• 2-Capitulaire De Villis

    Page créée fin avril 2022

    Capitulaire De Villis

    fin VIIIe ou début IXe siècle

    ''Capitulare de Villis vel curtis imperii'' Chapitre LXX (70)

     

    Le capitulaire De Villis ou plus exactement le Capitulare de villis vel curtis imperii (ou imperialibus) est un acte législatif datant de la fin du VIIIe siècle ou du début du IXe siècle1.

    __________

    1. Benjamin Guérard "Explication du capitulaire de Villis [premier article]" Bibliothèque de l'école des chartes, vol. 14, no 1,‎ 1853, p. 201–247 (DOI 10.3406/bec.1853.445132 [archive]

    Voir aussi 

    À propos de réceptuaires (Euphraise Euphrasia)

    Monographie (Lexique "phyto-médical")

    Charlemagne (748 ? - 814) y édicte à l'intention des villici, les gouverneurs de ses domaines (villæ, villis), un certain nombre d'ordres ou de recommandations – par exemple des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux, etc. – qui pourront être contrôlés par les missi dominici ("les envoyés du maître")1.

    __________

    1. Voir aussi Les rois « fainéants » (639-751)

    Cette véritable somme technique d'une quarantaine de pages, n'a pu être écrite in extenso par Charlemagne mais reflète sa volonté politique, économique et culturelle. Cependant on pense qu'il aurait pu participer à certains articles comme la vénerie ou la fauconnerie.

    Ce texte, qui s'intéresse et décrit minutieusement mille choses et activités (les métiers, les tissus, la chasse, la boucherie, la médecine, la botanique, l'agriculture, l'alimentation, mais aussi l'autorité dévolue à la reine, l'enseignement et la création d'écoles, etc.), n'a pas pu de toute évidence être écrit par un seul homme mais par une équipe complète. C'est une œuvre collective.

    Calendrier des activités par saison, Carolingiens IXe siècle

    Pour tenter d'attribuer une paternité à ce capitulaire, il ne reste que les érudits, les savants de l'époque1 au premier rang desquels arrivent les moines. Ce pourrait être, pour sa plus grande partie, l'œuvre de l'un des grands scribes de Charlemagne, peut-être Alcuin.

    __________

    1. La renaissance carolingienne (ou réforme carolingienne) est une période de renouveau de la culture et des études en Occident sous les empereurs carolingiens, aux VIIIe et IXe siècles. Sous Charlemagne (768-814), Louis le Pieux (814-840) et Charles le Chauve (843-877) principalement, des progrès sensibles sont effectués dans le monde des écoles chrétiennes, tandis que la cour attire des lettrés influents, dont Alcuin, Éginhard, Raban Maur, Dungal ou Jean Scot Érigène.

    > Lire la suite dans l'« article de qualité » de Wikipédia

    Voir aussi Les rois « fainéants » (639-751)

    L'article 70

    Bien qu'identifier précisément les espèces sélectionnées ne soit pas toujours aisé, la longue énumération des 94 plantes (73 herbes, 16 arbres fruitiers, 5 plantes textiles et tinctoriales) que les domaines royaux se doivent de cultiver, contenue dans les chapitres 43, 62, et surtout 70, donne de précieuses indications sur les fruits et légumes cultivés à l'époque en Europe Occidentale.

    Source Wikipédia

    Quelques plantes dont la culture est recommandée dans le Capitulaire De Villis

    Asaret Asarum. L'asaret est mentionné à l'art.70 du Capitulaire De Villis édicté par Charlemagne en tant que l'une des 94 plantes que les domaines royaux se doivent de cultiver.

    Bardane Arctium. Dans le Capitulaire De Villis, la bardane fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne.

    Cataire Nepeta cataria. La cataire fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le Capitulaire De Villis.

    Chicorées Cichorium. Les chicorées font partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le Capitulaire De Villis.

    Moutarde blanche Sinapis alba (ou Sénevé). La moutarde blanche est commune en France, dans les champs et au bord des chemins, citée dans le Capitulaire De Villis parmi les plantes potagères et condimentaires recommandées.

     

    ____________________

    Voir aussi

    Albert le Grand v.1200-1280 (Un symbole maçonnique)

    De la bonne fame à la grand-mère

    Hildegarde de Bingen (1098-1179)

    L'École de Salerne IXe siècle - 1811

    Plantes médicinales de Köhler 1887 Köhler’s Medizinal Pflanzen, un rare guide médicinal allemand

     

    Chiffres romains

    Convertisseur des chiffres romains (iNFO-GRECE.COM)

    Numération romaine (Wikipédia)

    Voir aussi Poids & Mesures

     

     

     

    haut de page