• Œil : les nutriments

     

    Pause diététique

     

    À la fois bienfaisants et dangereux, l'oxygène - O2 - et la lumière sont à la base de toute vie végétale et animale.

    Sans ces deux éléments, l'homme n'existerait pas...

     

    Voir Yeux aux petits soins (3) : L'oxygène et la lumière

    Les produits chimiques, naturels ou non, capables de neutraliser les radicaux libres, sont appelés des anti-oxydants. Fort heureusement, notre corps fabrique ses propres anti-oxydants pour capturer les radicaux libres.

    L'organisme peut aussi compter sur l'apport d'anti-oxydants naturels. Certains sont des nutriments essentiels bien connus comme les vitamines A C et E.

    D'autres, comme les bioflavonoïdes, anthocyanidines, caroténoïdes (voir plus bas), parmi des centaines de nutriments, bien qu'ils ne soient pas considérés comme "essentiels", sont de très puissants antiradicalaires.

    À noter que les aliments frits ou "brûlés", en particulier, les matières grasses hydrogénées et l'alcool, compromettent notre protection anti-oxydante.

    Lire La puissance de la couleur rose (Santé-Informations, juin 2004 - format jpg)
    Voir aussi la page : Couleurs (thérapies)

     

    L'équilibre entre la prise d'anti-oxydants et notre exposition aux radicaux libres peut faire toute le différence entre une vie longue en bonne santé et une vie plus courte avec un état de santé détérioré...

     

    Zoom sur un quatuor

    1. Plante des champs et des coteaux, la carotteDaucus Carota – est cultivée depuis plus de 3 000 ans (présente en Europe depuis la Renaissance) pour sa racine dans un but alimentaire.
    De vieux adages lui donnent la réputation de rendre aimable, de donner les joues (et les cuisses) roses, de stopper les diarrhées des nourrissons, d'aider la vision nocturne

    Source exceptionnelle de vitamines C, B1, B2, PP (B3), B5, son intérêt en phytothérapie est dû à sa richesse en une précieuse substance : le (bêta) β-carotène, une provitamine A transformée dans l'organisme en vitamine A en fonction de ses besoins (pas de risque d'hypervitaminose).

    Voir plus bas : Lexique "nutritif"

    Vitamine de santé et de beauté pour la peau, le β-carotène assure une meilleure protection des cellules de l'épiderme contre le vieillissement (résistance contre les agressions des UV renforcée), prépare à l'exposition au soleil, facilite le bronzage, prévient les allergies solaires (production de mélanine augmentée).

    On a pu démontrer qu'une carence en vitamine A
    entraîne rapidement une "héméralopie" ou cécité crépusculaire

    En effet,

    la carotte a la réputation d'améliorer la vision crépusculaire et également d'augmenter l'acuité visuelle

     

    Par ailleurs, la carotte est utile en période de croissance (assimilation des protéines et constitution des tissus favorisées).

    Sa richesse en fibres lui confère une action régulatrice sur la digestion (cuite).

     

    2. Les myrtilles sont des fruits de diverses espèces du genre Vaccinium (famille des Ericaceae), sous-arbrisseaux communs des sous-bois de nos régions montagneuses.

    Ces baies noires bleutées se ramassent à la fin de l'été à l'aide d'un "peigne".

    La myrtille, connue pour les confitures et les pâtisseries confectionnées avec sa pulpe, est aussi réputée pour ses vertus toniques (vins, produits de distillation).

    Elle est utilisée comme colorant textile bleu pour la laine.

    Les tanins présents dans cette baie ont une action anti-diarrhéique et antibactérienne intestinale, un effet bénéfique sur les douleurs et les spasmes digestifs et intestinaux.

    Les anthocyanidines tonifient la circulation veineuse et capillaire au niveau de l'œil -ainsi que
    la circulation générale- et ont une action protectrice anti-oxydante sur le cristallin et la rétine

    Voir plus haut : Pause diététique
    Voir plus bas : Lexique "nutritif"

    Durant la seconde guerre mondiale, les pilotes de bombardiers britanniques remarquèrent que leur vision nocturne s'améliorait après avoir consommé de la confiture de myrtilles !

    Sa richesse en carotène et la nature de ses pigments anthocyaniques, confèrent à la myrtille un effet favorable dans la vision nocturne en favorisant la régénération du pourpre rétinien.

    Cela permet de récupérer facilement après une journée de surmenage et contribue à la sécurité de ceux qui conduisent la nuit…

     

    3. Les pigments bleus ou pourpres des baies du cassis sont, tout comme les baies du myrtillier, naturellement riches en anthocyanosides, reconnus pour leur action bénéfique sur la vision nocturne et l'adaptation de l'œil à de faibles luminosités.

    En cas de baisse de la capacité de vision nocturne (nyctalopie), il est conseillé de manger des cassis mûrs.

    L'action protectrice des vaisseaux et de la rétine du cassis, mise en évidence par des études scientifiques, complète et renforce idéalement celle de la myrtille.

    Voir aussi plus bas à Lexique "nutritif" : vitamine C

    4. Le rôle des feuilles du ginkgo biloba, cet « arbre des centenaires » des Chinois, est d’aider et renforcer la micro-circulation au niveau des capillaires sanguins (du cerveau en particulier).

    Peut se rendre utile en cas de DMLA, cataracte

    Voir la fiche Œil : troubles et maladies

    Comme le cassis, il est aussi indiqué en association avec la myrtille (gélules)

     

     

    En bref

    Tous les fruits et légumes fortement colorés sont des alliés de vos yeux

    Faites également la part belle aux salades et crudités

    Sachez qu’un apport quotidien en antioxydants est indispensable [voir plus haut : Pause diététique]

     

     

    Lexique "nutritif"

    Vitamine A   Antioxydant
    Carotte * , légumes à feuilles vert-foncé, légumes et fruits oranges (courge, potiron, poivron, abricot, yam...) [* voir plus haut : Zoom sur un quatuor]
    Dans de nombreux produits d'origine animale : beurre, huile de poisson, œuf, abats...
      Une Igname est un nom vernaculaire désignant (en français) plusieurs espèces de plantes de la famille des Dioscoreaceae, cultivées dans toutes les régions tropicales du globe, dans un but alimentaire, pour leurs tubercules riches en amidon. Le terme désigne aussi le tubercule lui-même consommé comme légume-racine.
    En Amérique du Nord et au Québec, ce qu'on appelle igname est souvent en fait une patate douce *.
    « Igname » se traduit par yam en anglais. Cela vient d’une racine africaine nyam qui signifie « manger » et que l’on retrouve dans plusieurs langues africaines... et nos enfants ne disent-ils pas "miam !" à l'idée de manger quelque chose de bon ? ;-)

    Le yam véritable est un légume polyvalent. Il peut être cuit au barbecue, rôti, frit, grillé, bouilli, braisé, cuit à la vapeur... et, râpé, il fait partie des ingrédients de recette de dessert.
    L'une des grandes qualités culinaires des yams est la douceur, qui varie en fonction de leur taille et de leur couleur.
    Sources : Wikipédia (fr) Igname et
    * si vous lisez l'anglais rendez-vous chez Wikipedia (en) : Yam (vegetable)
    Carotène   Pigment de couleur orange (découvert en 1881 par Wachenroder) apparenté à la vitamine A. Il est important pour la photosynthèse.
    Il se présente majoritairement sous les formes α et β-carotène...
    Les carotènes sont aussi parfois appelés « pro-vitamine A », car c'est dans l'organisme qu'ils se transforment en « vitamine A »
    β-carotène    
    Carotte, chou frisé et épinard en sont les principales sources.
    Caroténoïdes   Par extension, on appelle « carotènes » l'ensemble des caroténoïdes qui ne sont pas oxygénés, comme le lycopène (etc.)
        Vitamine A et bêta-carotène (Passeport-santé.net)
         
    Astaxanthine   Pigment naturel caroténoïde rouge, synthétisé par une micro-algue : Hæmatococcus Pluvialis.
    Plusieurs études ont démontré que cet agent était capable de traverser la barrière hémato-cérébrale.
    On a également étudié les effets de cette substance et on considère qu'elle est bénéfique dans la prévention des lésions neuronales associées à la DMLA * 
    Peut-être l'antioxydant naturel le plus puissant découvert à ce jour (serait 550 fois plus puissant que la vitamine C !)
    * Voir la fiche Œil : troubles et maladies
    On le retrouve dans : saumon et autres poissons à chair rouge, langouste, homard, crevette... qui consomment cette algue (et... chez les flamants roses qui consomment les crevettes !)
     
    Lutéine   Une augmentation de la consommation de lutéine contribue à ralentir le vieillissement de l’œil, ainsi que la diminution des capacités visuelles qui l'accompagnent.
    et...    
    Zéaxanthine   Action protectrice sur la vision (entre autres bienfaits sur la santé)
         
        Lutéine et zéaxanthine sont les seul caroténoïdes, pigments naturels apparentés au β-carotène, retrouvés dans les tissus oculaires : ils se concentrent en majeurs partie dans la macula * et se retrouvent aussi, en quantité moindre, dans le cristallin *
    Leur association est essentielle pour protéger la rétine * en s'opposant aux radicaux libres générés par les rayons UV (étude clinique). Ils filtrent la quantité de lumière bleue toxique du soleil reçue par les photorécepteurs de la fovéa *.
    Propriété qui s'ajoute à leur effet antioxydant puissant : utilisation indiquée dans la DMLA en supplémentation alimentaire.
    Tous les antioxydants ne peuvent pas franchir les membranes rétiniennes (système de protection des yeux qui les préserve d'agents chimiques nocifs).
    Lutéine et zéaxanthine peuvent non seulement pénétrer les yeux, mais également jouer un rôle essentiel dans la fonction oculaire.
    * Voir l'a
    rticle : Petit lexique à l’œil
    Ces 2 nutriments ne pouvant être produits par l'organisme, l'alimentation en est la seule source (apport régulier).
    Ils sont principalement retrouvés dans : œuf (jaune), certains fruits/légumes jaunes-orangés (maïs, courge, piment, mandarine, orange, pêche...) et dans certains légumes à feuilles vert sombre : choux (frisé, de Bruxelles, brocoli...), épinard, courgette, petits pois, navet, laitue...
    Il faut compter jusqu'à 5 portions de fruits et légumes / jour pour en garantir un apport optimal.
         
    Vitamine B1   Thiamine - Benfothiamine *
    Céréales complètes, légumineuses, oléagineux, fruits secs.
    Vitamine B2   Riboflavine
    Laitages, poisson, céréales complètes, légumineuses, graines de tournesol, légumes à feuilles vertes, levure... 
        Les vitamines B1 et B2 sont particulièrement indiquées pour prévenir et traiter les troubles de la vision.
    * Toutefois, ce n'est pas n'importe quelle "B1" qui agit ainsi... Plutôt que de la classique thiamine, il convient de prendre de la benfothiamine, car cette molécule possède une structure qui lui permet de traverser aisément les membranes cellulaires et ainsi être beaucoup mieux absorbée que la thiamine. (Diet-info mars n° 179)
        Les vitamines B (Passeport-santé.net)
         
    Anthocyanidine,
    pigments anthocyaniques

    Voir plus haut : Myrtille
    à Zoom sur un quatuor
      Les anthocyanidines sont une sous-classe des flavonoïdes (au sens large), des pigments naturels responsables des couleurs variées des fleurs et des fruits, et représentent une source importante d'antioxydants dans notre alimentation.
    Leurs dérivés hétérosides (ou glycosides, molécules nées de la condensation d'oses au pouvoir sucrant et de substances non glucidiques) sont appelés anthocyanes, anthocyanosides ou encore anthocyanines.
         
    Vitamine B6   Nécessaire en cas de glaucome.
    Voir la fiche Œil : troubles et maladies
    Banane,chou, levure, son, germes de blé, poivre, bœuf...
        Vitamine B6 (Passeport-santé.net)
         
    Vitamine C   Antioxydant
    Cassis *, baies (d'églantier...), agrumes, choux (chou-fleur, brocoli...), tomate -lycopène-, pomme de terre, légumes verts à feuilles, persil, poivron, poivre vert...
    * La teneur en vitamine C des baies de cassis (de 100 à 300 mg/100 g) est 5 fois supérieure à celle de la groseille. On peut en faire d'excellentes confitures, des sirops, liqueurs, vins aromatiques...
    Voir aussi plus haut : Zoom sur un quatuor

     

    Le cassis est utilisé principalement par les industries de transformation (gelée, parfum...) ; on peut aussi en faire d'excellentes confitures, sirops, liqueurs, vins aromatiques...

     

    Le cassis est le fruit et, parfois, le nom vernaculaire de Ribes nigrum, arbrisseau de la famille des Grossulariacées originaire de l'Europe septentrionale, poussant spontanément dans les régions montagneuses et froides de la zone paléoarctique.
    Les cassis sont des baies le plus souvent noires formant des grappes, pulpeuses, à la peau lisse, fortement aromatiques, surmontées des restes des calices des fleurs dont ils sont issus.
    Le jus du cassis, aigrelet, est épais, tirant sur le violet.
    Il est riche en tanins, en arômes, en vitamine C2.

    Wikipédia

     
    Vitamine C (Passeport-santé.net)
    Quand-comment-pourquoi
    (Passeport-santé.net)

         
    Vitamine D
    Calcium
       
    Lumière naturelle.
    Laitages, légumes à feuilles vertes, brocoli, épinard, navet, tofu, germes de moutarde, sardine, hareng, huile de foie de morue...


    Tofu soyeux (Kinugoshi tōfu en japonais)

    C'est également la forme la plus basique du dòufu en Chine

      Le tofu ou fromage de soja est un aliment d'origine chinoise, issu du "caillage" du lait de soja. C'est une pâte blanche, molle, peu odorante et au goût plutôt neutre, constituant une base importante de l'alimentation asiatique. On l'obtient en ajoutant un agent coagulant au lait de soja ayant subi un traitement thermique. Ce coagulant peut être un sel comme du chlorure de magnésium (japonais nigari ou chinois lǔshuǐ) ou de calcium, du gypse (sulfate de calcium) ou alors un agent acide comme la glucono delta-lactone (GDL) ou du jus de citron. Le nigari est préféré au Japon, le sulfate de calcium en Chine alors que le chlorure de calcium l'est aux États-Unis. Composante importante de l'alimentation asiatique, le tofu existe sous de nombreuses formes (séché, fumé, en feuilles ou en blocs, poilu, aux herbes…). Il est très en vogue aujourd'hui dans les pays occidentaux notamment chez les végétariens et végétaliens. Il se cuisine seul, coupé en dés, frit ou en mélange dans des salades, dans la soupe ou émietté dans des galettes avec des légumes et des céréales. (Wikipédia)
        Vitamine D (Passeport-santé.net)
    Vitamine K (Passeport-santé.net)
    Allez-vous devenir un récif de corail ambulant ?
     (pdf)

    Lien pour vous procurer un complément efficace de vitamine K2 et vitamine D
        Voir aussi les pages Alimentation (Cuisines du monde) et Probiotiques (kimchi)
         
    Vitamine E   Antioxydant
    Céréales complètes (germes de blé...), oléagineux (amande, noisette, noix, noix du Brésil...), châtaigne, laitue, épinard, feuilles de navet, légumes à feuilles vertes, fenouil, concombre, avocat, certaines huiles végétales, mangue, myrtille, œuf...
      La noix du Brésil est le nom donné aux graines contenues dans la coque du fruit d'un arbre, le Noyer d’Amazonie (Bertholletia excelsa), plante sud-américaine de la famille des Lecythidaceae. Cet arbre pousse dans les régions subtropicales d'Amérique. La noix est principalement produite dans trois grands pays d'Amérique du Sud, à savoir Brésil, Pérou et Bolivie.
    On consomme l'amande sous sa forme entière, débarrassée de son enveloppe, principalement comme fruit sec. On peut aussi en extraire une huile alimentaire. (Wikipédia)
    ⇐ Ci-contre, noix du Brésil : amandes, graines et coque.
    Voir de plus près la photo
        Vitamine E (Passeport-santé.net)
         
    Chrome    
    Céréales complètes, noix, asperge, thym, poivre, champignons, levure, viande (poulet...)
         
    Cuivre    
    Haricots, pois, farines complètes, pruneau, huître, fruits de mer.
    Sélénium   Antioxydant
    Germes de blé, tomate -lycopène-, brocoli, oignon, ail, œuf, produits de la mer. 
    Zinc   Antioxydant
    Céréales complètes (pain, germes de blé...), maïs, riz complet, amande, noix (de Grenoble), lentilles, nectarine, levure, œuf, lait (en poudre), viandes (abats, bœuf), huître, poisson...
    À associer avec cuivre et sélénium.
      La noix de Grenoble est le nom d'une AOC fruitière.
    Au Québec, le terme « noix de Grenoble » réfère au fruit du Noyer (Juglans regia), sans tenir compte de son origine.
    L’aire géographique de l’AOC noix de Grenoble couvre 259 communes sur trois départements dont 183 en Isère (38), 47 dans la Drôme (26) et 29 en Savoie (73) principalement le long de la vallée de l’Isère.
    Les zones de plantations les plus denses se trouvent dans la basse vallée du Grésivaudan en aval de Grenoble, au pied du Vercors.
    Trois variétés sont autorisées : franquette, mayette, parisienne.
    Pour répondre aux normes de l’AOC Noix de Grenoble, la culture de ces noix se fait sur des sols légèrement acides à forte rétention en eau mais suffisamment filtrants, situés sur des terrains en zones collinaires, à des altitudes généralement inférieures à 600 m.
    (Wikipédia)
         
    Oméga 3   Souplesse des cellules
    Huiles (colza, lin), noix, huiles de poissons gras (sardine, maquereau...) 
         

    Voir...

    l'article Petit lexique à l’œil

    la fiche Œil : troubles et maladies

     

     

    Haut de page