hachez l'oignon, l'ail et grossièrement les lentilles et blettes.
    • Mélangez avec la purée d'amande et la cuiller de farine.
    • Formez des galettes, envelopper de flocons d'avoine pour paner les steaks.
    • À servir avec des légumes : courgettes, carottes, panais etc.

     

    * Voir :

    Ingrédients de l'houmous

    Le houmous en bocal

    Voir aussi Ces aliments qui peuvent remplacer la viande

    retour au menu