• Animaux fantastiques

    Animaux fantastiques

     le fantastique à l'ancienne

    J'ai tardé pour réaliser cet article. C'est que, en plus d'avoir eu quelques soucis techniques avec d'anciens articles (liens rompus que j'ai dû restaurer, parfois imparfaitement ou provisoirement en attendant mieux - parer au plus pressé -, quelques mises en page qui ont "bougé"...), je suis dans une période où je me sens à la fois lasse et fâchée.

    Ce n'est pas le thème d'aujourd'hui qui me met dans cet état, bien au contraire ! mais la venue de ce Prince du Temps, charmant mais énervant, qui, frais sourire la fleur aux lèvres et avec la complicité de ses comparses les Cavaliers (fin avril) et les Saints de Glace (en mai), semble prendre un malin plaisir à concocter des farces souvent cruelles à Dame Nature.

    Et il ruine parfois le travail minutieux de cette principale pourvoyeuse de médecines de la Bonne Fame.

    Animaux fantastiques

    quand le petit bonhomme en bois
    évoque malgré lui un certain Pinocchio
    dans l'un de ses pires moments !

     

    Et le petit Bonhomme en Bois ne l'aime pas plus que ça, le printemps, qui rouille ses articulations et fait cloquer, boursoufler, bourgeonner sa peau de bois.
    Car il y a des bourgeons indésirables, si, si...

    Et il ne faut pas croire que l'eau "hydrate", reçue de l'extérieur : c'est même l'inverse, la peau mouillée laissée à l'air sans être essuyée se dessèche puis craquelle, pèle, démange...
    C'est l'une des raisons pour lesquelles il est fortement recommandé de bien s'essuyer corps et visage après une douche, que celle-ci vienne du robinet ou du ciel, ou un bain, chez soi ou à l'extérieur.

    Et puis cette poussière de pollens, un cocktail allergène pour les plus sensibles. Pendant des années, à cette époque, j'ai éprouvé des conjonctivites parfois très invalidantes. D'autres auront des crises d'asthme, de l'urticaire, des œdèmes, des douleurs...
    L'allergie choisit son mode d'expression en fonction des faiblesses de chacun.
    Bref, la pluie, la grêle, le vent... alors que les températures commencent à remonter et que quelques rayons de soleil nous font croire quelques minutes que le beau temps est arrivé... Puis... de nouveau la pluie, la grêle, le vent. Ça n'en finit pas, ces alternances. C'est éprouvant pour le corps et le moral.
    Le printemps est ainsi, à la fois agréable et tête à claques.

    « Si vous ressentez une grande fatigue en ce moment, non pas malade, mais juste à bout de tout, il y a de grandes chances pour que cet état d'être provienne d'une accumulation d'ondes malsaines qui se sont engrangées en vous durant les longs mois d'hiver que vous venez de traverser.
    Autrement dit
    vous subissez un excès de Yin (philosophie orientale du Yin/Yang [1])
    Très douillet à vivre quand il est bien équilibré, le Yin est accablant à haute dose. Il sème la déprime et nous rend franchement anxieux, sans parler des manques qu'il occasionne en nous retirant le pep nécessaire à la réalisation de nos objectifs.
    Ce qu'il faut en remède c'est d'instiller en soi une bonne dose de Yang pour contrebalancer l'effet malencontreux d'un excès de Yin. Parce que le Yang quand il est bien équilibré représente toutes les qualités associées aux réjouissances, à l'enthousiasme, autrement dit à un bonheur qui s'exprime ouvertement. En résultat, le yang nouvellement introduit en soi autorise un puissant regain de vitalité menant tout droit à un puissant regain de prospérité en tout domaine.
    Alors... Vive le Yang ! Vive le printemps ! Vive le renouveau !
    Pour récupérer votre allant naturel au cas où vous auriez du mal à reprendre pied après de longs mois d'hiver, je vous recommande, en plus de ce que peut vous conseiller votre médecin traitant, de viser aussi la source énergétique du problème. »

    C'est ce qu'écrit Sophie Merle dans sa newsletter du 03 avril passé. Cette praticienne professionnelle diplômée EFT (Emotional Freedom Techniques) et spécialiste de la "Psychologie énergétique" propose, bien sûr, pour contrer ces problèmes, une pratique de "protocole" de l'EFT [2]

     

    [1] Cliquez sur les mots en bleu pour activer une petite note explicative...

    [2] Voyez le Site officiel (en) de Gary Craig : "The Gold Standard for EFT" et celui de Sophie Merle : "Sophie MERLE - Psychologie énergétique" (fr)... en attendant d'aborder les principes de l'EFT dans un article futur ;-)

     

    Cependant, comme ces techniques nécessitent un apprentissage, nous utiliserons quant à nous d'autres armes (Printemps respire)... et...

     

    ça tombe bien, les "animaux fantastiques" ont de l'énergie à revendre ! 

     

    Le Fantastique est un registre littéraire, né de l'imagination, qui se caractérise par l'intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d'un récit (Wikipédia) - Quelques adjectifs synonymes : bizarre, chimérique, extraordinaire, fabuleux, féerique, formidable, grandiose, homérique, incroyable, inouï, magique, merveilleux, miraculeux, renversant, stupéfiant, surnaturel, terrible... (L'Internaute)

    - Dans le Fantastique, nous retrouvons des animaux "tels quels", à qui l'on attribue des pouvoirs surnaturels -Les "Animaux de légendes". Nous y verrons l'Ours chaman et la Tortue du Qi-gong.

    - Ensuite, nous irons à la rencontre des "Animaux surnaturels", dont la Licorne et Pégase sont parmi les exemples les plus populaires. Nous visiterons les Dragon et Phénix qui s'inspirent ici du Tao.

    - Puis, viendra le temps des "créatures", des "Animaux objets" comme le Cerf-volant, qui peut être aussi un insecte, des "Animaux composites" comme le Centaure ou le Sphinx et des "Créatures animées" comme Anges, Elfes, Fées, Gnomes... Notons que "Bouddha" fait également partie des entités (très) "animées" du Kung-fu. Nous nous attarderons un moment sur le Golem.

    - Enfin, avec les 2 derniers paragraphes : Animaux oniriques et totémiques et Où il est question d'Énergie, nous expérimenterons des attitudes philosophiques et méditatives.

     

    C'est parti ! 

     

    Animaux de légendes

    - L'Ours

    Animaux fantastiques


     

    Animaux fantastiques

    Posture pour assouplir les épaules

    Animaux fantastiques

     

    Animaux fantastiquesAnimaux fantastiquesAnimaux fantastiques

     

    - La Tortue

    Animaux fantastiques

    En Chine, la tortue possède une symbolique particulièrement forte et importante, se faisant l'allégorie du monde. Le ventre de la tortue forme un carré, inscrit dans le cercle formé par la carapace, figurant ainsi la conception schématisée du monde chinois : le carré au centre du monde représente la Chine, les parties entre la carapace et le ventre représentent le reste du monde, les "barbares", tandis que le monde céleste s'étend au-delà du cercle. Elle est connue en Chine comme détenant les secrets du ciel et de la terre. Dans le culte des ancêtres, les Chinois croyaient pouvoir établir une communication avec le monde des morts par le biais des tortues (c'est le principe de la scapulomancie). Ainsi, ils inscrivaient sur un morceau de carapace de tortue une question qu'ils désiraient poser aux ancêtres, après quoi ils exposaient ce morceau dans les flammes. Le craquèlement du morceau de carapace sous l'effet de la chaleur devait signifier la réponse des ancêtres. Le morceau était alors confié à un collège divinatoire qui interprétait les craquelures. Un exemple de cette pratique, datant de la période Shang, est notamment visible au musée Guimet à Paris.

    Danielle Elisseeff, La Chine, du Néolithique à la fin des Cinq Dynasties (960 de notre ère), Manuels de l'École du Louvre

    Animaux fantastiques 

    La Divine Tortue, peinture de Zhang-Gui Shen-gui-tu Dynastie Jin (XIIe siècle : 1115-1234)
    détail d'un rouleau horizontal, encre sur papier, 32 x 240 cm, Musée du Palais impérial de Pékin.
     

     

    Animaux fantastiquesC'est surtout en Occident que la tortue est associée à la lenteur, comme l'atteste cette célèbre fable, mais aussi les expressions populaires du type « lent comme une tortue ».

    Animaux fantastiques portraits d'animaux par Wolf Ademeit

    Au Japon, la tortue est symbole de chance et de longévité. La tortue est considérée comme un animal de bon augure censé apporter 10 000 ans de bonheur. Dans le folklore japonais, le kappa est un monstre maléfique au corps de tortue qui vit dans les rivières, y attirant les enfants pour les noyer.
    En Inde également, la tortue prend une certaine importance dans les mythes et légendes. La tortue Kurma est le second avatar, la seconde incarnation de Vishnou sur terre (descendu pour montrer la voie aux hommes, pour sauver l'humanité). Schématiquement, c'est encore la tortue qui supporte le monde, le portant sur sa carapace.
    En Afrique, la tortue est souvent associée à la fertilité. Elle représente la femme par opposition au serpent, symbole de la puissance de l'homme.
    Les récits amérindiens abondent d'exemples où la tortue tient un rôle cosmogonique *, contribuant grâce à sa sagesse à bâtir le monde.

    * La cosmogonie est définie comme un système de la formation de l'Univers. Elle se distingue de la cosmologie, qui est la science des lois générales par lesquelles le monde physique est gouverné. Dictionnaire de l'Académie française (1762)

    En Polynésie (Océanie), la tortue est associée à la longévité et à la fertilité.

    Animaux fantastiquesPeinture rupestre dans le parc national de Kakadu en Australie

    Source pour les mythes sur la Tortue : Wikipédia

     

    Animaux surnaturels

    - Le Dragon  

    Animaux fantastiques

    l'année du Dragon

    Animaux fantastiquesAnimaux fantastiquesorigami par Matthieu Georger

    Animaux fantastiques

     Animaux fantastiques

     

     

     

     

     

     

    - Des noms
     

    Parmi les principaux représentants du mouvement Feng Shui, Lillian Too en possède une connaissance approfondie, acquises auprès des Grands Maîtres d’Asie, depuis plus de 30 ans. Auteur la plus lue au monde dans ce domaine, elle a écrit une cinquantaine d'ouvrages sur le sujet, vendus par millions d’exemplaires et traduits en vingt-quatre langues. Ils ont contribué à faire connaître et populariser le Feng Shui dans le monde entier et particulièrement en Occident.
    Retraitée d’une carrière dans la banque et les affaires à l’âge de 45 ans, Lillian Too est la preuve vivante de l’efficacité du Feng Shui. Elle a mené une brillante carrière qui l’a conduite, entre autres, à devenir la première femme dirigeante d’une banque en Asie.
    Elle déclare devoir beaucoup de ses succès en affaires, et dans sa carrière en règle générale, à sa profonde connaissance du Feng Shui, qu'elle a appliqué à tous les aspects de sa vie.
    Elle décida d’arrêter ses activités professionnelles pour se consacrer à sa famille et devenir "mère à plein temps"...
    Toutefois, ayant la volonté de faire partager ses connaissances en Feng Shui, elle écrivit son premier livre ne se doutant pas qu’elle deviendrait l’auteur à succès que l’on connaît aujourd'hui ni la référence mondiale en matière de transmission de l'art du Feng Shui.

    Désormais, Lillian Too dédie sa vie à l’enseignement du Feng Shui et à la pratique du Bouddhisme.

     

    David Tran est réflexologue et président de l’institut franco-chinois de Réflexologie qu'il a fondé en 1998.
    Ses nom et prénom chinois sont Chan Tao-Wei (Tao-Wei signifie "Chemin de la Lumière"). Ses patients le surnomment "Docteur Foot".
    Né le 6 février 1949 à Canton (Chine), il est diplômé de la Faculté de la Médecine Traditionnelle Chinoise (Hong Kong) et de l’Institut International de Réflexologie (Suisse).
    Conférencier international et promoteur de la réflexologie plantaire, il enseigne à la Faculté Libre de Médecines naturelles depuis 1995.

    Il est l'auteur de la Leçon de Réflexologie (selon la Méthode Tao Wei) aux Éditions Flammarion, 2008.

    Futura-Sciences.com

     

    - Le Phénix

    Animaux fantastiques

    Animaux fantastiques

    Note

    Tortue, Dragon, Phénix : les exercices sont issus de
    10 minutes pour soi de Françoise Réveillet (2006)
    Illustrations de Claire Dupoizat.

     

    Animaux fantastiques

    le Phénix de Friedrich Justin Bertuch Fabelwesen
    (1790-1830)

     

    Animaux objets, animaux composites, créatures animées

    - L'objet Cerf-volant

    Animaux fantastiques À moins que... 

    Lucanus cervus est une espèce de Coléoptère vivant en Europe.
    L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758 sous le nom initial de Scarabaeus cervus. Le terme de "Lucanus" remonte à l'antiquité romaine ; Pline l'Ancien signale déjà dans son Histoire naturelle (livre XI, chapitre 34) que l'érudit Nigidius Figulus appelle ces insectes des Lucaniens, sans doute en référence à l'ancienne région de Lucanie en Italie. Pline signale également que les "cornes" du lucane cerf-volant sont accrochées au cou des enfants pour éviter ou guérir certaines maladies infantiles. La suite :

    - Un "Animal" composite : le Sphinx

    Animaux fantastiques

     Animaux fantastiques

     

    - Des Créatures animées

    La magie "maudite" - Le mythe du Golem
    Cela se passe à Prague, en plein Moyen-âge

    Le Haut Rabbin Loeb est féru d'alchimie et a la réputation de posséder tous les secrets de la Cabale et des sciences occultes et on dit même de lui qu'il commande aux puissances surnaturelles. Sa stature élevée et noble, son visage à la longue barbe blanche lui donnent un air vénérable et majestueux.
    Rabbi Loeb poursuit le rêve du Grand-Œuvre alchimique. C'est sous les fondations de sa petite maison dans le Ghetto que se trouve son laboratoire secret avec les fours, les alambics et les grimoires nécessaires aux expériences alchimiques. Nul autre que Rabbi Loeb n'y a accès.
    Pourtant des bruits étranges en sortent parfois la nuit, des bruits de voix —
    sons impossibles, puisque le rabbin travaille notoirement seul dans son laboratoire.
    Alors, que peut-il donc bien se passer dans ces souterrains ?
    Y aurait-il donc là quelqu'un, un compagnon séquestré et qui ne voit jamais la lumière du jour, qui ne respire jamais l'air du dehors ?
    Le Haut Rabbin inspire toutefois un tel respect et même une telle crainte que nul ne cherche à en savoir davantage — sans doute l'immense étendue de ses connaissances occultes justifie-t-elle une semblable révérence. La curiosité des voisins va tout de même bon train et cela jusqu'au moment où, à leur grand dam, ils apprennent enfin ce qu'il en est : une créature en pleine furie destructrice, une nuit de sabbat, émerge des souterrains et fracasse tout sur son passage. Rien ne parvient à s'opposer à la force titanesque de cet être pesant, ayant vaguement une apparence humaine.
    On va quérir le rabbin qui accourt en toute hâte au-devant de la créature, prononce quelques mots, étend la main. Le Golem — c'est lui — est stoppé net dans son élan.
    Repoussé par quelque force invisible sortant des mains de son maître, il entre à reculons dans le souterrain, suivi de Loeb. Là, le rabbin lui retire un objet de la bouche, le monstre s'effondre et l'homme le brise en morceaux.

     

    Mais qu'était donc ce Golem ?
    Serviteur fidèle du rabbin, c'était un auxiliaire discret, robuste et insensible à la douleur, qui aidait son maître dans les complexes et nombreuses manipulations de la matière nécessitées par les recherches alchimiques.
    C'était en fait une statue d'argile, animée par le pouvoir magique d'un chem, un nom sacré écrit sur parchemin et posé sous la langue. Tant qu'il se trouvait dans sa bouche, le chem conférait au Golem la vie et la force. Le rabbin lui retirait ce glyphe magique avant chaque sabbat, ce qui rendait le Golem à son état de corps d'argile inerte.
    Toutefois, ce fameux vendredi soir-là, préoccupé, Loeb avait oublié de procéder comme à l'accoutumée. Plus jamais, après ce drame, le Haut Rabbi n'aura recours à l'aide du Golem...

    Les conséquences de cette omission du rabbin Loeb restèrent dans la mémoire collective : cette histoire fait partie du corpus des contes et récits traditionnels du peuple juif et la légende affirme qu'aujourd'hui encore, les débris du Golem gisent quelque part, dans quelque cave obscure sous Prague, la ville aux mille clochers.
    Dans la légende du Haut Rabbi Loeb, ce n'est pas la science, (dans le sens que nous donnons aujourd'hui à ce mot) qui a créé le monstre, mais la magie.
    Encore une fois, cette création s'est retournée contre les hommes, parce qu'elle était contre nature, contre-humaine si j'ose dire, dans son essence même.


    Voyons à présent une autre figuration de la « magie maudite » - Le mythe du génie familier
    Au cours de mes études en Anthropologie, j'ai eu l'occasion de faire des recherches sur l'alchimie et la magie actuelles en Occident. J'y ai trouvé un concept fascinant : celui du « génie familier », couramment appelé « familier ».
    Qu'est donc un tel génie familier ?
    C'est une entité magique que crée le mage* afin qu'elle lui serve de serviteur.

    * J'emploie « mage », de préférence à magicien qui fait confusion avec le prestidigitateur de music-hall.

    À la différence du Golem qui était fait de matière, le familier, lui, est immatériel en ce sens qu'il est une force vivante et agissante, mais sans rien qui puisse s'assimiler à un corps matériel. C'est donc une entité invisible, intangible, créée par la volonté et les pouvoirs mentaux du mage et qui va développer une personnalité.
    Pour vous illustrer cela, vous pouvez certainement vous souvenir de certaines peintures ou dessins, dans des musées ou dans des bandes dessinées, où on voit un sorcier, une sorcière, avec une sorte de petit monstre sur l'épaule : cela peut être un chat spécial ou bien une créature inconnue dans le bestiaire terrestre. Ce genre d'images est une métaphore du familier qui, comme son nom l'indique, est comme une sorte de bestiole apprivoisée et qui accompagne son maître ou sa maîtresse tout en n'étant ni en chair ni en os, mais en énergie magique.

    Sources. Extraits de : Au travail, Faites respecter vos Territoires, Erica Guilane Nachez (2009)
    Résistez au
    technostress, Erica Guilane Nachez et Michel Nachez


    Animaux oniriques et totémiques

    - Animaux oniriques

    Animaux fantastiques

    - Faire l'animal

    Pour une durée de 10 à 20 minutes (à répéter)

    Fermez la porte. Le temps de cette expérience, il est indispensable que vous ne soyez pas dérangé. Dès que vous êtes assuré d'être seul et au calme, commencez à imiter l'animal qui vous convient le mieux. Par exemple, respirez comme un chien, la langue pendante, avec un bruit de gorge rauque à chaque bouffée d'air. Flairez le tapis bruyamment, insistez sur les pieds de meuble, tournez en rond, allongez-vous sur une joue, mordillez votre coude ou votre avant-bras, etc.
    Ou bien, selon vos talents ou votre humeur, miaulez, caquetez, blatérez, feulez, hennissez, meuglez.
    Et faites les gestes qui vont avec.
    N'IMITEZ PAS ! Le but n'est pas de reproduire des sons ou de représenter des attitudes. D'éventuels dons d'imitation ne vous seront ici d'aucune aide. Ce serait même plutôt un obstacle.

    Animaux fantastiques

     

    Car il s'agit de vous mettre "dans la peau" de l'animal que vous aurez choisi.
    Laissez venir. Contrôlez peu ou pas du tout. Selon les besoins du moment, commencez à grogner ou à geindre. Déréglez votre souffle, traînez-vous par terre. Frottez-vous la tête au mur, ou au sol. Bavez, léchez-vous, ayez des gestes lourds ou aériens.
    Appliquez-vous, si besoin est, à changer de dents, de muscles, d'odeur. Ayez des griffes, un bec, un pelage, des cornes, à la demande.

    Tâtonnez pour trouver en vous ces chemins étranges. Vous devrez répéter l'expérience pour y avancer davantage. Aucun résultat garanti. Rien à comprendre. Tout à éprouver.

    Vous constaterez en tout cas très vite que certains chemins sont praticables, d'autres impossibles.
    Ainsi, est-il relativement facile d'être loup, lion ou éléphant ou encore hyène, antilope, ours blanc.
    Au-delà des mammifères s'étendent des zones peu accessibles, sauf exception et sujets heureusement doués. Devenir fourmi, tique, mouche, araignée, etc., est chaque fois très difficile.
    Serpents, vers de terre, invertébrés en général sont également d'accès malaisé.
    Les vastes domaines des poissons, des oiseaux, des mollusques offrent relativement peu de prises au transformisme amateur.
    Sans parler de l'empire immense des bactéries, qui demeure presque entièrement clos.

    Finalement, le monde est petit.

    Roger-Pol Droit 101 Expériences de Philosophie quotidienne (2001)

     - Invoquer les créatures mythiques

    Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces différentes créatures mythiques que sont elfes, fées, licornes, dauphins....
    Certaines de ces créatures viennent de traditions ésotériques de différents pays.

    J'aimerais vous donner une façon d'utiliser votre créativité et votre "créature mythique " favorite pour vous permettre de trouver rapidement une solution à un problème.
    Voici comment effectuer cette méthode.

    Premièrement, identifiez un problème pour lequel vous aimeriez recevoir de l'aide.
    Deuxièmement, transformez ce problème en question. Il faut que ce soit une question spécifique, pour que vous puissiez recevoir une réponse spécifique.
    Ensuite, fermez les yeux et prenez quelques respirations profondes.
    Puis, choisissez de quel type de créature mythique vous aimeriez recevoir de l'aide :

    Animaux fantastiques

     

    un gnome, un elfe, un dauphin, une licorne, un dragon, un aigle, etc. Vous pourriez aussi aller dans le sens des traditions chamaniques avec des animaux comme le hibou ou l'ours.
    Une fois que vous avez fermé vos yeux, portez votre attention sur le troisième-Œil, qui est ce point énergétique situé entre vos deux sourcils.

    Ensuite, demandez à votre créature favorite qu'elle vous guide. Posez-lui votre question et remerciez-la d'avance. Puis, il ne vous reste plus qu'à attendre.
    Après quelques secondes ou quelques minutes, vous verrez revenir la créature dans votre conscience, avec parfois une réponse claire à votre question, ou sinon avec un symbole.
    Si c'est le cas, portez votre attention sur ce symbole et vous serez surpris des résultats que vous obtiendrez en utilisant cette technique.
    Parfois, le symbole n'aura aucun sens dans l'immédiat pour vous. écrivez-le et pensez-y pendant les jours qui suivent. Souvent vous aurez une réponse qui vous surprendra par son efficacité et sa clarté.

    Olivier Magnan, tous droits réservés (2013) - Infopreneur 6022 mignault, montreal, QC h1m1z3, CANADA
    http://www.energiesante.com

     

     Où il est question d'Énergie

    Voir : À propos de "Souffle" - Énergie et Glossaire énergétique

    Polarités

    Animaux fantastiquesillustration : Klaus-peter Hüsh

     

    Le Yin et le Yang symbolisent assez bien le mouvement rythmique de toute la vie.

    Le Yin représente une partie du tout, la partie féminine, émotionnelle, passive et inconsciente, tandis que le Yang représente la partie masculine, intellectuelle, active et consciente. Ceci ne signifie pas que l'un ou l'autre ait, pour autant, "plus de valeur".

    L'équilibre régnant dans l'univers n'est que le résultat des rapports entre les opposés.
    Cet univers se situe dans un mouvement permanent, et par conséquent le Yin se trouve déjà, de façon latente, dans son opposé, le Yang, et vice versa.
    Cette réalité est symbolisée par le point blanc dans le Yin sombre et le point  foncé dans le Yang blanc.
    Chacune des deux polarités contient ainsi déjà le germe de son opposé, et il ne faudra pas bien longtemps pour qu'une polarité se transforme dans sa polarité opposée.

    Dans certains domaines, une telle transformation peut s'effectuer en une fraction de seconde (le cas des atomes). Le jour et la nuit ont besoin de douze heures pour changer de polarité, quant à l'inspiration et à l'expiration, elles ne prennent que quelques secondes.

    Manuel des Chakra, S. Sharamon et B. J. Baginski (2004)
    extrait du chapitre "Chakras et sexualité"

     

    Animaux fantastiques

     

    changements de polarités (Klaus-peter Hüsh)

     

    - La régénération des énergies

    Dans votre "lieu sacré", votre "coin de Paradis", visualisez une sorte de Dôme de Protection, au-dessus de votre tête.
    De son sommet, cascade une pluie de paillettes dorées qui recouvrent votre maison, votre ville, votre pays... le monde entier !

    - Un exercice énergétique

    Cette technique, qui vise à STABILISER le système nerveux (sommeil), procure d'emblée une sensation de fraîcheur "mentholée" et de légèreté.
    Elle soulage également les symptômes de DÉSORIENTATION pouvant être présents le matin au réveil.
    Vous bénéficierez d'une CONSCIENCE ACCRUE durant la journée.

    Animaux fantastiques
    vert doré acrylique et noir encre à l’eau,
    pour cette sérigraphie
     

    À pratiquer le soir, au coucher.

    Étendez-vous en vous assurant d'avoir le dos bien soutenu.

    Visualisez une douce LUMIÈRE VERTE DORÉE se déverser à l'intérieur de votre Couronne, de même qu'à l'intérieur des nombreux autres "chakras" avant celle-ci (hors du corps physique) sous forme ondulatoire et poursuivant son chemin à travers la colonne vertébrale.

    Imaginez que cette lumière passe par chaque vertèbre et se disperse comme une brume, alors qu'elle traverse le corps et en sort.

    - Équilibrer l'énergie du corps

    Animaux fantastiques

     

    Il est extrêmement important de s'assurer que l'énergie du corps soit égale des deux côtés.
    L'énergie circulant du côté G doit être ÉGALE en consistance et en caractéristiques à celle du côté D. L'équilibre est aisément maintenu en exécutant la procédure ci-dessous.
    Vous saurez quand vous pourrez cesser de vous en préoccuper ; ayez CONFIANCE en vous.

    Imaginez que vous sentez un certain poids dans le côté D du corps (1 kg par exemple)

    En passant par votre conscience, transférez ce poids à G, jusqu'à le sentir bien de ce côté.

    - Des énergies débloquées

    Se LIBÉRER des peurs subites, chocs, ennuis...

    Mettez-vous debout en appui sur les jambes, légèrement écartées, et bandez tous les muscles au maximum pendant quelques secondes.
    Si vous êtes seul, poussez ces cris aussi forts que vous pouvez, sinon, dégagez violemment l'air de vos poumons.
    Répétez cet exercice jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.
    Ensuite, étirez-vous comme après un bon sommeil réparateur.

    Il est intéressant de constater que cette TENSION MUSCULAIRE se retrouve chez certaines personnes lors de MÉDITATIONS relatives, surtout, à des parties PRÉCISES du corps, où des BLOCAGES seraient en train de se dissoudre...
    Ce qui prouve que cet exercice est utile et efficace.

    Manuel des Chakras, op. cit.

    Pour finir, le petit bonhomme en bois, remis de ses émotions, vous montre trois chakras mentionnés au long de cette série d'exercices.

    Le Chakra du Cœur pour l'assouplissement des épaules de l'Ours, le Troisième Œil lors de l'invocation des créatures mythiques et la Couronne pour les besoins de l'exercice énergétique...

     

    J'espère que ces pratiques vous aideront à passer un doux printemps et de bons moments d'évasion et de réflexion.

     

    À bientôt !

     

    Animaux fantastiques

    « Petit lexique de la bonne fameLes archives-photos de Yantra »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :